> > > > Ferrari : Vettel sauve les meubles à Sepang, Raikkonen malchanceux

Ferrari : Vettel sauve les meubles à Sepang, Raikkonen malchanceux

Kimi Raikkonen n'a même pas pu prendre le départ du Grand Prix de Malaisie suite à un problème technique sur sa monoplace. Sebastian Vettel, lui, est remonté de la dernière place jusqu'au pied du podium, limitant la casse au championnat face à Lewis Hamilton.

© Ferrari - Vettel termine au pied du podium© Ferrari - Vettel termine au pied du podium

Les week-end se suivent et se ressemblent pour Kimi Raikkonen. Après la découvenue de Singapour où le Finlandais n'a pas pu faire plus de 100 mètres après l'extinction des feux le dimanche, cette fois-ci il n'a même pas eu le loisir de se présenter au départ.

Un problème de batterie détecté dès le le tour de mise en grille est venu anéantir les efforts de la veille qui l'avait vu se positionner en deuxième position sur la grille. Poussée dans son stand par ses mécaniciens, le bolide rouge n'aura donc pas fait un tour, au grand dam de son pilote : « Nous ne savons pas ce qui s'est passé aujourd'hui, il est encore trop tôt pour le dire. La voiture fonctionnait parfaitement tout le week-end et soudainement, venant de nulle part, nous avons eu un problème. C'est une de ces choses qui, malheureusement, peut se produire. »

Pourtant, la victoire était en vue pour le pilote numéro 7 : « Je suis sûr que j'aurais eu une très bonne voiture aujourd'hui, mais évidemment, vous ne pouvez jamais savoir et il est inutile d'y penser. Nous avons un bon package, mais nous devons en tirer le meilleur parti. Ce qui s'est passé aujourd'hui est très décevant et nous fait mal à tous, mais il n'y a rien que nous puissions changer maintenant.  »


Pour Sebastian Vettel par contre, la course aura été des plus fructueuses. Parti dernier suite à un problème moteur durant les qualifications, l'Allemand en a profité pour changer une cinquième fois de moteur et prendre ainsi 20 places de pénalités qui n'auront pas beaucoup d'impact.

Résultat des courses, Vettel disposera de deux moteurs neufs, celui de samedi et celui de dimanche, pour finir la saison et aborder avec un peu plus de sérénité la lutte au championnat.

Une lutte dans laquelle il a bien sauvé les meubles ce dimanche, en marquant les points de la quatrième place : « Je suis quelqu'un de toujours optimiste, car nous savons que nous avons une voiture rapide. Bien sûr, c'est dommage pour Kimi de ne pas avoir pu prendre le départ, et pour moi de commencer ma course à partir du fond de la grille. Nous avons essayé de lutter pour le podium, poussé très fort, mais à la fin, les pneus commencent à nous abandonner et nous ne pouvions vraiment pas aller plus haut. Cependant, c'est prometteur de voir que la voiture est bonne, même si Kimi et moi avons eu des problèmes ce week-end. »

Pendant le tour d'honneur, Vettel a été impliqué dans un accrochage étonnant avec Lance Stroll, détruisant l'arrière gauche de sa monoplace. Aucune sanction ne viendra impacter les pilotes qui se rejettent la faute : « J'ai pris l'extérieur pour récupérer de la gomme, et Lance ne regardait pas, il a peut-être voulu faire pareil. Il ne m'a pas vu, nous nous sommes touchés. Ce n'était pas du tout nécessaire. Ce n'est pas ma faute si quelqu'un décide de récupérer de la gomme et percute une autre voiture. » expliquait un brin interloquée, Sebastian Vettel.



Bilan, Ferrari et Sepang Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.