> > > > Japon - Essais Libres 2 : Le paquebot Hamilton domine les flots

Japon - Essais Libres 2 : Le paquebot Hamilton domine les flots

La deuxième séance d'essais libres aura eu lieu sans vraiment l'avoir été. Après avoir été tronquée de moitié la séance a débuté mais seuls cinq pilotes ont conclu un tour chronométré. En Britannique respectable Lewis Hamilton a pris les choses à bras le corps pour effectuer un tour rapide, qui le place largement en tête. Esteban Ocon et Sergio Pérez emboîtent le pas au pilote Mercedes.

© Mercedes - Il fallait au moins un parapluie pour sortir des stands cet après-midi© Mercedes - Il fallait au moins un parapluie pour sortir des stands cet après-midi

Les conditions cycloniques ont raison du paddock en ce début d'après-midi, les pluies sont bien trop intenses pour laisser aller quiconque en piste pour le moment.


A 14h15 (heure locale) la direction de course décide d'envoyer la voiture de sécurité en piste pour évaluer les conditions de pistes. Sans surprise, une nouvelle inspection sera effectuée à 14h30. Pour le moment les seules performances observables sont celles de beauté de papier qui dévalent la voie des stands.


A noter également le temps canon enregistré par un canard cet après-midi, il est le seul à avoir pris la piste pour le moment..



Suite à l'inspection effectuée à 14h30 avec deux tours de reconnaissance par la voiture de sécurité, la direction de course décide de laisser la séance débuter à 14h45. Les pilotes vont donc partir pour une demi-séance. Au feu vert aucune monoplace ne se présente au bout de la voie des stands, chez Red Bull on semble encore moins pressé car les deux voitures sont sans roues et sans museau, sur les plateaux.

Chez Mercedes pas question d'aller trop vite non plus, Hamilton et Bottas restent dans la cool room du stand. Le premier a finalement prendre la piste après 6 minutes est Kimi Raïkkönen, Nico Hulkenberg le suit pour évaluer les conditions à son tour. Tous les deux rentrent suite à ce tour tandis que Jolyon Palmer sort faire une excursion à son tour.

Malgré la possibilité donnée par la direction de course de prendre la piste, la tendance est de rester dans les box car la quantité d'eau sur la piste est trop importante. Les pilotes se succèdent pour effectuer une reconnaissance mais ne vont pas plus loin car les risques sont trop importants.

Sebastian Vettel a lui aussi fait un petit tour, Esteban Ocon et Sergio Pérez l'ont suivi, de même que Fernando Alonso. Finalement, le premier à prendre son coeur et son courage à deux mains est le Français. Il enregistre le premier temps de la séance en 1:49.518, Pérez lui emboîte le pas à 1 seconde 827. Hamilton et Massa prennent eux aussi la piste.


En tour lancé Lewis Hamilton récupère le meilleur temps haut la main à Esteban pour huit dixièmes avec un temps en 1:48.719. Lance Stroll tente sa chance à son tour et de la chance il en a ! Le Canadien arrive trop vite dans le virage 1 et tire tout droit pour aller frôler le muret de pneus.


Malgré sa grosse frayeur le pilote au numéro 18 reste en piste pour boucler quelques tours et améliorer son temps et ses sensations. En nette amélioration il décide de rentrer au stand alors qu'il était plus d'une second plus rapide, il reste donc 5ème.

A dix minutes de la fin les conditions semblent se dégrader, Hamilton et Alonso décident de refaire un tour mais la quantité d'eau soulevée est bien trop importante pour rouler normalement. Les pilotes et les équipes attendent maintenant sagement la fin de la séance.

Le classement final, anecdotique, de la séance :



Essais Libres, Suzuka et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
Ayenge
Ayenge :
C toujours un bonus de faire qlqs tours dans ces conditions pour déceler les pièges de la piste....au cas ou demain...
Il y a 13 jours
Aifaim
Aifaim :
Heureusement qu'aucune équipe avait prévu de laisser les voitures à des non-titulaires en EL1...
Il y a 13 jours
milano
milano :
Aifaim : Aller savoir, les non titulaires aurait peut-être fait le GP du coup :D
Il y a 13 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Rares sont ceux qui ont eu le cran et le professionnalisme de rouler à 280 km/h sur une piste où les bateaux en papier étaient les seuls à être à l'aise .

Encore plus rares ceux qui ont fait un tour chrono . On remarquera au passage un Esteban Ocon performant derrière un Lewis dans son baquet et un Bottas dans son anorak . Pourquoi Verstappen n'a-t-il pas testé la RedBull dans ces conditions , lui qui maîtrise si bien les aléas de la météo ? Ah oui , je sais pourquoi . Au Japon , ses employeurs avaient quelques réserves à lancer sur la piste leur virtuose , doublé d'un tempérament de kamikaze .
Il y a 12 jours
Aifaim
Aifaim :
Mark Diskus@, je n'ai pas d'opinion quant au "cran" et au professionnalisme" de ceux qui ont roulé sous la pluie en EL2. Avant tout car il m'étonnerait que la décision leur revienne exclusivement. Le choix est un compromis entre risque d'abîmer la voiture et l'éventualité de pénalités si des pièces sont à remplacer et les bienfaits (réglages et comportement) à en bénéficier.

Le professionnalisme est de prendre la décision la plus pertinente en vue des qualifications et de la course. Les équipes prennent leurs responsabilités. Quant aux pilotes, il serait présomptueux pour moi de décerner des qualificatifs de courage ou l'inverse mais je doute fort que beaucoup se seraient opposés au fait d'aller en piste si cela leur avait été intimé.

Ma conviction est que les perspectives de la météo pour ces deux jours n'étant pas similaires à celle rencontrée vendredi, les équipes se sont majoritairement déterminées à rester au garage. Le cran n'a pas eu voix au chapître, le professionnalisme, si.
Il y a 12 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.