> > > > Une "chasse aux œufs" fructueuse pour Vettel : les réactions du podium !

Une "chasse aux œufs" fructueuse pour Vettel : les réactions du podium !

Le vainqueur est revenu de façon imagée sur sa deuxième victoire de la saison. Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont quant à eux contenu leur frustration au micro de David Coulthard. Voici les mots du trio du jour !

© Ferrari - Sebastian Vettel peut avoir le sourire : les perspectives sont belles chez Ferrari ! © Ferrari - Sebastian Vettel peut avoir le sourire : les perspectives sont belles chez Ferrari !

Vitesse et anticipation, le cocktail gagnant pour Vettel

Les derniers doutes semblent dissipés. La SF70H est bien née ! Sebastian Vettel a apporté une nouvelle preuve de la compétitivité de sa machine en remportant le Grand Prix de Bahreïn, troisième manche de cette saison 2017.
Maîtrisant parfaitement le timing de son premier arrêt aux stands dés le 11e tour, juste avant l'intervention de la Safety car, le pilote allemand n'en est pas moins resté impérial par la suite. Avant tout, le vainqueur a compté sur son rythme :
« Ce fut vraiment une belle journée ! C'était un travail d'équipe ! Dés le départ, j'avais la sensation que nous étions rapides. Valtteri n'a fait aucune erreur. Nous avons tenté l'undercut et cela a marché à merveille. J'étais surpris de ressortir devant tout le monde, je pensais que nous avions perdu l'avantage sous la Safety Car. »

Ce fut tout l'inverse ! Rapide lors de sa sortie des stands, Vettel avait gagné les dixièmes nécessaires pour prendre les commandes. Une fois la course relancée, le quadruple champion du monde a tenu les rênes, malgré un dernier arrêt retardé pour Hamilton. La "remontada" n'a pas eu lieu à Sakhir, pour son plus grand bonheur.
« Lewis m'a un peu menacé sur la fin. Mais la voiture était formidable aujourd’hui ! »

Interrogé par un de ses ex-camarades du clan Red Bull, le pilote vainqueur pour la 44e fois en Grand Prix a complété ses propos en utilisant une comparaison parfaitement dans le contexte du jour :
« L'année sera longue. J'étais un peu déçu avec cet écart hier lors des qualifications. Mais quelque chose de profond était ancré en moi et me disait que nous avions une bonne voiture J'ai bien ressenti la voiture dés le premier tour : la chasse de Pâques était ouverte ! Il y avait des œufs cachés sur la piste mais nous les avons trouvés. »

En contre-bas du podium, Maurizio Arrivabene complétait le tableau en justifiant la très bonne stratégie de l'équipe. Après des multiples erreurs dans un passé récent, le pit-wall de Ferrari est inspiré en ce début de saison :
« L'équipe a montrée du courage, de la détermination et un peu de folie. Prendre un risque au vu de ces trois qualités, c'est l'ADN de Ferrari ! »


Hamilton fautif

L'Anglais n'y est pas allé par quatre chemins pour résumer sa course du jour. Tout a basculé pour lui lors de l'intervention de la voiture de sécurité. Derrière Bottas et dans l'obligation de s'arrêter, Lewis Hamilton a volontairement levé le pied quelques secondes pour ne pas être gêné lors de son propre changement pneumatique. Hélas pour lui, les commissaires ont eu l’œil en lui infligeant une pénalité de cinq secondes. Beau joueur, il félicita tout de même son adversaire et son propre équipier, qui n'a opposé aucune résistance dans sa remontée :
« C'était ma faute. Félicitations à Seb et merci à Valtteri d'avoir été un gentleman. J'ai essayé au mieux de le rattraper, mais il y avait trop d'écart à combler ! J'ai donné tout ce que j'avais. »

Après avoir lutté face à Nico Rosberg lors des trois dernières saisons, le voici face à un nouvel adversaire, tout de rouge vêtu. Pour la première fois de leur carrière, les deux pilotes les plus titrés du moment risquent de se retrouver seuls au sommet pour la quête du titre.
« Ferrari a fait un travail fantastique. Nous nous rassemblerons et nous allons revenir pour nous battre.
Perdre des points pour l'équipe est ce qu'il y a de plus douloureux mais c'est ainsi. »
Le Britannique se consolera pour l'instant avec le 33e meilleur tour personnel décroché.


Essai non transformé pour Bottas

Le dimanche du Finlandais n'a pas été aussi éclatant que son samedi. La première pole de sa carrière ne lui a pas permis de décrocher sa première victoire. En tête mais en difficulté d'emblée, Bottas était de toute façon en lutte avec sa W08 :
« Ce fut une course vraiment piégeuse pour moi. J'ai lutté avec le rythme tout au long de la course. Nous avons eu un problème avec la pression des pneumatiques. J'ai eu des soucis à l'arrière à chacun de mes relais.  »

L'ex-pilote Williams ne rentre donc pas dans le cercle prestigieux des vainqueurs en Grand Prix. Il se contentera modestement d'un onzième podium personnel, le deuxième pour son nouvel employeur.
« C'est vraiment dommage car notre cible aujourd'hui était bien plus haute.
Mais quand même, ce fut mon meilleur week-end pour l'équipe. Le meilleur reste à venir. »

Pour conclure, Toto Wolff a justifié les problèmes de Bottas :
« Nous avons eu un problème avec le générateur de pression pneumatique. Il s'est donc retrouvé avec une pression trop haute, ce qui ne lui a pas permis d'être dans le rythme. Mais Ferrari a bien joué le coup. »

Premier acteur, le directeur exécutif de l'écurie est revenu sur la décision de laisser passer Hamilton au profit de Bottas:
« Nous avons essayé de ne pas interférer, mais à une certaine étape, vous avez à décider si vous voulez perdre la course ou prendre une décision. Mais ce fut quelque chose de difficile, je ne veux pas le refaire ! »
« 
Le match est très serré. Sur un tour, nous avons un mince avantage. En course, Ferrari a une petite avance, grâce à la gestion de leurs pneumatiques. Mais vous ne pouvez pas seulement juger avec la course d'aujorud'hui. Nous ne savons pas ce qu'il se serait passé si Lewis avait été plus tôt devant...»

Double peine pour Mercedes, qui perd comme à Melbourne la tête du classement des constructeurs. Mais le match s'annonce intense pour la suite de la saison. Jamais la firme allemande n'a eu un tel adversaire à sa hauteur...



Bilan, Vettel et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.