> > > > Sebastian Vettel a trop attaqué en Q3 à Sakhir

Sebastian Vettel a trop attaqué en Q3 à Sakhir

Sebastian Vettel n'a pas pu faire mieux que 3ème en qualifications à BahreÏn. Kimi Raikkonenn est une nouvelle fois en retrait, avec la 5ème place sur la grille puisqu'il a également été devancé par Daniel Ricciardo.

© Ferrari - Kimi Raikkonen a de nouveau été en retrait par rapport à Sebastian Vettel© Ferrari - Kimi Raikkonen a de nouveau été en retrait par rapport à Sebastian Vettel

Sebastian Vettel a été en mesure de signer le meilleur temps des deux premières séances d'essais du vendredi. Mais au moment de vérité, le pilote Ferrari a dû de nouveau s'incliner face à Mercedes. Pour la première fois de l'année, il est même devancé par les deux pilotes des Flèches d'argent. L'écart atteint presque la demi-seconde, ce qui n'était pas le cas depuis le début de l'année.

Mais l'Allemand reconnait que sa monoplace n'est pas seule en cause car il n'a lui-même pas été en mesure de faire un dernier tour parfait car il a cherché à surcompenser l'écart qui le séparait du temps de la pole position : « En qualifications, après avoir vu l'écart à la fin de mon premier tour en Q3, je n'étais pas satisfait. J'ai donc essayé de tout donner et j'ai peut-être trop attaqué. C'est un circuit où il est facile de trop en faire. Aujourd'hui, nous avons perdu du temps un peu partout dans le tour, peut-être plus que d'habitude en ligne droite. »

Sebastian Vettel espère donc en mesure de faire jouer son rythme de course pour remonter dans la hiérarchie. Il en sera de même pour son coéquipier, Kimi Raikkonen. Celui-ci a dû se contenter du 5ème temps, ce qui risque de ne pas augmenter sa cote auprès de Sergio Marchionne, le président de Ferrari qui n'a pas hésité à le critiquer à l'issue du Grand Prix de Chine.

Le Finlandais estime pourtant qu'il avait le potentiel pour mieux faire : « La voiture se comportait bien. Je pensais qu'il y avait beaucoup de potentiel mais pour beaucoup de petites raisons, nous n'avons jamais réussi à faire le bon temps. Le résultat final est loin de ce qu nous voulions. J'ai eu du mal à trouver le bon réglage : au bout du compte, c'était mieux que lors des dernières courses mais, en qualifications, lorsque nous avons commencé à attaquer, nous n'avons pas réussi à faire ce que nous voulions. »

L'objectif sera donc d'au moins devancer les deux Red Bull et venir se mêler à la lutte avec les Mercedes afin de ne pas les laisser s'échapper au championnat.


Bilan, Sakhir et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.