> > > > L'eSport : Nouvelle discipline automobile ?

L'eSport : Nouvelle discipline automobile ?

Avec des jeux vidéos de plus en plus réalistes à l'instar du dernier F1 2017, référence en terme de jeu de sport automobile, c'est tout naturellement qu'est né l’eSport en F1.

© McLaren - L'eSport fait son entrée en F1© McLaren - L'eSport fait son entrée en F1

On connaissait la Formule 1, l'Indycar ou encore la Formule E, récente descendante de la discipline reine, voici désormais les F1 eSports Series.

Après des mois de compétitions durant lesquels les meilleurs e-pilotes venus du monde entier se sont affrontés sur les pistes virtuelles du jeu F1 2017, le premier champion du monde des F1 eSport Series est désormais révélé. Il s'agit du Britannique Brandon Leigh seulement âgé de 18 ans et encore inconnu du grand public.

Cette compétition, ayant débuté au mois de septembre, a vu s'affronter les 40 meilleurs joueurs de F1 2017. Parmi eux, 20 gamers ont pu accéder à la finale tant attendue. Le vainqueur a ainsi obtenu le privilège d'assister à la course de son choix en 2018 et aura la chance de devenir un personnage du jeu F1 2018. On comprend ainsi d'autant plus l'intérêt des fans pour cette discipline.

Par ailleurs, l'engouement autour de celle-ci ne se résume pas uniquement aux fans. En effet, pilotes et écuries se prennent au jeu. L'écurie McLaren a, dans ce sens, lancé au printemps dernier une compétition d'eSport en partenariat avec l'entreprise Logitech : le World’s Fastest Gamer ayant pour objectif de désigner son nouveau pilote officiel de simulateur pour une durée de 1 an. Zak Brown, directeur exécutif de McLaren, a déclaré : « C’est sans nul doute le bon moment pour mettre en place une proposition unique et excitante, qui connecte les mondes de la course et du gaming d’une façon qui n’a jamais été explorée auparavant. ».Très récemment, le double champion du monde Fernando Alonso, pilote de cette même écurie, a annoncé qu'il créait, en partenariat avec Codemasters, sa propre équipe d’eSport. Il a ainsi déclaré dans un communiqué : « Chaque pilote de Formule 1 est un gamer au fond de son cœur. »


Jeu F1, FOM et Liberty Media Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.