> > > > Sebastian Vettel : "Nous avons encore nos chances"

Sebastian Vettel : "Nous avons encore nos chances"

Une nouvelle fois, le week-end de Sebastian Vettel ne s'est pas passé de façon idéale. Un abandon en début de course le relègue très loin au championnat derrière Lewis Hamilton, mais le pilote Ferrari veut toujours croire en ses chances.

© Ferrari - Vettel veut rester optimiste© Ferrari - Vettel veut rester optimiste

Des problèmes de fiabilité récurrents viennent noircir le tableau jusqu'à là idyllique de Ferrari. Avec un début de championnat tonitruant, Sebastian Vettel avait réussi à faire douter Mercedes et Lewis Hamilton pour se placer en favoris du championnat.

Mais depuis le Grand Prix de Belgique et le leadership retrouvé d'Hamilton, Vettel et son armada rouge sont en difficultés et semblent sombrer dans de vieux travers. Malgré tout, si la fatalité s'en mêle, le champion du monde allemand veut rester optimiste, encore un peu : « Nous avons encore nos chances. Bien sûr, tout cela n'est plus trop entre nos mains comme nous l'aimerions. Cependant, l'équipe est sur la bonne voie et nous nous améliorons course après course. Nous sommes au delà de ce que les gens pensent. Il y a donc du positif. »

L'Allemand préfère donc accuser la malchance pour trouver une chance de rebondir lors des prochaines courses et se rapprocher d'Hamilton au championnat : « Bien sûr, ces problèmes de fiabilité lors des deux dernières courses sont vraiment dommageables, mais vous savez, cela arrive parfois. Bien sûr que cela nous touche et nous sommes tous déçus. Maintenant, nous devenons revenir, prendre un peu de repos et être à fond pour les quatre dernières courses. Nous verrons bien ce que cela donne. » déclare Vettel dans un discours optimiste visant à motiver son équipe.


Une équipe Ferrari qui a pu compter sur Kimi Raikkonen aujourd'hui pour ramener des points au championnat. Malgré un week-end difficile marqué par une sortie de piste et une pénalité sur la grille, le Finlandais a réussi une course solide pour accrocher la 5ème place : « Notre position de départ aujourd'hui n'était pas idéale. J'ai fait un bon départ avec les pneus Tendres et, dans le premier tour, j'ai essayé de gagner des positions, mais lorsque j'ai tenté de passer une Renault, je suis sorti trop large et j'ai perdu des places. J'ai alors du essayer de les reprendre. Le sentiment est que la voiture était un peu délicate à piloter tout au long de la course, pas le meilleur équilibre. Quelques tours étaient corrects, d'autres encore un peu plus difficiles. Il est très difficile de suivre d'autres voitures sur cette piste; Nous avons fait un bon travail pour dépasser les autres, mais nous étions trop loin de ceux qui se trouvaient à l'avant. De toute évidence, le résultat final est loin d'être le meilleur possible. » déclarait un peu amer le Finlandais.


Bilan, Ferrari et Suzuka Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




15 réactions sur cet article Donnez votre avis
Marc Diskus
Marc Diskus :
Il est courageux de la part de Vettel d'annoncer aux tifosis et au reste de la planète qu'il existe encore un espoir de victoire au championnat pilotes cette année . Discours pur jus médiatique " Scuderia " ou réel espoir du quadruple Champion du Monde qui met en cause les aléas techniques de la voiture , qui elle est en constante progression ?

Quand on a jusqu'à Singapour espéré un vrai duel entre deux champions , on peut être circonspect .

La seule certitude est que la Scuderia va lancer toutes ses forces dans l'aventure mais Mercedes-AMG aussi , à la différence que les allemands n'ont pas de problèmes de bougies qui lâchent .

Bonne chance aux deux équipes qui auront entretenu le suspens , même si le résultat final ressemble au match de rugby entre les All Blacks et les îles Marshall ( que j'aime beaucoup ).

Il y a 2 mois
jajalito
jajalito :
Certains avaient prédit cette fin de saison et avec raison. La Ferrari est bien née, en début de saison, cela s'est bien et en même temps Mercedes se cherchait. Puis Ferrari a été confronté à son éternel problème soutenir un développement continu. Ils l'ont fait, mais développement forcé ne rime pas toujours avec fiabilité (Mc Laren en sait bcp 2012).
Mais il ne faut pas non plus oublier la grande responsabilité de Vettel qui a commencé à perdre sa sérénité depuis Bakou, il aurait pus gagner cette course s'il n'avait pas jouer à Fast and Furious, puis il y a eu Singapour et possible la Malaisie. On ne nous dit peut être pas que le choc avec Stroll a endommagé la pièce incriminée (bougie cassée).
Il y a 2 mois
Interlagos
Interlagos :
Vettel tente de ranimer la flamme car toute l'équipe Ferrari est déprimée. Ilen profite pour faire son mea culpa il sait qu'il est pour beaucoup dans cette déconfiture depuis Bakou. Il vient de déclarer sur un autre site:"Je pense que Bakou était le pire, car j'ai eu le sentiment d'avoir déçu l'équipe : quelque chose que j'ai fait nous a coûté une victoire potentielle."
Sans Vettel, Ferrari ne serait probablement pas où elle en est en terme de performance. Le pilote allemand a globalement plus de vitesse de Raikonen mais il est imprévisible dans son comportement. Il va du meilleur au pire. Le pire est arrivé à Bakou où il a révélé une instabilité émotionnelle inquiétante. Se tromper à ce point sur le soit disant freinage d'Hamilton alors que c'est Vettel qui fait l'erreur d'accelerer dans un virage en aveugle sous SC, c'est déja pas terrible. Mais au lieu de reconnaitre son erreur il se comporte de manière grossière en allant mettre un coup de roue à Hamilton. Dans l'affaire il est chanceux qu'Hamilton ait eu un souci avec sa protection et surtout que la FIA ne le pénalise pas plus lourdement. 10 secondes aux stands c'était pas cher payé car il méritait évidemment une exclusion immédiate de la course.
A Singapour il est aussi veinard de ne pas avoir pris de pénalité. Pour un tel strike il aurait pu avoir une exclusion d'au moins une course. Souvenez vous de Grosjean au départ de Spa.
Beaucoup pensent que la Malaisie est la conséquence mécanique de Singapour. Vrai ou faux, en tous cas Vettel doit gagner les quatre prochaines courses sans jouer aux autotamponeuses et espérer un faux pas d'Hamilton. C'est pas gagné.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@Interlagos,

"A Singapour il est aussi veinard de ne pas avoir pris de pénalité. Pour un tel strike il aurait pu avoir une exclusion d'au moins une course. Souvenez vous de Grosjean au départ de Spa." C'est vraiment déplacé de comparer ces 2 départs qui n'ont absolument rien à voir ! Entre "le cinglé du premier tour" qui avait failli décapiter Alonso et un incident de course dont Vettel est responsable mais pas coupable (d'ailleurs personne ou presque, parmi les gens qui s'y connaisse en F1 évidemment, n'a réclamé de sanction) il n'y a pas plus de comparaison valable qu'entre un pilote de karting débutant et un CDM de F1... Mais bon, si ça te fait plaisir d'écrire de telles inepties, ne te gène pas...
Il y a 2 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@AP01
A Spa, Grosjean freine trop tard ce qui n'est pas rare dans le sport auto. A Singapour, Vettel se rabat complètement de l'autre coté de la piste, ce qui n'est pas rare non plus. Grosjean fait la même erreur en tête de peloton et sans strike: roulez jeunesse. Vettel à Singapour casse du petit bois mais grosses conséquences au championnat pour Ferrari et RB. Libre à moi de penser que Vettel est le premier responsable de cette manoeuvre dangereuse qui a mis quelques pilotes de premier plan hors jeu avec leur monoplaces. Un bléssé grave e ou un mort plus tard, crois tu que Vettel serait passé entre les gouttes d'une lourde sanction?
Libre à moi de penser que la sanction de l'un est disproportionnée par rapport à la sanction de l'autre. Je sais que comparaison n'est pas raison, de là à dire que mes propos se résument à une ineptie, libre à toi d'en tirer cette conclusion. Je ne dis pas dans mon précédent commentaire que Vettel n'a pas été assez sanctionné (ni que Grosjean l'a trop été), je constatais simplement "que pour un tel strike il aurait pu risquer une exclusion d'une course" . Propos d'autant plus cohérents à mon sens que Vettel est, et était , dans le viseur de la FIA pour d'autres comportements dangereux cette saison. Ineptie de ma part? Simplement, la FIA en a décidé autrement. Tout celà pour illustrer, toujours dans mon propos précédent, combien le comportement en piste de Vettel a pesé sur la situation actuelle de la Scuderia au championnat. Rien d'autre.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@V6 Turbo,

Tout d'abord, excuse-moi mais en répondant à @Interlagos, je ne pensais pas répondre à @V6 Turbo... Étonnant de s'exprimer avec de multiples pseudos... Ceci explique sans doute les nombreux nouveaux qui apparaissent subitement et disparaissent aussi vite qu'ils étaient venus... Mais libre à toi d'utiliser autant de pseudos qu'il te plaira.

Concernant Grosjean, je parlais de Spa 2012. Voici la vidéo du départ ou la tête d'Alonso n'a pas été arrachée que par miracle : www.youtube.com/watch?v=O8Y5Co1kZjQ
Personnellement, je ne vois pas du tout le rapport entre le départ de Vettel en PP à Singapour et celui de Grosjean qui part de la 4° ligne et vient se rabattre sur Hamilton, avant de s'envoler ?!

Pour Vettel, si tu lis bien, je le considère également comme responsable à Singapour 2017 mais c'est une fait de course selon moi qui ne mérite pas de pénalité. La FIA en a décidé ainsi, mais les décisions de la FIA sont politiques et visent à protéger Ferrari et le suspens au CDM, donc chacun pense ce qu'il veut en son âme et conscience.
Je ne suis même pas certain que si son départ avait provoqué un accident mortel cela ait changé quoi que ce soit. Il n'y avait rien d'intentionnel lors de l'accrochage à Singapour, contrairement à celui de Senna avec Prost au Japon en 1990. Senna a-t-il été sanctionné ? Pas que je sache, à moins qu'Alzheimer m'ait déjà entamé le cerveau...

Au regard des 2 départs, Grosjean méritait une sanction car il allait finir par tuer quelqu'un si on ne l'arrêtait pas. Son surnom de "cinglé du 1er tour" n'était pas le fruit d'une hallucination que je sache...

Sinon, pour le reste, je ne vois pas où est le problème. Nous sommes parfaitement en phase : Vettel est un pilote agressif et sa conduite en 2017 (et même en 2016 avec ses accrochages répétés avec Kvyat) est digne de MSC et de son comportement en piste à l'époque.

Mais, ce qui m'étonne c'est que tu crois encore que Vettel soit dans le viseur de la FIA ?! Allons, la FIA n'aurait jamais sanctionné Vettel, comme elle l'a montré de façon éhontée en crachant à la figure de la règlementation à Bakou, ceci afin de préserver le suspens au CDM et tous les intérêts financiers qui vont avec. La FIA n'est que l'alibi sportif de Liberty Media qui dirige désormais la F1 de A à Z (ou au moins Y).
Cela dit, si le CDM est plié avant le dernier GP, je ne serais pas très étonné que Vettel soit alors sanctionné, histoire de vouloir faire croire aux plus naïfs que la justice existe encore au sein de cette pitoyable et partisane instance.

@milano,
Désolé pour ma méprise. Cela vient de ton pseudo qui me faisait penser à une passion pour l'Italie et Ferrari. Imaginer qu'on puisse être fan de Massa ne m'était même pas venu à l'idée :-))

Enfin, si Vettel a pesé sur la situation de la scuderia au CDM, que dire de celle de Raikkonen alors ? S'il avait été meilleur, le classement serait peut-être bien différent. Et le plus drôle c'est que la seule fois où il aurait mieux valu qu'il soit moins bon, c'était à... Singapour !
Il y a 2 mois
milano
milano :
AP01 : Regarde bien le casque jaune, c'est Massa :)
C'est sûr qu?aujourd'hui on ne peut pas être fan de Massa mais avant c'était quelqu'un tout de même, 2009 aura eu raison de lui physiquement, mécaniquement bref on n?oublie pas son premier amour :DDD
Il y a 2 mois
milano
milano :
La passion pour l'Italie je l'ai mais elle va du côté d'Alfa Roméo pas Ferrari et oui j'ai des revenus modeste , quoi que la Giulia QV est bien salé.
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
@milano:

Franchement il n y a aucune honte à apprécier le pilote Massa. Sans doute le seul équipier de Schumacher qui fût á la hauteur.... et puis il a réalisé beaucoup de belles choses... il était transcendé à chaque fois lors de son gp national au point q peu de ses équipiers arrivaient à le battre lors de ce rendez-vous. Et puis á avoir vu la plupart de ses interviews, le bonhomme est attachant même si son sang «latin» se dévoile de temps en temps (me souviens encore comme si c était hier son fameux «va fa encul..» à l adresse d Alonso qui voulait montrer au monde entier q Massa avait voulu le sortir de la piste lors de je.ne sais plus quel GP sous la pluie.... ;-) et il avait bien fait ! Et puis c grãce à lui q Kimi a été titré lors du dernier GP 2007 en s effaçant pour la victoire au... Brésil.

Massa n est certes plus le grand guerrier qu il était mais il n a pas la voiture non plus et puis tous passent par là ! Piquet n était plus q l ombre de lui-même dans ses 3 dernières années en F1. Prost n était plus aussi transcendant après 1 année sabatique... plus occupé, c vrai, à devoir se justifier et se battre contre ceux qui désiraient absolument un nouveau duo Senna-Prost... même au sein de Williams, q de se focaliser sur ses courses, Schumacher... son retour annoncé triomphal qui se termine en eau-de-boudin... et une grosse désillusion ! Rien ni personne ne résiste au temps... tous doivent petit à petit lâcher prise en raison de ce facteur commun à tte existence... si ce n'était pas le cas ben pourquoi ne pas rappeller Mansell, Piquet ou autre Fitipaldi.... ?

Quant à Alfa Romeo ce fût une marque emblématique jadis avec de superbes réalisations/produits... hélas aujourd'hui, elle a été cannibalisée par le groupe FIAT et les économies d échelle ! A part le logo et une certaine «présentation produit» difficile de ne pas trouver quelque chose qu il y dans une «giulieta» qu on ne retrouve pas dans une «tipo»...

Tout comme on a laissé mourir «lancia»... je me souviens encore des fabuleuses Delta Integrale Goupe B ou rallye 037... que reste-t-il de cette marque ??? Rien ! Une honte ! Les stratèges marketing et plans produits uniformes à moindre coûts en ont eu raison.

Ceci n est pas propre au groupe FIAT... ils font hélas tous cela. On peut rouler aujourd hui en Mercedes classe C de base (entrée de gamme) avec un dci Renault !!! ou comment se payer une Rolex avec une horlogerie casio (même si le dci n est pas un mauvais moteur...). Ou la façon dont General-Motors a laissé dépérir SAAB. Pourtant quand on regarde ce que Tata a réussi à faire avec Volvo on peut penser qu il y avait mieux à faire avec SAAB... et bien d autres exemples !

Qui aurait imaginé hier une porsche équipée d'un vulgaire diesel de VW Touareg ??? A quand la prochaine Ferrari à moteur «Viper»....

La seule «exlusivité» des constructeurs tient aujourd hui á vous pondre des «edditions collection» ou «limitées» produites à 1.000.000 d exemplaires ? (sic) ou des super-super cars dont le prix ferait retournet colin chapman dans sa tombe...

Tout est hélas devenu «production de masse» mais on nous demande de nous extasier devant la nouvelle Alpine ! Mwouais... pourquoi pas ?
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
Volvo à geely et non pas tatz
Il y a 2 mois
milano
milano :
Ayenge : C'est sans doute Barcelone 2007, il y avait eu gros tassement de Massa sur Alonso de mémoire au départ, mais globalement l'année 2007 Massa Alonso c'était un peu la guerre.

Pour Alfa roméo il est vrai qu'ils ont été mangé tout cru par le mastodonte Fiat, c'est bien connu d?ailleurs qu?après la 75 les Alfa Roméo sont devenu des alfiat aux yeux des passionnés même si les 147 156 ont fait leurs effets, Alfa n'était plus la même.

J'ai la chance dans mon alfiat de pouvoir me vanter d'avoir le dernier vrai moteur Alfa le boxer 4 cylindres à plat hihi 23 ans et il est toujours la fidèle au poste.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@Ayenge,

"Franchement il n y a aucune honte à apprécier le pilote Massa." Si, mais il y a pire : apprécier Grosjean ! :-))
Plus sérieusement, affubler Massa du titre de "grand guerrier" me parait être une double exagération...
En 2006, sa seule saison avec MSC, ce dernier lui demande d'"élever son niveau de pilotage" en cours de saison ! Ce qu'il fera en réussissant à remporter 2 GP.
Alors certes l'année 2008 sera une saison formidable, mais, depuis, plus une seule victoire ?! Soit 8 saisons vierges. Il n'a plus gagné depuis ses 27 ans... Excuse-moi mais ce n'est pas le pilote du siècle et il aurait mieux fait de s'en tenir à sa retraite fin 2016, selon moi.

Concernant ton paragraphe sur l'âge des pilotes, je pense que ta mémoire te joue des tours : Alonso a le même âge que Massa. Pas besoin d'en dire plus.
Prost (qui détestait la Williams de 1993) a été CDM à 38 ans et MSC à 35. Ce dernier, que je n'appréciais pas du tout en tant que pilote, a couru jusqu'à 43 ans et avait encore un Massa dans chaque jambe. Certes, je reconnais que Massa va un peu plus vite que lui aujourd'hui...

En revanche, Massa est assurément un homme très sympathique, généreux et modeste pour ce milieux.

Sinon, sympa ce rappel de la Lancia Delta 037. C'était un monstre et la S4 encore plus. Mais les accidents de Bettega et Toivonen ont sonné le glas des Gr.B. C'est, ama, l'âge d'or du rallye même si cette année a marqué le grand retour d'une concurrence à plusieurs teams qui fait qu'il est actuellement quasi impossible de savoir qui va gagner au départ d'un rallye.
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
@AP01:

Ah cette période inouïe des groupes B q tu rappelles si bien... ma favorite fût sans aucun doute la Peugeot 205 Turbo 16... moins d une tonne pour plus de 500 cv (Evo Ii)... elle volait littéralement... hélas ces fâcheux accidents ont signé leur arrêt de mort !!! Mais c vrai aussi q seuls les grands constructeurs avaient encore leur mot à dire ! Nostalgie quand tu nous tiens.

Pour Massa c vrai qu il a le même âge qu Alonso mais un talent clairement d un niveau un peu plus bas... néanmoins les Prost, Mansell et même Hill titrés à 38, 39 ans je ne sais pas si ça sera encore possible à moins de béneficier des voitures dont ceux ci disposaient à l âge auquel ils ont été titrés... car la génération qui succède est de plus en plus jeune et ça pousse pas mal. Aussi, j ai l impression q Felipe n a plus été le même depuis son accident et le fait d avoir du jouer les aide de camps de Fernando n'a pas aidé...
Il y a 2 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@Milano
Ne pas oublier l'Alfa 4C. 900kg, 250cv et surtout une coque carbone de série. Pour environ 60 000 c'est pas cher dans l'absolu. Une très bonne auto, une sportive comme je les aime. La seule qui pourrait me faire vendre ma Cup 260.
Il y a 2 mois
milano
milano :
V6 Turbo : ha oui c'est vrai , elle fait beaucoup plus typé course par contre comparé à une 147 156 ou même Giulia . Mais c'est clair que c'est une véritable bombinette , clairement c'est une concurrente des Lotus élise et exige .
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.