> > > > Pascal Wehrlein termine à la porte des points pour Sauber

Pascal Wehrlein termine à la porte des points pour Sauber

Pascal Wehrlein aura fait un retour remarqué chez Sauber où il aura dominé son équipier Marcus Ericsson tout le week-end et accroché une frustrante 11ème place, à la porte des points après une course à un seul arrêt.

© Sauber - Wehrlein a signé un retour remarqué© Sauber - Wehrlein a signé un retour remarqué

Pascal Wehrlein : un come-back qui fait du bien.

Après avoir raté les deux premières courses de la saison en Australie et en Chine, Pascal Wehrlein faisait son grand retour dans la Sauber. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le pilote allemand n'a rien perdu de sa dextérité.

En dominant tout au long du week-end son équipier, l'ex-pilote Manor avait également de quoi se satisfaire de sa 11ème place finale en course, à la porte des points mais au prix d'une belle stratégie de son équipe et d'un coup de volant sûr et sans erreur : « Je suis vraiment satisfait de la manière dont mon week-end s'est déroulé, en partant 13ème en terminant la course à la 11ème place. C'était une course assez dure et nous avons décidé de ne faire qu'un seul arrêt. Ce résultat est le maximum de ce que nous pouvions atteindre aujourd'hui. » précisait l'Allemand.

Mais la 11ème place reste bien entendu frustrante pour le pilote et son équipe : « Bien sûr, c'est vraiment dommage de finir 11ème et de rater les points pour une place. Mais malgré tout, je regarde déjà vers le prochain Grand Prix. » conclut Wehrlein.


Une course anonyme d'Ericsson

Malgré le paris tenté de prendre le départ de la course en pneumatiques Tendres, Marcus Ericsson n'aura pas réussi à tirer son épingle du jeu et ne terminera même pas la course, devant abandonner sur des problèmes de boite de vitesse.

Une course à oublier pour le Suédois : « C'est une course décevant. Mon départ a été bon. J'étais le seul pilote en gomme Tendres mais j'ai pu suivre le rythme assez facilement. La voiture de sécurité est arrivée au mauvais moment pour moi et nous avons donc décider de rester en piste. Nous étions 8ème pour le re-start mais les autres pilotes, avec des pneumatiques frais, m'ont dépassé assez facilement. » explique Ericsson.

Une stratégie de course qui lui a couté du temps et ne lui a permis de refaire son retard :«  Après mon changement de pneumatique en Super Tendres, j'avais un bon rythme mais j'étais trop loin des autres pour rattraper mon retard. Après ça, j'ai du abandonner la voiture sur le bord de la piste suite à un problème de boite de vitesse. » conclut le Suédois, quelque peu dépité.


Bilan, Sauber F1 et Sakhir Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
AP01
AP01 :
Bravo à lui que certains enterraient sitôt son remplacement par Giovinazzi... Il a fait beaucoup mieux que ce dernier et a fini la course à une très honorable 11° place, sans avoir quasiment testé sa monoplace avant ce week-end.

Chez Force India, le "prodige" Ocon, lui, se plaint de ne finir que 10° ("j'aurais encore du finir 7°") à nouveau battu par son coéquipier. J'espère qu'il n'est pas en train de se Grosjeanciser ?!
Il y a 9 jours
Aifaim
Aifaim :
Chez Sauber, je suppose qu'on ne se fait pas trop d'illusions : Les points ne seront accessibles que grâce à des faits de course externes aux performances de l'équipe. Donner un coup de pouce au destin avec cette stratégie à un seul arrêt était une bonne idée pour Wehrlein, pas pour Ericsson. Néanmoins, malgré les abandons assez nombreux, cela n'a pas été suffisant... pour cette fois.

J'ai une appréciation différente concernant Ocon car je préfère un sportif qui va chercher ce qui lui a manqué pour faire mieux plutôt qu'un satisfait béat devant ses résultats.

Sur le fond, il est évident que les pilotes qui sont passés au stand juste avant l'entrée en piste de la safety-car n'ont pas eu de chance. Mais cela fait partie des aléas de la course.

Ce qui est intéressant cette saison, c'est l'importance grandissante de réussir un bon départ : Perez, Wehrlein en ont profité, Räikkönen en a pourri là une bonne partie de sa course et donc de son résultat final.
Il y a 8 jours
arno
arno :


@Aifaim
marquer des points c'est bien mais sauber peut revoir ses objectifs à la hausse et viser la 9 èmeplace au constructeur, bien sur ça ne dépendra pas d'eux, mais en attendant même avec 0pt mais avec une 11ème et une 12ème place Sauber est largement devant McLaren au constructeur, car après 3GP ils n'ont pas été foutu de terminer une course devant Sauber.

Est-ce que McLaren restera a ce niveau de performance je n'espère pas mais ce n'est pas à exclure.
Il y a 8 jours
AP01
AP01 :
Personnellement, je préfère les pilotes qui se battent pour progresser plutôt que ceux qui se plaignent et affirment qu'ils auraient du finir plus haut en accusant les autres pilotes ou les circonstances de courses.

Pour le moment, j'estime qu'Ocon n'a pas encore montré l'étendue du talent que beaucoup lui prêtent.
J'espère pour lui que ce n'est qu'une question de temps. Perez est, actuellement, largement au-dessus, ce qui est somme toute assez logique.

Il y a un juste milieu entre celui qui "va chercher ce qui lui a manqué pour faire mieux" et "un [pilote] satisfait béat devant ses résultats".
Il y a 8 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.