> > > > La stratégie fait perdre la course à Sebastian Vettel

La stratégie fait perdre la course à Sebastian Vettel

En tête pendant la majeure partie de la course, Sebastian Vettel a finalement dû s'incliner face à Lewis Hamilton, peu aidé par sa stratégie. Quant à Kimi Raikkonen, sa course s'est arrêtée dès le premier virage à la suite d'un accrochage avec Valtteri Bottas et Max Verstappen.

© C.Ciampini/MotorsInside - Sebastian Vettel a dû se contenter de la seconde place à Barcelone© C.Ciampini/MotorsInside - Sebastian Vettel a dû se contenter de la seconde place à Barcelone

Après avoir manqué la pole position pour seulement 51 centièmes de seconde, Sebastian Vettel pensait avoir fait le plus dur en prenant la tête au premier virage. Il n'a ensuite eu aucun mal à creuser un écart le mettant à l'abri de Lewis Hamilton. Mais c'est bien le pilote Ferrari qui a fait le choix de s'arrêter le premier afin de ne pas laisser la porte ouverte à son rival.

Néanmoins, les stratèges de Mercedes ont su rapidement voir que leur second pilote, Valtteri Bottas, était suffisamment loin au classement pour empêcher la marche en avant de leur rival du jour. Cette stratégie fonctionna à majeur, comme le constate à regret Sebastian Vettel : « Mon second relais était aussi plutôt bon. J'ai réussi à me rapprocher de Valtteri qui avait beaucoup de mal avec ses pneumatiques. Il m'a bloqué. Je suis parvenu à le passer mais j'ai perdu énormément de temps. »

Ensuite Ferrari a également décidé d'abréger ce second relais pour couvrir la stratégie de Lewis Hamilton et passer les pneumatiques médiums. Mais les pneus tendres du pilote Mercedes ont pu faire la différence, notamment avec l'aide du surplus de puissance autorisé par le muret des stands.

Sebastian Vettel pourra tout de même se satisfaire de conserver la tête du championnat mais cette manche espagnole a une nouvelle fois montré que la stratégie n'est pas le point fort de la Scuderia. Celle-ci n'est pas non plus aidé dans la course au titre Constructeurs par l'abandon de Kimi Raikkonen dès le premier tour.

Ce dernier mettait ainsi clairement la responsabilité de cet accrochage sur son compatriote, Valtteri Bottas : « J'ai pris un bon départ mais j'ai été bloqué dans la ligne droite par Bottas. J'ai décidé de lever le pied et de partir un peu sur la gauche pour lui laisser de la place. Mais je ne sais pas comment il m'a heurté à l'arrière droit. Ma voiture a sauté et j'ai fin dans Verstappen. Je ne pouvais rien faire, tout comme Max. Lorsque vous êtes heurtés comme ça par l'arrière, vous ne pouvez rien faire pour empêcher un accrochage. Je suis certain que Valtteri avait assez de place. Malheureusement, ma course s'est arrêtée là. »

Il ne restait alors au pilote finlandais qu'à consoler un de ses jeunes fans, en larmes lors de son accrochage. Pour le réconforter, l'équipe l'a invité dans son motorhome pour lui faire rencontrer son idole. De quoi lui redonner le sourire.



Bilan, Barcelona et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
arno
arno :
Ce n'est pas la stratégie de Ferrari qui fait perdre la course à Vettel.

Vettel n'avait pas une avance suffisante sur Hamilton pour se permettre de le laisser s'arrêter en premier si il chaussait des tendres.

Mercedes a pris un option stratégique qui de toute façon n'avez aucune conséquence négative quand à son résultat final et qui s'est avérée payante.
Il y a 6 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.