> > > > Esteban Ocon n'a pas pu exploiter ses pneumatiques à Sakhir

Esteban Ocon n'a pas pu exploiter ses pneumatiques à Sakhir

Sahara Force India a de nouveau été en difficultés lors des qualifications à Bahreïn puisqu'Esteban Ocon se classe 14ème. Sergio Perez s'est même fait piéger dès la Q1 et n'a pas pu faire mieux que 18ème.

© Force India - Esteban Ocon n'est pas satisfait de sa performance à Bahreïn© Force India - Esteban Ocon n'est pas satisfait de sa performance à Bahreïn

Pour la première fois de la saison, Esteban Ocon arrivait à Sakhir sur un circuit qu'il connaissait déjà, après y avoir roulé en GP3. Il était donc sur un pied d'égalité avec son coéquipier, Sergio Perez, et il avait à coeur de faire oublier sa dernière place lors des qualifications de Shanghai.

C'est en partie chose faite puisqu'il a effectivement battu son coéquipier et a été en mesure de retrouver la Q2. Mais le Français ne peut se satisfaire de sa 14ème place sur la grille. Il estime qu'il n'a pas été en mesure de faire mieux à cause de l'exploitation de ses pneumatiques : « C'était une séance plutôt normale, à part mon problème de DRS en Q1 mais je ne suis pas content de ma 14ème place car nous voulons être plus haut sur la grille. Nous avons tout bien fait mais nous n'étions pas assez rapides pour passer en Q3 aujourd'hui. Nous avons vu que la fenêtre de fonctionnement des pneumatiques est très petite et il n'est pas facile de les comprendre et obtenir la performance nécessaire. Je pense que ce fut notre problème aujourd'hui. Nous n'avons pas trouvé la fenêtre. »

Mais le Français se rappellera qu'il a tout de même été en mesure de marquer un point lors des deux premières courses de la saison. Sur un circuit aux longues lignes droites, la puissance de son moteur Mercedes devrait lui offrir des possibilités de dépassements et ainsi remonter dans la hiérarchie.

Ce sera encore plus vrai pour son coéquipier, Sergio Perez. Celui-ci dut arrêter ses efforts dès la Q1, après avoir été piégé par les drapeaux jaunes en fin de séance : « Je n'ai vraiment pas eu de chance aujourd'hui avec les drapeaux jaunes. J'ai dû arrêter mon dernier tour en Q1 et c'était la fin de mes qualifications. C'est dommage car j'avais la vitesse pour être bien plus haut mais des fois les choses ne fonctionnent tout simplement pas. »


Bilan, Sakhir et Force India Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.