> > > > Robert Kubica dans la Renault pour les essais privés en Hongrie

Robert Kubica dans la Renault pour les essais privés en Hongrie

Robert Kubica et Nicholas Lafiti participeront aux essais privés, pour le compte de l'écurie Renault, qui se dérouleront après le Grand Prix de Hongrie.

© Renault - Kubica va tester une F1 de 2017© Renault - Kubica va tester une F1 de 2017

Le Polonais Robert Kubica est de plus en plus proche d'un retour en compétition en Formule 1. Après avoir fait des tests sur des anciennes monoplaces de l'équipe Renault, l'ex-pilote BMW, gravement accidenté lors d'une rallye en 2011, va donc faire ses début dans une voiture 2017 lors des essais privés organisés après le Grand Prix de Hongrie sur le Hungaroring.

Renault n'a jamais caché son envie de revoir le Polonais dans une Formule 1. Avant son accident, le natif de Cracovie avait participé à 19 Grands Prix avec l'écurie française, lui offrant trois podiums et un meilleur tour en course.

De son côté, Kubica a fait de son retour en Formule 1 son objectif principal depuis plusieurs semaines et depuis ses tests réussi pour son retour en monoplace : « Cela demandera de l’entraînement et de la préparation, mais je sais à présent que je peux redevenir le pilote que j’étais autrefois. Et sans vouloir être arrogant, je peux dire que j’avais un très bon niveau en 2010. » avait-il notamment déclaré après deux essais concluants au volant d’une Lotus-Renault E20 de 2012 à Valence et au Paul Ricard.

Le Canadien Nicholas Lafiti participera également à ses essais et pilotera la RS17 le mardi 1er aout avant de laisser sa place à Kubica. le lendemain.



Kubica, Essais Prives et Renault Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




20 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Renault n'a certainement pas pris un risque aveugle en mettant Kubica dans sa F1 2017. Le pilote polonais doit probablement comptabiliser un nombre d'heures conséquent en simulateur avec un bilan positif.

On se souvient que Räikkönen avait aussi retrouvé la F1 après un passage par le rallye avec, soit dit en passant, aussi peu de succès. Je m'explique son retour brillant chez Lotus par un pilotage plus aisé des monoplaces au fil des ans au nom de l'efficacité chronométrique.

Dès lors, pourquoi Kubika ne réussirait-il pas ? Son handicap n'est pas rédhibitoire, même s'il a peut-être rendu nécessaire une modification de la mosaïque de son volant. Son âge ? C'est le chrono et les performances en Grand Prix qui répondront... s'il court. Mais pourquoi pas : l'investissement déjà consenti aurait des allures de "tout ça pour ça" ou de pari perdu. Personnellement, j'estime que ce pari ne manque pas de panache. Mais parier sur un jeune manquant d'expérience n'en est pas dénué non plus. Renault fait le même choix que Matra à ses tout débuts en conservant un pilote René-Bonnet paralysé d'un bras : Jean-Pierre Beltoise.
Il y a 23 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Merci Alfaim@ de nous remémorer Jean-Pierre Beltoise qui pilotait une F1 avec un handicap à un bras suite à une chute à moto je crois . Pour Robert Kubica dans une situation de handicap identique , le fait de participer à des essais privés pour Renault après le Grand Prix de Hongrie , est plus que de la reconnaissance pour ses performances jusqu'en 2011 mais le pressenti d'un pilote d'expérience et de talent que les circonstances de sa carrière en course automobile n'auront permis que de s'exprimer qu'en partie . Bonne chance Robert . Le pilotage d'une F1 ne vous fait pas peur et le souvenir que je garde de votre courage , est de vous retrouver à l'envers en équilibre sur une glissière en grand Prix après une grosse attaque .
Il y a 23 jours
profx
profx :
apres av oir entendu l abitboul dire qu ele prochain step serait un engaqement vraiment important pour son avenir chez renault. donc apparemment le pas est franchis et rubika a deja une bonne option sur un baquet officiel.
reste a savoir si ses debuts en gp sera en 2017 ou 2018. palmer continuant a se ridiculiser et a etre un poids pour l ecurie sa place sera t elle sienne jusqu au dernier gp de la saison ?
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, Beltoise s'est blessé lors des 12 heures de Reims 1964. Le départ était donné à minuit. Au 4e tour, la petite René-Bonnet proto est collée dans l'aspiration de l'Alpine de Bianchi, lui-même tapi dans le sillage d'une grosse GT. Cette dernière perd le l'essence. Bianchi le voit et donne un coup de volant. Beltoise n'a rien pu voir : sa voiture accumule têtes à queue et tonneaux et prend feu instantanément. Quand les pompiers interviennent, donc en pleine nuit, la voiture est calcinée et on suppose le pilote carbonisé. En fait, il a été éjecté et sera retrouvé, 50m plus loin, inconscient, à demi étranglé par la jugulaire de son casque. 3 jours de coma et un polytraumatisme. Genou gauche, poignets, fémur gauche fracturés mais aussi 17 fractures au coude gauche. L'amputation du bras s'impose. Éliane, sa femme qui se tuera bientôt dans un accident de la route, s'y oppose. Le professeur Dautry bloque le coude dans une position fléchie qui permet soit de tenir un volant soit un guidon de moto. Il faut rappeler que Beltoise menait encore de front une double carrière, sur deux et quatre roues.

Un an plus tard, sur le même circuit, il remportait la course de F3, la première victoire de Matra, devant le gratin britannique, pilotes et voitures.
Il y a 23 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alfaim@ je vous sais gré de nous remémorer les vertus d'un homme hors du commun , Jean-Pierre Beltoise , dont la passion pour la course automobile et moto se réalisait outre ses souffrances physiques et représentait un idéal . Merci jean-Pierre , merci Alfaim @
Il y a 23 jours
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
Je crois qu'il y a une énorme différence entre faire des essais libres et privés et courir en course où il faut se battre, avoir un très bon réflexe, une excellente maniabilité du volant et surtout la rapidité pendant les différentes actions de la course ( dépassements, défendre sa position, bagarre roue dans roue, freinage ....). Je me dis bien que Robert Kubica peut bien réussir ses essais libres et privés tout en restant moins bien ou même foireux lors des différentes bagarres en piste parce que là, tout doit fonctionner à 100 % et très vite, pas question d'avoir une faculté à moitié ou 60 à 80 %.... Si il réussit, bonne chance à lui, mais je reste encore sceptique sur ses chances d'être apte et 100 % pendant une course...
Il y a 23 jours
chris_lo
chris_lo :
l'instant critique sera surtout le départ et le 1er tour, après sur le reste de la course, c'est pas forcément plus animé qu'une séances d'essais libres. En plus, avec le DRS, soit tu peux dépasser ou te faire dépasser facilement.

même s'il est moins accrocheur qu'un pilote lambda en piste, s'il réussit à être en moyenne plus rapide au tour qu'un Palmer sur l'ensemble du week-end, ce sera déjà gagné pour Renault :D
Il y a 22 jours
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ chris_lo,

Tu indiques le départ comme le seul moment crucial pour Kubica, mais il ne faut non plus oublier qu'un bon départ détermine au moins 60 à 70 % le gain de la course et dans certains circuits, tout est gagné ou perdu au départ, donc, ne prend pas cet aspect à la légère... Demande à Lewis qui a aussi perdu le titre 2016, à part ses pépins mécaniques, à cause de ses départs ratés... La f1 actuelle demande beaucoup des gestes de maniabilités, précisions et rapidités lors d'un départ, donc, Robert Kubica, même s'il est meilleur sur un tour sans embûche que Palmer ou Sergej, mais sa main droite n'est toujours pas active à 100 %.... Permets moi le terme, la f1 n'est pas un sport d'handicapé, car il faut avoir toutes ces capacités physiques et mentales qui fonctionnent à 100 %... C'est un sport qui ne pardonne pas la moindre erreur... Donc, me concernant, je reste encore sceptique sur les capacités de Kubica de faire une course toute entière ( départ réussi, gros freinage, bagarre roue dans roue, dépassement avec ou sans DRS, défendre la position, coup de volant instantané, éviter les collisions...) sans problème avec le rendement réel et souhaité par l'équipe dans de conditions normales...!! Toutes ces actions de piste demandent une vraie réflexe et synchronisation instantanée et rapide du cerveau et du sens concerné pour enclencher le geste voulu à la seconde ou tierce... J'espère bien me tromper, mais voir revenir Robert Kubica sur une piste de F1 en course avec succès relèverait d'un très gros exploit voire un miracle... :/
Il y a 21 jours
Aifaim
Aifaim :
Alinnhomaya@, sans présumer des performances futures de Kubika en Grand Prix, le handicap de sa main ne devrait pas s'avérer incompatible avec des temps concurrentiels. Je viens de lire que - comme je le presumais, mais c'était évident - la palette de son volant a été modifiée, schématiquement en partie inversée pour que les opérations les plus courantes soient "main gauche", comme le changement de vitesse.

En ce qui concerne les réflexes, ils sont tout autant sollicités en rallye avec leur lot de surprises même un terrain (re)connu. Il suffit de suivre, spéciale par spéciale, les courses du WRC pour s'en convaincre.

De mon point de vue, si Kubika maîtrise - et cela s'apprend - le fonctionnement de sa monoplace pour en tirer la quintessence, il tiendra sa place. Je suppose que c'est le raisonnement tenu par Renault.
Il y a 21 jours
profx
profx :
la question de sa capacite de piloter en course a du etre diiscutee en interne chez renault et cela avant de passer a la voiture 2017. rennault n est pas devenue une entreprise philanthropique . chaque tour de roue a un cout et il serait surpenant que renault lui offre une journee de test importante si le pas de son retour n avait pas ete decide.
la bit boule a dit avaznt l annonce de ce test day que le prochain pas serait celui de son retour ou en tout cas celui d un engagement fort de renault dans ce sens.
je ne pense pas que le fait de lui redonner une chance en f1 apporte grand chose a renault en terme d image... a part peut etre en pologne... mais est ce que cela peut justifier un tel engagement ?
est ce encore une decision idiote de monsieur a **** boule ?
l avenir nous le dira. mais si ses chrono et son ressenti apres ces essais sont bon il serai etonnant de voir renault faire marche arriere et dedire son "responsable".

maintenant sans precision sur son handicap reel et les adaptations faites pour l aider a les surmontés mettre en doute ses capacités de pikoter une f1 actuelle me parait presomptueux et inutile.
Il y a 21 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Si Robert Kubica est pressenti pour un éventuel engagement chez Renault , c'est qu'il présente des qualités reconnues de combattant tant au niveau pilotage que mentalement . Après tout , ce sont des professionnels chez Renault qui analysent des situations où il faudra choisir entre un pilote polonais et un " fils de " .

Regardez simplement , par rapport au handicap , même si ça n'a pas grand-chose à voir , l'exemple de Django Reinhardt avec sa main gauche mutilée dans l'incendie de sa roulotte et qui est considéré comme le meilleur guitariste de jazz manouche de tous les temps .
Il y a 21 jours
Aifaim
Aifaim :
Des gens qui brillèrent dans leur spécialité alors qu'un problème physique aurait logiquement dû les en empêcher sont légion.

Notre époque réalise des prodiges technologiques qui reculent les limites de l'impossible. L'exemple de Frédéric Sausset aura été spectaculaire.

L'histoire de Jean-Pierre Beltoise, infiniment plus pénalisé que peut l'être Kubica est édifiante, celle d'Alan Stacey, pilote de F1 malgré l'amputation de la jambe droite dix ans plus tôt va dans le même sens. Faut-il rechercher Bader, légende de la RAF, pilote de chasse pendant la seconde guerre mondiale malgré son amputation bilatérale des jambes ? Pour le futur (?) pilote Renault, la règle sera la même que pour tous les pilotes impétrants : c'est le résultat qui prévaut.
Il y a 20 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alfaim@ : Vous avez raison . C'est " au pied du mur qu'on voit le maçon " au péril de sa vie et au détriment des accidents qu'il a enduré et pour lequel on demande d'être performant . C'est un peu pareil en F1 , à salaires différents mais dans la même philosophie de mener une carrière à la mesure de son implication totale .
Il y a 20 jours
Aifaim
Aifaim :
Renault vient de préciser que Kubica ne courrait pas cette saison sur sa F1, confortant de facto Jolyon Palmer dans son baquet pour la fin de saison... Encore que l'improbable hypothèse Sirotkin - 3e pilote officiel - n'est pas exclue si le Britannique ne parvient pas au niveau minimum espéré
Il y a 20 jours
AP01
AP01 :
Ce que dit Abitboul ou un autre n'a aboslument aucune valeur. Il peut conforter Palmer dans une déclaration et le virer dans l'heure suivante ! Il faudrait voir à ne pas se faire d'illusion dans un monde ou les communicants peuvent raconter tout et n'importe quoi, en toute impunité, puisqu'ils n'ont de compte à rendre à personne et que, de toute façon, personne ne leur en demande bien longtemps...
Parait-il que nous vivons dans une société "évoluée" ?! Je me demande bien en quoi de ce côté-là...
Il y a 20 jours
profx
profx :
il pourrait etre instrcutif d avoir un retour sur l etat de kubika au sortir de voiture lors du test day.
il a deja prevenu que pour revenir en course il lui faudrai enormement d entrainement physique..
sortkin serai bien inspiré de ne pas quitter les environs du circuit au cas ou ....
Il y a 20 jours
Aifaim
Aifaim :
Profx@, il ne faut pas s'en étonner : rappelez-vous, l'hiver dernier, tous les pilotes ont subi des séances de musculation renforcées en raison des exigences nouvelles induites par les nouvelles F1. C'est entre autres faute d'avoir pu s'y astreindre que Wehrlein avait différé son retour.
Il y a 20 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Jolyon Palmer, malgré ses prestations à la mesure de ses efforts , est remis en question pour le pilotage de la Renault F1 . On demande à Robert Kubica d'effectuer des essais privés après le grand Prix de Budapest .

Est-ce que pour une fois , à l'encontre de ceux qui ne voient dans la F1 qu'un intérêt financier , les hautes sphères de Renault ne donneraient pas la priorité aux qualités d'un pilote , polonais et partiellement handicapé ?

Est-ce le retour de la F1 vers le côté humain , la reconnaissance des ressources du pilote à l'encontre de la technologie informatique ou de l'argent ?

J'ai mon opinion là-dessus .
Il y a 20 jours
AP01
AP01 :
"malgré ses prestations à la mesure de ses efforts" oh, c'est beau ! Mais ça veut dire quoi ?! @Guy Mauve est de retour on dirait...

RNO n'a aucune vocation philanthropique, aucun doute là-dessus. S'il décide de mettre Kubica dans le baquet de leur monoplace, c'est qu'ils pensent qu'il sera meilleur que leur second pilote actuel et qu'il leur rapportera plus en publicité, en buzz (donc en notoriété), en points (s'il est titularisé) etc... Ce n'est pas plus compliqué que cela. Et si ça ne se fait pas, ils seront gagnants quand même car pendant des semaines on aura parlé d'eux, en Pologne et ailleurs...
"Le retour de la F1 vers le côté humain"... mais oui mais oui...
Il y a 20 jours
Aifaim
Aifaim :
On saura un jour la genèse de cette résurrection et peut-être qui l'a financée. Kubica lui-même ? Ce n'est pas impossible puisqu'il dirigeait sa propre écurie en rallye.

Après ses expériences, en challenge GT chez Renault (tiens... Tiens...), des formules de promotion monoplaces jusqu'à la Bykolles en LMP1, je suppose que les tests se sont poursuivis dans le simulateur. La suite s'est déroulée au grand jour. A ce niveau, Renault a probablement financé ce qui n'était plus une simple "envie" de son ancien pilote... Une hypothèse, une supputation parmi d'autres...
Il y a 20 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.