> > > > Mercedes utilisera la dernière spécification de son bloc propulseur en Australie

Mercedes utilisera la dernière spécification de son bloc propulseur en Australie

Alors que le Grand Prix d’Australie approche à grands pas, Mercedes vient de confirmer qu’elle utilisera la dernière spécification de son unité de puissance, malgré quelques craintes vis-à-vis de la fiabilité.

© Mercedes - L'unité de puissance Mercedes permettra-t-elle aux champions du monde de devancer Ferrari à Melbourne?© Mercedes - L'unité de puissance Mercedes permettra-t-elle aux champions du monde de devancer Ferrari à Melbourne?

Depuis les essais de Barcelone, Mercedes a fait l’objet de nombreuses spéculations concernant un possible problème concernant le vilebrequin de son moteur 2017, ce qui aurait pu forcer l’écurie allemande à revenir à une spécification antérieure. Cependant, une source haut placée de Mercedes a réfuté ces craintes. L’écurie championne du monde ne changera donc pas de plan et fournira à son équipe et à ses clients Force India et Williams, la dernière spéculation de son unité de puissance, qui a été évaluée lors des derniers tests de pré-saison.

La nouvelle réglementation moteur, qui autorise les motoristes à développer librement leurs moteurs, a permis à au motoriste allemand, comme aux autres, de revoir profondément sa copie. Selon les rumeurs, Mercedes aurait ainsi gagné près de 70 chevaux, mais cela n’a pas été visible au vu de leurs performances aux essais. Il semble cependant, que Mercedes a utilisé une cartographie conservatrice en Espagne, ce qui a permis de tester quelques pièces expérimentales, tout en préservant d’autres parties qu’elle ne jugeait pas utile d’utiliser à leur plein potentiel.

Avec la nouvelle réglementation, même si certaines parties du bloc propulseur ne sont pas parfaites, il est largement possible de l’améliorer plus tard dans la saison étant donné que le système de jeton, bridant les évolutions, n’existe plus. L’utilisation d’un réglage conservateur a également été évoqué par Renault, qui ne souhaitait pas handicaper ses équipes plus que de raisons avec les problèmes d’ERS rencontrés sur le bloc français.

Si Mercedes roulait réellement avec une cartographie conservatrice, cela pourrait expliquer pourquoi Ferrari, qui n’a utilisé qu’un seul bloc durant les deux semaines d’essais, semble être plus performant; mais cela pourrait également expliquer un renversement de situation a Melbourne, si Mercedes décide d’utiliser son bloc pleinement.

Cependant, Mercedes pourrait juger dangereux d’utiliser le bloc à pleine puissance dès le début de saison. Son réel potentiel ne pourrait donc être connu que dans quelques courses, une fois la première unité de puissance éprouvée.


Mercedes, Melbourne et Moteur Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
V6 Turbo
V6 Turbo :
Quand on mène un programme sérieux d'essais de début de saison, sur deux fois quatre jours à Barcelone, il faut déterminer des priorités. On ne peut pas tout essayer en même temps au risque de ne pas disposer de vrais repères, utiles et utilisables par la suite. En fait ces essais servent surtout à valider des choix. Chaque équipe a défini ses priorités et ils n'ont pas communiqué la dessus. C'est pourquoi on ne pourra pas être catégorique sur la hiérarchie.
Au premier tour de roue à Barcelone, les équipes avaient pourtant déjà beaucoup travaillé en amont avec les outils dont on dispose actuellement. Outre Honda qui a eu des gros couacs touchant semble-t-il le bloc en lui même, les trois autres ont démontré combien ils disposaient d'une excellente base coté PU. De ce coté là ils ont validé en piste ce qu'ils connaissaient déjà, via de très longues heures au banc. Pour la motorisation, il fallait vérifier, je répète valider, son refroidissement, son fonctionnement global. Il y a quantité de capteurs qui ont "causé" et ces derniers 10 jours n'ont pas été chômés pour définir le meilleur set up à Melbourne.
Utiliser une carto dite plutôt "conservatrice" est logique durant ces éssaiscar il n'était pas question d'amputer des demi journées entières de montage /démontage et de perdre du précieux roulage indispensable à l'évo aéro.
Ce qui s'est déroulé à Barcelone, c'est que la (les) principale(s) inconnue(s) touchait(ent) surtout les chassis, les nouveaux pneus, l'équilibre aéro et la réaction aux réglages, la gestion de l'appui, les freins. Bref X contraintes chassis qu'il était effectivement compliqué de bien modéliser sans tester la monoplace en dynamique.la soufflerie n'a pas la soltion à tout.
On a bien vu que certaines équipes avaient des packages déjà aboutis mais à mon sens beaucoup de changements et de modifs vont intervenir selon les circuits. L'équipe qui sera championne disposera d'une base efficace d'emblée mais surtout apte à être très évolutive selon les circonstances. Je pense à la température de la piste par exemple, les différences de densité de l'air, le grip et toujours la conso car je rappelle qu'elle est toujours très limitée même si on a rajouté quelques kilos de carburant embarqué.
bref les F1 2017 que vous avez découvert il y a deux semaines seront très différentes de celles qui gagneront en fin de saison.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Le document diffusé par Canal sur les essais de Montmélo est éloquent . Tous les pilotes relatent ne jamais avoir eu de voitures aussi performantes et excitantes dans les mains . Fernando Alonso s'excuse auprès du public d'avoir présenté pendant 5 ans des autos aussi " horribles " . Les contraintes physiques pour les pilotes sont accrues et ils ont travaillé dur cet hiver pour leur préparation , ce qui n'empêche pas Lewis Hamilton de dire " on verra bien en fin de course la différence entre les hommes et les petits garçons " . Cette saison promet de grandes choses . Alain Prost est plus tempéré et pense que la hiérarchie de l'an passé sera respectée . Il a souvent raison mais j'espère autre chose .
Il y a 1 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
De l'autre côté, je ne vois pas non plus, quelle équipe équipe utilisera son ancien spécification de son bloc propulseur ? Toutes les équipes mettront en oeuvre leurs meilleurs bloc propulseurs qui auront entre leurs mains, c'est logique, car là, on sera dans une compétition pas un test ou essais privés.... Chaque équipe apportera quelque chose de plus pour augmenter ses chances, c'est normal... De tel article n'avance pas les gens dans quoi que ce soit, et vaut mieux attendre le verdict dans quelques jours et la réalité de la piste que de tourner autour du pot.... XD
Il y a 1 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.