> > > > Bahreïn - Course : Fin tacticien, Vettel remporte le troisième acte !

Bahreïn - Course : Fin tacticien, Vettel remporte le troisième acte !

L'Allemand double la mise en empochant la victoire à Sakhir ! Pénalisé de cinq secondes dans son dernier arrêt, Hamilton cède une nouvelle fois tandis que Bottas convertit sa pole en simple troisième place.

© Ferrari - Vettel s'impose dans le désert à Bahreïn !© Ferrari - Vettel s'impose dans le désert à Bahreïn !

La séance qualificative avait consacré un pilote Mercedes, devenu calife à la place du calife. Pour sa première pole, Valtteri Bottas s'était interposé dans un duel déjà scruté par tout le plateau. Déposé pour 23 millièmes, Lewis Hamilton se contentait du deuxième rang, côté sale de la piste, devant Sebastian Vettel. La Scuderia Ferrari assumait bien malgré elle un statut de favori, du fait de sa gestion efficace des gommes, entre-aperçue à Melbourne et à Shanghai.

Invité de dernière minute dés la procédure de mise en grille, le vent venait perturber les pilotes et allait jouer un rôle pour les 57 tours de course, disputés pour la quatrième année de suite au coucher de soleil. La température, lestée de quelques degrés (24 dans l'air et 30 au sol), rebattait aussi les cartes de la stratégie.

Resté dans son garage à cause d'un énième problème moteur, Stoffel Vandoorne abandonnait ses camarades et laissait la meute, emmenée par un Finlandais pour la première fois depuis 2008. Après un tour de formation sans encombres, le départ du Grand Prix de Bahreïn était donné !

Bottas ne remerciera pas la Safety car...

Le poleman ne craquait pas au feu vert et gardait un temps la première place. Mais Lewis Hamilton lâchait la deuxième à Sebastian Vettel ! Parti du mauvais côté, Verstappen faisait une bonne affaire en montant au quatrième rang, devant Ricciardo, Massa et Raikkonen. Bonne surprise également pour Esteban Ocon, catapulté dans le top 10 lors de la première boucle.

Très vite, un petit train se formait avec les cinq pilotes de tête, dans la même seconde durant les premiers tours ! Pressant, Kimi Raikkonen dépassait Massa dans la ligne droite principale pour accrocher le bon wagon. Un joli spectacle en somme auquel n'assistait pas Kévin Magnussen, lâché par sa Haas-Ferrari au 9e tour.

Dans les rétroviseurs de Bottas, Vettel jouait l'undercut dés le 11e. Ferrari forçait la main de Mercedes, en montant... des gommes super-tendres ! Stratégie agressive donc pour la Scuderia, imitée par Max Verstappen le tour suivant. Le Hollandais parcourait seulement trois virages avant que sa mécanique le trahisse. Stupeur chez Red Bull mais aussi sur tout le circuit. Stroll et Sainz s'accrochaient dans le premier virage, abandonnant leur véhicule respectif dans la foulée.
Par conséquent, la Safety Car montait en piste.


Restées dehors, les deux Mercedes plongeaient coup sur coup dans la pit-lane pour observer leur premier arrêt. Bottas comme Hamilton perdaient une position, au détriment de Vettel, nouveau leader, et Ricciardo, nouveau troisième. Mais les commissaires ouvraient à juste titre une enquête sur le pilote britannique, accusé d'avoir ralenti au début de la neutralisation, afin de laisser de la marge pour ne pas être gêné par le propre arrêt de Bottas. Le triple champion du monde recevait une pénalité quelques minutes plus tard !

La relance au 16e tour était animée : Bottas comme Hamilton s'attaquait aux pilotes devant eux. Seul l'Anglais gagnait une place, en décrochant Ricciardo dans la ligne droite de départ/arrivée. La double peine était douloureuse pour "Dan the Man", dépassé dans la foulée par Massa et Raikkonen. Sur une stratégie décalée comme Hamilton et Massa, l'Australien avait chaussé des gommes tendres lors de son arrêt !
Pourtant pénalisé, le Britannique se voyait offrir la deuxième place sur un plateau par son équipe, qui demandait à Valtteri Bottas de laisser passer son équipier.

Le plan se déroulait jusque là sans accroc pour la Scuderia, qui avait récupérée la tête avec Vettel. Dans un style très personnel, l'Allemand creusait un matelas de sécurité, au-delà des deux secondes d'écart. Au 27e tour, Hamilton dépassait comme prévu Bottas dans le premier virage, sans aucune résistance.

Le coup d'avance de Vettel

Le nombre déjà élevé d'abandons (cinq, quinze voitures encore en lice) faisait en tout cas les affaires d'un Fernando Alonso, toujours énervé de rouler avec un moteur à la ramasse. Tombé treizième, l'Espangol gratifiait l'audience d'un nouveau tacle assassin via sa radio : "Je n'ai jamais roulé avec aussi peu de puissance de ma vie" dans le texte.
Joli combat malgré tout entre les trois pilotes à la porte des points.


Le cap de la mi-course était dépassé et la deuxième vague d'arrêt était lancée par Valtteri Bottas. Reparti en pneumatiques tendres. Le Finlandais laissait s'échapper les deux pilotes en tête, bien partis pour se disputer la course.
Au 33e tour, Sebastian Vettel changeait ses gommes. Lewis Hamilton pointait pour la première fois en tête de ce Grand Prix. L'Anglais avait désormais le loisir de viser juste pour son dernier passage.
Mais son rival ne perdait non plus la moindre seconde face à Kimi Raikkonen, qui laissait bien gentiment sa position. Le couteau entre les dents, Vettel grignotait dixièmes par dixièmes et s'emparait même du meilleur tour.
Les écarts entre les pilotes étaient nets et la principale bataille résidait bien dans le trio de tête. Derrière, Grosjean comme Ocon ancraient une place dans le top 10.

Le baroud d'honneur pour Hamilton

Le pilote Ferrari récupérait la tête au 43e tour, après le dernier arrêt de Lewis Hamilton, reparti troisième, avec des pneumatiques tendres, contre son gré. Avec 10 secondes d'avance sur Bottas et 15 secondes sur Hamilton, Vettel s'était formé un petit matelas de sécurité. Mais l'ancien pilote Mclaren est un combattant. Autoritaire, l'Anglais effaçait une nouvelle fois Bottas sans l'ombre d'un doute dés le 48e passage. Motivé par son ingénieur, le message était clair : la victoire était
encore envisageable au 50e tour !

Gêné par des pilotes retardataires, dont Alonso en personne (qui abandonna une troisième fois à trois tours de l'arrivée), Vettel se faisait quelques sueurs froides. Toutefois, la marge était suffisante pour rallier l'arrivée en vainqueur.

Le pilote Ferrari s'impose à Sakhir ! Troisième victoire locale pour le quadruple champion du monde, qui relègue à huit points son rival au classement général.


Troisième, Bottas s'est donc effacé au fur et à mesure de la course. Kimi Raikkonen se contente encore de la quatrième place. Ricciardo, Massa, Pérez, Grosjean, Hulkenberg et Ocon ramassent les points restants.

Pour la 226e fois de l'histoire en Formule 1, les cloches sonnent à Maranello pour saluer la victoire d'une Ferrari ! Cette fois c'est sûr, la Scuderia sera un adversaire redoutable tout au long de la saison.

Voici le classement complet de ce Grand Prix de Bahreïn :




Sondage : Quel est VOTRE pilote du jour de ce Grand Prix de Bahreïn ?




Course, Sakhir et Vettel Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




42 réactions sur cet article Donnez votre avis
milano
milano :
Il n'y a pas à dire , rien que pour entendre fratelli d'Italia chanté par les mécanos , une victoire Ferrari ca fait plaisir .
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
La bella machina a gagné ! J'en connais un sur le site qui doit être heureux ( RS@ ) . La Ferrari est arrivée au niveau de la Mercedes-AMG . Unité de puissance à peu près équivalente d'après les spécialistes , stratégie de course osée mais payante et un pilotage de Vettel d'une finesse , d'une efficacité , d'une maîtrise de son auto remarquables . J'ai du mal à comprendre l'erreur de Lewis Hamilton , qu'il reconnaît mais qui lui inflige une pénalité . Pour sa course , elle a été exemplaire en entretenant un suspens en fin de grand prix .
Pour les deux finlandais , Bottas n'était pas dans le rythme sans savoir pourquoi et Raïkkönen rapide en fin de course mais sans cette combativité qu'on lui connaissait .
Pour Ricciardo , Massa , Perez , Grosjean , Hulkenberg et Ocon , ils ont donné le maximum avec un pilotage de grande qualité .
Wehrlein était bluffant en bataillant avec les Renault , les Toro Rosso et même les Forces India .
La désillusion se poursuit chez McLaren avec un Alonso se battant comme un lion mais furieux d'une unité de puissance la plus faible qu'il n'ait jamais connu . J'aimerais connaître la raison de son abandon à 2 tours de la fin mais j'ai bien peur que ce ne soit qu'un ras le bol . Priver Jenson Button d'une partie des essais privés prochains ou d'une séance libre avant Monaco me semble totalement mystérieux dans l'esprit des têtes pensantes chez McLaren . Il paraît qu'il savent ce qu'ils font ! Qu'ils n'infligent pas à Jenson les mêmes déboires qu' à Stoffel Vandoorne .
Il y a 2 mois
Profx
Profx :
effectivement gp palpitant
qu a fait bottas ? la crise d angoisse du favori qui ne l as jamais ete au paravant ?
roiko a encore passé un bon moment a se plaindre de sa voiture ...
lh qui joue es ralentisseur pour ne pas avoir a etre a l arret pendant que bottas change ses pneus ... et qui se prend une penalité alors qu il aurai parfaitement pu ralentir bien avant de facon bien plus "discrete" .
jolie tentative quand meme de revenir mais la question restera de savoir si merco ne s est pas planté en lui remettant des soft plutot que des supersoft...
meme sans sa penalité il serai surement resté derriere car vettel devant , c est dur a rattraper et surtout a depasser
pas de bol pour verstap, il aurait pu poser des soucis a lh pour la secode marche du podium

enfin rg et son americaine réussissent enfin a finir et c est dans les points gg

alors alonso, on dirai vraient que quand en fin de course il subit un depassement ca le degoute tellement qu il prefere rentrer au stand pour probleme technique ....
desolant pour un pilote qui se bat bien tant qu il espere une place dans le top 10
par contre je ne pige pas que son honda soit si bad que cela. a plusieurs reprise en sortie de virage j ai pas eu l impression qu il rende un seul cv au renault qu il suivait facilement a l acceleration
si le soucis du honda est comme on le laisse entendre un gros soucis de vibration, ils ont peutetre surtout baisser le regime max pour le proteger un peu ce qui expliquerait ce deficit enorme en vmax tout en etant correct cote acceleration.

qui prend les paris pour la 4 eme dixieme place de ocon au prochain gp ?

peewee a tenu le coup et de bel maniere , esperont qu il en sera encore ainsi au prochain gp


Il y a 2 mois
Chopper
Chopper :
Beau gp, merci à Lewis pour cette fin à suspens :D Par contre, ne serait-ce pas non plus un peu la faute de Merco que Lewis à eu la pénalité ? car ca me parait un peu bizarre de faire un double pit-stop quand les 2 pilotes se suivent si pres...apres je pense qu'il aurait perdu quand meme 5 secondes puisqu'il aurait du attendre derrière Bottas !?
Il y a 2 mois
Roberto
Roberto :
@ProfX
A propos de Lewis Hamilton et de son ralentissement à l'entrée des stands, une fois de plus il est tellement facile de lui jeter la pierre en disant qu'il aurait pu ralentir avant pour que sa man?uvre d'attente soit moins visible. Bien assis dans son fauteuil derrière sa TV on peut toujours dire il aurait dû... Sauf qu'il plante les freins au moment où on lui annonce à la radio qu'il est un peu en avance sur les prévisions et qu'il voit Bottas à sa place. Pouvait-il savoir avant que Bottas serait dans les pits? Où Lewis Hamilton fait une éventuelle erreur qu'il reconnait d'ailleurs, c'est qu'il bloque involontairement un autre pilote alors qu'il aurait peut-être dû se mettre un peu en travers derrière Bottas et laisser le passage. Refaire l'histoire après coup c'est toujours facile. Enfin le boulot d'un pilote sur la piste n'est-il pas d'aller le plus vite possible? Arrivé dans la pit-lane il ne peut plus faire grand chose sinon assurer. Tout cela est dommage car c'est probablement là que se joue l'issue de la course. J'aurais bien aimé voir un mano à mano Vettel/Hamilton dans les 5 derniers tours. Ce n'est que partie remise.
Il y a 2 mois
RS
RS :
Si Mark trés, trés content merci! Je pense que tout le monde maintenant sait que l'on se battra pour le titre... Quand à l'avoir...? Si on continue comme ça il n'y a pas de raisons tout est presque parfait jusqu'à maintenant... FORZA ROSSA !!!
Il y a 2 mois
Profx
Profx :
chopper: ben etant derriere bottas et la safety car etant en piste c est monnaie courante de voir les deux pilote de la meme ecurie rentrer l un derriere l autre.
alors soit lh a voullu proteger sa mecanique d une immobilisation de quelques secondes, soit il a simplement voullu rester devant ricciardo a la sortie des stands soit un mix des deux

roberto vu le moment dans la course ou la sc sort si lh ne sais pas que son equipier et lui ainsi que la totalité ou presque de ceux qui ont toujours les pneus du depart vont se precipiter dans les stand pour changer de pneus c est qu il est vraiment redevenu le pire roockie au monde.
Il y a 2 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
Plaisant à regarder. Un début de course dantesque, j'avais peur qu'avec la pression il rate son départ main non il a tenu bon, c'est même au contraire Hamilton qui se loupe face à Vettel. Voir les 5 premier dans la même seconde on a rarement vu ça. Au point de vue suspense c'était agréable.

Nos deux compatriotes dans les points ça fait plaisir avec Ocon qui commence à collectionner les dixième place. Au passage Renault qui ouvre son compteur. Pas trop mal pour la Formule 1 française.

McLaren n'est plus dans le rouge écarlate mais carrément dans le noir. Alors qu'il y avait du mieux l'année dernière là tel que c'est parti ça va être pire qu'en 2015 et l'écurie va finir bonne dernière. Stoffel n'a même pas pu prendre le départ alors que j'aimerais le voir se battre avec les autres jeunes pilotes (Ocon, Verstappen) on peut même pas profiter de son talent et Alonso qui n'a pas vu encore une seule fois le drapeau à damier cette saison, il doit avoir l'impression d'être revenu chez Minardi.

Petit coup de gueule par contre sur Mercedes, les consignes d'équipe nous les spectateurs on en a horreur, et là il recommence. Qu'Hamilton dépasse Bottas tout seul comme le champion qu'il est. Vettel y est bien arrivé la semaine dernière sur Raikkonen.
J'espère quand même que Bottas gagnera plusieurs grand prix cette saison.
Il y a 2 mois
milano
milano :
Marc Diskus : je pense qu'il a clairement lâché l'affaire , c'est assez troublant à chaque fois qu'il y a une grosse bagarre et qu'il cède en fin de ourse il abandonne o_O

Et dire qu'on me fustigé la dernière fois sur le fait que sa motivation était intacte bref il ne restera pas chez Mclaren c'est impossible il va faire un burnout sinon .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Les supputations de certains qui deviennent des vérités sont risibles... A bon entendeur...

Et vous confondez "motivation" et "capacités physiques"....
Il y a 2 mois
milano
milano :
Il suffit de relire les commentaires c'est écrit noir sur blanc , motivation était bien le sujet avant que , avant que Monsieur AP01 intervienne de façon incompressible , voulant protéger l'honneur d'un pilote que je n?ai même pas égratigné .

Regarde les faits , notre discussion était avant Indy et son abandon a priori volontaire sur cette course , je le répète il va faire un burnout la : il aurait été capable de faire les 24h moto tellement il est a bout .
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
Superbe GP ! La pénalité de Lewis lui aura couté cher mais c'est la règle, il aurait dû s en rappeller ! J espère néanmoins que tout le championnat ne se jouera pas que sur des stratégies et qu in aura un mano á mano Vettel-Lewis sur plusieurs GP ! Valtéri n'a pas résisté á Lewis, consignes ou pas consignes, il était conscient que Lewis allait bien plus vite que lui et pouvait peut être aller chercher Vettel mais c'était trop tard malgré les tours de qualif alignés ! La Ferrari semnle plus "homogène" que la Merco... qui souffre d'avantage quand elle évolue en formation "groupée"... sans doute son aéro plus sophistiquée subit-elle plus les remous des autres voitures. Une fois libre elle devoile tout son potentiel.. un vrai avion de chasse ! Redbull a bien progressé mais á part quelques couts d'éclats, je ne les vois pas se battre pour le championnat ... leur début de course étonnant étant surtout á mettre sur le compte du "faux rythmes" imprimé par Bottas en début de course... Bottas doit encore progresser á ce niveau tout come Kimi s'ils ne veulent pas être vite cantonnés au rôle de pilote num 2 ... ce qui n'aurait aucun intérêt pour la competition !

Lewis a commis une erreur de jugement et il l'a paie.. Mercedes aussi devrait voir pourquoi ils n'ont pas chaussés les Ultra-softs á Lewis pour son dernier relai ?

Alonso... un régal !
Sainz... un peu précipité sa sortie de la pit !

Vettel toujours très bon quand il a une excellente monture ... on parle déjá de l'arrivée probable de Ricciardo (voire Max mais je n'y crois pas trop) en remplacement de Kimi pour 2018... alors on pourra juger ! Kimi j'ai beaucoup d'estime pour toi mais lá je crois que tu tires sur la corde (pourtant l'année passée yu faisais jeu égal avec Vettel.... what's going wrong ?)

Un beau GP en tout cas. Ces nouvelles F1 tiennent ttes leurs promesses ! Quand on regarde les temps au tour (qualifs-courses) de ces nouveaux bolides on a l'impression que les F1 d'avant c'était des veaux :-)
Tous les records tombent ! Inouï !
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Quand on sait à peine parler français, parler anglais est encore pire...
Voici la définition de "burnout" :
"Le syndrome d?épuisement professionnel, également désigné par l'anglicisme burnout, combine une fatigue profonde, un désinvestissement de l'activité professionnelle, et un sentiment d'échec et d'incompétence dans le travail. Le syndrome d'épuisement professionnel est considéré comme le résultat d'un stress professionnel chronique (par exemple, lié à une surcharge de travail) : l'individu, ne parvenant pas à faire face aux exigences adaptatives de son environnement professionnel, voit son énergie, sa motivation et son estime de soi décliner." fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27%C3%A9puisement_professionnel

Si vous trouvez qu'Alonso, qui va aller disputer les 500 miles, se trouve dans cet état, c'est grave ! De plus, vous avancez un "abandon volontaire" hier. Quelles sont vos sources pour prétendre cela ?
Et, même dans ce cas, cela ne montrerai qu'une seule chose : que sa monoplace est indigne de son talent et de son investissement, soit l'inverse des syndromes du burnout...
Essayez une autre voie que la médecine car, ama, c'est au-dessus de vos capacités...
Il y a 2 mois
arno
arno :
Evidemment que l'abandon d'Alonso est volontaire.
C'est un abandon qui permet de changer de boite sans pénalité.
Il y a 2 mois
milano
milano :
AP01 :
Tu aurais pu être ironique comme je l'es été en disant qu'il était pas loin du burnout , par exemple en disant tu fais moins de faute d?orthographe en anglais qu'en français ca aurait été bien vu mais non tu fais une attaque personnelle à quelqu?un que tu ne connais pas. Il est facile de parler avec autant de légèreté devant son ordinateur soit en conscient .

ceci état dit vos réponses ressemble à ce qui se fait en politique , une déconstruction point par point d'un commentaire . Je ne sais pas quelle genre de personne tu es mais tu es bien trop alerte , sérieux et tu manque de respect par dessus tout .

Il faut se détendre un peut mec , prend pas au pied de la lettre tout ce qui est dit parfois ca peut être des blagues parfois ca peut être une métaphore comme quand je dis burnout , il va surement pas en faire un pour la bonne raison qu'il a un caractère assez fort pour tout envoyé **** quand il sera au bout de ce qu'il peut supporté .

Mais bien sur qu'Alonso est à bout , merci de la définition d'un burnout mais il y a la définition et la réalité , tout les jours je le vérifie , tu as beau être au top ,ne rien avoir à te reproché quand ca **** en "haut"( patron ) et que ca fait trop longtemps que ca dure tu pète un câble pareil pas besoin de se croire mauvais pour en être affecté .

Il est soumis à un stress permanent oui , une écurie ou plutôt un motoriste incapable depuis 2 saisons et 3 avec l'année Ferrari de comblé un écart de performance .
C'est un fort caractère Alonso peut être pas plus que les autres mais en tout cas il le montre ca fait 3 ans qu'il perd son temps qu'il voit les années passé et lui faire du sur place.

A défaut de voir Alonso brillé on le lit on l'entend depuis 3 ans comme jamais critiqué , on pourrais en écrire un livre tellement .

Comment ca se fait qu'il participe aux 500 miles pendant le gp de monaco ? ne serait est ce pas qu'il soit démotivé par sa situation ? en tout cas il l'est assez pour loupé un GP , bizarrement il le faisait pas chez Ferrari quand il jouer le titre enfin bon il n'y a que vous pour réfuté l'idée qu'il ai besoin de garder la motivation et si ce n'est pas en F1 il le fait ailleurs .Et d'ailleurs Honda a bien senti qu'il fallait le laissé participé sinon ca aller mal se passé je pense vu ce qu'il doit enduré .

Pour son abandon il y a un gros doute autour , **** j'ai pas de source **** .... j'ai pas un poste ou uen responsabilité importante , je dis donc se que je pense tout simplement , j'ai pas trouvé non plus d'explication de cette abandon , ni Alonso critiqué son moteur ou quoi que ce soit d'autre et vu que le bashing qu'il fait depuis 3 ans ne me semble pas le fatigué ( je ne critique pas , à sa place je ragerai aussi c'est sur ) il l'aurais fait avec joie . Et puis aux images c'était louche.

La mclaren est elle indigne de son talent ? surement .



Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Pour l'humour, je pense le comprendre. Encore faut-il qu'il soit compréhensible. Et quand on écrit très mal le français comme vous, il vaut mieux que l'humour ne laisse aucun doute... Essayez les smileys peut-être ?

Pour le reste, je ne pense pas qu'Alonso soit miné par la situation. Il est déçu, énervé et perd son temps. Pas trop de doute là-dessus. Mais, surtout, il met une pression maximale sur Honda afin qu'ils sortent enfin un PU digne de leur standing.

Le pilote, lui, n'est pas démotivé. Chaque course le prouve. Et comme il ne pourra pas se battre pour le CDM cette année, la pige à Indy lui changera un peu les idées. Mais cette décision prouve une fois de plus qu'il est toujours motivé pour piloter, et que c'est un immense challenge. Tout sauf la démarche d'un type qui est bord de la retraite ou lâché par son corps et/ou son mental. C'est juste qu'il trouve le temps long pour avoir une McLaren compétitive.

Et si @arno a raison, son abandon n'a donc aucun lien avec une volonté de "lâcher l'affaire".

PS : tu sembles t'étonner que je réponde à tes posts, te renvoie à certaines réalités et ne fasse pas preuve d'humour à ton égard ? Il ne fallait pas m'insulter.
Il y a 2 mois
milano
milano :
Non non , que ce soit à moi ou d'autre tu ne répond pas tu invective et en fait une sorte de truc personnelle , tu as une d'agressivité dans tes commentaires .

J'écris mal le français oui , tu veux une médaille ou bien ? tu le dis à chaque commentaires c'est pas quelques chose qui va changé sous peu ... d?après se que j'ai lu tu semble assez âgé ( je me trompe peut être ) mais la sagesse tu ne l'a pas .

je n'ai jamais dit qu'il était au bord de la retraite mais qu'il avait 35 ans ou 36 cette année et de se fait sa motivation pouvait être remise en question surtout après avoir piloté 3 ans bientôt 4 dans une voiture limité ( je parle de F1 bien sur )

je n'ai jamais dit qu son corps le lâché , cette partie c'est toi tout seul qui est parti en sucette.

Il faut que tu te détende , ne réagi pas négativement a tout ce que je dis, essaye de comprendre .


Tu ne lis pas ce que je dis encore une fois tu pars dans tes délires , je suis étonné de la façon dont tu réponds pas que tu réponde . Ca doit être mon orthographe hein pas tes problèmes de compréhension :) tiens un smiley

Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
J'invective ceux qui m'ont insulté sur ce site (et ils sont quelques uns...) et j'en secoue un peu certains qui se croient chez Michel Drucker, d'autres qui imaginent qu'ils ont la science infuse, qui font preuve d'une parfaite mauvaise fois et, aussi, ceux qui se permettent de parler pour tout le monde alors qu'ils ne représentent qu'eux-mêmes.

Au passage, si 45 ans te parait âgé, je ne suis pas trop d'accord avec toi... :-) Toi, à te lire, tu as au moins 4 fois moins ! :-)) Si tu ne sais pas encore faire les divisions à 2 chiffres, je te donnerai la réponse dans un prochain post... :-))

PS : si tu ne m'avais pas insulté, je te respecterai mais sur le fond rien ne changerait. Si j'estime que tu te trompes sur Alonso (que tu détestes comme tes commentaires à l'époque où il était chez Ferrari le prouvent) je te répondrai. Après, ce ne sont que des mots, pas la guerre. Les "blablas" ne m'intéressent pas et tu remarqueras aussi qu'il y a beaucoup d'intervenants auxquels je ne dis rien.
C'est marrant quand même : tu m'insultes et tu voudrais que je te dise merci. Ce n'est pas mon style mais, ça, je crois que tu finiras par le comprendre. Et quand je lis : "Il est facile de parler avec autant de légèreté devant son ordinateur soit en conscient ." tu comprendras aussi que c'est risible, non ?
Allez, sans rancune.

Il y a 2 mois
milano
milano :
Je le déteste bon c'est un grand mot , l'ère Ferrari ne ma pas plus du tout c'est vrai , 2008 non plus , mais ce que je dis la n'est en aucuns cas lié à mon ressenti du pilote c'est juste la vérité ne t'en déplaise .Et puis qu'ai je dit de si faux ? hum ne répond pas tu va extrapolé mes propos une fois de plus

Oui j'avais mal réagi il est vrai mais depuis je sais à quelle genre j'ai à faire , je répond plus aux provocations du moins pas de la même manière tu l'aura noté . Et puis ho 45 ans et faire le troll sur certains article est ce bien normal ?

C'est risible pour toi , tu fais des attaques personnelle sur chacun de tes post me concernant rend toi compte .

C'était quoi ton pseudo avant que tu change ?
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Faire le troll ??? On ne doit pas avoir la même définition de 'troll" alors : www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/troll/
La différence entre toi et moi, c'est que j'ouvre un dico (sur internet) de temps en temps...
Mon ancien pseudo, peu importe. Si j'en ai changé c'est parce qu'un abruti s'amusait à l'utiliser. Et après, c'est moi qu'on accuse de troller...
Il y a 2 mois
milano
milano :
AP01 : d'accord , tu as fais peau neuve , je me disais bien que AP01 c'était tout récent , et à l'époque on arrivé a dialogué tout les deux ou tu étais le même ?
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Tout récent, non. Cela doit faire 2 ans que j'ai du changer de pseudo. Sans doute a-t-on réussi à dialoguer avant que tu m'insultes. Je débats (car il s'agit de débats car je ne vois aucun intérêt à passer mon temps à m'extasier sur chaque fait et geste des pilotes comme certains) toujours et n'insulte pas, sauf si je le suis. Mais je reconnais que j'ai un style qui bouscule un peu ceux qui se croient à la messe dominicale... Et j'ai de la mémoire.
Il y a 2 mois
casper
casper :
GP correct me concernant mais pas whaou comme j'ai l'air de lire partout. Je n'ai pas vu beaucoup de dépassements hors DRS comme quoi on ne va pas l'enlever tout de suite ! Et sinon oui une ferrari gagne mais je vois surtout qu'il y a un N°2 désigné chez mercedes qui se laisse doubler en ouvrant des portes, et çà bof, très bof...

++ : perez superbe remontée en ayant bien porfité des circonstances certes mais lorsqus'il ressort à 20 tours de la fins à moins de 4 secondes de grosjean il accélère et arrive à 10s en 10 tours. pas volée sa lolie 7eme place.

+ hulk pour un joli WE et les premier points renault,
+ Wehrlein qui nous rappelle pourquoi il nous avait marqué l'année passée, certes un seul arrêt mais une place méritée et un bon boulot, jolie reprise !
+ alonso qui donne ce qu'il a avec sa voiture le vrai bon moment du gp c'est la lutte à 3 avec lui qui perd à la fin mais avec les honneurs.

- raikonnen qui reste en deçà, heureusement que la rb n'a pas l'air d'avoir le châssis miracle et étant donné les qualif et les perf du moteur renault il va falloir aller voir cote châssis...
- verstappen, qui nous fait un joli début et qui vient baver ensuite avec un propos xénophobe. si çà avait été grosjean je n'imagine même pas ce qu'il aurait pris ! pour le pilote joli volant pour la mentalité çà va vraiment pas être possible pour moi.
- Magnussen, une sinusoide, si son haut de perf est de battre grosjean d'une place quand il s'en prend 10 quand il est au bas, ce sera toujours mieux que guttierez mais pas encore assez pour haas !

-- Mercedes qui nous fait un politique de porteur d'eau alors qu'elle clamait à cors et à cris qu'elle laisserait toujours les pilotes se battre...

je ne sais si c'est le fait de ne pas avoir les mercos 1 et 2 rend les gens aussi joyeux, mais à part la lutte pour la P7-8 et la lutte pour P11-12 je n'ai pas trouvé ce gp folichon en tous cas nettement moins beau que le précédent. à suivre !
Il y a 2 mois
Tat
Tat :
@Casper
Je ne crois pas que Bottas soit déjà désigné pilote n° 2 par Merco. Voir le temps qu'il a mis à obtempérer. Légitimement préoccupé d'exister face à Hamilton, Bottas a réglé sa mono à 100 % pour les qualifs et a pu prendre la pôle qu'il désirait tant, la première de sa carrière.
Le prix à payer, c'est que le lendemain il n'était nulle part, alors que Lewis et Seb avaient, eux, pensé à la course lors de leurs réglages du samedi. Mais en mettant Lewis sur le côté sale, il faisait les affaires de Seb.
Mercedes a donc un problème : faut-il laisser se dérouler une bataille fratricide, au risque de perdre le titre face à Ferrari qui, elle, ne s'est jamais posé cette question?
Aujourd'hui, il n'y a pas encore de pilote n° 2 chez Merco, à mon avis.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
TAT@ : Bonne hypothèse que celle d'une préparation qualif pour Bottas et course pour Hamilton ( quoiqu'il n'y avait que 28 millièmes en qualif ) mais le jour où Toto Wolff demandera en course à Hamilton de laisser passer Bottas , ce jour-là on pourra dire qu'il n'y a pas de 2° pilote chez Mercedes-AMG . La probabilité d'un tel évènement est très faible tant Lewis est plus performant en conditions de course .
Il y a 2 mois
arno
arno :
Par pitié, arrêter d'être surpris, Merco a toujours donné des consignes de courses quand cela fut nécessaire pour favoriser le résultat de l'écurie, déjà alors qu'ils ne jouaient pas les titres et même pas les victoires ils en donnaient, comme en Malaisie 2013 alors que les places de 3 et 4 étaient assurées il a été demandé à Rosberg pourtant bien plus rapide de rester derrière Hamilton.

Alors venir dire que chez Mercedes c'est pas comme chez Ferrari niveau consigne de qui se moque-t'on?

Les seules différences sont que chez Ferrari les consignes elles sont suivies contrairement aux autres écuries qui sont souvent bien incapable de les faire respecter comme chez Mercedes avec Hamilton ou RB avec Vettel, et qu'ils ne viennent pas jouer les hypocrites façon blague à Toto, qui explique après coup que chaque fois que Hamilton a refusé d'exécuter une consigne pour le bien de l'équipe comme en Hongrie 2014 en privant Mercedes d'une possible victoire avec Rosberg, le muret avait eu tort de donner une consigne alors même que celui-ci a toutes les données nécessaires pour prendre la décision de tels ordres.

Il est évident que compte tenu des performances actuelle de Mercedes avec un seul pilote capable de devancer Vettel, Bottas est de fait N°2 et il l'a bien compris.
Ralentir Hamilton n'est nullement son intérêt si il veut conserver son baquet l'année prochaine (il a contrat de seulement un an), et si il veut remporter son premier GP il faut d'abord qu'il soit en mesure de devancer Vettel ce qui n'est pas le cas actuellement.
Si Bottas y parvient régulièrement d'ici la fin de saison favorisant ainsi l'obtention du titre pilote nul, il obtiendra ce qu'il veut non seulement sa première victoire mais aussi le renouvellement de son contrat avec si la voiture le permet une chance de jouer le titre pilote face à son coéquipier en 2018 si il se montre à la hauteur.
Il y a 2 mois
casper
casper :
j'étais peut être naif mais j'ai trouvé tout de même l'écurie assez soft les deux dernières années niveau consignes entre hamilton et rosberg, on est depuis quelques saisons très loin des années shcumacher par exemple.

Arno, l'idée d'accepter le rôle de N°2 pour pérenniser son contrat ne m'avait pas effleuré mais dit comme çà, çà semble effectivement assez "tactique" à défaut d'être brillant.
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
C esr vrai que les consignes ont toujours existé mais certaines écuries en abusent plus que d'autres et dans ce cas ci, force est de constater que Ferrari en a toujours plus abusé que d'autres car SOUVENT il y'a un pilote num 1 et 2 de fait dans cette écurie, ce qui fait que les consignes sont déjá acquises par chacun bien avant le départ de la course et même le début du championnat.

Quand une écurie est ultra-dominatrice comme cela a été le cas avec Merco ces 3 dernières saisons (et d'autres avant elle), quel est l'intérêt de donner des consignes qui diminueraient les chances de l'un des pilotes en lice pour le titre par rapport á son équipier si ce n'est peut-être de louper l'une ou l'autre victoire qui restera anecdotique par rapport à la moisson globale ?? Cela priverait même le spectateur du seul "suspense" du championnat...

Aussi, il faut parfois savoir á qui on a affaire ! Vous voyez McLaren donner ordre á Prost ou Senna de laisser passer l'autre car ce dernier a une chance de victoire ? Donc cela depend aussi du calibre du pilote. Mercedes a tenté de reproduire ce shéma avec Nico et Lewis en commetant parfois l'une ou l'autre erreur en voulant á un moment "ponctuel" imposer une consigne ! Soit on décide d appliquer la règle zéro consigne á 100% ou bien on le fait á la Façon Ferrari.... dans ce cas il faut s'assurer d'avoir des pilotes ayant un profil qui s'y prête de num 1 et 2 !!

Imaginez un peu quelles saisons 2014-2015 on aurait eu si Lewis, en arrivant cjez Merco avait d'office exigé le statut de pilote num 1 ???? On aurait assisté á une véritable procession entre les deux Mercos et une moisson incroyable de records pour l un des pilotes (ce qui a été appliqué chez Ferrari sous l ère TODD-SCHUMI).

Aussi, selon les circonstances, et si on joue le championnat, on peut décider de jouer sa carte jusqu'au bout mais pour certaines courses, il faut aussi voir le nombre de tours qu il reste á couvrir. Le parfait exemple est Monaco 2016 où Nico se traîne littéralement sous la pluie et donc ordre lui est donné de laisser passer Lewis, c'est logique car á la faveur des pits Lewis serait quand même passé ! Mais au prix de combien de pertes de places ? Ceux qui suivaient Nico et Lewis pouvaient aussi faire l undercut etant donné qu' on allait plus vite á pied vu le rythme de sénateur imprimé devant !

Les consignes doivent être exceptionnelles, façon Kimi-Massa en 2007 au Brésil pour remporter le championnat pilote... mais pas des le premier GP lorsque vos voitures sont au-dessus du lot et encore moins en désignant contractuellement un pilote 1 et 2 (pauvre Barrichelo... même s il n avait pas le talent de Schumi).

On parle encore aujourd'hui du clash Pironi-Villeneuve ! A quj la faute ? A Ferrari et ses consignes "petits bras". Le duel Prost-Senna reste LA référence de duel entre équipiers... on les a laissé se battre ! Le duel Schumi-Barrichelo n'inspire pas grand chose, déjá que Barrichelo avait moins de talent, pourquoi en plus lui balancer des consignes pour "offrir" des victoires á son équipier ???

Pitié plus jamais de farces comme on l a vu rn 2002. Grotesque !
Il y a 2 mois
arno
arno :
Demander à Mercedes pourquoi ils ont donné l'ordre à Rosberg de laisser passer Hamilton lors du GP de Monaco 2016.

Mais là évidemment on en a trouvé beaucoup qui ne se sont point offusqués, alors même que cela a permis avec la complicité de RB à Hamilton de marquer 8 points de plus que si aucune consigne n'avait été donnée.
Toute chose égale par ailleurs cela aurait permis à Rosberg d'être titré en marquant les 6 points de la 7ème place au dernier GP.

Personne ici n'a trouvé étrange qu'après le GP d'Espagne 2016 et l'élimination des deux merco celle qui a viré en tête au premier virage s'est toujours imposée et qu'il n'y a plus jamais eu la moindre touchette entre les deux?

Le pire c'est que Mercedes ne s'est jamais caché de donner des consignes de courses dans l'intérêt de l'équipe mais grâce la com habile de Toto disant tout et son contraire.
Nous laissons nous pilotes se battre pour le titre et nous ne donnerons pas de consignes.
Nous ne donnons pas de consignes de courses sauf si c'est dans l'intérêt de l'équipe
Il est resté : Nous ne donnons pas de consignes (sic).

Il y a évidemment eu consignes données aux pilotes Mercedes après le GP d'Espagne 2016, parce que Mercedes qui investit des millions dans la F1 pour son image de marque ne veut pas que tout soit ruiner par la mauvaise image donnée par le comportement de deux de ses salariés en piste.

Alors franchement toujours venir taper sur Ferrari qui elle au moins à la mérite de ne pas être hypocrite c'est un peu facile.
Si l'on admet qu'il est normal de donner des consignes au 17ème GP, je ne comprendrai jamais pourquoi on refuse que l'on puisse en donner au 6ème qui plus est à un pilote qui totalise 6pts après 5 GP.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
sacré @arno ! Bientôt il voudra nous faire avaler que Mercedes donne plus de consignes que Ferrari à la "grande époque" Schumacher ! :-))
Ces années de véritables purges sont à des années lumières des 3 dernières saisons et c'est heureux ! Mercedes (en dehors du dernier GP de l'an dernier où ils se sont ridiculisés à vouloir offrir le titre à Rosberg avec des consignes inacceptables et justement refusées par Hamilton) est une écurie qui respectent la compétition et les fans de F1, contrairement à Ferrari sous Jean Todt, aussi piètre président de la FIA qu'il fut un team manager méprisant l'honnêteté de la compétition.

PS : @arno, ne perd pas ton temps à me resservir ta mauvaise foi habituelle, je n'ai pas le temps aujourd'hui pour discuter et me répéter une énième fois ;-)
Il y a 2 mois
arno
arno :
@AP01
Les consignes de Ferrari à l'époque Schumacher, je vous prie de bien vouloir les lister en dehors du GP d'Autriche 2002 je suis sur que vous êtes bien en peine d'en trouver.

Je ne fais preuve d'aucune mauvaise foi.
Je dis juste que Mercedes qui donne des consignes que personne ne peut nier Malaisie 2013, Hongrie 2014, Monaco 2016 provoque moins l'ire que Ferrari, et c'est aussi valable pour toutes les autres écuries qui en donnent aussi.

Ferrari a un gros avantage c'est quelle permet de de faire jour la mauvaise foie de certains car beaucoup lui reproche de faire exactement pareil que les autres au nom du fait que les autres c'est pas pareil.

Mercedes qui donne des consignes,eux ils le font en respectant les fans de F1, mais Ferrari qui donne des consignes eux, ils le font mais sans respecter les fans de F1.
Et ça confirme bien que la com hypocrite de Mercedes auprès des fans de F1 c'est bien plus efficace pour faire avaler des couleuvres à certains que Ferrari qui agit au grand jour.

Soit on admet les consignes de courses soit on les refuse mais on passe pas son temps à justifier pour certains et à condamner pour d'autres.
Il y a 2 mois
Profx
Profx :
ferrari a bien plus d experience que mercedes et tous les autres , et ils savent tres bien qu un titre peut se perdre a tout moment de la saison.
et d un cote peut on reprocher a une ecurie de dire a un pilote qui ne reussi pas a finir derriere son equipier a chaque course de le laisser passer si il se ytrouve etre devant par inadvertance ?

comme dit par arno je crois au moins quand ferrari donne une consigne , elle est respectee ...
chez merco c est assez loin d etre le cas si celle ci est donnee en course et surtout a celui qui se considere comme numero 1 de l ecurie quelle qu elle soit et qui que soit son equipier .
Il y a 2 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
Vu que l'emprisonnement à perpétuité "des essais privés" a fini en état extrême pauvreté , la saison 2017 en cours en témoigne !
Histoire du pilote n°2 et consigne d'équipe sont confus , reste à inscrire tout cela contraire aux droits de l'homme. Pour les donateurs le règlement se fera par chèque , puisque ferrari a réglé une bonne partie du montant par carte bancaire.
Faites un don pour espérer voire un beau spectacle en 2017 et aussi pour aider bottas !
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Les consignes d'équipe existeront aussi longtemps qu'il y aura des équipes. Au fil de l'histoire de la F1 - pour se cantonner à cette discipline - je peux vous affirmer qu'il y en a de moins en moins.

Il fût un temps où un équipier devait laisser son volant à son leader en panne. Ensuite, il y eut la distribution des voitures, le choix du roi, l'attribution du mulet mais aussi le rôle de cobaye de l'équipier. Ainsi, Trevor Taylor confiait : "j'ai été engagé pour avoir les accidents que Jim Clark n'aura pas."

De nos jours, l'inégalité de traitement entre les pilotes ne concerne que le choix des hommes constituant l'équipe chargée de sa voiture et des ordres en course.

Ces derniers ne me gênent pas s'ils ont une justification. Ainsi, celui de dimanche m'apparaît logique. Bottas était dans l'incapacité d'aller chercher Vettel alors qu'Hamilton avait une carte à jouer. Le spectateur n'a pas à s'en plaindre puisque sa tentative a tenu plus ou moins le public en haleine. Quitte à voir les Mercedes finir 2 et 3, ce scénario était le plus sympa.
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
@arno:

Je suis désolé mais en 2016 á Monaco, Mercedes n a eu d autre choix que de demander á Nico de laisser passer Lewis sinon - au delá de la possibilité de voir une victoire échapper á Merco, tous ceux qui suivaient Lewis et Nico auraient fini par passer les deux Merco á la faveur des pits en ravitaillant avant et en alignant un seul tour rapide - ce qui n'était pas bien difficile au regard du rythme de Nico qui a souvent démontré de sérieuses carences en conditions pluies/ref les dépassements subits par Nico dans ces conditions á Silverstone et au Brésil par Max). Le fait que Nico ne termine qu á une anonyme 7eme place de GP est très révelateur des positions de fond de classement dans lesquelles les deux Merco auraient pu "sombrer" si consigne n'avait pas été donnée !!!

Enfin, je crois que la saison 2016 a trop été ponctuée par des "si" lorsque tu mentionnes les éventuels 6 points seulement de différence pour le GP de Monaco... tant qu on y est, avec des si, sans la Malaisie et les inombrables pannes ayant affecté le 44 notament en qualif et qui imposèrent un depart en fond de grille pour SPA en raison d un changement de moteur, la champonnat autait été aussi plié bien avant son terme.. mais oublions cette "lutte" 2016... les dès sont jettés depuis longtemps !

S il n ya plus eu de touchette entre Nico et Lewis lors des départs post-Barcelone c'est simplement que même si l écurie les laisse se battre il y a toujours eu une ligne rouge: ne pas se mettre dehors mutuellement (Cette ligne rouge avait déjá été franchie en 2014 á SPA). Ce qui est logique ! Battez-vous mais ramenez les voitures et de préférence sur le podium !!! Ceci dit même si ce n'était plus au départ il y a quand même eu le carton de l'Autriche par la suite... á un tour du but !

Ferrari a toujours été la championne des consignes... et c'est pour cela qu'elle s'est toujours arrangée pour engager un num 1 et un num 2. C'est aussi évident que lorsqu'elle annonce l'arrivée de Kimi en 2007, Schumi n'a d'autre alternative que de prendre la poudre d'escampette pour la bonne et simple raison que cette fois-lá Ferrari n'était pas en mesure de lui garantir le statut de num 1 avec un porteur d eau á son service ce que je crois que Kimi n'aurait pas été disposé á faire vu son carractère et son talent qui était loin d être émoussé á l'époque !

Tout le monde a en tête le fameux "Fernando is fasteeeeeerrrrrrr than u" en tête a l 'adresse du pauvre Massa qui commençait enfin á remonter la pente... du Ferrari pur jus !

Si Ferrari avait tant d'expérience dans les consignes pour qu'elles soient respectées ben on aurait pas eu le clash Pironi-Villeneuve !

Je dis simplement en conclusion: quand une écurie engage un pilote il faut d abord voir de qui il s'agit: il y en a qui sont clairement lá pour "performer" et être champion du monde... d'autres, par leur manque de caractère et aussi de talent, ne sont là que pour faire de la figuration !

Si vous aller débaucher un Alonso, un Vettel ou un Lewis, ce n'est pas pour lui donner des consignes d'offrir une victoire á son équipier (sauf cas exceptionnel ou celui-ci sait qu il n a plus aucune chance au championnat façon Massa-Kimi en 2007), encore moins quand le titre constructeur est assuré ! "Vous avez eu votre titre ? Maintenant á moi !" Et c'est pourquoi la volonté de Mercedes de laisser ses pilotes se battre pour le titre a parfois été "maladroite" même si la volonté de le faire était bien réelle (cfr la consigne donnée á Lewis d accèlerer le rythme á Abu et donc d'enterrer ses chances... surtout quand vous avez conscience qu il est dans cette situation ou il ne peut plus se battre á la régulière en raison des multiples pannes qui ont affecté sa monture).

Alors... nous sommes en 1989, qui donne ordre á Senna ou à Prost de laisser passer son équipier car ce dernier est un peu plus rapide que lui ??? Imaginez Ron Denis á Senna á 10 tours du but "Alain js fasteeeeeerrrrr than u".
On connaît tous la réponse, elle commence paf un F... !

Les duels de pilotes c'est ce qui fait la legende de la F1, qu ils soient ou non dans la même écurie ! Les duels d'écuries on les oublie vite ! On sait tous que Mika a été champion du monde en 1999 mais qui se souvient ou se soucie de savoir q Ferrari a rempotté le titre constructeur ?

Eviter les consignes et SURTOUT le statut de pilote num 1 et 2 autant que possible !!! Des courses façon Autriche 2002 dont seule Ferrari a le secret je crois que les gens qui paient pour du "spectacle" attendent autre chose que ça !
Il y a 2 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :


Faire hésiter le spectateur entre la réalité et celle que peut proposer le spectacle ne peut jamais être certain , d'être compris par tous. Raison d'être de la chose elle- même émane presque d'une intelligence toute simple. Faut-il encore reconnaître que le 77 offrait du spectacle le samedi et pas le lendemain .

C'EST QUAND MEME PAS COMPLIQUÉ , NON !





Il y a 2 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
Merci @Ayenge
Il y a 2 mois
GV27
GV27 :
Perso je suis contre mais, si les pilotes acceptent les consignes en briefing d'avant course, ils doivent les respecter.
Comme le dit @ayenge, Senna ou Prost ne l'auraient jamais accepté.
Il aura toujours manqué à Schumacher d'avoir une coéquipier à sa hauteur pour pouvoir le voir autrement que comme le recordman sans opposition à armes égales. A contrario d'Hamilton, bien que certains pourrait considérer que Rosberg n'était pas à la hauteur....
Le rêve pour 2018,(si les performances ne changent pas de ce début d'année) serait une double confrontation Hamilton / Alonso chez Merco et Vettel / Verstappen chez Ferrari.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Je rappelle que la brouille entre Senna et Prost est né du non respect d'un accord (consigne ?) entre les pilotes qui voulait que le deuxième n'attaquerait pas le 1er lors du premier tour de la course à San Marin (je suis presque certain que c'était à San Marin). Et qu'a fait Senna ? Il a attaqué Prost... dans le premier tour et l'a passé. Ensuite, la plupart ont accusé Prost de tous les mots (et tous les maux)... A partir de ce moment là, ce fut la guerre, plus ou moins larvée, et plus aucune consigne n'était imaginable.

Personnellement, j'interdirais les consignes tout en sachant que c'est impossible puisque des scénarios peuvent être échafaudés avant la course. Et puis, dans certaines équipes, comme chez Ferrari pendant les années de purge, quand on a un N°1 et un porteur d'eau à qui on demande honteusement de laisser passer la star, pas la peine de consigne...

Il y a ceux qui honorent la course et ceux qui la déshonorent !
Pour savoir quelles écuries se placent dans l'une ou l'autre des 2 catégories, il suffit de s'interroger pour quelles raisons on se souvient de certaines époques. Faites l'essai, vous verrez comme c'est simple !
Il y a 2 mois
Profx
Profx :
ce n etait pas une consigne faite uniquement pour san mainb mais bien pour toute les courses. le but etant de faire le trou avant de se taquiner entre equipier tant la mc laren etait au dessus du lot.
le bresilien a pretendu avoir compris qu en fait ce n etait valable que jusqu au premier virage..

la pire consigne que j ai entendu c est celle donnee a jacques villeneuve pour son premier grand prix. surtout
quand on voit qu il fini quand meme dans les roues de hill ....
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
oui, c'était pour toutes les courses mais c'est à San Marin que Senna n'a pas respecté cette "consigne".
Il y a 2 mois
Profx
Profx :
a part bien sur l inevitable et inoubliable attentat de senna sur prost au depart du gp du japon , ce que je retiendrai surtout c est les coups de balance de prost sur les fausse panne de senna
comme en angleterre je crois ou celui ci avait eu a piloter le lundi la voiture de senna qui avait abandonne sur soit disant bri de boite de vitesse ayant entrainer un tete a queu.... prost avait pris la voiture tel que laissee apres course et avait realiser pas mal de tours avec sans remarquer de panne du cote de la boite ....
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.