> > > > Autriche - Qualifications : Valtteri Bottas dompte le taureau

Autriche - Qualifications : Valtteri Bottas dompte le taureau

Valtteri Bottas a été en mesure de signer le meilleur temps de la séance de qualifications. Il devancera les deux Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen tandis que Lewis Hamilton doit se contenter de la 8ème position sur la grille à cause de sa pénalité.

© Mercedes - Valtteri Bottas signe sa seconde pole de l'année© Mercedes - Valtteri Bottas signe sa seconde pole de l'année

Pour cette neuvième séance de qualifications, la météo autrichienne s'est montrée clémente, avec des nuages mais sans risque de pluie.

Le premier à se faire peur lors de cette séance fut Romain Grosjean, qui sortait large dans le virage 7. Si le Français a traversé le bac à graviers, il ne heurta pas le mur et put poursuivre sa séance. Mais la séance d'Haas fut bien compliquée puisque Kevin Magnussen fut victime d'une rupture de suspension à l'arrière gauche.


Loin de ces considérations, Lewis Hamilton a signé un nouveau record de la piste, avec un temps de 1:05:064, reléguant la concurrence à plus d'une demi-seconde mais avec des pneus ultra-tendres alors que Sebastian Vettel se contentait des pneus super tendres. Si Kimi Raikkonen avait également tenté de passer en super-tendres, il ressortit dans les dernières minutes avec les gommes à bandes violettes. Cela lui permit de réaliser le deuxième temps de la séance.

Néanmoins, Williams a confirmé un début de week-end très compliqué puisque les deux pilotes ont été éliminés dès cette Q1, avec Felipe Massa 17ème et Lance Stroll 18ème. Par contre, Stoffel Vandoorne a été en mesure de se sauver en devançant Jolyon Palmer dans les toutes dernières minutes de la séance.

Les éliminés sont donc Palmer, Massa, Stroll, Ericsson et Wehrlein. On peut donc noter que Marcus Ericsson est de nouveau devant son coéquipier allemand.


Lewus Hamilton a poursuivi sur sa lancée en réalisant de nouveau un record de la piste, en 1:04:800. Cette performance était d'autant plus exceptionnelle que le Britannique a fait le choix de l'effectuer en super tendres. Il met donc en place une stratégie décalée alors qu'il sait déjà qu'il va subir une pénalité de cinq places sur la grille.

Valtteri Bottas en profite pour se mettre en avant avec les gommes les plus tendres disponibles, ce qui lui permet de prendre la tête avec un plus d'un dixième d'avance sur son coéquipier. Sebastian Vettel fut en mesure d'améliorer son temps lors de sa seconde tentative.

Esteban Ocon est parvenu à se sauver lors de son dernier tour, conservant la 10ème place pour seulement 47 millièmes de seconde d'avance sur la Renault de Nico Hülkenberg. Derrière le pilote allemand, Stoffel Vandoorne a réduit l'écart avec son coéquipier, Fernando Alonso, mais les pilotes McLaren n'ont pas pu faire mieux que 12ème et 13ème.

Daniil Kvyat est de nouveau très loin de son coéquipier puisqu'il termine sa séance en 14ème position alors que Carlos Sainz passe de nouveau en Q3, en 9ème place.


Pour le départ de cette Q3, les deux Red Bull ont décidé de se mettre en avant sur leur circuit à domicile, en s'élançant en premier.

Mais ce sont les deux Mercedes qui envoient un gros message, avec Valtteri Bottas qui est capable d'être 173 millièmes devant Lewis Hamilton. Sebastian Vettel est parvenu à se glisser entre les deux Mercedes, à 42 millièmes du temps de la pole alors que Kimi Raikkonen doit se contenter du 4ème temps, à plus d'une demi-seconde de son compatriote.

Mais Romain Grosjean s'est arrêté en piste après le troisième virage à cause d'un problème technique sur sa monoplace. Le drapeau jaune qui s'en suivit figea donc les positions alors que tous les pilotes étaient en train de tenter d'améliorer leur temps. Max Verstappen est également parti à la faute en sortie de 7ème virage, sans dommages particuliers.

Cela offre donc une seconde pole position pour Valtteri Bottas, devant Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen puisque Lewis Hamilton n'a pas pu faire mieux que 3ème et est donc rejeté en 8ème position sur la grille. Romain Grosjean a fait le 7ème temps tandis qu'Esteban Ocon partira 9ème, en s'inclinant de nouveau devant son coéquipier.

A noter Lewis Hamilton a refusé de serrer la main de Sebastian Vettel à la fin de la séance d'interviews sur la piste, malgré les demandes de Davide Valsecchi.



Qualification, Red Bull Ring et Bottas Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




23 réactions sur cet article Donnez votre avis
milano
milano :
On est loin de 2014 et la pole de Massa sur ce même circuit, Williams peut vraiment se faire du souci , ils ne font que dégringoler au fil des saisons, des gp, la voiture n'évolue pas ou peu je comprends mieux pourquoi Stroll est là, sans lui c'est peut-être la banqueroute.

Ils ont gâché l'avantage que leur a procuré le moteur Mercedes lors des 2 premières saisons et maintenant que les autres motoristes on relevait la barre Williams n'a enfaité pas évoluer sur sa monoplace, le circuit ne leur convient pas dit Stroll mais la question et quel circuit leur convient c'est à ce demandé ...

Je suis vraiment déçu ils ont eu une opportunité en or en 2014 de remontée de façon durable dans la hiérarchie mais ils ont échoué.
Il y a 16 mois
Aifaim
Aifaim :
Partir 8e, c'est moins bien que 6e ou 7e : côté sale mais aussi enfermement entre des pilotes souvent impliqués dans des incidents - ce qui ne veut pas dire qu'ils en sont à chaque fois responsables : Sainz prend beaucoup de risques, les Force India ont un problème de suprématie et/ou d'amour-propre sur le feu, Grosjean est à la limite sur cette piste. Il faudra à Hamilton s'extraire de ce paquet de furieux sans dommage avant de se frotter aux cinq majeur.
Il y a 16 mois
Aifaim
Aifaim :
Milano@, l'an passé, Massa était dominé par Bottas. Face au débutant Stroll, il fait illusion mais comment aurait-il pu s'améliorer cet hiver ?

L'équipe Williams piétine un peu et d'autres la rejoignent mais je crois qu'il faudrait un pilote très rapide. Pour l'instant, je ne crois pas que Massa sera conservé si quelqu'un de plus rapide est disponible.
Il y a 16 mois
milano
milano :
Aifaim: sans parler de Massa, l'équipe elle même n'est nul par ,Bottas ne faisait pas non plus des étincelles l'an passé avec cette monture.Je veux bien que Massa soit lent mais être avant-dernier en qualif sans compter les Sauber qui sont encore en saison 2016 ça craint honnêtement .
Il y a 16 mois
LH#44
LH#44 :
@ Aifaim, n'oublions pas que Lewis à fait son chrono de Q2 en SuperSoft, si il arrive à prendre des places au départ, il peut rester plus longtemps en piste et voir ses chances augmenter
Il y a 16 mois
Aifaim
Aifaim :
milano@, votre point de vue est tout à fait recevable. Personnellement, je ne me permettrais pas d'accoler l'adjectif "lent" à Massa. Mais je pense qu'un Bottas et quelques autres feraient mieux, y compris dans le trafic.

On peut aussi se poser la question d'une monoplace très (trop ?) typée qui ne peut s'exprimer sur certains circuits.
Il y a 16 mois
Aifaim
Aifaim :
LH#44@, bien sûr mais tout est dans le "s'il arrive..." Cet un endroit de la grille très délicat au départ et dans les premiers virages. En théorie, il est à un emplacement délicat.

Oui, il part en supersoft, c'est-à-dire qu'il aura moins de grip que ses adversaires au moment de démarrer ce qui ne devrait pas arranger ses affaires, partant du "mauvais" côté.
L'autre souci, c'est que ses pneus vont s'abîmer à se frayer un chemin dans le paquet, vis-à-vis de Bottas et Vettel, en première ligne...

A part ça, tout va bien ! Il existe aussi des départs limpides...
Il y a 16 mois
LH#44
LH#44 :
Si ils sont aussi sages que lors des départs au Canada et en Azerbaijan, le premier virage passera sans encombres, les dégagements sont assez larges ici pour éviter les carambolages.
Il y a 16 mois
milano
milano :
Aifaim : Personnellement, je ne me permettrais pas d'accoler l'adjectif "lent" à Massa.

Et c'est bien pour ca que le voir 17eme en Autriche me rend perplexe sur Williams .Il n'y a pourtant pas beaucoup de passage lent mais plutôt beaucoup de passage à fond , assez étonnant c'est justement un circuit qui devrait leur convenir .
Il y a 16 mois
milano
milano :
LH#44 : ta oublier Sainz au Canada :DD enfaite outre le départ c"est surtout le premier tour qui est dangereux , une fois la premier tour passé ca va mieux
Il y a 16 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Deux pilotes tricolores dans les dix premiers en essais qualificatifs en Grands Prix , c'est assez rare pour être mentionné . Je ne dit pas " français " car un commentateur s'évertue à nous rappeler la différence qu'il y a avec un franco-suisse et un franco-espagnol . Cela le regarde ( je suis franco-autrichien ) . Je me contenterai de dire " Allons z'enfants " .

Lewis Hamilton devait nous étonner avec une nouvelle pole position mais j'ai l'impression que la Mercedes-AMG était si pointue en performance que lui-même ne la maitrisait pas tout à fait . Attention à demain où si tout se passe bien au départ , Lewis va être éblouissant ( au point où Toto Wolff demandera à Bottas de le laisser passer ? ) . Vettel était très véloce mais il semble que depuis Bakou il ait gagné en maturité . La maturité d'un pilote de ce niveau mondial est peut-être d'accepter un jour d'être le meilleur et un jour d'être dominé .

Bon grand Prix d'Autriche !
Il y a 16 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
Bottas va gagner, Vettel abandonnera, Lewis sera deuxième, Max troisième, Riccardo quatrième et Kimi cinquième.... Si la pluie s'invite pendant au moins la moitié de la course, Lewis gagnera, Max deuxième et Bottas troisième.... Vettel abandonnera dans tous les cas.... :/
Il y a 16 mois
casper
casper :
Et romain encore premier des autres avec une voiture pourtant limite. son inconstance lui aura coûté une carrière brillante.
Je n'arrive pas à trancher entre romain et la voiture sur l?inconstance entre les courses, j'aurais tendance à penser qu'il y a les deux avec une voiture plus à son aise sur certains circuits que d'autres comme la Williams, mais est ce majoritairement du fait de romain lui même inconstant ?
Son tour en Q2 est magnifique et ricciardo a eu bien du mal à le battre pourtant sur la red bull, après il loupe la Q3 et visiblement la haas ne bénéficie pas des boutons magiques entre Q2 et Q3 que les 3 premières écuries ont.
Il y a 16 mois
AP01
AP01 :
@le franco-autrichien,

Si vous pensez qu'on gagne en maturité en quelques jours c'est que vous ne connaissez apparemment pas la définition du mot "maturité"... C'est une vaste plaisanterie et il n'y a pas besoin d'être totalement mûr pour savoir que Vettel a fait ce que Tonton Todt lui demandait de faire pour éviter une sanction supplémentaire et qu'il ne regrette rien du tout. Ses excuses sont de la pure communication ou du "foutage de gueule" pour dire les choses telles qu'elles sont.

Magnifique performance des français en qualifs; ils sont forts ces français quand même ! Tiens, je rappellerai de mon côté que la dernière victoire d'un pilote "tricolore" remonte au... au 19 mai 1996 ! "Le jour de gloire" commence à dater un peu, non ?

@casper,

"Et romain encore premier des autres" : je ne voudrais surtout donner le sentiment de m'acharner sur le franco-suisse (qui se prénomme Romain en plus...) mais la dernière fois qu'il a été "le premier des autres" c'était en Australie, 1er GP de la saison et nous en sommes au 9ème... Ce n'est donc pas si fréquent que ça.

@paco rabanne,

RDV a 15h30 (ou un peu plus tard s'il pleut). mais, compte tenu de tes certitudes, j'espère que tu vas miser gros en paris sportifs et que tu seras riche dans quelques heures...
Il y a 16 mois
Aifaim
Aifaim :
LH#44@, qu'Hamilton parle en Supersoft est une chose mais la maauvaise nouvelle est qu'il ne dispose plus du tout de train neuf dans cette variété. C'est le seul pilote du plateau dans ce cas.

Entendons-nous bien : "usagés" ne veut pas dire pneumatiques usés et il est probable qu'il s'agira de gommes qui n'auront guère plus de trois à cinq tours dans les jantes. Il n'empêche que ce seront autant de boucles qu'elles ne parcoureront pas.

A l'inverse, tous les autres participants à la Q3 ont utilisé leur quota d'ultra. Mais, là encore, les tout derniers pneus chaussés n'ont guère souffert puisque les ultimes tentatives ont avorté du fait de la panne de la Haas de Grosjean.

Il est également vrai qu'un - ou plusieurs - orages rebattraient allègrement les cartes.
Il y a 16 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Après avoir consulté la météo sur le circuit de Spielberg pour cet après-midi , il semble qu'il n'y aura pas de pluie . Dommage pour Max Verstappen l'acrobate qui aurait eu ses chances . Lewis Hamilton avec ses gommes rouges et sa voiture d'exception va nous gratifier d'une remontée qui risque , comme disait Jacques Laffite , d'enrhumer la concurrence .

Quand à la maturité que gagnent les gens , ce n'est pas une question de 15 jours et de Tonton Todt mais bien ce que la vie peut nous apprendre d'une heure à l'autre .
Il y a 16 mois
profx
profx :
dans le temps , lors du warmup le dimanche matin on "rodais" les pneus qui allait etre utilisé en course pour les faire durer plus longtemps.
Il y a 16 mois
Aifaim
Aifaim :
Laffite connaît son affaire mais pas mieux qu'Hamilton qui semble s'être ravisé quant à son pronostic d'un doublé : Il a des doutes vis-à-vis de la performance des pneus supersoft face aux Ultra en début de course. De plus, contrairement à sa remontée de 2014, il estime la marge de puissance beaucoup plus réduite comparée à la concurrence.

J'en déduis qu'il craint que lors du changement de pneus de ses adversaires, son retard sera trop conséquent.

Profx@, je crois plutôt que le rodage des pneus consistait à retirer la pellicule neuve pour renforcer leur adhérence plutôt que pour augmenter leur kilométrage.
Il y a 16 mois
AP01
AP01 :
Vettel a tellement gagné en maturité qu'il a attendu son audition par le parrain de la FIA pour s'excuser, soit plus d'une semaine après le GP ! Elle ne vient pas vite la maturité chez lui...
Il s'était déjà excusé après ses insultes envers Whiting et vous auriez sans doute tenu le même discours après ses excuses de la dernière fois...

Par ailleurs ramener sa progression vers la "maturité" à sa qualification, je ne vois pas le lien ? Il s'est retrouvé derrière LH ou un autre pilote qui roulait lentement et qui semblait mettre un coup de frein devant lui et, ce coup-ci, il ne lui aurait pas mis un coup de roues ? C'est possible après-tout, je n'ai pas vu les qualifs, mais bizarrement je n'ai vu aucun article en parler ?! Cela ne devrait assurément pas tarder...

Bref, selon moi, Vettel s'est excusé parce qu'il fallait que Tonton Todt puisse lui sauver la mise, ainsi que celle de Ferrari, mais il ne pense pas un traitre mot de la déclaration qu'on a sans doute écrite pour lui et qu'il a été obligé de diffuser.

"Long et semé de scandales l'atteinte de la maturité sera et souvent le Tonton de la FIA te sauver la face devra" dirait maitre Yoda
Il y a 16 mois
AP01
AP01 :
Il y a longtemps qu'on n'avait pas parlé de Jacques Laffite ! Gentil garçon mais je me demande si ce n'est pas lui qui à fait chuter les audiences de TF1 avec ses commentaires sans intérêts, ses bafouillements incessants, ses erreurs répétées en se trompant de pilote ou d'écuries, et ses "le petit Villeneuve" par ci et "le petit Massa" par là ?! Laffite n'a "enrhumé" personne avec ses commentaires et je pense même qu'il a tué la diffusion gratuite des GP en France ! ^^
Il y a 16 mois
milano
milano :
Je rejoins AP01 ,de nos jours les sportifs s'excusent uniquement sous la pression , du sponsor, de l'agent, de l'équipe etc. il n'y a qu'à voir sur Twitter des excuses il n'y a que ça là-bas .
Vettel ne déroge pas à la règle il n'y a aucune histoire de maturité ou de culpabilité le dedans simplement une histoire d'image et de communication et de forme...
Il y a 16 mois
LH#44
LH#44 :
La stratégie est simple, tout le monde devant Lewis est en ultra, donc ils passeront par les stand avant lui, l'objectif est qu'il pleuve juste après leur passage au stand et Lewis aura son premier pitstop pour passer en inter et ressortira devant CQFD :D
Il y a 16 mois
Aifaim
Aifaim :
Oui, LH#44@, mais Hamilton craint d'avoir un retard de plus de 30" à ce moment-là. Et puis, existe le souci d'une safety-car assez tôt en course dont lui ne pourrait bénéficier.
Encore une fois, c'est Hamilton qui est inquiet... à tort ou à raison : Les scénarios de course ne constituent pas une science exacte.
Il y a 16 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.