> > > > Un point inespéré pour Romain Grosjean et Haas à Barcelone

Un point inespéré pour Romain Grosjean et Haas à Barcelone

Parti 14ème, Romain Grosjean a récupéré le point de la 10ème place après que son équipier Kevin Magnussen, longtemps 9ème, ait été forcé de s'arrêter au stand dans les derniers tours suite à une crevaison.

© Haas - Pas de double arrivée dans les points pour les pilotes Haas© Haas - Pas de double arrivée dans les points pour les pilotes Haas

Romain Grosjean n'en attendait pas tant au soir des qualifications. Guère optimiste sur ses chances d'accrocher les points en course, le Français a finalement profité de la cascade d'abandon en tête du Grand Prix pour accrocher un point au combien important pour son équipe.

Il reste néanmoins déçu d'avoir récupéré cette position suite à la crevaison de son équiper, Kevin Magnussen, alors 9ème : « Bien sûr, c'est bien pour l'équipe de marquer un point, mais c'est vraiment dommage pour Kevin qui a perdu la 9ème place sur une crevaison. Mon départ a été plutôt bon et dans le premier et le deuxième virage il y avait pas mal de voitures en travers. Je suis passé par l'astroturf pour les éviter. Si ça n'avait pas été le cas, j'aurais été aux côtés de Nico [Hulkenberg] voire même devant lui et ma course aurait été différente. »

Le rythme de la Haas n'était pas mauvais en gommes Tendres mais, comme tout au long du week-end, Grosjean n'a pas réellement réussi à faire fonctionner ses gommes Médiums pour le restant de la course : « Le rythme était là en Tendres mais j'étais toujours dans le trafic. En ce qui concerner les Médiums, j'ai vraiment eu du mal à les faire fonctionner. J'étais plus heureux avec la voiture aujourd'hui [dimanche] qu'hier [samedi], mais nous avons encore beaucoup de travail à faire. » précise le Français.

Longtemps dans les points et devant son équipier, Kevin Magnussen a probablement été le pilote le plus malchanceux de cette fin de course. Alors 9ème, il a été forcé de rentrer aux stands suite à une crevaison après un contact avec la Toro Rosso de Daniil Kvyat avec qui il était alors en lutte : « C'est embêtant. Nous aurions pu avoir des points avec les deux voitures, c'est donc vraiment décevant. J'ai eu un contact avec Kvyat, ça aurait pu aller mais cela m'a causé une crevaison. Ça aurait été un bon résultat et je suis déçu de le pas l'avoir fait. » explique, dépité, le Danois.


Bilan, Haas F1 Team et Barcelona Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.