> > > > "On devait être devant la Renault aujourd'hui" déclarent Pérez et Ocon

"On devait être devant la Renault aujourd'hui" déclarent Pérez et Ocon

Maintenant bien installés dans le top 10 en qualifications, Sergio Pérez et Esteban Ocon ont encore une fois répondu à l'appel en passant en Q3. Les choses sont devenues plus difficiles et ni le Mexicain ni le Français n'ont pu améliorer leur temps lors de la troisième partie de séance.

© Force India - Pérez et Ocon sont prêts à aller chercher les points demain© Force India - Pérez et Ocon sont prêts à aller chercher les points demain

A la suite des qualifications les pilotes Force India sont contents d'être dans le top 10 mais ne sont pas totalement satisfaits des résultats obtenus. La VJM10 a perdu en performance lors de la dernière partie de la séance, sans que le Mexicain ni le Français ne puissent l'expliquer, ce qui les a privé d'une place de choix derrière les trois équipes de tête.


Embêté hier lors des essais par quelques soucis mécaniques Sergio Pérez a comblé son retard et s'est qualifié 8ème « Je suis un peu mécontent de mon tour en Q3. J'étais proche de Raïkkönen dans le secteur un mais quand il a avorté son tour dans le deux je me suis retrouvé trop proche de lui. J'ai donc perdu énormément de charge aérodynamique et j'ai laissé échapper plusieurs dixièmes. Je suis convaincu qu'on avait le rythme pour être devant la Renault (Nico Hulkenberg) mais je pense qu'on reste en bonne position pour demain. On devrait être fort demain et j'espère vraiment qu'on aura les résultats que l'équipe mérite. »

Comme pour son coéquipier, le résultat est en demi-teinte pour Esteban Ocon qui en plus de la perte d'adhérence a connu quelques soucis mécaniques en Q3 « A chaque virage que je prenais, je perdais deux-trois centièmes et à la fin ça a fait trois dixièmes et demi, pareil pour Pérez qui a perdu un peu plus. J'ai eu un problème moteur qui m'a un peu ralenti aussi. »

Habituellement performante sur les circuits de vitesse, Force India a encore opté pour une solution radicale privilégiant la vitesse plutôt que l'adhérence comme le révèle Esteban Ocon « Le virage 10 (Pouhon-Double gauche) se prend presque à fond, on a beaucoup plus de grip que les années passées. Dans le secteur 2 on perd beaucoup, on est presque au niveau des Sauber mais dans le 1 et le 3 on est parmi les 3-4 premiers. Demain en course, lors les premiers tours tout le monde sera collé et nous on va voler en ligne droite donc il y aura des opportunités pour dépasser. »

De notre envoyé spécial à Spa-Francorchamps


Bilan, Force India et Qualification Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.