> > > > Samedi 21 octobre : Liberty Media révélera le contenu de la nouvelle réglementation moteur pour 2021

Samedi 21 octobre : Liberty Media révélera le contenu de la nouvelle réglementation moteur pour 2021

Selon le site Allemand "Auto Motor und Sport", Liberty Media a l’intention de dévoiler les contours de la future réglementation moteur qui entrera en vigueur à partir 2021, le 21 octobre prochain. Toujours selon le média Allemand, les nouveaux propriétaires Américains révéleront le 7 novembre, les premières ébauches du plafonnement des budgets.

© Mercedes AMG - Évolution de la réglementation pour 2021© Mercedes AMG - Évolution de la réglementation pour 2021

Nous en serons bientôt un peu plus sur l’avenir de la Formule 1 à l’horizon 2021. En effet, selon le média Allemand "Auto Motor und Sport", souvent bien informé, les propriétaires de la Formule 1 comptent détailler la prochaine réglementation moteur le 21 octobre.

Des nouveaux motoristes ? Des moteurs moins coûteux ?

Le contenu de cette réglementation permettra de connaître le nom des motoristes qui participeront au championnat à partir de 2021. Des nouveaux motoristes tels que Porsche et Cosworth se disent intéressés par une arrivée dans la discipline, si les règles leur conviennent. On sait que les deux entités ont assisté à des réunions de groupes de travail sur les unités de puissance.

La réglementation entrée en vigueur en 2014 a entraîné une explosion des coûts de développement des moteurs et une augmentation de la complexité de ces unités de puissance turbo hybride, accompagnées de systèmes de récupération d’énergie.

Parmi les hypothèses plausibles, sans qu’aucune information n’est fuitée, il n’est pas présomptueux de penser que le projet privilégié est de standardiser une partie des pièces constituant le moteur, de supprimer le système de récupération d’énergie cinétique en ligne droite (MGU-K) et d’ajouter un deuxième turbo. L’autre préoccupation demeure le son émis par les Formule 1. Des critiques récurrentes envers les moteurs actuels notant le manque de bruit émis par les monoplaces, il semble que l’idée d’ajouter un microphone au niveau des échappements soit une des solutions préconisée.

Vers un plafonnement des budgets ?

Auto Motor und Sport va plus loin en déclarant que Liberty Media annoncera le 7 novembre prochain le premier projet de plafonnement des budgets. Une première ébauche très attendue par les équipes privées du plateau de la discipline reine.

Sur ce point, il y a une forte disparité d’opinion en fonction des équipes concernées. Du côté des constructeurs, un plafonnement des budgets alloué à la Formule 1 est vu d’un mauvais œil puisque cela restreindrait leur marge de manœuvre. Alors que du côté des équipes privées telles que Force India et Sauber cela est une nécessité, afin d’éviter une trop forte disparité des performances, contrainte par l’écart de budget et une distribution inégale des revenus commerciaux.

Il semblerait également que les propriétaires de la Formule 1 souhaitent supprimer le groupe stratégique, tant décrié, depuis sa création. L’idée serait de se contenter de la commission F1 pour prendre les décisions essentielles. Or, à l'heure actuelle il faut obligatoirement passer par le groupe stratégique, constitué des cinq meilleures équipes, des membres de la FIA et des représentants des propriétaires, pour déclencher toute phase décisionnelle.

Pourquoi une telle décision ? L’idée derrière tout cela serait de réduire la participation de la FIA et des équipes dans le processus décisionnel, afin de donner plus de pouvoir aux détenteurs des droits commerciaux : Liberty Media. Les équipes ne sont pas nécessairement opposées à cette redistribution des rôles, si cela permet de prendre plus rapidement les décisions essentielles à la réglementation sportive.

Enfin, l’année 2021 risque de voir des changements dans le domaine de la redistribution des revenus commerciaux puisque les accords Concordes qui déterminent la répartition prendront fin en 2020.

Actuellement, les revenus commerciaux sont partagés en fonction du classement au Championnat des Constructeurs. À cela s'ajoute divers bonus fixes liés à l'ancienneté. La répartition des revenus n'est donc pas liée uniquement aux résultats sur la piste. Par exemple, des équipes comme Ferrari ou McLaren sont assurées de revenus commerciaux plus importants, quel que soit leurs résultats. Au final, cela a pour conséquence de réduire les revenus disponibles pour la redistribution aux autres équipes. Ce chantier s’annonce donc très délicat, puisqu’il s’agit ici de trouver un équilibre entre récompense de la fidélité et de la performance.


Règlement, Liberty Media Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
AP01
AP01 :
Que ce soit " Liberty Media [qui] révélera le contenu de la nouvelle réglementation moteur pour 2021" est tout un symbole ! Une décision concernant le règlement technique de la F1 révélée par ceux qui détiennent les droits commerciaux ?! A moins que LM ait aussi acheté la FIA ? Cela n'a pas été annoncé mais, dans les faits, c'est bien ce qu'il s'est passé. Todt, ce minable petit caporal, n'est qu'un vendu de plus au règne de l'argent qui va faire de la F1 non plus un sport mais un spectacle à part entière. Et, n'en déplaise à ceux qui se croient dans un monde où tout est dit et rien n'est caché ni manipulé (alors que nous vivons dans l'extrême opposé), le monde de (béni) oui-oui, la F1 basculera dans les prochaines années dans un système fermé de franchises, comme la plupart des sports US où le sport n'est plus qu'un alibi aux seuls profits de quelques uns.
Mais nous sommes au XXI siècle, n'est-ce pas ? Tout ce qui existait avant était donc forcément rétrograde et doit être supprimé...
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum :
Alors je propose:
Toutes solutions techniques moteurs, châssis, trains roulants, bdv etc... totalement libre, avec ou sans ravitaillement en pneus ou essence ou gasoil, huile de friture ...
Seule contrainte (facilement contournable), respecter un budget définit à l avance (imaginons entre 500 et 5000 millions de petro dollars ?)
Voilà, en au passage une règle autorisant les 7% de pertes en vie humaine sur 1 course

Ca aurait de la gueule :)
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Supervroum@ : On peut envisager l'avenir de la F1 comme tu le fais avec de l'humour et une dose d'inquiétude sur les 7% de casse à chaque grand prix . Mais je connais bien ton 2° degré qui relance les idées . La meilleure était un monocylindre en V qui m'a bien fait rigoler .

Avant de jeter la pierre à ceux qui sont en charge de définir les nouvelles règlementations pour 2021 et une refonte des attributions financières à chacune des équipes , même s'il faut constater que ce n'est pas la FIA mais Liberty Media qui assurera le message médiatique qui ne sera mis en application que dans 4 ans , laissons leur la responsabilité de s'exprimer . Il sera toujours temps de donner un avis .

Pour délirer un peu comme toi , je verrais bien un 2 temps de 2000 cc et de 1000 cv ou une pile à combustible qui fonctionnerait au minimum une saison comme la GreenGT H2 de 540 cv ou la Venturi Buckeye Bullet 2 qui bat le record absolu d'une voiture électrique à 480 kmh !

Le problème sera de transporter l'eau pour fabriquer le dioxyde d'hydrogène et d'oxygène .
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
Quelle que soit la future réglementation qui sera dévoilée samedi, elle ne devrait pas être beaucoup moins performante que l'actuelle. J'attends quand même avec impatience l'arrivée du double turbo, l'actuel étant un peu désuet. Il est tros gros, peu souple et surtout complexe car très dépendant de sa capacité (et son obligation) de produire aussi des watts. J'espère surtout que cette règlementation permettra de réduire les coûts tout en permettant un développement ambitieux. Ceci étant, nous reviendrons bientôt sur ce que l'on pourra en espérer sur le plan des perfs.
Au passage, et pour l'anecdote, je relisais des commentaires datant de moins de 2 ans sur la vélocité des F1 et de leur motorisation soit disant alors si "nulle". Je ne vais pas refaire ici le débat mais je crois qu'associée aux nouveaux chassis ça va aller très vite ce week-end.
Pour ceux qui aiment comparer l'incomparable, à Austin une F1 2016 mettait environ 10 secondes au tour à la meilleure LMP1 de cette saison 2017(Porsche 919 H )et plus de 25 sec au tour à une moto GP! L'écart sera encore bien plus grand dans quelques heures, sauf pluie bien évidemment.
Tout celà pour rappeler à certains commentateurs bien éclairés (surtout nostalgiques des V8 et V10) leurs propos qui annonçaient que ces V6 turbo étaient tellement petits et ridicules qu'ils n'avanceraient jamais dans une F1... Certains, tout aussi sérieusement , proposaient même d'introduire des FR 3.5 dans le peloton 2016...
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum :
Je verrais bien aussi 4 roues motrices, mais aucune assistances !!
Pas de DA
Pas d'Anticalage
Pas de régulation électronique nulle part !! les freins sans assistances non plus, retour du levier de vitesse (bon j'autorise les vitesses en lignes, ne me remerciez pas)
Ça vous plait ?
:d


Faudra bien s'adapter à la fin des énergies fossiles !
Il y a 1 mois
Waddle
Waddle :
Bonjour,

Je pense qu'il y a une erreur dans le texte de l'article : il est question de supprimer le MGU-K (cinétique) alors qu'il s'agira probablement du MGU-H (thermique, entrainé par l'axe du turbo).

Concernant le bruit, j'ai assisté au GP de France 1986 au Castellet sans bouchon dans les oreilles à l'époque des doubles turbos et j'en suis sorti avec un super mal de tête (le soleil cognait aussi...)

J'aimerais surtout que la F1 en finisse avec tous ces appendices aéros...C'est du super boulot OK mais ça coute une fortune en développement incessant et c'est moche...Le comble avec cette arrêté sur l'aileron de requin de la Force India dans le plus pur style dinosaure...Quand on pense qu'un des designer de cette F1 faisait partie de l'équipe qui avait pondu la Jordan 191, une des plus jolies F1 de l'histoire...

Il serait peut être bon de s'inspirer de l'Indycar qui vient de revoir sa copie pour 2018 et a engendré des monoplaces pas moches du tout avec absence de ces appendices notamment et capot moteur abaissé alors que la base est la monocoque utilisée ces dernières années qui avait donné des voitures bien moches...
Il leur manque des roues avant un peu plus larges, plus viriles (peut-être dues à l'absence de direction assistée) et un museau un peu moins long (du à la crash box pour les circuits type Indy).

A surveiller dans la mesure où ils veulent plus de grip mécanique et moins de grip aéro, ce que préconise se son coté Alain Prost pour la F1.

fr.motorsport.com/indycar/news/indycar-monoplace-kit-aero-2018-910071/?s=1#image
Il y a 1 mois
GillesBodin@MotorsIn
GillesBodin@MotorsIn :
@Waddle : Votre remarque concernant le système de récupération qui va être supprimé pourrait s'avérer juste mais il est bien difficile d?anticiper ce qui sera annoncé. J'espère ne pas m'être trop avancé ;)
Il y a 1 mois
StivensVerdier
StivensVerdier :
L'actuel moteur devrait être un peu amélioré mais il est devenu un must. Faut pas changer un truc qui va si bien, juste un peu le simplifier. Les constructeurs ont investi faut pas tout changer maintenant que ça marche super bien.
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim :
StivensVerdier@, les motoristes sont consultés et ne se priveront pas de donner leur avis. Ceux qui ne sont pas impliqués actuellement attendent avant de s'engager que les données techniques et financières soient à leur portée.
La difficulté est de concilier les préoccupations des uns et des autres. Le seul souhait unanime, motoristes et constructeurs-clients, c'est la limitation des budgets. Un v?u partagé mais quasiment impossible à appliquer tant les gros constructeurs peuvent s'appuyer sur une sous-traitance interne pour minorer le vrai coût de la recherche.
Il y a 1 mois
Nicolas
Nicolas :
Ajouter un microphone dans les échappements ? Avec un ampli et un haut-parleur ?
Perso, le niveau de bruit actuel me paraît nettement suffisant: on entend bien le régime moteur et on distingue aussi le crissement des pneus, les cris des spectateurs, et les paroles des commentateurs même quand les cabines sont mal insonorisées.

D'autre part, lorsque l'on cherche à optimiser un système, on évite de dissiper de l'énergie à émettre quelque chose qui n'apporte rien à la performance pure.

Pour ce qui est de l'annonce de la réglementation par le titulaire des droits commerciaux plutôt que par la FIA, ce n'est que la confirmation que la FOM tirait les ficelles depuis longtemps et que les âneries des dernières réglementations ne sont pas du seul fait de la FIA qui est bel et bien téléguidée.
Éliminer la FIA du processus décisionnel, pourquoi pas; il est clair que de toute façon, elle patauge royalement et les décisions des commissaires de course s'en ressentent. Eliminer le groupe stratégique, pourquoi pas; celui-ci n'est pas représentatif de toutes les parties prenantes et il a déjà prouvé son incapacité à bloquer des décisions ineptes (autre preuve que les proprios font ce qu'ils veulent de toute façon).
Mais réunir toutes les cartes dans une seule main c'est la voie ouverte à toutes sortes de dérives. Je n'ai aucune idée des proportions que cela peut prendre et j'espère seulement que ce ne sont pas encore les petites équipes qui en feront les frais.
Après, si le fait de gérer d'un seul endroit peut amener à un résultat plus sérieux pour l'intérêt général. Le fait que les équipes ne semblent pas opposées à cette redistribution des responsabilités montre une certaine prise de conscience que tout est allé trop loin. C'est une ouverture vers un mieux, mais certainement pas une garantie.
Il y a 1 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.