> > > > Un changement de nom pour Force India afin d'attirer des sponsors ?

Un changement de nom pour Force India afin d'attirer des sponsors ?

L’équipe basée à Silverstone, qui occupe actuellement le quatrième rang des constructeurs, se demande s’il ne serait pas bon de modifier son nom pour s’internationaliser et donc mieux se vendre auprès des commanditaires.

© Sahara Force India - Force India se cherche un nom© Sahara Force India - Force India se cherche un nom

Dans une interview accordée à Autosport, Vijay Mallya, évoque les discussions qui ont lieu actuellement pour déterminer si un changement de nom pourrait être bénéfique pour l’écurie indienne. Il évoque aussi sa situation personnelle en niant toutefois que sa décision pourrait être liée au conflit judiciaire qu’il vit avec son pays.

L’écurie Force India résulte du rachat par Vijay Mallya de la structure Spyker, anciennement Midland, (qui provient du rachat de Jordan) en 2008 dans le but de promouvoir l’Inde en sport automobile. Depuis son rachat l'écurie n’a cessé de progresser dans la hiérarchie jusqu’à atteindre une quatrième place au championnat constructeur l’an dernier, soit le meilleur classement de son histoire. Elle peut même être considérée comme la meilleure des formations 100 % indépendantes du plateau de Formule 1.

Rappelons tout de même que l’équipe a réussi en début de saison à conclure un contrat de sponsoring avec la société Autrichienne BWT spécialiste des technologies de l’eau. Ce contrat l'a même poussée à modifier sa livrée pour adopter le rose de la société. L’écurie avait d’ailleurs failli changer de nom au début de la saison 2016 pour être renommé Aston-Martin Racing mais l’accord n’avait finalement pas été conclu.

Le propriétaire Vijay Mallya pense désormais qu’il pourrait être nécessaire de modifier le nom de la structure afin d’attirer les sponsors dont l’équipe a besoin, en dépit de ses résultats solides : « Il y a un sentiment croissant qui nous fait dire que peut-être nous irons dans ce sens. Nous sommes une équipe qui s’est beaucoup amélioré en terme de performance, ce qui attire davantage de commanditaires internationaux ; et malheureusement, moins de sponsors indiens. Il faudrait modifier le nom pour lui donner un caractère plus international. Certaines personnes estiment que le nom actuel Force India est trop restrictif psychologiquement. »

Vijay Mallya ajoute que cette décision ne doit pas être prise à la légère : « Je considère, avec les autres actionnaires, les étapes à suivre, mais c'est une décision majeure et elle ne doit pas être prise sans réflexion. »

Si le nom de l’écurie devait être modifié, cela ne se ferait pas avant de savoir quelle sera la politique mise en place par les nouveaux propriétaires de la Formule 1 : « Plus important encore, nous devons examiner la façon dont le scénario de la F1 se déroule sous la propriété de Liberty. S'ils suivent le modèle de la NFL, bien sûr, le nom devient encore plus important car il s'agit d'un modèle de franchise où l'accent est mis sur le nom. Mais le modèle actuel pourrait aussi continuer. Ce sont toutes les questions que je considérerai avec les autres actionnaires avant d'arriver à la décision finale. »

Mallya indique par la suite qu' il y a des « propositions sur la table » de la part d’un sponsor et que des « négociations pour des commandites supplémentaires» existent.

Lorsqu’on lui demande si le changement de dénomination de son équipe à un rapport avec sa situation légale à l’égard de l’Inde, l’homme d’affaires estime que cela n’a rien à voir : « Le fait que l'Inde et moi ne sommes pas les meilleurs partenaires est quelque chose qui dure depuis des années. Cela n’a rien de nouveau. Au cours des dernières années, je n'ai jamais considéré de changement de nom. Cela vient uniquement de notre partenaire actuel, d'une proposition qui est sur la table et pour que l’équipe se développe. »

En effet, le fondateur de l’écurie est poursuivi par les autorités indiennes depuis la faillite de sa compagnie aérienne Kingfisher Airlines en 2013 pour obtenir le recouvrement de ses dettes. Son passeport diplomatique a d’ailleurs été révoqué en avril dernier et un mandat d’arrêt a été délivré contre lui. C’est la raison pour laquelle il lui est impossible de quitter le Royaume-Uni, et donc d'assister aux courses des siens.


Mallya, Force India et Sponsoring Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Milano
Milano :
Le fameux changement de nom quand tout va mal , ca m'a toujours fait marré ca que ca soit en sport politique etc ils nous prennent pour des buses
Il y a 1 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.