> > > > Gene Haas : "Il n'y a pas de changements à venir" pour les pilotes en 2018

Gene Haas : "Il n'y a pas de changements à venir" pour les pilotes en 2018

Pour sa deuxième saison en F1, Gene Haas est satisfait de son duo de pilotes. Il entend donc conserver Romain Grosjean et Kevin Magnussen pour l'an prochain.

© Haas - Romain Grosjean et Kevin Magnussen devraient porter les mêmes couleurs l'an prochain© Haas - Romain Grosjean et Kevin Magnussen devraient porter les mêmes couleurs l'an prochain

Nous sommes allés, en exclusivité, à la rencontre de Gene Haas dans le paddock de Silverstone, le matin même du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Si l'épreuve ne s'est passée aussi bien que pouvait le laisser présager la 10ème place de Romain Grosjean sur la grille, la situation de l'équipe n'a pas évolué, à savoir qu'elle est 7ème au championnat Constructeurs avec 29 points.

Ce bilan comptable est une question de verre à moitié plein ou à moitié vide puisque c'est précisément le nombre de points rapportés sur l'ensemble de l'année dernière par l'équipe, ce qui lui avait permis de terminer 8ème. Mais l'homme d'affaires américain n'est pas pleinement satisfait de cette situation : « Nous avons manqué quelques opportunités, nous aurions pu marquer quelques points supplémentaires. »

Cependant l'une des grandes différences par rapport à la saison dernière est que ses points ont été acquis par les deux pilotes (18 pour Romain Grosjean, 11 pour Kevin Magnussen) alors que le Français avait été en mesure de rapporter l'intégralité des points d'Haas en 2016. Cette complémentarité est un élément important pour une équipe, qui ne se trouve qu'à douze petits points de la cinquième place du classement Constructeurs : « C'est tellement serré que cela peut basculer d'un week-end à l'autre en fonction de si une équipe a un bon week-end ou un mauvais. Il n'y a pas une grosse marge. »

Pour une jeune équipe, il est donc important de pouvoir établir de la stabilité et c'est ce que l'équipe entend faire pour ses pilotes, dont elle est satisfaite : « A l'heure actuelle, nos pilotes de l'an prochain sont nos pilotes de cette année. Il n'y a pas de changements à venir. »

Cependant, il est tout de même possible que Gene Haas n'ait pas 100 % de la décision sur ce sujet hautement sensible, de par son partenariat avec Ferrari. Ainsi la Scuderia a placé un de ses protégés, Antonio Giovinazzi, pour sept séances d'essais libres, ce qui a commencé dès Silverstone.

Mais un autre nom circule de plus en plus fortement dans les allée du paddock, celui de Charles Leclerc. Le Monégasque est en train de dominer de la tête et des épaules le championnat de F2, comme sa sixième pole consécutive et sa cinquième victoire de la saison l'en ont attesté ce week-end. Il parait difficilement concevable que Ferrari se prive d'une telle pépite et ne se démène pas pour lui trouver un baquet.

Le marché des transferts pourrait donc ne pas être si fermé que cela pour l'équipe américaine...

De notre envoyé spécial à Silverstone


Haas F1 Team, G. Haas et Exclusivité Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Leclerc réalisé une saison "à la Vandoorne" en F2 mais ce ne fût pas un sésame pour le futur pilote McLaren.
Avec Gasly, Leclerc et Giovinazzi sont les seuls aujourd'hui à prétendre intégrer le plateau.

Au petit jeu des chaises musicales viendra se joindre celui des partants. Le point, équipe par équipe, sera à établir avant la trêve estivale sachant qu'il n'y aura pas beaucoup de décisions définitives avant Monza.
Il y a 14 mois
AP01
AP01 :
On peut très bien envisager également que Charles Leclerc soit une monnaie d'échange dans un deal entre RB et Ferrari en cas de transfert de Verstappen ou Ricciardo en 2018...
Il y a 14 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, j'en doute pour quatre raisons :
1° Il faudrait conserver Sainz qui prendrait le baquet libre chez RedBull
2° Gasly et Leclerc chez Toro Rosso, cela ferait deux débutants ensemble
3° Ricciardo ou Verstappen sont infiniment plus précieux à court terme qu'un néophyte aussi prometteur soit-il
4° RedBull ne s'est encore jamais plié à ce genre de troc
Il y a 14 mois
AP01
AP01 :
Si Ferrari met beaucoup d'argent sur la table, RB pourrait libérer un pilote qui pourrait partir libre plus tard. A partir du moment où ils conservent un de leurs 2 titulaires actuels, cela ne me semble pas impossible.
Le fait de ne pas avoir grand monde en réserve pourrait, justement, confirmer l'hypothèse de récupérer un pilote très prometteur à la concurrence.
Enfin, Sainz n'est pas encore parti et il peut tout à fait monter chez RB. C'est plutôt rester chez STR qui m'étonnerait...

Après, rien n'est impossible et seul l'avenir nous dira avec certitude qui ira où en 2018...
Il y a 14 mois
Aifaim
Aifaim :
Steiner explique la méthode de fonctionnement de la seconde partie de saison chez Haas. C'est le lot de ceux qui n'ont pas les moyens exceptionnels des équipes capables de mener de front des évolutions jusqu'au dernier Grand Prix et la création de la monoplace pour l'année suivante.

Après Singapour, la voiture sera figée. Seule exception, l'éventualité d'une amélioration du propulseur par Ferrari. Toute l'énergie de l'équipe sera dès lors consacrée au modèle 2018.

A bien réfléchir, les enseignements des essais post-Hongrie n'auront pas été vraiment bénéfiques à court terme puisque les vacances obligatoires se sont imposées à la suite et que les deux prochaines courses, Spa et Monza, n'ont aucun point commun avec la piste de Budapest. Il en découle que la voiture s'y présentera dans une version proche de ce qu'on a vu à Silverstone.

Il ne faudra pas non plus s'être fourvoyé parmi les éventuelles améliorations testées en Hongrie car il ne restera que Marina Bay pour valider la version "circuits lents".

Il faut peut-être aussi s'attendre à une stagnation des résultats sur les six dernières courses. Heureusement que, comme en 2016, Haas a bien assuré dans la première partie de la saison.
Il y a 13 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.