> > > > Pascal Wehrlein termine 8ème malgré une pénalité

Pascal Wehrlein termine 8ème malgré une pénalité

La stratégie osée de Pascal Wehrlein et Sauber a fonctionné et lui a permis de remonter de la 15ème place sur la grille à une huitième finale. Marcus Ericsson est lui passé proche des points, avec une 11ème place finale.

© Sauber - Grosse satisfaction pour Pascal Wehrlein et Sauber© Sauber - Grosse satisfaction pour Pascal Wehrlein et Sauber

Lorsqu'on dispose d'un package moins performant que la concurrence, il faut savoir tenter des coups stratégiques pour tirer son épingle du jeu. C'est ce qu'a réussi Pascal Wehrlein à bord de sa Sauber. En effet, l'Allemand a été le seul pilote à tenter une stratégie à un seul arrêt, sur une piste qui est réputée difficile pour les pneumatiques.

Mais il ne s'attendait pas pour autant être en mesure de finir en 8ème place, ce qui constitue son meilleur classement en F1, après sa 10ème place arrachée l'an dernier en Autriche : « « Ce fut vraiment une bonne course pour moi aujourd’hui. Je suis vraiment heureux de la performance de ma voiture et aussi que cette stratégie à un seul arrêt ait bien fonctionné jusqu’au bout de la course. Nous ne pouvions pas nous attendre à un tel résultat suite à nos séances d’essais libres. C’est un superbe sentiment que de terminer cette course dans les points, quelle surprise ! »

Cependant, il aurait même pu faire encore mieux puisqu'il a franchi la ligne en 7ème place. Mais il a perdu une place, au profit de Carlos Sainz, à la suite d'une pénalité de cinq secondes infligée pour avoir franchi le cône d'entrée des stands lors de son unique changement de pneumatiques.

Les quatre points marqués se révèlent toutefois précieux puisqu'ils permettent de consolider la neuvième place de l'équipe au championnat Constructeurs, devant McLaren, toujours bloqué à zéro unité. L'équipe n'est même pas passé loin de placer ses deux monoplaces dans les points puisque Marcus Ericsson termine onzième.

Le Suédois peut ainsi regretter le temps perdu lors de la mise en place de la voiture de sécurité virtuelle à la suite de l'accrochage entre Stoffel Vandoorne et Felipe Massa : « En ce qui me concerne personnellement je me sentais bien pendant la course, mais j’étais juste au mauvais endroit au mauvais moment. Mon ravitaillement s’est achevé au moment où la voiture de sécurité virtuelle faisait son apparition, cela m’a fait perdre du temps. Les choses ne se déroulent pas comme je le souhaiterais en ce moment. »


Bilan, Barcelona et Sauber Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.