> > > > La FIA vote pour les départs arrêtés sous la pluie

La FIA vote pour les départs arrêtés sous la pluie

Alors que les critiques furent nombreuses suite aux départs donnés derrière la voiture de sécurité en cas de pluie, le conseil mondial de la FIA a décidé de mettre en place une procédure de départs arrêtés sur piste détrempée en F1 pour la saison prochaine .

© Haas - Les départs en conditions humides seront bien plus périlleux en 2017© Haas - Les départs en conditions humides seront bien plus périlleux en 2017

Jusqu'à présent, une piste détrempée au début d’une course de Formule 1 provoquait la sortie de la voiture de sécurité, ainsi qu’un départ lancé, au grand désarroi des observateurs et de certains pilotes, trouvant la piste déjà praticable en intermédiaires lors du départ lancé. Ce départ lancé permettait à l’eau d’être un minimum évacuée, provoquant même un retour aux stands de certains pilotes pour passer des pneus intermédiaires dès les premiers tours de courses. La FIA a décidé de modifier cette règle afin de retrouver le panache d’un départ arrêté, même en conditions humides.

Lorsque le départ sera donné derrière la voiture de sécurité avec les pneus maxi-pluie de Pirelli, les tours effectués derrière la safety-car seront considérés désormais comme des tours de formations supplémentaires. Néanmoins, tous, sauf le premier, seront décomptés du nombre de tours à effectuer durant la course, pour des raisons de carburant. Les dépassements ne sont toujours pas autorisés durant cette période. Cependant, si l’ordre des pilotes est modifié suite à quelques raisons que ce soit, ceux-ci auront la permission de dépasser afin de retrouver leur place sur la grille. Si un pilote ne parvient pas à retrouver sa place avant la fin des tours de formation, celui-ci devra prendre le départ depuis les stands.

Quant aux pilotes partant des stands, ceux-ci ne seront pas forcés de prendre part aux tours de formation. Néanmoins, ces tours seront importants pour appréhender le niveau d'adhérence de la piste et son état d’humidification. De plus, même si cela permettrait aux équipes de ne pas avoir à se soucier du niveau d’essence durant la course, le poids supplémentaire par rapport à leurs concurrents serait un handicap majeur selon les directeurs d’équipes.

La FIA a également prévenu les pilotes qu’un changement de pneus au moment de la rentrée de la voiture de sécurité occasionnerait une pénalité “stop-and-go” de 10 secondes. Un changement durant les tours de formation, quant à lui, obligera le pilote à partir depuis la voie des stands.

Dans le cas où les conditions en piste ne s’améliorent pas pendant les différents tours de formation, la direction de course peut décider de faire rentrer l’ensemble des pilotes aux stands afin d’attendre une amélioration, ce qui ne comptera pas comme une suspension de course, étant donné que celle-ci n’aura techniquement pas démarré. Dans ce cas précis, un départ lancé fera suite dès que les conditions le permettront.

Cette nouvelle procédure de départ en conditions humides permettra donc d’avoir en permanence un départ arrêté, qui sera d’ores et déjà plus difficile qu’auparavant suite aux changements de réglementation.


FIA, Règlement et 2017 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




36 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
"le panache d'un départ arrêté"... Sous la pluie, c'est à double sens : Il y a la virtuosité des pilotes mais aussi - et surtout - ce qui rend les courses de monoplaces si dangereuses dans ces conditions, c'est le panache d'eau qui élève un véritable mur opaque pour celui qui suit.

Au départ, pour les six premières voitures, c'est jouable. Derrière, c'est la roulette russe, la course en aveugle et le moindre problème, le moindre écart est suscepible de provoquer un carambolage... Avec les pneus plus larges cette saison, le risque sera encore plus grand.
Il y a 1 mois
Antoine@MotorsInside
Antoine@MotorsInside :
@Aifaim : Effectivement, les risques vont être nombreux, contrairement à 2016 où aucun n'était pris en conditions humides
Il y a 1 mois
arno
arno :
Le problème à mon avis il reste entier, en roulant derrière le safety-car, les pneus vont baisser en température et donc les départs seront données arrêtés comme avant ils l'étaient avant lancés c'est-à-dire quand les monoplaces pourront chausser des pneus intermédiaires.

On a bien vu au Brésil qu'il faut donner le départ quand les pneus pluies sont encore chauds, et avec des pneus plus larges cette année ils vont être encore plus dur à maintenir en température donc en cas de pluie soit la piste est praticable et on fait une procédure normale soit la piste n'est pas praticable et on reporte le départ, rien n'est plus inutile que tronquer une course en la faisant partir à l'heure sous safety-car.

Le fan de course automobile il sera devant son écran pour le départ si il est reporté et celui qui n'est pas fan je doute qu'il reste devant sa télé pour voir des voitures rouler derrière un safety-car en attendant le vrai départ.
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
il fu un temp ou , piste seche ou pas la procedure restait la meme. x minute pour tester avant de se rendre sur la grille et puis un tour de "mise en place" et le depart etait donné.
arno aifaim et marcus pourront il me semble en temoigner
certe c etait un peu roulette russe au premier virage et meme avant. Mais chaque metier a ses risque non ?
Il y a 1 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
Evidemment, je trouve les départs arrêtés plus intéressant, même si dans certains cas, il peut y avoir le risque de carambolage si le niveau d'eau est sous-estimée... La course de Sylvestone en 2016 en est un exemple où la SC n'avait vraiment pas lieu d'être... Par contre, au Brésil, la SC semblait inévitable, du moins pendant 5 à 10 tours, mais hélas! il y en a eu au moins le tiers de la course... :(
Il y a 1 mois
arno
arno :
@Profx
Les départs arrêté à l'époque c'était de la roulette russe même sur piste sèche combien de fois on a vu une voiture en percuter une autre qui ne s'était pas élancée?
Mais en ce temps là, on sortait souvent le drapeau rouge et on repartait avec le mulet.
Le départ du GP de Saint-Marin 1994 est un cas d'école mais avec cette fois une des premières interventions du safety-car.
www.youtube.com/watch?v=ksenTHN9jr4
Il y a 1 mois
AP01
AP01 :
Je salue cette décision de la FIA qui semble, enfin, accepter que la F1 soit un peu moins secure qu'une ballade à poney ! Mieux vaut tard que jamais... Reste plus maintenant qu'à arrêter de sortir la SC chaque fois qu'une feuille morte "obstrue" la piste et laisser enfin les courses se dérouler comme elles n'auraient jamais du cesser de l'être. Je peux toujours rêver...
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
arno y en a eu tellement d autre de depart fou ... spa je ne sais plus quelle annee ,ou dans la descente vers l eau rouge presque toutes les voiture avait fini par se toucher par exemple
le depart est et a toujours ete un grand moment de risque, sur sec presque autant que sur l eau
cela vient du fait que c est l instant le plus "facile" pour gagner pas mal de place , ou d en perdre.
du point de vue securtié c est certain que les departs arreté seront toujours dangereux.
l an dernier si je ne me trompe pas c est hulkenberg qui avait fait une tres bonne qualifs qui a payé her l erreur d un autre pilote qui avait legerement devié de sa trajectoire en partant trop lentement.

mais du point de vue spectacle voir toutes les voitures regroupées sur quelques metres a l entree du premier virage reste a mon sens le moment le plus palpitant d une course.
et ne nous voilons pas la face , meme pour les pilotes c est un moment "magique". l instant ou la voiture commence a bouger jusqu a la sortie du premier virage sont de grand moment d exitation pure
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
La FIA vote pour un départ arrêté sous la pluie dans la philosophie du spectacle donné , plutôt que d'assister à une procession " dangereuse " des F1 derrière un Safety Car pour des raisons de température de pneus . Dans le brouillard londonien d'un départ sous la pluie , on va multiplier par " n " le risque d'accrochages . Alors pensez ce que vous voulez mais je préfère un Safety Car , à un massacre éventuel pour les pilotes dont la sécurité me semble de plus en plus compromise avec les gros pneus Pirelli pluie qui n'ont jamais été testés de façon rationnelle .
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim :
Profx@, tout le problème, sous la pluie, tient au fait que les pilotes ne voient rien. Leur finesse de pilotage et leur adresse, la dangerosité assumée de la discipline sont annihilées par ce hasard qui, au mieux, amputera la course de concurrents sans reproches.
Il y a 1 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
On est en progrès. L'an dernier à Monaco et Silverstone j'avais vu rouge devant le départ auquel on avait eu droit, d'autant plus qu'il avait laisser la voiture de sécurité 5 tours de trop, les pilotes en avaient marre. Car avec ces départs on leur enlevez un facteur fondamental : j'ai nommé "le risque". Et oui non d'un chien c'est ce danger que les pilotes et nous spectateurs et nous aimons c'est cette adrénaline qui monte. Merci de remettre ça.

Profx@ Pour ça je suis assez d'accord avec votre dernier paragraphe. C'est juste et joliment dit, même si heureusement il y a souvent d'autre moment magnifique dans une course aussi palpitant que le départ.

Mais c'est pas finit il faut s'attaquer aux problèmes des sanctions distribués à tout va pour la moindre malheureuse collision où on cherche tjrs un coupable.

Comme dirait ce cher Jean Luc Roy vous imaginez ça au temps de Prost Senna Mansell Schumacher Villeneuve/Arnoux ? Mais on été en train d'aller où ? C'est en parti à cause de ça que la F1 à perdue tant de spectateur.

Profx@ Encore une chose le départ de Spa dont vous parlez est peut-être celui de l'année 2004. Un bon départ spectaculaire comme on les aime.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Grand tout sec@ : Je respecte totalement votre avis sur le risque qu'aiment le public et les pilotes pour un départ sur le mouillé , pour le spectacle , pour attirer plus de public , pour l'adrénaline " non d'un chien " . Je respecte encore plus des pilotes exceptionnels comme Niki Lauda ou Alain Prost qui ont purement et simplement refusé de courir dans des conditions de pluie dangereuses . A chacun son opinion .
Quand aux pénalités de 10 secondes infligées aux pilotes responsables d'une collision , 2 situations se présentent :
1. on ne pénalise pas et la F1 devient du Rollerball ou de l'auto-tamponneuse .
2. on garde un staff de commissaires , souvent d'anciens pilotes pour que les courses gardent une forme d'éthique et de déontologie sportive .
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
marc , je ne suis as du tout d accord sur l idee que cela deviendrai de l autotamponeuse ou du rollerball
a part La plus belle bagarre que la f1 ai connue, celle de
gilles et néné , rare ont ete les moment aussi "violent"
l arret verstappen qui n as puni que vettel ... est une preuve que les regles actuelle de cercher a interdire tout risque lors d un depassement est contre productif cote spectacle
si il n y avait pas eu ces regles et quelle n avait pas ete interpretablr par des commissaires changeant a chaque course il y en aurai eu d autre qui n aurait pas eu de mal a se faire respectee car celle ci aurait ete mise en place par les pilotes avec une grosse tape sur les doigts par les pilotes eux meme en cas de non respects
le resultats de ces regles mal interpretees est que les pilotes sont devenu pour certain de veritable chochotte pleurant dans le micro des qu un pilote s est trop approcher d eux afin d influencer les commissaires charger de faire les respecter.
avant ce genre de chose se reglait a la sortie d un virage ou celui qui avait ete "victime" du comportement antisportif de son adversaire le tassait gentiment hors piste dans l herbe lui faisant comprendre qu il fallait pas qu il recommence.
aujourd hui ce serait la "victime" qui se ferait punir pour avoir pousser l autre hors limite.

pour avoir vecu des depart sur piste mouillee dans des gt ou de grosses voitures de tourisme et cela il y a 30, alors que meme dans ces voitures la securités etait assez aleatoire, je peut dire que ce sont des moments que je classe parmis les plus exitant de ma vie. certe dans un veritable char d assault comme l etait la 635 par exemple ma vie n etait pas aussi menacee que dans une f1 de l epoque mais par rapport a une actuelle je dirai que cela se discute ;)

croire que dans les gradins ou devant les tv seul de vrai fan de la discipline sont present c est croire que la vie c est les bisounours.... sur les circuits ou devant les tv la grosses majorités des spectateurs ne sont ni plus ni moins que des charognards voyeurs. ils ne sont pas la pour voir une belle perf de tel ou tel pilote , il ne sont la que pour voir des morceaux de carrosseries voler en eclats , en esperant avoir droit au spectacles ultimes : la mort

je dirai ceci pour marc, les sports actuels ne sont ni plus ni moins que les jeux du cirque du temps des romains. juste plus lissé pour eviter de choquer les plus sensibles
Mais atention quand rome a arreté ces jeux, son empire ,sa civilisation , a disparu rapidement
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Profx@ : Ton vécu sur la piste , surtout dans une GT , laisse loin derrière tous les commentaires que l'on peut écrire . Mais je me permets de penser que dans les gradins et devant la télé il y a autre chose que des bisounours ou des pervers voyeurs qui n'attendent que l'évènement fatal . Je respecte ton sentiment comme certains sur le forum ont pu le ressentir . Je suis partisan de courses spectaculaires , comme tu dis si bien , de pilotes emblématiques tels que Gilles Villeneuve et René Arnould qui restent dans l'histoire pour leurs qualités incroyables d'artistes mais malgré les frissons que l'on a vécu ou ceux qu'on réclame de vivre dans le spectacle de la F1 , pense ce que tu veux mais pour moi c'est la sécurité des pilotes , après avoir souffert la disparition de Roland Ratzenberger , de Ayrton Senna , de Jules Bianchi , qui m'importe le plus .
Il y a 1 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
Marc Diskus

Je respecte aussi vôtre point de vue mais attention ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit.
C'est sûr qu'il faut des limites pour que la F1 ne devient pas des auto-tamponneuse, et j'ai moi même était attristé de la disparition de Jules (même si ça n'avait rien à voir avec un accrochage entre 2 monoplaces), pour Senna j'était trop jeune. Mais combien de fois les commissaires ont fait des investigations pour des faits futiles où on s'est dit nous spectateurs ainsi que les commentateurs "mais laissez les courir". C'est le genre de truc qui peuvent dissuader le pilote d'attaquer de peur de recevoir une sanction.
Par exemple les pénalités que se sont prit Rosberg/ Malaisie 2016 ou Grosjean/ Hongrie 2013 étaient clairement exagérés. Leurs actions étaient agressives mais restées correcte et voir ce qu'il leur est tombé dessus ça me fait vraiment grincer des dents et me met les nerfs à vif. Je reviens à ce que je disais dans mon premier commentaire, les champions que j'ai cité ont tous fait ce genre d'action sans être sanctionné et c'est à cette clémence que je veux qu'on revienne et la F1 n'était pas à cette époque du Rollerball.
Je prend un autre exemple, quand un pilote percute un autre par l'arrière du genre Grosjean sur Ricciardo à Monaco en 2013 où on à mit je me souviens à Romain une pénalité de 10 places sur la prochaine grille, ça me fait enrager ! Ça peut faire partie des incidents de courses, du spectacle/rebondissement (c'est pas la première fois que je le rappel sur ce site) et le pilote ne fait pas exprès j'insiste là dessus. Alors la sanction ne sert à rien car ce type d'accident arrive chaque année et continuera d'arriver. Les pilotes ne peuvent pas dire "promis je ne le ferais plus". Donc dans tous ces genres de situation les investigations et sanctions je dis STOP.

Enfin vous citiez aussi ce grand duel Villeneuve Arnoux. Vu le nombre de fois où ils se sont touché, avec la sévérité des commissaires actuels, mais qu'est ce qu'il prendraient comme sanction ? 10 courses de pénalité ?

Donc la sécurité des pilotes d'accord mais attention à ne pas faire n'importe quoi. Encore une fois je veux être formel là dessus je ne veux pas qu'il arrive malheur aux pilotes (blessure ou pire) et ça m'attriste quand cela arrive mais le degrés et le nombre de sanctions distribuées m?attristent beaucoup aussi. C'est une course de F1 pas une ballade à vélo.
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
grand tout sec , néné et Gilles ont ete convoqué devant le president de la fia a l epoque jmblaestre, gilles l as envoyé sur les roses mais je suis sur que si ils s en sont sorti c est grace a enzo ferrari et son immense influence a l epoque.


marc regarde sir youtube etc le nombre de video de crash en f1, dont celui de jules bianchi regarde le nombre de vue et tu comprendra qu helas la plupart des spectateurs ne sont pas la pour la perf sportive mais juste pour le carton esperé. je ne crois pas que lespilotes en f1 ou dans d autre sport mecanique soit dupes de cela. ils font avec.
je n ai en memoire aucune epoque ou avec ou sans sanction on se soit retrouvé face a des pilotess se rentrant dedans volontairement surtout pas en monoplace.
le vrai probleme reste les "noob" quand on a de l experience en f1 on sait jusqu ou on peut aller car soit on a depassé la limite et on as eu droit a une sanction soit par un autre pilote soit en allant tater l exterieurs de la poste avec ou sans degats et on sais ce que cela coute en temps.
accepter que les pilotes se battent parfois en se poussant un peu ou en se touchant par ci par la , ne veut pas dire qu on veut du stockcar faut pas pousser.

et puis bon dans la vie on peut se tuer de facon tellement plus ridicule qu en pilotant une f1 , une bete chutte dans sa douche ou dans un escalier si ton heure est la ben tu te relevera pas ... a choisir entre mourrir dans ma douche ou au volant d une f1 ... je ne crois pas avoir besoin de dire ce que je choisirais ;)
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Grand tout sec@ : Vous avez raison , la F1 c'est l'expression ultime des qualités d'abord du pilote , puis de sa machine , puis du spectacle donné , puis des enjeux financiers , puis du respect d'une réglementation . Contrairement aux idées reçues , une balade à vélo n'est pas anodine . J'ai perdu récemment un confrère de mon âge qui s'est fracturé le crâne dans une descente d'un petit col alsacien . La F1 est une référence en matière de prise de tous les risques mais doit être une référence en matière de sécurité pour les funambules-pilotes qui acceptent tout cela , pour nous ? pour la gloire ? pour le spectacle ? pour leur passion ? . Je pense que c'est pour tout cela .
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Profx@ : C'est vrai . J'ai exagéré en parlant de rollerball et d'auto-tamponneuses mais c'était une caricature d'une course de F1 sans réglementation . Tu sais mieux que moi ce qu'est une caresse de pneus ou de carrosserie , d'un coup tu passes dans l'herbe , d'un coup c'est à mon tour , c'est le bonheur qu'un pilote comme toi a pu ressentir . Quand on vit cela , je me demande si on se rend compte d'un quelconque danger ?
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim :
Petit hors sujet : Marc Diskus@, votre infortuné collègue a eu une fin similaire à deux pilotes de grand renom : Olivier Gendebien et Bob Wolleck.
Il y a 1 mois
AP01
AP01 :
La sécurité en F1 est devenue débile, tout comme vouloir nier le genre humain et faire passer des lois pour un lobby malsain qui vise à s'attaquer prochainement aux enfants. Mais nous sommes tellement plus intelligents à notre époque que ce qui existe depuis la nuit des temps est forcément débile et doit être effacé... Bref, pas étonnant que la société soit là où elle en est avec ce que je lis ici.

Passons. Concernant la sécurité en F1, vouloir en faire un sport sans risque, où tout doit être sous contrôle dès qu'un pilote risque de se fouler un doigt, est devenu tout aussi stupide et c'est sans doute une des raisons qui ont fait fuir les téléspectateurs. Quel intérêt de voir une SC (et pas "un" car une voiture est féminin, quoi qu'en pensent le lobby LGBT et ses fans...) avec, bien évidemment le passage au TV à abonnements. Voir tourner les monoplaces pendant 10 tours au ralenti, régulièrement plusieurs fois par GP, pour enlever un débris sur la piste est une aberration totale.

Mieux, seule la compétition m'intéresse et qu'un pilote se tue ne me fais ni chaud ni froid ! Oh, je sais que guimauve et Cie vont s'offusquer de tels propos, mais je me sens tellement plus proche des victimes innocentes qui sont déchiquetées par des drones que d'un pilote de F1 qui (pour beaucoup) gagnent des fortunes pur exercer leur passion, en toute connaissance de cause... Quand je lis les commentaires larmoyants de certains qui se croient habilités à prendre position pour la sécurité de grands garçons (et oui, toujours pas de filles en GP malgré le lobby LGBT) qui, quand on les interrogent, refusent pour la plupart le halo, j'ai envie de dire à ces gens-là : arrêtez de vous croire pilote et laissez donc ceux que ça regarde réellement décider de leur conditions de courses. Et que ceux qui n'ont rien entre les jambes aillent donc faire une ballade à vélo, même si, à lire certains commentaires, cela semble être une activité presque aussi dangereuse que traverser de sauter d'un immeuble de 50 étages sans parachute...
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alfaim@ : C'est vrai , pour Bob Wolleck le Strasbourgeois je croie même que c'est en reconnaissant un circuit à velo où il devait courir le lendemain qu'il s'est fait renverser .
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
Maec si tu trouve que c est ou que cela deviens dangereux, il faut vite raccrocher son casque et passer a autre chose.
la peur qui sur un terrain de guerre te fera vivre et devenir peut etre un heros , sur un circuit fera de toi un mort aussi rapidement.
Pourquoi un pilote qui est dans une periode d attaque rembarre souvent assez sechement son inge quand celui ci lui parle ? paerce qu un piote a besoin que son esprit soit a 100% concentré sur sa trajectoire sur les actions de ses adversaires mais a aucun moment il ne peut penser au xrisques. d instinct il sais jusqu ou aller pour ne pas sortir de la piste d instinct il sais quelle manoeuvre as des chances de reussir ou pas parfois a vec l exitation du moment enervé par un geste qu il n as pas aprecie de la part de celui avec qui il se bat , il peut se forcer a depasser ces limites mais sinon , le danger ne peut etre dans la tete d un pilote sauf si il veut finir dernier ;).
Mon equipier etait de ceux qui justement avait peur , mais uniquement sous la pluie . c est pour cette raison que des que la piste se mouillais , j etait derriere le volant parce que moi la pluie ca m excitais comme un fou.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Profx@ ; Merci de ton témoignage de pilote avec ces phrases intenses de ce qui se passe dans l'habitacle . On a l'impression d'avoir le casque sur la tête mais ce qui manque , c'est ce que tu as vécu , c'est d'avoir le volant en main et ce qu'on lit dans les commentaires des fans de sport automobile , c'est peut-être ce rêve d'être dans le baquet . Juste un détail : Tu parles dans un commentaire précédent d'une 635 mais ne serait-ce pas plutôt une 935 avec les phares dans le pare-choc et plus de 600 cv sous le bec de canard ?
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
il s agit bien d une bmw 635 de tourisme, j ai surtout fait du tourisme , les gt j y ai taté un peu mais jamais sur porche. j avait eu une mauvaise experience sur route avec une almeras turbo et du coup je n avait aucune confinace a cette marque et a son architecture mecanique. Comme je disais la confiance en soi et en sa voiture sont indissociable d une bonne perf. si on doute de l un ou de l autre il est impossible d etre a la limite maximale de ce que peut donner la monture.
Il y a 1 mois
milano
milano :
Pour quelle raison la SC n'est elle pas une F1 ? j'ai jamais compris , comme dit plus haut un des gros problème c'est la vitesse et la mise en température sous SC pourquoi ne pas mettre une F1 tout simplement .
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
milano il y a plein de raison pour cela
si tu trouve les volanttableau de bord d une f1complexe, ce n est rien a cote de celui d un sc
monté sur une f1 l ensemble des extension exterieure de la sc sur une f1 ca risque d etre chaud
l amg utilisée en ce moment a une garde au sol plus haute qu une f1, les chances de la voir se mettre en aquaplaning sont bien plus faible que celle de voir une f1 le faire. on se ssouvient d alain prost partant en toupie en plein milieu d une ligne droite pour avoir eu la malchance de rouler la ou il y avait un peu plus d eau .

par contre ce que je verrai mieu qu une f1, ce serai une voiture type le mans carrosserie fermee et place pour deux personnes. 1 qui pilote l autre qui "gere" le cote sc du vehicule
mais la f1 qui ferait de la pub pour l endurance ca me semble dur a envisager
Il y a 1 mois
GV27
GV27 :
une f1 biplace adaptée pour la pluie, ça doit être faisable avec les moyens qu'ont les promoteurs de la F1...
Mais le système actuel étant la promo d'une marque, qui achéte la place pour être safety car, permet de gagner de l'argent pour les deux parties. Système financier plus que sportif, la rentabilité passe avant le sport = merci tonton Bernie.
PS: voir les propos de Liberty Media sur leur président honorifique qui s'amusait des "victimes" qui achetaient leur GP très cher et dont certains ne s'en sont jamais relevés....
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@Profx
Je suis tombé par hasard sur un de tes posts à propos de pilotage et de la notion de peur. Je te comprends parfaitement et j'adhère à 100%. Il faut impérativement de la confiance. Il y a bien longtemps, quand j'étais gamin,(dans un autre siècle...) j'ai piloté en amateur une moto de compet. C'était surtout la méca qui me plaisait et les innovations. De ce coté là j'ai pas changé. Ma bécane était une balle, je ramarrais tout le monde dans les bouts droits. Bref j'ai réussi à obtenir quelques petites places d'honneur (j'avoue surtout grâce à mes moteurs), j'ai pris du plaisir, mais je n'étais pas un champion, hélas. Moi aussi je marchais mieux surtout sous l'eau, comme toi. On voyait peut-être moins la différence avec les bons... Sauf que probablement je savais très bien faire un moteur souple quand il fallait, alors que beaucoup avaient entre les jambes une bombe inexploitable dans les conditions délicates. Ils étaient à l'arret car en mode on/off. Sur 2 roues j'ai surtout eu de gros moments de stress quand je suis passé avec des cadors pour quelques course en championnat national. J'étais pas à la hauteur, probablement trop jeune.
Un peu plus tard, me suis dit qu'avec 4 roues ce serait moins angoissant. Après je n'avais pas fait de kart pendant x saisons comme les autres et je pilotais au dessus de mes pompes, pas terrible. Mes moteurs sur quatre roues étaient encore bien dans le coup mais les jeunes qui débarquaient du kart étaient des avions, surtout au freinage. J'étais pas dernier mais très loin du podium. J'ai vite compris. En même temps je faisais mes études donc ni le temps ni les moyens et après j'ai mis le doigt dans l'engrenage des bureaux d'études dans les équipes en sport auto. Ma vie était en coulisses en semaine ou derrière le muret des stands le week-end.
Bilan, j'ai quand même un souvenir très fort et toujours très présent de ces moments de stress négatif en bécane, voire de trac avant le départ. Plus tard j'ai eu souvent l'occasion de rouler avec de vrais bons des ex champions pour certains, surtout avec ma Lotus Exige Cup 260 lors de journées gentlemen drivers. Là j'en ai doublé des RS et des 458 et je n'ai plus jamais eu la trouille, bien au contraire. Sans doute que l'âge et l'enjeu est différent. Il n'y a rien à gagner ni à perdre. J'ai toujours eu des autos performantes, légères avec de gros freins et de très bons moulins et ça m'aidait beaucoup. Quand j'essayais certaines autos appartenant à des collègues, toujours trop lourdes, parfois même inconduisibles, je ne prenais aucun plaisir.
J'ai revécu cette trouille cette fois par procuration quand j'accompagnais des amis participant au championnat d'Europe de la montagne. Piloter en course de cote c'est pour moi un truc de dingue, même si on me payait une fortune je dirais non. Un peu comme te TT de l'Ile de man en bécane. Mais bon, j'ai un grand respect pour ces gars là, tous amateurs passionnés qui continuent à rouler avec des Formule de 500cv sur des routes où la faute est interdite, mais c'est d'une autre époque.
Pour ma part, ce qui est sûr, c'est que le fait d'avoir tourné assez souvent sur un circuit en amateur m'a été indispensable pour comprendre ce que les pilotes avec lesquels j'ai travaillé en tant qu'ingé voulaient me faire comprendre. Et je n'aurais qu'une seule chose à dire: pilotez, quelque soit votre âge (du kart loisirs au GT, faites des rallyes VHRS avec une vieille GTI si vous n'avez pas le sou), mais pilotez, c'est le ba ba de nos échanges. On ne parle jamais aussi bien que de ce qu'on a essayé même si on est pas un grand pilote.
Et les grands pilotes que j'ai eu l'immense chance de cotoyer m'ont appris à rester très modeste avec un volant, car ces gars là ont vraiment un truc en plus. Sur ce, les souvenirs c'est bien mais Melbourne c'est encore mieux, n'est ce pas?
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
ah j aimerai pouvoir reprendre "l entrainemant" mais ici , il n y a rien qui ressemble meme de loin a un karting alors des voitures de courses .... j ai bien peur d etre un peu rouillé lol
sinon c est sur que je suis impatient de voir ce premier grand prix. de cette saison qui va surement etre amusante a suivre. peut etre pas a vivre pour certaine ecurie qui semble deja etre promise aux dernieres lignes
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Profx@ et V6 Turbo@ : Vous avez connu les plaisirs et les frissons du pilotage en compétition. Chapeau ! Ma seule expérience remonte aux années 70 où une association locale avait organisé un dimanche matin un gymkahna sur le parking d'un super-marché à Strasbourg . Les gars avaient des R8 et R12 Gordini , des dauphines 1093 , des 4CV 1063 , des Simca 1000 Rally , des Matra Jet et même une berlinette Alpine . J'avais une Simca 1100 break achetée aux domaines . J'ai passé un coup de bombe jaune sur les hirondelles de la poste . J'avais une trouille bleue avant le départ mais entre les bottes de paille , curieusement je ne pensais pas à la peur . J'ai fini avant-dernier mais tellement heureux ! Ensuite , j'avais un Bac+8 à passer et pas un rond pour la compète . Je me suis rattrapé plus tard avec mon avion de loisir ( AX 3 Weedhopper ) . Comme vous , je me réjouis pour Melbourne si les Ferrari et les moteurs Renault arrivent à suivre les Mercedes-AMG . Et s'il y avait de la pluie ?
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@Marc Diskus
Il ne faut jamais avoir de complexes sur ses moyens et ses pratiques. Même si ce n'est pas du sport auto, je vois que tu t'éclates avec un Weed probablement équipé d'un bon vieux 582 indestructible à admission rotative carbus bing (gloutons) et culasses bleues je suppose. C'est déjà génial de pouvoir voler sur un trois axes, estime toi heureux et le plaisir n'a pas de limites. Donc l'aéro et ses vicissitudes ça te dit surement quelque chose de concret...
Pour le pilotage sur 4 roues, il y a des formules très sympa et pas chères. Je ne sais si elles sont reconduites cette saison 2017, mais par exemple on pouvait il y a peu s'inscrire en slalom (ce que tu appelles gymkana) avec n'importe quelle auto de topus les jours (moins de 2l) sans arceau en catégorie loisir. Tu prends une licence à la journée, tu mets un casque et amuses toi contre le chrono. Tu participes à une vraie compet, certes c'est pas Spa mais tu découvres vite tes limites et celle ton auto. C'est moins cher que les track days très gourmands en pneus et freins (HS à la fin de la journée). Il y a plein d'autres formules qui permettent de s'amuser et d'apprendre. Le mieux est quand même de s'inscrire dans un vrai stage de pilotage avec moniteur BPJEPS, pas dans les formules où on roule cinq tours de circuit à la queue leu leu presque à l'arrêt dans une supercar de frime. C'est de l'arnaque à mon sens, où plutôt un tour de manège pour grands enfants payé par sa femme qui vient faire les photos. Bref je m'éloigne du vrai sujet plaisir de piloter...

Il y a 1 mois
Profx
Profx :
marc franchement je t envie. je n y connais rien ou presque en avion mais meme si ton truc etait le plus lught des ulm, c est bien mieux que d etre simple passager .
mais bon il faut etre raisonnable et bon ne l etant jamais les commandes en mgrde partie de ma "carriereains , je ne pense pas que j aurai survecu longtemps avec un brevet de pilote et mon zing.

sinon je vais petre encore plus te degouter de la chance que j ai eu, car j ai jeu la chance d avoir fait la plus grande partie de ma "carriere" sans depenser un franc. j avait un ami dont le pere etait un ancien pilote et qui voulait que son fils pilote arlors que celui ci n en avait pas envie. voyant que je reussissais a pousser son fils a rouler en kart et qu il prennais gout a la "bagarre" , le pere de mon ami a tout fait pour que je roule avec son fils pour le motiver . cela a tellement bien marché que pour finir il a roulé seul ;)apres cela j ai continué a rouler de temps en temps mais sur des voitures louées par ci par la .
maintenant cela fait + de 10 ans que je n ai pas touché de volant de "vraie" voiture a mon gout mais bon je ne desespere pas de m y remettre meme si a + de 50 ans ca me semble un peu dur a envisager.

v6turbo , je pense que si t as "perdu" ta peur en piste auto ca viens peutetre que t avait plus d experience en conduite. a te lire il me semble que t est pas ou n etait pas du genre a rouler en 4l ou en deuch. et que les limitations de vitesse ne devaient pas t obcede ;)

je sais que mes propos choque parfois , mais le politiquement correct c est pas mon truc ;)
par exemple je prefere dire de mes amis librevillois qu ils sont noir plutot que de race subsaharienne je trouve cette expression tellement meprisante d hypocrisie.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
V6 Turbo@ : Bien vu . Le moteur de mon AX3 est un Rotax Bi-carbu 582 2 temps de 50 cv environ . Avec les 2 réservoirs dans les sièges , j'ai 4 heures d'autonomie . Par beau temps à 90 km/h ( vitesse air ) tu es en vol stable , manette de gaz à moitié , manche à balais relâché , tu pilotes juste aux palonniers et tu te prends pour les frères Wright . Pour la compète sur 4 roues , à 65 ans je ne suis plus très motivé et préfère m'user les yeux sur la télé pendant les grands prix ( moto aussi ) comme toi je suppose .
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Profx@ : je te trouve " politiquement correct " si on peut dire cela encore aujourd'hui . Ce qui est super-enrichissant dans ce que tu dis , c'est le vécu et le ressenti , une approche originale de la course automobile . Pour l'aviation , si tu n'est pas un cartésien pure souche , tu te plantes mais tu me diras qu'en course automobile c'est pareil . Pour reprendre les mots souvent lus ces derniers temps : Vivement Melbourne !
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@Marc Diskus
Si on parle un peu d'avion ici c'est surtout car c'est aussi une forme de sport méca. Tu l'as bien dit, en aviation il faut d'abord être cartésien, je rajouterais raisonnable, modeste, et beaucoup anticiper. En pilotage auto -moto aussi. Sauf qu'en l'air en cas d'erreur d'appréciation majeure, il n'y a pas de bac à sable ou de glissière de sécu...
Ton AX3 a beau être un ULM, j'en ai déjà vu c'est un engin qui me parait très bien pensé, simple, efficace, et je t'envie de pouvoir disposer d'un trois axes, déjà un véritable avion. Pour ma part mes amis m'ont déjà emmené en pendulaire biplace mais je n'ai jamais volé dans un trois axes. Si on n'était pas sur un site de F1, je te poserais plein de questions sur la finesse, la vitesse ascensionnelle maxi, hélice bi ou tri, etc..
Blague à part, sans l'aviation on n'aurait pas toute cette aéro sur nos F1 modernes. Portance, déportance, autant de notions qui n'ont pu être appliquées aux F1 seulement une cinquantaine d'années après les expériences des premiers aviateurs. Enfin, et je terminerais là dessus, si il y a bien un domaine où la notion de poids (la masse et le rapport poids puissance) est fondamentale, c'est bien l'aviation comme tous les sports méca. Ce n'est pas par hasard si même dans un A320 on pèse chaque bagage avant le décollage...
J'imagine que l'arrivée des beaux jours (et des premiers GP) avec des conditions météo plus stables doivent te ravir. Bravo d'avoir accompli cette passion et bons vols.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
V6 Turbo@ : Bonnes remarques . Les wing-cars de Monsieur Colin Chapman , le fond plat , les ailerons ( y compris l'aileron de requin ) , la trainée aérodynamique , l'amélioration du rapport poids/puissance etc....sont empruntés à l'aéronautique . Je me souvient d'un ingénieur aéro qui dessinait des F1 , Maurice Philippe , qui sur la Tyrrell 008 je crois , avait fait tenir l'aileron arrière avec des haubans en câble comme sur les avions !
Il y a 1 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.