> > > > Bilan 2017 - Mercedes : Contestée mais toujours au sommet

Bilan 2017 - Mercedes : Contestée mais toujours au sommet

Il est maintenant temps pour la rédaction de Motorsinside de conclure sa revue de grille du cru 2017. Place à l’écurie désormais quadruple championne du monde, Mercedes.

© Mercedes-AMG F1 - Des débuts difficiles mais une fin en apothéose© Mercedes-AMG F1 - Des débuts difficiles mais une fin en apothéose

Champion du monde constructeurs, 668pts
15 pole positions
12 victoires

L’écurie anglo-germanique qui n’est alors que triple championne du monde, commençait sa saison d’une drôle de manière. En effet, quelques jours après la conquête de son titre de champion du monde, Nico Rosberg décidait de prendre sa retraite. Ce qui a obligé l’écurie à lui trouver un remplaçant dans la précipitation. Après quelques jours de spéculations, c’est finalement vers Valtteri Bottas (ex-Williams) que le choix s’est tourné. Il débarqua alors dans l’équipe, en prenant part au développement de la nouvelle voiture avec quelques semaines de retard.

Dès sa première sortie, la nouvelle création de la marque de Stuttgart impressionna par son design agressif et son empattement long par rapport à son concurrent désigné Ferrari. Bien que l’avantage moteur de Mercedes était toujours aussi présent, la W08 surchauffait les pneus arrière, provoquant un survirage important. Bien que caractéristique sera atténuée au fur et à mesure du temps, les deux Flèches d’argent demeureront difficiles à régler pendant toute la saison 2017.

Toutefois, le choix d'un tel écart entre les roues avant et les roues arrière se révélera être un atout majeur pour aborder les pistes rapides comme Silverstone, Spa Francorchamps ou Suzuka . Le revers de la médaille ? L'écurie Mercedes s’est retrouvée en difficulté sur des circuits plus sinueux comme le Hungaroring, Monaco ou Singapour.

Si Mercedes est finalement parvenu à prendre l’avantage sur Ferrari, c’est en grande partie grâce aux nombreux développements apportés à chaque course par l’équipe, face à une Scuderia revigorée. L’autre secret pour venir à bout de la légendaire écurie italienne se situe au niveau de la fiabilité, qui n’a que rarement pris à défaut la structure allemande. En effet, sur l’ensemble de l’exercice, le seul abandon en course à déplorer est survenu au Grand Prix d’Espagne pour Valtteri Bottas. Le Finlandais avait alors monté un moteur en fin de cycle.

Une seule polémique a en fait touché l’équipe, celle de la combustion d'huile. Pour rappel, à partir du Grand Prix de Belgique, la tolérance concernant la quantité d’huile résiduelle pouvant être utilisée par le moteur comme carburant était revenu à la baisse. Tous les moteurs introduits à partir de cette date devaient être conformes à cette nouvelle limite. Pour éviter cette contrainte, Mercedes a introduit un tout nouveau moteur juste avant l’adoption de cette règle. Ce qui a permis à l'écurie d'utiliser la tolérance précédente, et donc de prendre un petit avantage sur ses concurrents moins bien avisés.

Les hommes de Stuttgart auront donc réussi à garder leur titre malgré la menace grandissante de la Scuderia Ferrari et de Red Bull, dans une moindre mesure. Le titre des constructeurs a toutefois été acquis dés le Grand Prix des États-Unis, à trois courses de la fin. Une façon de tester de nouvelles pièces dés les deux derniers vendredis de l'année. Pour 2018, l'enjeu principal sera l'apport de James Allison, qui aura participé à l'intégralité de la conception de la nouvelle machine. Un gage de qualité vers un cinquième doublé pilotes-constructeurs consécutif ?

Note de la rédaction : 19/20

Lewis Hamilton :

Champion du monde, 363 pts
9 victoires
11 pole positions

Le Britannique entamait cette saison avec une envie certaine d’en découdre. La perte du titre de champion face à Nico Rosberg l’ayant quelque peu échaudé. Suite au départ de ce dernier, il se retrouve donc propulsé dans la peau du leader incontesté de l’équipe. La communication de Lewis Hamilton, qui encense de manière dithyrambique son nouveau coéquipier, laisse à penser que cette situation nouvelle n'est pas pour lui déplaire. Même s'il semble que cela va l'obliger à participer plus activement au développement, la disparition du poids psychologique que représentait l'Allemand soulage Lewis Hamilton.

Dès le début de cette nouvelle saison, Hamilton se montre plutôt régulier malgré une Mercedes légèrement en retrait par rapport aux Ferrari. Il connaît toutefois un parcours en dents de scie par la suite. Lors du Grand Prix de Russie, il est mis à mal alors que son coéquipier y décroche sa première victoire en F1. Même chose lors du Grand Prix de Monaco qui ne convient pas aux caractéristiques de sa W08 mais où Valtteri Bottas s'en tire mieux. Il parvient épisodiquement à faire des coups d'éclat sur des circuits qui lui réussissent habituellement comme au Canada et en Grande-Bretagne.Il connaît la phase la plus difficile de cette année 2017 lors des Grands Prix d’Azerbaïdjan et d’Autriche.

Évoquons d’ailleurs plus en détail la course de Bakou qui constitue un des tournants de la saison. Alors que la course est sur le point d’être relancée, Lewis Hamilton est chargé en tête de donner le rythme de reprise de course. Le Britannique est alors victime d’une incompréhension avec Sebastian Vettel qu’il emboutit par l’arrière. L’Allemand, en colère, se déporte alors à la gauche d’Hamilton et lui assène un coup de roue. Hamilton finira cinquième de cette course après avoir dû repasser au stand pour remettre en place sa protection de nuque. De son côté, Sebastian Vettel se verra sanctionné d’une pénalité de 10 secondes pour comportement dangereux. Il s’agit ici d’un des tournants psychologiques de la saison qui permet au Britannique de prendre un léger avantage dans les situations critiques pour le reste de l’exercice.

Mais en deuxième partie de saison, Hamilton prend clairement le dessus sur Vettel. C’est lors de la course de Singapour que la tendance s’inverse définitivement. Sebastian Vettel abandonne, laissant échapper une victoire et 25 points au profit d'Hamilton. La course suivante, c’est la fiabilité qui fait cette fois défaut à Vettel et permet au Britannique de rester devant pendant tout le reste de l’année. Mais, ne nous y trompons pas, le pilote au numéro 44 ne s'est pas contenté de gérer son écart de points en tête du championnat. Il aura enchaîné trois victoires consécutives pour enfoncer le clou de manière autoritaire.

Au global, Lewis Hamilton se sera montré très régulier pendant toute la saison dans une monoplace difficile à régler. Et chose assez nouvelle chez l'ancien pilote McLaren, il se sera montré bien moins enclin à se laisser distraire par sa vie privée. Preuve en est sa présence beaucoup plus importante à l'usine afin de travailler au développement de sa machine. Il n’aura commis quasiment aucune erreur tout au long de la saison pourtant semée d'embûches et psychologiquement haletante. Hamilton aura aussi montré une maturité digne des plus grands. Il a d’ailleurs battu cette saison le nombre de pole positions détenues par son idole Ayrton Senna ainsi que le record absolu détenu jusqu'ici par Michael Schumacher.

Cela n’aura pas été le titre le plus facile conquit par Lewis Hamilton. Il aura en effet dû faire face à une concurrence féroce surtout matérialisée par Sebastian Vettel et Ferrari ainsi que par Red Bull dans une moindre mesure. Il sera aussi parvenu à composer avec une monoplace pas toujours très prévisible et souvent capricieuse. Ce quatrième titre lui aura fait changer de dimension en le faisant indéniablement passer dans la catégorie des plus grands pilotes de l'histoire de la Formule 1.

L'accomplissement obtenu cette saison ne devra pas assouvir la faim de victoire boulimique de l'Anglais. Il est toutefois difficile de savoir de quoi la saison 2018 sera faite, actes 2 du duel avec Sebastian Vettel ou lutte à deux avec son coéquipier comme les années précédentes ?

Note de la rédaction : 19/20

Valtteri Bottas :

3ème au championnat, 305 pts
4 pôles positions
3 victoires

Le Finlandais est arrivé de manière précipitée chez Mercedes pour remplacer au pied levé le néo-retraité Nico Rosberg. L’ancien pilote Williams débarque dans un nouvel environnement et doit s’atteler rapidement à bord d’une monoplace pas forcément adaptée à son pilotage. Son arrivée tardive l’ayant empêché d’influencer véritablement le développement de la W08. Ce nouveau rôle de pilote d’une équipe de pointe l’a contraint à apprendre à gérer une attention médiatique plus importante et à satisfaire des attentes plus élevées. Le recrutement du pilote au numéro 77 à obligé Toto Wolff à se retirer de sa fonction d’agent auprès de lui pour éviter tout conflit d’intérêts.

La saison de Valtteri Bottas commence de manière plutôt positive malgré un tête-à-queue en course au Grand Prix de Chine. Il décroche sa première pole position en carrière à Bahreïn mais ne parvient pas à convertir en course à cause d’un manque cruel de rythme. Mais la course suivante, il parvient à remporter une victoire incontestable en Russie alors que son coéquipier n’est pas à son affaire. En ce début d’exercice il tient bien la comparaison avec Hamilton et Vettel qui se battent pour le championnat.

Il réussit d’ailleurs son meilleur week-end de l’année durant le Grand Prix d’Autriche, en repartant avec la pole position et la victoire. Le Finlandais garde donc ses chances de rester dans la course au titre jusqu’à la pause estivale.

En deuxième partie de saison, il commence peu à peu à perdre pied en étant victime d’un certain manque de rythme global qui semble le préoccuper de plus en plus. Il se retrouve alors assez rapidement éliminé de la course au titre face à Sebastian Vettel en légère difficulté et à un Lewis Hamilton impérial. Sa fin de saison est un peu meilleure avec deux poles positions lors des deux dernières courses et une victoire finale à Abu Dhabi marquée par son premier Hat-trick !

Valtteri Bottas se sera donc révélé comme étant un bon second pilote pour Mercedes en réussissant à plusieurs reprises à empêcher Sebastian Vettel d’obtenir un meilleur résultat et en faisant gagner des points importants à son équipe. Si on le compare à son compatriote Kimi Raikkonen, il semble remplir beaucoup plus efficacement son rôle de pilote numéro deux. Il aura aussi su respecter les consignes d’équipe qui ont été données comme à Bahreïn où il s’est effacé devant Lewis Hamilton et au Japon où il n’a pas opposé de résistance.

Autre point positif pour le Finlandais, il semble apporter une ambiance saine dans une équipe parfois sous tension ces dernières années. Le fait qu’il reste à distance respectable de Lewis Hamilton au championnat a grandement facilité la gestion des pilotes pour son employeur. Mais ce qui est le plus appréciable pour les dirigeants de Mercedes, c’est indéniablement son désintérêt pour les jeux politiques en interne et sa capacité à rester hermétique à l’agitation ambiante.

Il aura donc été dominé par Lewis Hamilton sur l’ensemble de la saison mais pas laminé non plus contrairement à ce que certains lui prédisaient. Ce qui est certain c’est que les attentes seront bien plus élevées la saison prochaine car il connaîtra parfaitement son équipe et aura participé activement au développement de la monoplace. Il aura aussi assimilé pleinement son nouveau statut de pilote qui doit pouvoir se battre systématiquement pour la victoire. L’enjeu sera d’autant plus grand que le contrat de Valtteri Bottas avec Mercedes se termine à la fin 2018. Dans le cas où son niveau ne convienne pas aux dirigeants de la structure Allemande, de nombreux remplaçants seront sur les rangs avec en tête de liste un certain Esteban Ocon.

Note de la rédaction : 16/20


Bilan, 2017 et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




24 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Parmi ceux qui s'étripèrent à propos des qualités et défauts de Lewis Hamilton, il en est qui accusèrent leurs interlocuteurs et les Français en général d'être racistes.

A eux, ce cadeau de Noël :

Les personnalités préférées des Français sont, dans l'ordre : Jean-Jacques Goldman, Omar Sy et Teddy Rinner...
Il y a 11 mois
Valmy
Valmy :
@Aifaim
Si tous les Français et heureusement ne sont pas des gros c... racistes, il suffit d'une minorité active et bruyante pour perturber notre société. Ta réaction n'enlève rien au fait que ceux qui été orduriers avec Hamilton sont des ....
Il y a 11 mois
Aifaim
Aifaim :
Valmy@, je n'ai pas le même raisonnement. Que des gens détestent Hamilton, c'est leur problème et leur opinion. Que leurs détracteurs les traitent de racistes au sens où leur avis est motivé par la couleur de peau du pilote, est aussi une opinion qui relève de la responsabilité de leurs auteurs. Que d'aucun englobe la société française dans cette accusation honteuse trouve sa réponse dans ce sondage.

Maintenant, on peut s'interroger sur les critiques qui accompagnent les prestations de Wehrlein : je n'ai rien lu qui fasse allusion à une accusation de racisme. Étonnant, non ?

D'après ce que je viens d'entendre à la radio, Hamilton vient d'accrocher une nouvelle casserole à sa réputation. Heureusement, cela n'aura pas d'incidence sur son pilotage. Personnellement, quels qu'ils soient, c'est ce qui importe prioritairement au volant dune voiture de course.
Il y a 11 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
La loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 distingue et sanctionne l?injure raciste, la diffamation, la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

Les pays où le racisme et la xénophobie existent à l'état très minoritaire sont des démocraties , les pays où s'appliquent ces principes à l'état majoritaire s'appellent des dictatures .

Quand aux dires d'Hamilton sur son neveu en robe de princesse , il n'y a pas de quoi fouetter un chat d'autant qu'il s'est excusé tout de suite officiellement sur les réseaux sociaux .
Il y a 11 mois
milano
milano :
Si ont peut plus dire à un mec de sa famille pourquoi te déguise en princesse ou va le monde
Il y a 11 mois
milano
milano :
Twitter l'endroit du baissage de pantalon a encore frappé quoi qu'il en soit , Hamilton comme des milliers d'autres a succombé et c'est mit à quatre patte pour recevoir un petit lynchage organisé comme d'habitude .

Je crois que Twitter c'est la pire invention de notre siècle
Il y a 11 mois
Aifaim
Aifaim :
milano@, il en est de twitter ou de facebook comme de l'alcool ou de l'automobile voire la dynamite : ce n'est pas leur existence qui est en cause mais l'usage qui en est fait.
Il y a 11 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, comme vous savez qui n'est pas sur la liste des 50 noms proposés, je suppose que vous en disposez. Mes recherches sommaires sur Internet ne me l'ont pas permis.
En fait, ce sont deux listes qu'il faut pouvoir consulter avant de critiquer la sélection. Celle des 64 noms proposés par le sondage mais aussi celle des 50 proposés sur le net pour y entrer, les 10 premiers l'ayant intégrée.
Il y a 11 mois
AP01
AP01 :
@Aifaim,
Ce classement est risible et ne rime à rien du tout, tout comme vouloir comparer les pilotes de F1 d'époques différentes. Quel rapport entre Goldman, Mimi Mathy et le valet des Rotschild qui trône à l'Elysée ? A part partager les mêmes valeurs de l'argent et de l'indécence, je n'en vois guère en rapporta avec les 66 millions de français dont 11 sont au chômage total ou partiel...
Il y a 11 mois
milano
milano :
Aifaim : je sais bien mais il est trés largement utilisé de mauvaise manière . Certains l'utilise même comme source pour accrédité un point de vue , une idée comme si c'était représentatif de quoi que ce soit .

Il n'y a pas que RedBull qui donne des ailes , Twitter aussi maintenant c'est un peu le grand tribunal du monde maintenant .

Au bout d'un moment , bien que ce soit l'utilisation qui en est fait qui soit médiocre il faut se rendre a l'évidence que nous ne sommes pas capable d'avoir un outil de ce genre en 2017 , c'est un peu le même principe que les armes aux états unis .


Il y a 11 mois
milano
milano :
Après tu me diras une arme c'est fait pour tuer ou au moins blessé donc mauvaise exemple ils l'utilisent très bien aux états unis pardon :D
Il y a 11 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, vous n'avez donc pas les listes sous les yeux. Il n'y a qu'une dizaine de noms révélés ici où là et ils ont un point commun au-delà de leurs secteurs d'activité hétérogène : la notoriété, liée à leur présence dans l'actualité ou à une promotion médiatique particulièrement efficace.
Il faut donc en regarder le résultat avec infiniment de recul puisque la question ne renvoie pas à la réussite mais à un ressenti personnel, certainement non dénué d'affectivité. Sachant que chacun des 1003 sondés de l'échantillon pouvait choisir dix noms, cela ouvre un panel correct. Que le trio final ressemble aux précédents montre une certaine constance qui gomme le côté pulsionnel de ce type de sondage.
Je pense interroger l'organisme sondeur pour affiner la composition de la liste, y compris les entrants choisis par les internautes.
Ma curiosité intellectuelle va heureusement infiniment plus loin que le sport auto.
Il y a 11 mois
Aifaim
Aifaim :
Milano@, tout devient arme quand sa destination est dévoyée, dont la dynamite que Nobel mit au point pour réduire les accidents liés aux explosions civiles.

Il ne s'agit pas d'interdire mais d'utiliser avec beaucoup de recul et de précaution.
Il y a 11 mois
AP01
AP01 :
@Aifaim,

Voici un lien qui dit exactement ce que j'écrivais dans mon premier message : fr.wikipedia.org/wiki/Personnalit%C3%A9_pr%C3%A9f%C3%A9r%C3%A9e_des_Fran%C3%A7ais
La liste est parfaitement connue : il suffit de consulter le classement ! Chaque sondé a dû donner, DANS CETTE LISTE, subjective et polissée fournit par l'ifop, "les dix Français(es) qui comptent le plus pour lui aujourd'hui, et qu'il trouve les plus sympathiques ?".

Au regard de cette liste, pas de Johnny Hallyday mais une flopée d'animateurs ou de présentateurs TV sans talent mais qui transmettent la bonne parole des labos pharmaceutiques ou de certaines associations totalitaires quant à la liberté d'expression et ceux qui s'opposent à la doxa actuelle, des chanteurs sans voix (Pokora), un Goldman qui vit reclus depuis 15 ans, un ex-Président en état de quasi mort cérébrale, des "Pivot" sans aucune activité médiatique depuis des années, une belle brochette d'évadés fiscaux et, en prime, des soldats et soutiens financiers de Tsahal. Bref une parodie sans nom de classement dont le seul but est de nous vendre (sans qu'on en est le choix) une France multiraciale qui doit oublier son histoire et son passé en la mutilant et l'abrutissant jour après jour. Les plus curieux iront jeter un ?il sur le plan Kalergi...

Je précise, à toutes fins utiles, qu'un être humain, qu'elle que soit sa couleur, en vaut un autre. Néanmoins je considère que ce sont les différences qui font la valeur de ce Monde et pas son uniformisation forcée qui tire vers le bas tout le monde au lieu d'aider chacun à s'élever plus haut chez lui... Mais, j'oubliais, les financiers internationaux qui écrivent les lois et choisissent les présidents des (soit-disant) démocraties, ne pourraient plus exploiter les richesses de ces pays en imposant des dirigeants fantoches et corrompus ?! Ah mince alors ! Tout s'explique alors...
Il y a 11 mois
Valmy
Valmy :
@Aifaim.
Je partage ta vision des différences qui font la richesse humaine. Toutefois j'ai un très gros mais....Je voudrais te rappeler qu'en aucun cas dans la loi française le racisme est une opinion comme tu le dis. C'est juste un délit, la nuance n'est pas mince. Qui plus est depuis le 19e siècle et la connaissance scientifique on sait qu'il n'y pas plusieurs races humaines, mais une seule... Le mot racisme est resté dans notre langue mais il fait référence à une conception ancienne déterministe. On peut donc parler de racisme mais pas de races. A bon entendeur salut.
Il y a 11 mois
Aifaim
Aifaim :
Valmy@, c'est plus fin que cela. Si vous relisez attentivement ce que je vous ai écrit, vous verrez que je parle de ceux qui détestent Hamilton, ce qui est bien une opinion. Je parle également de ceux qui n'aiment pas ces personnes ci-dessus en les traitant de racistes, ce qui est aussi une opinion. Or, elle n'est pas fondée puisque les critiques envers Hamilton ne font, sur ce site, jamais allusion à ses origines, ce qui serait aussi insupportable que condamnable.

Le fond de ma pensée est que le racisme est trop ignoble pour en accuser des gens à tort et à travers sans le commencement d'un indice.
Il y a 11 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alfaim@ : je pense qu'on ne peut porter un jugement sur ceux qui jugent une personne ou une idée , sans créer un conflit d'opinions , quelque soit le domaine concerné .

" La discorde est le plus grand mal du genre humain et la tolérance en est le seul remède . " Voltaire .

Bonne année à vous et à tous .
Il y a 11 mois
Valmy
Valmy :
"Que leurs détracteurs les traitent de racistes au sens où leur avis est motivé par la couleur de peau du pilote, est aussi une opinion qui relève de la responsabilité de leurs auteurs." Ta phrase est claire et limpide. On ne juge pas des propos plus ou moins racistes on les constate. Dans le cas Hamilton, on a affaire à un délit clair, évident, simple et précis qui ne souffre d'aucune ambiguité sur la volonté de son (ses) auteurs. Point barre. A force de vouloir tourner autour du pôt on oublie l'essentiel. Sur ce dernier aspect nous sommes très OK, le racisme est totalement stupide, ignoble et sans aucun fondement. Merci de ce dialogue constructif et bonne année.
Il y a 11 mois
SebF1
SebF1 :
@AP01

Aaaah, le plan Kalergi :( Hélas, je suppose que vous savez comme moi que nous vivons à une époque où les vérités terribles indiffèrent les masses occidentales composées de lâches et de pleutres léthargiques, amorphes, dévirilisés et déspiritiaulisés, qui ne pensent plus et qui votent l'incarnation du système - dans la plupart des cas. Pour se convaincre de l'indifférence généralisée, il suffit de voir l'abscence totale de soulèvement suite à la profanation par des Marocains de la tombe du Soldat inconnu au soir de la qualification pour la coupe du monde. Eh oui, l'oligarchie mondialiste a probablement gagné la partie depuis un moment déjà, je le crains pour nous tous, bien aidée qu'elle est d'ailleurs par bon nombre d'idiots utiles qui croient la combattre.
Il y a 11 mois
AP01
AP01 :
@SebF1,

Vous supposez bien. C'est désespérant en effet. La débilité la plus profonde a envahi les esprit. Il n'y a qu'à lire certains commentaire sur ce site, comme ceux qui croient aux vertus du marketing alors que cette activité n'est que mensonge et tromperie pour faire encore et toujours du pognon, tout comme il suffit de voir des stades de foot remplis de pauvres qui touchent le RSA et qui vont voir des illettrés aux pieds carrés, qui gagnent des mille ans de SMIC en une année, en trouvant leurs revenus normaux !
Il y a 11 mois
@MotorsInside
@MotorsInside :
@AP01 : J'interviens sur ce fil de discussion pour vous prévenir de futures sanctions si vous continuez à ne pas respecter les règles dans les lignes que vous écrivez (propos inappropriés et manquement de respect envers d'autres lecteurs)

Les débats d'idées et les affrontements de points de vue sont totalement acceptés dans les commentaires, c'est un des buts de cet espace, mais vous devez modérer vos propos (sinon c'est à la rédaction de vous modérer).

Merci.
Il y a 11 mois
AP01
AP01 :
@Motorinside,

C'est bizarre, les sanctions sont tombées alors même que je n'avais publié aucun autre message ?!

Pas grave. j'ai décidé que, dorénavant, je continuerai à intervenir en dépit de vos bannissements !
Il y a 11 mois
@MotorsInside
@MotorsInside :
@AP01 : La sanction (retirée par la suite) est intervenue suite à une relecture des commentaires sur les articles de ces dernières semaines, ce qui explique son caractère direct.

Que les choses soient claires : personne ne vous empêche d'intervenir, nous souhaitons simplement que le respect règne dans cette section dédiée aux lecteurs.
Il y a 11 mois
AP01
AP01 :
@Motorinside,

Pour info, je suis toujours banni... donc la sanction n'a pas été retirée ! Mais peu importe.
Concernant mes commentaires des dernières semaines, je n'étais quasiment pas intervenu sur ce site depuis l'avant dernier GP de la saison, il y a bientôt 3 mois...

Pour le reste, si vous préférez les échanges mielleux, sans intérêt, et les posts totalement stupides de certains, c'est votre problème. Pas le mien.
Il y a 11 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.