> > > > Horner : "La Formule 1 a des questions sérieuses auxquelles elle a besoin de répondre"

Horner : "La Formule 1 a des questions sérieuses auxquelles elle a besoin de répondre"

Alors qu’une réunion du groupe stratégique a lieu ce mercredi à Genève pour commencer à dessiner les contours de la nouvelle réglementation prévue pour 2021, Christian Horner directeur de l’écurie Red Bull, livre sa vision de l’avenir de la discipline.

© Red Bull - Horner a le regard tourné vers l'avenir© Red Bull - Horner a le regard tourné vers l'avenir

Le groupe stratégique de la Formule 1 qui se réunit aujourd’hui à Genève doit notamment évoquer la question des projets de systèmes de protection de la tête des pilotes ainsi qu’une éventuelle modification du déroulé des week-ends de Grand Prix.

En plus de ces sujets, le groupe qui prend les décisions importantes concernant la discipline, doit commencer à se pencher sur la prochaine réglementation aérodynamique et moteur qui doit entrer en vigueur en 2021.

Christian Horner qui dirige l’écurie Red Bull donne son opinion sur cette future réglementation qui constitue une étape importante pour déterminer l’avenir du sport : « Je pense que ce qui est vraiment intéressant, c'est que la Formule 1 est effectivement au carrefour de la nouvelle réglementation. Ces règlements viennent théoriquement en 2021 et il y aura probablement une durée de vie de huit à dix ans sur ces moteurs, alors ce que nous regardons est en fait la pertinence de la Formule 1 à peu près jusqu'à 2030. »

Pour le Britannique le questionnement va plus loin que le petit monde de la Formule 1 : « Maintenant, d'ici 2030, combien de personnes vont réellement conduire des voitures ? Seront-elles autonomes ? Seront-elles électriques ? Le monde change tellement vite dans ce secteur. »

Le directeur de l’écurie quadruple championne du monde, pense que les discussions autour de cette nouvelle réglementation seront l’occasion de déterminer ce qu’est véritablement la F1 : « La Formule 1 a des questions sérieuses auxquelles elle a besoin de répondre aujourd'hui dans le choix qu'elle prend pour le moteur de l'avenir. Quel est le but principal de Formule 1 ? Est-ce une technologie ou est-ce un sport et un divertissement, avec l'homme et la machine à la limite absolue ? »

L’arrivée de nouveaux propriétaires dans la discipline qui ont une vision de ce que doit être la Formule 1 est un facteur qui crée des attentes : « Je sens cela avec les nouveaux propriétaires qui sont entrée en Formule 1, qui crée de grands divertissements, créant un contenu génial, du bruit, du son, l'excitation de voir les pilotes comme des stars est absolument primordial pour eux. »

Pour conclure le directeur de l’écurie autrichienne fonde beaucoup d’espoirs dans cette nouvelle réglementation : « J’ai l’espoir, avec l'opportunité qu’il y a avec le changement de réglementation qui est en train d’être discuté, que les aspects fondamentaux des coûts, de la performance et de l'attractivité pour les fans et donc le bruit, l'acoustique de ces moteurs, seront un facteur clé de cette nouvelle réglementation ; que cela produira de bonnes courses, réduira les coûts et ramènera de l'attrait que les moteurs d'une époque révolue produisaient. »


Horner, Règlement et Opinion Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.