> > > > Pas d'ailerons de requin, de T-wing ni de Halo en 2018 !

Pas d'ailerons de requin, de T-wing ni de Halo en 2018 !

Le groupe stratégique de la F1 s’est réuni hier à Paris au siège de la FIA pour décider des modifications à apporter au règlement en vue de la saison 2018.

© FIA - De nouvelles règles pour 2018© FIA - De nouvelles règles pour 2018

Les membres du groupe stratégique se sont rencontrés hier pour décider du règlement pour la saison 2018, plusieurs domaines sont touchés par les modifications décidées pendant cette réunion.

Le premier point qui a été discuté concerne deux éléments qui ont fait particulièrement parler en ce début de saison à savoir l’aileron de requin et le T-wing. Une faille du règlement concernant une partie de la monoplace, situé au-dessus du capot moteur, a permis aux équipes d’exploiter cette zone. Les équipes ont donc ajouté un appendice aérodynamique ressemblant à un aileron de requin sur le capot moteur afin d’améliorer la stabilité au niveau de l’arrière de la voiture. En plus de ce dispositif, un autre appendice appelé T-wing en référence à sa forme est apparu sur plusieurs monoplaces pour améliorer encore davantage l’écoulement de l’air. À partir de la saison 2018, ces pièces seront interdite car l'article du règlement ayant permit d'exploiter cette zone a été réécrit afin d’empêcher cette possibilité à l'avenir.

La zone en question est illustré en rouge ci-dessous :


Autre point qui n’a pas manqué de faire l’objet de débats : le Halo. Dans le but de protéger les pilotes contre des chocs au niveau de la tête, le dispositif expérimental avait fait l’objet de tests pour être introduit en 2018. La FIA a décidé d’abandonner ce projet pour s’orienter vers un système de protection de type bouclier (shield). Ce système de protection a été montré aux équipes et aux pilotes lors du Grand Prix de Chine et consiste en une protection transparente qui ne recouvre qu’une partie du cockpit afin de protéger la tête des pilotes. Le dispositif fera l’objet de tests pendant la saison pour être introduit l'année prochaine.

Voici un aperçu du système de « bouclier » :


Il a également été décidé que les représentants des équipes non membres du groupe stratégique seront invités aux réunions en tant qu'observateurs. Actuellement seules les cinq premières équipes du championnat font partie de l’organisation prenant les décisions essentielles au niveau du règlement de la Formule 1.

Les autres domaines discutés sont plus divers. La FIA veut améliorer la visibilité des noms et des numéros des pilotes sur les voitures pour qu’ils soient plus clairs. Cette modification réglementaire prendra effet à partir du Grand prix d’Espagne. Des mesures seront aussi prises pour s'assurer que l'huile ne puisse pas être utilisée comme carburant. Une seule spécification d'huile ne pourra être utilisée pendant un week-end de Grand Prix.

De plus, Pirelli sera autorisé à développer des composés de pneus pluies en 2018 sur les voitures de 2016 équipées des pneus d’anciennes dimensions. Pour finir, à partir de la saison prochaine si un drapeau rouge est brandi pour suspendre une course, les pilotes reprendront celle-ci en départ arrêté.


FIA, Règlement et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Johan
Johan :
Dommage je trouve ça beau, les F1 sont plus agressives avec !
Il y a 26 mois
Nicolas
Nicolas :
Que les petites équipes puissent enfin voir comment elles se font bouffer par les grosses est un progrès, mais la moindre des choses serait qu'elles puissent participer au même titre que les autres. après tout, elles payent leur place comme les autres.

Pour la visibilité des noms et numéros des pilotes, c'est évidement une demande de Liberty Media pour faciliter la compréhension auprès d'un public nouveau, en particulier le marché américain. C'est somme toute assez logique, en particulier pour le public sur place qui n'a pas toutes les infos qu'on peut avoir à l'écran.
Quand on sait qu'un pilote qui sort de piste et rentre au paddock à pied peut avoir du mal à franchir le cordon de sécurité, on se dit qu'il reste du travail à faire en matière de notoriété et faciliter leur identification ne peut être qu'une bonne chose.

Les restrictions concernant l'huile me surprennent. Injecter de l'huile dans le carburant pour de la lubrification, ça fait plutôt mobylette mais ne me choque pas. Par contre, je croyais surtout que quand l'huile passait dans les cylindres c'était que le moteur avait mal aux dents... C'est peut-être de l'ironie pour exiger une augmentation de fiabilité ou pour éviter les erreurs de remplissage ;-)

Parlons pneus, maintenant: développer des pneus pluie aux anciennes dimensions ça va vachement aider à en comprendre le comportement dans la nouvelle taille ! Mouais, une façon comme une autre d'ajouter du spectacle mais pas vraiment dans la sécurité. :-(
Il y a 26 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.