> > > > Fernando Alonso, frustré de ne pas marquer de points à Suzuka

Fernando Alonso, frustré de ne pas marquer de points à Suzuka

Condamné à s'élancer en fond de grille par de nouvelles pénalités liées à son moteur, Fernando Alonso a dû se contenter de la 11ème place, dans les échappements de Felipe Massa. Stoffel Vandoorne a terminé à une anonyme 14ème place.

© McLaren - McLaren et Honda ensemble à Suzuka, c'est terminé© McLaren - McLaren et Honda ensemble à Suzuka, c'est terminé

La phrase est devenue célèbre : il y a deux ans, Fernando Alonso s'époumonait contre son moteur Honda, qualifié de moteur de GP2 devant tous les responsables du motoriste japonais. Deux ans plus tard, l'Espagnol sait qu'il n'a plus que quelques courses à attendre afin de se débarrasser des produits Honda. Mais son appétit n'en reste pas moins énorme et le seul point de la 10ème place pourrait le récompenser comme une victoire.

C'est pourquoi il se montrait déçu en fin de course, de ne pas avoir été en mesure de prendre le meilleur sur la Williams de Felipe Massa aux pneumatiques détruits : « Nous sommes parties 20ème et terminons 11ème. Nous avons fait une belle remontée avec une stratégie à un seul arrêt, en partant avec un train de pneumatiques usagé. C'est une très belle performance de l'équipe dans l'ensemble. Après la pénalité de vendredi soir à cause d'un changement de moteur, je pense que nous aurions mérité ce point. Nous nous battus pour ! »

En effet, Felipe Massa a bénéficié des quelques tours de répit octroyé par la voiture de sécurité virtuelle provoquée par l'abandon de son coéquipier, Lance Stroll. Mais dans les tous derniers tours de la course, les deux hommes, en pleine lutte pour cette 10ème place, se sont mis dans la route des deux leaders, Lewis Hamilton et Max Verstappen. Pour ne pas s'être écarté assez vite, Fernando Alonso a écopé de deux points de pénalité sur sa Super License.

A l'inverse, Stoffel Vandoorne partait des avants-postes, en 9ème position. Mais la course du jeune Belge fut fortement compromise dès le second virage lorsqu'il y a eu un accrochage avec Kimi Raikkonen : « Mon après-midi a été compromis dès le départ lorsque nous sommes arrivés au deuxième virage. Tout le monde essayait de trouver un espace et j'ai été percuté par Kimi. Je ne pense pas que c'était intentionnel. C'était seulement deux voitures étant au mauvais endroit au mauvais moment. Je me suis retrouvé à l'arrière et ensuite, j'ai fait ma course tout seul jusqu'au drapeau à damiers. »

McLaren n'a donc pas été en mesure d'offrir des points d'adieu, pour sa dernière participation au Grand Prix du Japon avec un moteur Honda.


Bilan, Suzuka et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
freddy
freddy :
n importe quoi, Fernando qui a reçu une pénalité et Massa alors? il a fait aucun écart pour laissez passer les leaders contrairement a Fernando .c est vrai qui ces rabattu devant Verstappen mais je vois ce qui aurait plus faire autre dans ce secteur la
Il y a 11 jours
yanoo11
yanoo11 :
Ça fait quand même deux fins de courses qu'Alonso fait le coup de pas laisser passer les leaders... J'aimerais bien entendre ce qu'il aurait à dire dans le sens inverse!
Il y a 10 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.