> > > > Renault souhaiterait mettre fin à son engagement avec Red Bull au terme de la saison 2018

Renault souhaiterait mettre fin à son engagement avec Red Bull au terme de la saison 2018

Conséquence indirecte de l'actualité du moment, le motoriste français préciserait déjà son plan d'action pour les saisons à venir...

© Renault - Une nouvelle rumeur bruisse du côté de Singapour... deviendra t-elle réalité ?© Renault - Une nouvelle rumeur bruisse du côté de Singapour... deviendra t-elle réalité ?

La tendance est connue : Renault s'associera avec Mclaren à compter de la prochaine levée du championnat du monde.

Mais la marque au losange va plus loin. Selon les sources du DailyMail, le mariage Red Bull-Renault ne se prolongera pas au-delà du contrat en cours, au terme de la saison 2018.

Forte de huit titres pilotes et constructeurs cumulés entre 2010 et 2013, la paire Red Bull-Renault a depuis connu moult difficultés, marquées par l'avènement de l'ère turbo début 2014. La fiabilité délicate de l'unité de puissance française a fait parler, notamment au cours de la saison 2015. Rappelons qu'en 2017, trois abandons ont été aussi recensés du côté du moteur Red Bull, rebadgé Tag Heuer. Mais c'est bien ici Renault qui envisage la séparation.

Les conséquences à prévoir

Aussi brutal soit-il, un tel divorce affecterait l'équilibre du marché des transferts en 2018.
Daniel Ricciardo a d'ailleurs récemment menacé Red Bull de partir à l'issue de son contrat, justement à la fin de la prochaine saison, si son écurie n'était pas en mesure de jouer le titre. Une fin de romance ne va pas aider les choses...

À plus long terme, une autre information récente préciserait également un rachat de Red Bull par la marque Porsche, à l'horizon 2021. Il resterait donc deux saisons à combler pour les troupes de Christian Horner. Et ici, l'hypothèse Honda fait peu à peu son trou, au vu de la nouvelle association avec Toro Rosso.

En attendant, l'actualité imminente est chargée. Nous attendons toujours l'officialisation de l'association Mclaren-Renault. Toujours selon les mêmes sources, Mclaren prévoit une grande annonce ce samedi, après les Qualifications. La question à venir sera de savoir si Fernando Alonso, prévu lors de la conférence de presse ce jour, nous annoncera une première nouvelle croustillante.



Renault, Red Bull et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Kryo
Kryo :
C'est normal, Renault veut jouer le titre en 2019 et donc se débarrasser de Red Bull qui vont devenir des rivaux si Renault réussit sa progression.

Mais si Renault n'arrive pas à remonter en haut du classement, et n'arrive pas à la cheville de Red Bull en 2018 soit l'année prochaine, ça risque d'être l'échec cuisant pour l'équipe française.
Elle a encore des équipes comme Force India et Red Bull sans parler de Mercedes et Ferrari qui sont très performantes.

Après ils ont de l'ambition, c'est bien, contrairement à Force India qui se contente de la 4ème position constructeur et ne veut pas essayer de se battre avec Red Bull. Ils ont le moteur et les moyens pourtant!
Il y a 24 mois
AP01
AP01 :
La vengeance est un plat qui se mange froid ! Renault doit donc savourer son association avec McLaren, une véritable écurie historique de la F1, pas comme celle de ses autrichiens arrogants qui ont passé leur temps depuis 3 ans à dénigrer leur partenaire moteur. Déjà que quand ils gagnaient ils ne faisaient pas grand cas du moteur...

Il en sera certainement tout autrement des anglais qui, eux, savent avoir du respect pour leurs partenaires, comme ils l'ont montré avec Honda malgré les performances minables pendant 2 saisons et demi.

Nous verrons bien qui motorisera RB en 2018, Honda ou autre, mais il est clair que McLaren recevra toutes les attentions de RNO en 2018 et que les autrichiens vont certainement trouver la saison longue... Et si le PU RNO est performant, le losange pourra jubiler.

J'ai hâte de voir la McLaren-Renault sur la piste en espérant aussi que l'écurie Renault soit compétitive.
Il y a 24 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, je ne comprends pas très bien à moins qu'il n'y ait confusion de dates. En 2018, RedBull aura encore le propulseur Renault. C'est en 2019 que s'arrête le contrat.
Il y a 24 mois
AP01
AP01 :
oui, je parlais bien de 2019 pour la nouvelle motorisation de RB. La suite de la phrase "mais il est clair que McLaren recevra toutes les attentions de RNO en 2018 et que les autrichiens vont certainement trouver la saison longue..." était claire, non ?
Il y a 24 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.