> > > > Officiel : Mercedes prolonge Bottas pour 2018

Officiel : Mercedes prolonge Bottas pour 2018

Dans la logique de ses bons résultats sportifs, Valtteri Bottas sera toujours présent chez Mercedes en 2018 au côté de Lewis Hamilton. L'équipe vient de confirmer la reconduction de son contrat.

© C.Ciampini/MotorsInside - Bottas rempile chez Mercedes pour 2018© C.Ciampini/MotorsInside - Bottas rempile chez Mercedes pour 2018

Fort de ses 197 points et de sa troisième place provisoire au championnat du monde des pilotes, Valtteri Bottas a réussi à convaincre son équipe de le conserver pour la saison 2018.

En effet, Mercedes vient d'annoncer la reconduction du contrat du Finlandais pour une durée d'une année supplémentaire, se laissant tout de même l'opportunité d'une ouverture pour la saison 2019.

Bien entendu, Toto Wolff n'a pas eu besoin de beaucoup justifier cette décision, les résultats de Bottas parlant pour lui : « Nous avons offert un sacré challenge à Valtteri cette année en le faisant rejoindre notre équipe à la dernière minute, en le faisant courir au sommet de la grille en le mettant en duel avec le meilleur pilote de la discipline. Au regard de tout cela, ces résultats n'en sont que plus impressionnants. Il y a eu des hauts et des bas, plus de hauts que de bas et quelques moments intenses comme ses deux victoires en Russie et en Autriche. Du coup, cet équilibre entre ses performances et sa trajectoire montante ne nous a pas causé de soucis au moment de sa prolongation pour 2018. »

Bien entendu, la parfaite relation de travail entre Bottas et Hamilton a pesé dans la balance : « Pour notre équipe, le facteur bonus est le respect et l'esprit d'équipe qu'il y a entre nos deux pilotes. L'alchimie et la dynamique entre Valtteri et Lewis fonctionne et c'est ce dont nous avons besoin pour nous battre contre nos rivaux.  »confirme Wolff.

Une entente également soulignée par Valtteri Bottas, qui espère pouvoir se battre contre Lewis pour le titre de champion jusqu'au bout : « Être associé avec Lewis a été très bon, et j'apprécie le respect que nous avons et la volonté de faire avancer ensemble cette équipe. Lorsque l'équipe m'a engagé pour la saison 2017, ils ont pris un risque en mettant leur confiance dans mes compétences. Ce nouveau contrat pour 2018 montre que j'ai gagné cette confiance. Je suis heureux d'avoir célébré ma première victoire dans une Flèche d'Argent, mais il y a toujours moyen de s'améliorer et je n'ai toujours pas montré mon plein potentiel. »


Bottas, Mercedes et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
A se demander pourquoi il a fallu attendre si longtemps. Alonso récusé, il y a belle lurette que la piste esquissée de Vettel est close. Verstappen ? Ah... Verstappen... Il est vrai que son père Jos est aussi turbulent en coulisses que son fils en piste. Chez RedBull, les dirigeants avaient beau crier très fort qu'on ne voulait pas le lâcher, la peur était bien là : Horner et Marko tenaient à conserver le trio majeur. Ils devront finalement se contenter d'un duo. Car le grand patron est passé derrière, lui qui commence à trouver bien chère une F1 déclinée en deux équipes avec bien peu de victoires pour l'une et de moins en moins d'attrait pour l'autre : Mercedes et Ferrari auront leur relève en piste pour infiniment moins cher en 2018.

Je le pressens sans preuve depuis plusieurs mois. Toro Rosso pourrait passer en d'autres mains. Quant aux monoplaces RedBull, rien n'est non plus gravé dans le marbre. Mais là, seul un grand constructeur pourrait conclure l'affaire... Question de moyens, de prestige et d'intérêts bien compris.
Il y a 6 jours
V6 Turbo
V6 Turbo :
Ca bouge un peu partout ces jours ci. Vendredi on attend soit disant de nouveaux accords constructeurs importants via la FIA. Moi aujourd'hui je me suis arrêté sur Mercedes/Bottas qui prolongent le contrat. Bonne idée pour tout le monde, je trouve ce pilote exemplaire. Un signe aussi que contrairement aux rumeurs, Mercedes ne semble pas avoir envie de quitter le navire de si tôt.
Et puis il y a l'annonce par la marque à l'étoile de son record (officieux) de rendement énergétique sur son dernier PU. Brixworth annonce un record ,encore inimaginable il y a peu, de 50% de rendement. Quand on sait qu'une caisse de série avoisine de 25 ou 30% (à la louche), que les derniers V8 en F1 étaient aussi autour de 30%, que les premiers PU 2014 étaient à 44% (également + 109 cv annoncés depuis cette époque!). Je serais surtout curieux de voir l'évo des courbes de couple/puiss pendant la même période. Et celle du PU Renault dont la progression a été monumentale en quelques mois. Bravo et chapeau bas à tout le monde.
Bref cette technologie si décriée, (c'est vrai qu'elle est chère, compliquée...) permet quand même de faire de très grands pas en avant et à mon sens pas que pour la F1.
Tout le monde n'a pas conscience de l'importance du rendement dans un moteur. C'est la vraie mesure de l'efficacité énergétique. Le gain se fait à tous les niveaux (flux, combustion, récupération, frottements, etc). Avec la limitation stricte de la conso, le downsizing et l'obligation d'une fiabilité exemplaire (+ de 20h d'utilisation par PU complet sans changement de pièces!), les cerveaux ont dû aller chercher très loin les solutions aux problèmes rencontrés. Le miracle n'est pas que dans les moyens financiers mis sur la table, il est dans le travail en équipe avec des objectifs très élevés. Si on nous avait dit il y a 36 mois qu'on pourrait mettre en piste un PU qui rend 50% de son énergie en sortie de vilo j'en connait qui auraient juste souri. Mercedes n'est sûrement pas le seul constructeur en F1 a avoir atteint ces niveaux de perf même si on sait que leur unité de puissance a toujours été un must depuis sa sortie en 2014.Ferrari dispose aussi d'une arme redoutable qui ne doit pas rendre grand chose à la W08? Peut-être même, et contrairement aux idées reçues, la SF 70H est elle dotée d'un PU disposant de plus de puissance mais de moins de linéarité. Si on pouvait comparer on aurait peut-être des surprises...
Mercedes a choisi de communiquer hier sur ces chiffres et je crois que ce n'est pas un hasard dans cette période où la FIA cherche encore la bonne recette pour les futurs règlements moteur pour les années 2020.
Il y a 6 jours
Aifaim
Aifaim :
V6 Turbo@, je ne vois pas en quoi la prolongation du contrat de Bottas pour une seule saison prouve l'investissement de Mercedes à moyen ou long terme.

Les changements de stratégie sont parfois brutaux et, rumeurs ou non, il devient sage de ne pas se projeter au delà d'une saison.
Il y a 6 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
V6 Turbo@ : Je serais assez curieux de connaître la différence de rendement énergétique entre un PU de F1 moderne et un moteur 2 temps . Il est connu qu'un 2 temps à cylindrée égale est 1,7 x plus puissant qu'un 4 temps classique . La Derbi 125 en Grands Prix Moto atteignait 430 CV/L sans turbo ni compresseur .

Le poids très faible des 2 temps était également un sacré atout , qui l'a fait installer dans les bateaux , les tronçonneuses , les ULM , les voitures , les scooters etc.....D'ailleurs sur les bateaux , en cas de chavirage , le moteur redémarre tout de suite alors qu'un 4 temps nécessite d'être remorqué .

Je ne fais pas l'apologie du 2 temps et n'ai pas la nostalgie des " Traby " mais ce sont de sacrés moteurs quand-même , qui équipent encore des karts je crois , mais surtout le top en aviation légère . Un beau jour , on les a oublié en automobile .
Il y a 6 jours
Supervroum
Supervroum :
@Marc Diskus,

AH mais ces nouveaux moteurs de F1 ont un point commun avec les 2 temps !!!
Oui, ils consomment l'un et l'autre autant d'huiles !!!!
Et oui, les moteurs 2 temps sont impressionnant, ils sont ultra simple d'entretien, et d'une fiabilité qui n'a rien à envier aux bon vieux 4 temps
KTM, me semble t il, utilise l'injection sur ses moteurs 2T, résultat, à puissance égale, moins de consommation pour le 2T, reste que le couple du 2T reste moindre en générale (pour hautes puissances).
Parenthèse, pour les passionné de vieilles mécaniques comme moi, regardez bien les moteurs 2T semi diesel (étudié pour bruler ce qu'on a sous la main, huile, essence, pétrole lampant, gasoil, huile de vidange...) développé autour des année 40 avec des marque comme LANZ, SFV etc, et bien des consommations ridicules pour des moteurs d'un couple de camion pourtant n'excedant pas les 1200-1000 tr/mn.
Ces moteurs étaient des génies de conceptions, développé sans CAO, DAO et autres outils de dev.
Pour anecdote, il a été tester un SFV de 30cv face à un Ford de 70cv trainant la même herse
Résultat: le Ford sur ses 2 roues arr fumant tout ce qu'il peut ! pendant ce temps, non pas sans forcer non plus quand même, le SFV était relativement à l'aise, résultat sans appel ....
Et sinon le règlement en F1 impose un moteur avec soupapes... n'est ce pas là un frein à l'innovation ?
Sans certitude sur la chose, on peut me reprendre sans soucis, il me semble que fut un temps Renault avait développé un moteur pour la F1 avec une distribution rotative sans soupapes, ce qui permettait une montée en régime encore plus importante.
Bref je m'égare un peu, mais j'ai retenue une parole du très critiquable, je le conçoit, Flavio Briatore (ou à raison ^^ ) lors du dernier GP, "la F1 c'est le pilote qui fait le show, là on est dans des courses d'ingénieure, c'est bien, mais ce n'est pas ce que veut le public !)
Ben là, entièrement d'accord
La F1, c'est le spectacle, le show, l'adrénaline, pour les ingénieures, il y a masses de façons de se faire valoir, l'endurance, les éco marathon et bien d'autres !!!
voià, je vous tire à tous mon chapeau si vous êtes arrivés à tout lire :)
Il y a 6 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Supervroum@ : Aucun problème de lecture , des références historiques intéressantes et une belle conclusion sur l'intérêt des pilotes en F1 .

Une petite digression hors sujet qui vient de tomber , les gens qui utilisent leur smartphone comme GPS , s'ils sont repérés par la marée-chaussée c'est 135€ . Seuls les GPS intégrés dans le tableau de bord sont autorisés . Le petit mouvement de tête vers la droite est pourtant le même . Tout le monde ne peut pas non plus posséder une voiture moderne . Donc rangez vos smartphones sinon c'est la prune . Les pilotes automobiles passent beaucoup de temps à regarder leurs instruments mais le commun des mortels , lui , va dérouiller une fois de plus .
Il y a 6 jours
V6 Turbo
V6 Turbo :
@Mark Discus
On parle pas de la même chose. Le mot rendement est aujourd'hui utilisé pour désigner le rapport entre le travail et la quantité d'énergie dépensée. Mais ce même mot a longtemps désigné le rapport entre la puissance et la cylindrée. Une époque où la conso n'était pas une priorité.
A cylindrée égale, les deux temps ont théoriquement une bien meilleure puissance puisqu'ils disposent d'une explosion tous les deux temps soit deux fois plus que les quatre temps. Mais si on parle de rendement au sens moderne du terme, les deux temps sont généralement très mauvais (moins de 20%). Une grande partie des gaz frais et brulés se mélangent tandis que pendant le cycle suivant une bonne partie s'échappe par...l'échappement!
Le pape du 2 temps s'appelle Gordon P Blair. C'était un professeur bien connu des ingés motoristes, un homme qui a consacré sa vie à l'étude théorique du 2 temps et écrit plusieurs ouvrages de référence sur le sujet.
On pourrait s'étendre longtemps ici sur les avantages et inconvénients du 2 temps. Moi j'ai toujours adoré les deux temps car ils sont légers et simples. Pour info, Renault a présenté il y a deux ou trois ans un prototype de moteur 2 temps diesel (très léger avec 2 cylindres je crois) doté d'une très faible conso et donc d'un rendement intéressant. L'intérêt aurait été une une fabrication simple à très faible coût pour un moteur dit écologique. Mais tous ces moteurs n'ont d'intérêt que s'ils sont affublés de technos modernes (injection, turbo and co...). Pour l'instant le bon vieux deux temps à lumières brûle toujours son huile et cela n'est pas génial pour notre planète. Pour faire un bon 2 temps, il faudrait peut-être travailler (à mon humble avis) à lui adjoindre un vrai compresseur (turbo ou autre), et supprimer son admission via le carter/compresseur (au scandale!). Le lubrifier comme un 4 temps tradi. Il lui faut aussi disposer d'un vraie injection (directe), bref garder dans le 2 temps que son cycle et le doter d'admission et d'échappement sans lumières, ou en tous cas de vraies valves étanches surtout à l'échappement. Très compliqué tout cela et pas sûr que ça marche mais ce serait intéressant d'essayer. Jeune, j'avais imaginé un monocylindre constitué d'un double cylindre à coulisseaux rotatifs. Le piston restait alternatif mais le cylindre tournait sur lui même tel un AAC avec des lumières qui s'ouvraient et se refermaient selon la rotaion plus ou moins importante du cylindre. Bref une machine à gaz un peu délirante qui n'a jamais vu le jour. Remarque que le moteur rotatif est aussi très alléchant sur le plan physique mais son rendement global reste décevant si on parle de rapport conso-puissance-couple.
Pour revenir à nos chers PU, bientôt ils seront déjà obsolètes car nombre de technologies bien plus en adéquation avec notre époque émergent rapidement. En attendant, et faute de pouvoir concrétiser tous nos rêves et nos délires, on fait avec ce qu'on nous impose règlementairement et je trouve que le résultat est déjà assez incroyable.
Il y a 5 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
V6 Turbo@ : Merci de ta réponse . On continue à apprécier les PU actuels en F1 , bijoux de technologie et de rendement énergétique et les adeptes de l'aviation légère continueront à aimer leur " Rotax- Bombardier " .
Il y a 5 jours
Supervroum
Supervroum :
@V6 Turbo:

Bien d'accord, et ça ne m'écorche pas de l'avouer, avec ton discours.
Pour le 2T, si j'ai bien compris ton idée "technologique", c'était de combiné le cycle 2T avec une une chemise rotative, pour dire simple, avec un système qui contrôle la rotation permettant une sorte de réglage de l'avance à l'allumage, c'est bien ça ?
Le carter compresseur était en effet utilisé sur ces moteurs des "années 40", ce qui était sommes toutes assez géniale je trouve. Les idées les plus simples, les plus évidentes, ne sont pas toutes les plus simples à inventer, mettre au point, c'est vrai.
Mais, pour moi, pour revenir à la F1, les PU actuels ne sont pas fait pour de la F1 !!!
Je ne remets pas en cause le challenge technologique que cela a imposé aux ingés motoriste, ils ont fait du bon taff, quoique un moteur de F1 actuel (je précise) avoisine l'équivalent de 1L au 100 d'huile de consommation, à part pour "tricher" sur la limite de carburant, je trouve ça très bof.
Imaginons la voiture de mr tout le monde, avec une révision tous les 30000 kms, on aurait donc rajouté 300L D'HUILE entre temps ... ça aussi c'est moyen pour la planète, pire qu'un 2T !!! je pense qu'un client lambda appréciera pas trop non ?
Il y a 5 jours
Supervroum
Supervroum :
@V6 Turbo:
J'ai oublié dans ton moteur "théorique" la notion de double chemise.
1 monocylindre en V ?? ^^
Il y a 5 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.