> > > > Espagne - Essais Libres 2 : Lewis Hamilton enfonce le clou, Ferrari se rapproche

Espagne - Essais Libres 2 : Lewis Hamilton enfonce le clou, Ferrari se rapproche

Lewis Hamilton a de nouveau signé le meilleur temps de cette deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne. Les Ferrari ont réussi à se rapprocher des flèches d'argents mais restent 3ème et 4ème. Bonne nouvelle pour les fans espagnols, Fernando Alonso a pu rouler cet après-midi !

© Mercedes - Hamilton est encore devant !© Mercedes - Hamilton est encore devant !

Ce matin, les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont largement dominé la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne. Une seconde derrière, les Ferrari de Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel ne semblaient tout simplement pas assez rapides pour concurrencer les flèches d'argent.

Après sa mésaventure matinale lors de laquelle il n'a pas pu effectuer le moindre tour chronométré, Fernando Alonso est aller se ressourcer en faisant du sport avec son préparateur physique, en dehors du circuit. Cet après-midi, l'Espagnol a tarder à sortir de son motor-home, cinq minutes après le lancement des EL2 et en courant pour éviter les photographes et autres journalistes qui faisaient le pied de grue devant le camion McLaren.

Keeping the body active 😇

Une publication partagée par Fernando Alonso (@fernandoalo_oficial) le


En début de séance, les Ferrari sortent rapidement des stands et prennent les commandes du classement, Kimi Raikkonen devant Sebastian Vettel. Tous les pilotes ont pris la piste en gommes Médiums, les plus performantes ce matin.

Au bout de vingt minutes, les Mercedes se lancent également dans la bataille et Valtteri Bottas s'empare de la référence en 1.23.062 alors que Lewis Hamilton se hisse à la troisième place. Les temps sont cependant encore très loin de ceux de ce matin et de la référence signée par Hamilton en 1.21.521.

Derrière les quatre intouchables, la lutte semble se confirmer entre les Red Bull, les Williams et les Force India. Max Verstappen s'empare du 5ème temps devant Felipe Massa alors que Daniel Ricciardo est 8ème devant Sergio Pérez. S'intercale en 7ème position un étonnant Carlos Sainz au volant de sa Toro Rosso. Le Top 10 est complété par Stoffel Vandoorne qui est, pour le moment, épargné par les problèmes sur sa McLaren.

Après une demi heure de séance, les premiers pilotes à chausser des gommes Tendres sont les pilotes Ferrari, Kavin Magnussen sur sa Haas et Felipe Massa qui s'imposent immédiatement aux quatre première places. Ils sont rejoint pas les Renault de Nico Hulkenberg et Jolyon Palmer, éphémères 3ème et 4ème temps.

Tous les pilotes sont passé en gommes à bandes jaunes, le plus tendre des composé amené ce week-end par Pirelli. Les deux Mercedes se replacent donc en tête, Hamilton (1.20.802) devant Bottas (1.20.892). Les Ferrari suivent juste derrière et on réussi à réduire l'écart par rapport à ce matin. Raikkonen signe un temps en 1.21.112 et Vettel en 1.21.220.

Verstappen, Ricciardo, Hulkenberg, Palmer, Massa et Sainz complète le top 10. Romain Grosjean place sa Haas en 11ème position, juste devant la Force India d'Esteban Ocon.

Les écuries se concentrent désormais sur les les longs relais en vue de la course, un travail au combien important pour Mercedes qui a déjà montré ses qualités sur un tour lancé mais qui pêche souvent depuis le début de la saison sur les rythmes de course. Une séance de travail qui s'annonce déjà compliquée pour Raikkonen, sommé de repasser par la voie des stands à cause d'un problème moteur identifié sur sa monoplace. Le Finlandais reprend néanmoins la piste mais sans résultat puisque le problème persiste.

A une demi-heure de la fin de la séance, un drapeau rouge est brandi pour nettoyer la piste. Un morceau de carbone s'est détaché d'une Toro Rosso et est venu se glisser en pleine trajectoire. La piste est rapidement re-ouverte et les pilotes reprennent leur travail.


Durant ces longs relais, les pilotes trouvent toujours le moyen de s'amuser. Verstappen part en glisse dans la dernière chicane mais contrôle parfaitement bien sa monoplace tandis que Raikkonen se trouve aux prises avec la Force India de Pérez dans une manœuvre que l'ont voit plutôt habituellement en course.

Les Mercedes d'Hamilton et Bottas sont décidément très fortes ce week-end, tant sur un tour que sur les longs relais. il va rester encore beaucoup de travail à Ferrari pour combler l'écart avant les qualifications samedi après-midi.


De notre envoyé spécial à Barcelone


Essais Libres, Barcelona et 2017 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Les trois meilleures équipes sont invariablement devant. Hülkenberg confirme les progrès de la Renault dans la hiérarchie. Un bon point pour Palmer à 3/10e sans avoir participé à la première séance.

Chez Haas, Grosjean est devant Magnussen pour 6/10e. La question se pose : L'évolution uniquement installée sur la voiture du Suédois est-elle performante ou seulement plus difficile à régler ? Peut-être les ingénieurs ont-ils trouvé comment faire évoluer la voiture pour demain.
Pour Grosjean, la question se pose : Installer les nouvelles pièces pour EL3 et reprendre ses réglages à zéro ou conserver l'ancienne version qui le classe au milieu du peloton ?

Les clients Mercedes n'ont pas fait d'étincelles. Kvyat non plus qui concède 1" pleine à son coéquipier, peut-être avec des soucis puisqu'il a moins tourné.
Il y a 6 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.