> > > > Sortie de piste pour Pascal Wehrlein

Sortie de piste pour Pascal Wehrlein

Marcus Ericsson et Pascal Wehrlein testaient de nouvelles pièces aérodynamiques pour cette onzième manche en Hongrie. Malgré cela, les deux pilotes ont occupé le fond du classement. Pascal Wehrlein s'est fait une frayeur, victime d’une grosse sortie piste en fin de journée, qui acheva sa séance.

© Un vendredi tranquille pour Ericsson et frayeur pour Wehrlein© Un vendredi tranquille pour Ericsson et frayeur pour Wehrlein

Juste avant la pause estivale, Sauber a choisi d’apporter de nouveaux éléments sur le circuit hongrois. Une nouvelle carrosserie ou encore un nouveau système de refroidissement ont été amenés. Si la journée s’est déroulée de manière linéaire pour le Suédois; Pascal Wehrlein a perdu le contrôle de sa monoplace dans le virage 11, finissant violemment dans les barrières lors de la deuxième séance d’essais. Heureusement, sans aucun dommage corporel.

Marcus Ericsson => EL1 : 18ème (1:21.785) / EL2 : 19ème (1:21.559)

Marcus Ericsson a vécu un vendredi sans encombres. Il a pu tester les nouveaux éléments.
Le Suédois relate sa journée : « La journée a bien démarré. Nous avons été en mesure d’apporter des améliorations sur la voiture, grâce aux nouveaux éléments. Même si cela n’est pas encore visible sur la feuille des temps. »

Marcus Ericsson poursuit sur ses sensations au volant : « La voiture se comportait bien - en terme de pilotage - dès le début des EL1. Les EL2 étaient moins linéaires que la séance matinale. Nous devons désormais travailler sur comment optimiser les réglages de la voiture pour demain et dimanche. »

Pascal Wehrlein => EL1 : 20ème (1:22.490) / EL2 : 20ème (1:21.722)

De son côté, l’Allemand a connu une fin de journée très mouvementée avec sa sortie de piste. Pour s’assurer que tout allait bien, il est passé par le centre médical. Pascal Wehrlein a déjà connu un incident en janvier dernier lors de la Race of Champions, lui causant des lésions aux vertèbres.
Il revient sur ses deux séances d’essais : « Je suis déçu d’avoir eu cet incident et d’avoir terminé dans les barrières durant les EL2. Heureusement, je me sens bien. Avant cela, nous étions entrain de collecter des éléments positifs avec les nouvelles pièces aérodynamiques. Nous allons regarder les données pour comprendre les causes de l’incident. »

Pascal Wehrlein espère - malgré ce contre temps - briller sur le reste du week-end : « J’espère que nous serons en mesure d’être performant pour le reste du week-end. »


Bilan, Sauber et Hungaroring Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




30 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Une déclaration de Vasseur qui demande confirmation : les discussions concernant les pilotes 2018 n'ont pas encore débuté et rien n'est arrêté.

Cela veut dire que pas plus Ericsson que Giovinazzi ou Leclerc n'est assuré de disposer d'un volant Sauber l'an prochain.

On pouvait penser Ericsson protégé par son statut de sponsorisé "officiel" mais Vasseur qui a carte blanche pour redresser l'équipe a bien l'intention de tout remettre à plat.

Quand on y songe, Ericsson coûte cher puisque ce sont les patrons qui le financent, en clair, Sauber ! Finalement, il ne rapporte plus d'argent à l'équipe, il en coûte !

Dans l'esprit de Frédéric Vasseur, si le versant financier ne lui est pas indifférent, le talent de ses pilotes futurs bénéficie de toute son attention.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Je pense qu'Ericsson n'a rien à craindre pour 2018 et qu'il n'y aura qu'un seul baquet à prendre chez Sauber. Werhlein peut déjà chercher ailleurs, Williams constituant le seul baquet possible si le revenant Massa prend enfin et surtout, définitivement, sa retraite. Sinon, pour Werhlein, la F1 passera par un poste de 3° pilote, au mieux.

J'espère Leclerc car Giovinazzi a montré des limites lors des 2 occasions qui lui ont été données en début de saison.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, jusqu'à hier, j'estimais aussi le volant d'Ericsson sécurisé pour 2018. Cette info que je n'ai pu recouper sème le doute.

Tout dépend des pouvoirs dévolus à Frédéric Vasseur et de son opinion concernant ce pilote.

Ce qui est indéniable, c'est que, financièrement parlant, Giovinazzi et Leclerc sont infiniment mieux placés. Les sponsors historiques soutenaient un pilote et sa nationalité. Être devenus propriétaires de l'écurie peut-il inverser leur optique ? C'est toute la question.

Mais je préférerais trouver d'autres sources concernant cette information.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Et si le titre de cet article avait un double sens ?
Où sera Pascal Wehrlein l'an prochain ? Sa disparition de la grille n'est pas exclue mais elle me semble improbable.

Sauber, c'est caduque et Mercedes affiche complet. Restent les deux clients, Williams et Force India. A priori, le baquet du vétéran brésilien va se libérer. Mais il y a le cas Perez qui pourrait vouloir changer d'air pour une équipe d'usine (Renault) ou privée performante avec un statut de premier pilote moins bousculé par un équipier en verve (Ocon). Dans ce cas de figure, l'équipe Manor 2016 serait reconstituée chez Force India. Bonjour la gestion d'une cohabitation explosive !

Mais le vrai problème de Wehrlein, c'est qu'il n'a pas atomisé Ericsson et sa cote, sur cette demi-saison n'en sort pas à la hausse.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Je doute un peu que Ferrari puisse placer ses 2 pilotes, qui plus est tous les 2 inexpérimentés en F1, si on enlève les 2 GP de Giovinazzi qui n'en font pas un vieux briscard de la discipline.

Après, Werlhein semble au-dessus d'Ericsson mais les propriétaires semblent quand même tenir à ce dernier, surtout si on accrédite le fait que Kaltenborn aurait sauté en partie suite au soutien affiché envers Werhlein...

Je doute également un peu que Vasseur soit hors de contrôle par les propriétaires de l'écurie et je pense qu'Ericsson aura sa chance, au moins en début de saison 2018, quitte à le remplacer en cours d'année par le second pilote Ferrari si l'écart est évident avec son coéquipier.
Giovinazzi et Leclerc sont encore jeunes et leur temps viendra certainement, mais il n'y a pas urgence. On le voit bien avec Gasly.

Après, ce ne sont que des supposition, n'étant pas dans le secret des Dieux. Il faudrait demander à @profx... = ^^
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, faites vous votre opinion. L'interview directe est passée dans plusieurs journaux et hebdomadaires. Tapez Vasseur courrier picard, vous verrez... Ericsson peut rester mais il n'y a pas ou plus de certitude.

En ce qui concerne Giovinazzi, il a 23 ans. S'il n'y a qu'un volant et qu'il échoit à Leclerc, la carrière de l'Italien prendra une vilaine tournure.

Inexpérimentés, peut-être, mais la paire Wehrlein/Ocon chez Manor ne l'était guère et puis, les jeunes pilotes, Vasseur connaît !
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Vous savez ce que je pense des déclarations d'X ou Y... Elles ne valent pas grand-chose. Seules les annonces officielles trancheront.

On reparle d'un volant de titulaire pour Di Resta qui a 31 ans... Alors, même si la mode est au jeunisme, Vandoorne a pris le départ de son 1er GP à 24 ans et réellement commencé sa carrière en F1 cette année à 25 ans... Donc, pour Giovinazzi, tout n'est pas perdu, même s'il manque la saison 2018.

Ericsson a des sponsors fortunés et vous savez bien que cela compte parfois bien plus que le talent, pour peu que les 2 autres lui soient supérieurs, ce qui reste encore à prouver...
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Malgré les vacances estivales et les évènements succins , je me permets d'exprimer mon humble avis ( amha ) , que dans la logique des choses , Pascal Wehrlein devrait hériter du baquet de Felipe Massa chez Williams .

Giovinazzi , issu de la filière jeunesse chez Ferrari devrait convaincre Frédéric Vasseur pour lui succéder . Reste l'interrogation sur l'attribution du volant d'Ericsson , qui me semble encore inamovible avec ses sponsors dans une structure qui souhaite briller avec des moyens restreints . Quel chalenge pour Frédéric Vasseur , l'homme investi , qui prend en charge des idéaux de très bons résultats .
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, c'est effectivement la logique du moment. En ce qui concerne Ericsson, "inamovible" est devenu présomptueux même si son atout passé reste maître. En pourcentage, je lui octroie 70% mais les 30% ont des arguments à faire valoir.

1) je ne connais pas la motivation profonde de ses mécènes. Si elle est nationaliste, Ericsson a un concurrent beaucoup plus prometteur avec Rosenqvist.
2) Ferrari espère bien pouvoir placer ses deux poulains, à la façon de Mercedes avec Manor.
3) Dans son interview, Vasseur expose clairement les tenants et aboutissants du problème. Ericsson et Sauber sont deux cas à part. Il fixe un objectif ambitieux pour l'équipe ce qui sous-entend aussi des pilotes performants. En retardant son choix, c'est une manière de mettre le Suédois au pied du mur. Il doit convaincre vis-à-vis de Wehrlein.
Sur sa valeur de pilote, Vasseur a un trait d'ironie que je trouve assez cruel mais peut-être révélateur. Si ce dernier est si bon, il devrait chercher un meilleur volant que celui de la Sauber.

Il faudra tout le soutien de ses supporters financiers - et ils nous sont inconnaissables - pour lui renouveler confiance et contrat.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, Giovinazzi n'est pas issu de la filière Ferrari comme Leclerc. La scuderia l'a récupéré au vu de ses résultats en GP2, d'autant plus aisément qu'il est passé au travers des repérages des équipes - je précise - de F1.
S'il n'y a au final qu'un baquet pour Ferrari, Vasseur n'aura qu'un avis consultatif - mais écouté - et ce n'est pas négligeable : il suffit de se rappeler comment Force India a imposé Ocon à Mercedes.
Il y a 2 mois
profx
profx :
l equipe qui me decoit dans cet histoire c est naze ... oups pardon haas ... prefere garder magnussen . entre le super prodige monégasque leclerc et giovi avec surement une motivation de ferrari . Esperons que ces deux pilote trouverons volant a la hauteur de leur talent
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
"le super prodige" ? On parle de qui ? De Senna ? Pfff... Quant à Giovinazzi, @profx était dithyrambique à son sujet et voulait qu'il remplace définitivement Werhlein en début de saison après la qualif du 1er GP. On a vu de quoi était capable Giovinazzi...

A ce stade, rien ne prouve que ces 2 pilotes soient meilleurs que Magnussen, qui n'a pas la "chance" d'être au moins à moitié français pour @profx...

Plus généralement, s'enthousiasmer pour Norris, Kubica; Leclerc et Giovinazzi me semble; à ce stade, prématuré. C'est un peu comme si un apprenti pâtissier créait un bon gâteau et que, immédiatement, on en faisait un futur CDM de la pâtisserie... C'est sur la durée qu'on juge un pilote, pas autrement.
Il y a 2 mois
profx
profx :
en f2 leclerc a signe quel pourcentage de pole pour sa premiere saison ? combien de course a t il mene , celle ou il n a pas gagné sauf erreur c etait sur ennuie mecanique ou penalité.
il survole le championnat de la tete et des epaules largement. ces test en f1 ont tous ete concluent egalement ...

pour antonio giovi son detetestable second weel end est a mettre sur le compte de son ecurie qui envoie un pilote sans experience f1 en piste piegeuse suite a la pluie en slick ...
bien d autre pilote experiment sur piste mouilee avec des f1 ont aussi ete a la faute ce week end la.
maintenant cote avenir prometeur , il est certain que celui de leclerc semble bien plus evident. deja a causqe de la diference d age. giovinazi n etant pas soutenu par un grand constructeur ou une ecurei de f1 a du surement avoir eu plus de mal a avancer ai niveau de sa carriere.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Profx@, Giovinazzi n'a pas couru dans de mauvaises conditions. Dès ses années karting, il a bénéficié d'un très bon sponsor (KFC Japon) qui l'a suivi jusqu'au GP2. L'année précédente, il a été repéré par Audi ce qui ne lui a pas apporté grand-chose de positif - juste un remplacement en DTM - et bien désservi, d'une part parce qu'Audi s'est désengagé avec beaucoup de pilotes confirmés sur les bras et, d'autre part, parce que cela barrait la route aux autres constructeurs. Un peu une ascension "à la Stroll", hors système.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
AP01@ : Je connais de bons jeunes pâtissiers et apprécie les qualités de bons jeunes pilotes . " aux âmes bien nées , la valeur n'attend pas le nombre des années " . Mais je suis d'accord avec vous sur l'importance de l'expérience dans l'acquisition des qualités d'un grand pilote .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@Marc Diskus,

Je suis très heureux pour vous que vous connaissiez de bons jeunes pâtissiers mais j'avoue que je m'en moque un peu... Tout comme de votre profession, de vos loisirs aériens, du nombre de vos frères et s?urs, car je ne crois pas qu'on soit là pour raconter sa vie...

"aux âmes bien nées , la valeur n'attend pas le nombre des année" : c'est vrai mais la question est de connaitre quelle est la vraie valeur de ces pilotes ! Tant qu'ils ne seront pas assis dans un baquet de F1 et ne se battront pas au milieu des autres, c'est impossible à évaluer. Donc, tirer des plans sur la comète n'a aucun intérêt selon moi, si ce n'est vouloir s'épancher et s'enthousiasmer pour un oui ou pour un non.

Je ne dis pas que Leclerc ou Nooris sont de piètres pilotes. Je dis seulement qu'à ce stade, il n'y a pas lieu de les glorifier outre-mesure comme certains le font.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
AP01@ : C'est quand j'ai été traité de fils de p.....que j'ai écrit une ligne sur ma Mère . Alors remettez un peu d'ordre dans vos commentaires .

Les jeunes pâtissiers étaient pour reprendre une idée d'un de vos derniers posts .

Je me fiche totalement que nous n'ayons pas d'affinité ensemble mais je continuerai à m'exprimer librement sur ce site malgré vos sarcasmes .

Fluctuat nec mergitur ....
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@Marc Diskus,

Il n'y avait aucun "sarcasme" dans mon dernier post, juste une énumération de vos révélations personnelles qui, non seulement ne m'intéresse pas, mais que je trouve parfois déplacée. En effet, étant donné que ce n'est pas la vocation de ce site, je trouve cet étalage parfois totalement mal à propos envers ceux qui participent aux discussions et qui n'auraient pas votre aisance. C'est pourtant assez simple à comprendre mais, apparemment, cela vous échappe...

Sinon, loin de moi l'envie de vous empêcher de vous exprimer, tout comme je ne cesserai de vous dire ce que je pense si je l'estime utile...
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Pour Werhlein, la messe est dite pour 2018 : www.actuf1.com/article/210154

C'était fort probable mais c'est désormais officiel. Il peut encore signer chez Williams ama mais bon...

Reste donc à savoir si Ericsson conservera son baquet et si Leclerc sera sur la grille en tant que titulaire en 2018.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, cet article n'apporte absolument rien de nouveau... et il n'a aucun caractère "officiel" contrairement à vos dires. Il me semble vous avoir lu récemment clamant le peu de cas que vous faisiez des déclarations de X ou Y... Le fait que Wehrlein commence par un W ne change rien à l'affaire.

Le jeune pilote n'annonce rien quant à son avenir. De mon point de vue, plus la décision sera révélée tard, plus la piste d'un client Mercedes deviendra crédible. Force India ne sera refermée que lorsque Perez aura signé son contrat, ce qui n'est pas fait.

Williams n'ouvrira éventuellement la porte qu'après avoir officialisé le retrait de Massa. Il n'est pas impossible que le pilote l'annonce lui-même, comme l'an passé.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Si vous saviez lire @Aifaim, vous auriez vu que Werhlein déclare : "Pour ma part, je dois trouver une nouvelle équipe pour 2018" !
Si vous considérez que "cet article n'apporte absolument rien de nouveau", alors que c'est apparemment la première déclaration venant du premier concerné, le pilote lui-même, je n'en ai rien à cirer !
Mon pauvre, vous pensez être le seul habilité à décider de ce qui est à prendre en compte ou pas ? Allons, un peu de modestie... Vous en devenez ridicule à force.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, vous avez laissé passer la déclaration de Toto Wolff promettant une décision rapide - après la trêve -concernant Wehrlein. C'était la semaine dernière et cela confirmait s'il en était besoin la rupture à terme de l'accord avec Sauber. C'est pourquoi cet article n'apporte rien d'inédit.

Par ailleurs, la formule attribuée au jeune pilote Mercedes que vous citez aurait pu vous surprendre. En aucun cas, il n'aura à trouver une équipe de F1 ou d'une autre discipline. Car c'est évidemment Mercedes, c'est-à-dire Wolff et Lauda qui lui trouveront sa future affectation.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
"une décision rapide" ne veut rien dire, surtout une rapidité qui dure plusieurs semaines... Et tant que les pilotes 2018 ne sont pas annoncés, ni vous ni moi ne pouvons avoir aucune certitude. Au cas où cela vous aurait échappé, Sauber roule avec un moteur Ferrari cette année et, pourtant, Werhlein est un pilote Mercedes...
Wolff a-t-il annoncé que Werhlein allait quitter Sauber ?
Werhlein, lui, l'a déclaré sans laisser aucun doute. C'est donc bien un article avec une info inédite.

"En aucun cas, il n'aura à trouver une équipe de F1 ou d'une autre discipline. Car c'est évidemment Mercedes, c'est-à-dire Wolff et Lauda qui lui trouveront sa future affectation." Ah bon ?! Werlhein et Mercedes sont mariés à vie ? Première nouvelle. Décidément, vous en savez des choses... Vous connaissez la durée du contrat qui lie Werhlein avec Mercedes ? Et jamais un contrat n'a été résilié entre un pilote issu d'une filière et une écurie ? Cela se saurait, hein ?

Si Wolff le prend pour lui apporter les cafés en 2018, vous pensez que Werlhein va l'accepter et les remercier ? Mais certainement...
Il y a 2 mois
Kryo
Kryo :
Mettre deux pilotes néophytes dans une même écurie, c'est risqué pour Sauber, surtout que Giovinazzi est bien moins bon qu'Ericsson et encore aucune info sur les perfs deLeclerc en F1...
Je pense que Leclerc n'est pas encore prêt à aller en F1, il peut pas enchaîner comme ça les championnats, Giovinazzi lui se prépare depuis bien longtemps, je verrai bien Giovinazzi/Ericsson en 2018 pour ensuite avoir Giovinazzi/Leclerc en 2019.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Kryo@, un duo Ericsson - Giovinazzi est la logique pure.
Tout va dépendre du maintien d'Ericsson. Vasseur lui met la pression pour qu'il élève son niveau. Si ce n'est pas le cas, son sort sera entre les mains de ses employeurs/mécènes face à Vasseur et Ferrari.

En ce qui concerne Leclerc, s'il accède à un baquet de titulaire, il aura eu une belle opportunité vis-à-vis de ses prédécesseurs. Mais quand à son niveau, il n'y aura pas de souci à se faire : Ferrari sait jauger le potentiel avec des moyens techniques supérieurs à ce qu'ils étaient, il y a peu.
S'il est sacré en F2, il sera mieux que Giovinnazi quand il courut son premier GP, une expérience équivalente à Bianchi ou Vandoorne quand ce dernier faillit prendre la place de Button. Wehrlein n'est même pas passé par la case GP2.

De plus, au sein d'une équipe gérée désormais par un patron qui a formé une multitude de futurs très bons voire excellents, j'ai la conviction que sa place ne serait pas usurpée.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, m'avez-vous déjà vu tenir des propos sur des sujets à venir marqués du sceau de la certitude ?

L'arrivée de Wehrlein chez Sauber était impromptue, motivée par le retrait de Manor et l'absence d'alternative. Elle n'a pu se concrétiser que parce que le propulseur n'était pas celui de l'année 2017.

Le contrat de Wehrlein est construit schématiquement comme ceux des pilotes RedBull : une prison sinon dorée, du moins confortable. Un pilote peut le rompre mais il ne pourra pas courir où il veut. Wehrlein, comme Ocon, d'ailleurs, n'a pas de sponsor suffisamment puissant pour racheter son contrat. Chez Manor comme chez Sauber, son contrat était strictement d'un an sans option de renouvellement sans l'accord de Mercedes. Je ne vous apprends pas qu'il est le pilote le moins bien payé du plateau ?
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@Aifaim,

"m'avez-vous déjà vu tenir des propos sur des sujets à venir marqués du sceau de la certitude ?" Oui, puisque vous considériez comme acquis que Werhlein allait quitter Sauber avant que ce dernier l'annonce lui-même et que personne ne l'avait annoncé avant lui...

"l'absence d'alternative" ?! Ah bon ! Il y avait si peu d'alternative qu'il a été remplacé par Giovinazzi lors des 2 premiers GP... Ce même Giovinazzi que vous annoncez probable chez Sauber en 2018...

Je ne vous apprends pas qu'un contrat n'est pas une "prison" et qu'il peut à tout moment être rompu par l'une des 2 parties, comme cela se voit dans n'importe quelle activité, sportive ou autre ? Et un pilote peut courir absolument où il veut, pour peu qu'il en ait les moyens ou qu'on les lui apporte... Les sponsors, ça va, ça vient et rien n'est jamais figé dans le marbre.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, il me semble que ce que vous appelez "certitude" dans mes propos c'est ce que je qualifie de "conviction". La nuance en est que la seconde s'applique à son auteur alors que la certitude vise à convaincre autrui. Le malentendu provient probablement de là.

Mais le débat sera toujours difficile avec quelqu'un qui soutient mordicus une déclaration tout en martelant par ailleurs :

"Vous savez ce que je pense des déclarations d'X ou Y... Elles ne valent pas grand-chose. Seules les annonces officielles trancheront."

Il me semble vous avoir déjà indiqué que Toto Wolff a dit la semaine dernière que Wehrlein quittait Sauber. Quant à l'annonce "rapide" de la destination de son pilote, je l'interprète en ce qu'elle sera révélée d'ici fin septembre et non en toute fin de saison.

Libre à vous de sanctuariser la parole de Wehrlein au titre de "lui-même concerné" mais que ne l'avez-vous fait avec les déclarations de Sainz quant à son avenir, des propos que l'Espagnol se mord les doigts d'avoir tenu. La situation de Wehrlein vis-à-vis de Mercedes est la même que Sainz face à RedBull.

Il n'y avait pas d'alternative au choix de Sauber pour maintenir Wehrlein titulaire en F1cette saison. C'était la dernière équipe qui n'était pas au complet. Quant à Giovinazzi, on ne peut avoir oublier qu'il n'a eu à effectuer que l'intérim du pilote allemand blessé.

Les contrats de ces jeunes pilotes sont des prisons avec des clauses de sortie très pénalisantes qui, de fait, ne sont levées qu'avec l'assentiment de l'employeur. Et puis - et heureusement ! - une prison, la plupart du temps, les détenus finissent par en sortir. La différence, ici, c'est qu'on n'en sort pas toujours de son plein gré.

Des jeunes pilotes actuellement titulaires en F1, ils sont trois qui sortent du lot : Sainz, Wehrlein et Ocon. Je ne suis pas sûr du tout que Wehrlein soit, aujourd'hui, celui du trio qui intéresserait une écurie en place suffisamment pour racheter son contrat. Pour moi - et je l'espère pour lui - il trouvera un baquet chez un des clients Mercedes mais ce sera avec l'aide de son mentor. Sauf à ce que Williams se choisisse un remplaçant à Massa, c'est cette place qui devrait lui échoir d'autant plus aisément que lors de la tractation Bottas/Massa, Mercedes a pris en charge le salaire du Brésilien.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@AIfaim,

Contrairement à ce que vous prétendez, je ne me contredis absolument pas car les décideurs sont ceux qui ont la main et ils peuvent dire tout et le contraire en quelques heures ! Dans la relation Mercedes/Werhlein, c'est Mercedes qui a le dessus. Mais vous me contredirez certainement...
Donc, Werhlein a une grande partie de son destin entre leurs mains du fait de son peu de poids en F1. Donc, quand il dit qu'il doit se chercher une autre écurie c'est à prendre comme telle et il n'y a aucune raison de remettre en cause ce qu'il dit. Cela en fait "une déclaration officielle" car il n'a aucune raison de le dire si ce n'est pas le cas.

Si Toto Wolff disait que Werlhein sera encore en F1 l'année prochaine, j'attendrais que cela soit certain (que son contrat soit signé) pour valider les propos de Wolff.

Contrairement à ce qu je pensais, vous ne saisissez pas bien certaines subtilités. Ce n'est pas grave, cela est humain.

Sinon, vous m'excuserez de ne pas avoir réagi aux propos de Sainz. A l'avenir, n'hésitez pas à m'interpeller quand vous jugez que je dois absolument donner mon avis...
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Kryo@, concernant les pilotes Sauber 2018, Ericsson confirme le propos de Frédéric Vasseur à savoir que rien n'a encore été décidé. Ericsson précise n'avoir pas de contrat pour l'an prochain et ne rien savoir de son devenir.

Il peut donc rester chez Sauber (titulaire ou non), trouver refuge dans une autre équipe ou quitter la F1. En corollaire, deux pilotes "Ferrari" reste une hypothèse crédible. De toute façon, l'urgence pour le Suédois, c'est certainement de convaincre...
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.