> > > > Romain Grosjean n'a jamais trouvé les bons réglages à Sepang

Romain Grosjean n'a jamais trouvé les bons réglages à Sepang

Au terme d'une course difficile, Romain Grosjean préfère rapidement oublier son week-end pour se tourner vers la prochaine étape au Japon. Son équipier Kevin Magnussen s'est surtout fait remarquer pour ses manœuvres limites en piste.

© Haas - Une course à oublié pour Haas© Haas - Une course à oublié pour Haas

« Je pense que nous n'avons pas choisi la bonne configuration technique ce week-end, et je m'inclus dans le processus décisionnel. » ces mots de Romain Grosjean résument parfaitement la teneur du week-end du pilote Haas qui n'a jamais réussi à trouver le bon équilibre depuis son spectaculaire accident du vendredi.

Après un départ moyen et un accrochage dans le premier tour, le Français s'est retrouvé dernier et a du attendre son dernier relai pour avoir une monoplace plus facile à piloter : « Je n'ai pas eu un bon départ. Je pense que j'étais sur un partie humide de la piste. J'ai été poussé au quatrième virage. Une voiture venait de l'intérieur et tout à coup est allé vers l'extérieur, du coup j'ai du aller au loin pour l'éviter. Je me sis retrouvé dernier et qu'est-ce que tu peux faire quand tu est dernier après le premier tour ? La voiture était très difficile à conduire au début. Elle est revenue à la vie sur le dernier relai lorsque nous avons modifié l'équilibre de la voiture. » confiait Grosjean.

Plus en vue mais pour des raisons moins glorieuses, Kevin Magnussen a passé une partie de sa course dans le points avant de rétrograder petit à petit pour finalement échouer à la 12ème place, après avoir bataillé roue contre roue avec Fernando Alonso et Jolyon Palmer : « J'ai eu un bon départ et j'ai gagné des positions au premier tour. Je voulais juste assurer le coup. Nous n'avions pas le rythme pour bien faire les chose aujourd'hui. C'était une longue course. J'ai parlé à Jolyon (Palmer) après la course quand nous sommes sortis des voitures. Il est toujours difficile de savoir ce qui s'est réellement passé lorsque vous êtes dans la voiture, mais il m'a expliqué ce qui s'est passé au sujet de la perte de son train arrière. » a expliqué le Danois en prenant soin d'éluder sa passe d'arme musclée avec Alonso qui l'a traité « d'idiot » à la radio.



Bilan, Haas F1 Team et Sepang Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.