> > > > Toro Rosso, McLaren, Mercedes et Ferrari annoncent leurs dates de présentation

Toro Rosso, McLaren, Mercedes et Ferrari annoncent leurs dates de présentation

Les équipes Mercedes, Ferrari, McLaren et Toro Rosso ont annoncé les dates de présentation de leurs nouvelles monoplaces pour la saison 2018.

© Mercedes-AMG F1 - La saison 2018 se prépare © Mercedes-AMG F1 - La saison 2018 se prépare

L’écurie quadruple championne du monde Mercedes a officialisé la date à laquelle sa monoplace 2018 sera dévoilée. Hasard ou coïncidence, l’équipe germano-britannique lèvera le voile sur sa W09 le même jour que la Scuderia Ferrari à savoir le 22 février à Silverstone. Les deux équipes se sont d'ailleurs entendues pour qu'elles ne lèvent pas le voile à la même heure, afin de faciliter le travail des journalistes et satisfaire l'appétit des fans.

Il est en tout cas certains que l’écurie de la marque à l’étoile débutera 2018 avec l’ambition de décrocher un autre doublé au championnat. La machine de guerre allemande pourra toujours compter sur son désormais quadruple champion du monde Lewis Hamilton et sur Valtteri Bottas.



Du côté de McLaren, la cérémonie de présentation de la MCL33 se déroulera le lendemain de Mercedes et Ferrari, le 23 février sans que le lieu n’ai été révélé par l’écurie britannique. Cette saison 2018 sera le début d’une nouvelle ère à Woking qui sera équipé pour la première fois de son histoire par un moteur Renault. Ce nouveau partenariat sera placé sous le signe de l’espoir après trois années de collaborations infructueuses avec Honda.

En revanche, pas de changement au niveau du duo de pilotes qui sera toujours composé de Fernando Alonso et de Stoffel Vandoorne avec Lando Norris comme troisième pilote. La livrée des voitures pourrait encore évoluer cette saison selon son directeur Zak Brown.



La petite écurie italienne Toro Rosso a choisi de montrer sa STR13 le 25 février à la veille des essais hivernaux. La nouvelle mouture de l’écurie sœur de Red Bull sera bien évidemment dévoilée au public sur le circuit de Barcelone qui accueille depuis plusieurs années les essais de présaison. Contrairement à McLaren, la structure de Feanza a passé avec brio les crashs tests imposés par la FIA le 16 janvier dernier.

Toro Rosso vivra un réel chamboulement cette année avec pour la première fois un moteur Honda embarqué à l’arrière des monoplaces. Au niveau du personnel l’équipe va devoir pallier au départ de son chef de l’aérodynamique Brendan Gilhome mais aussi’à celui de l’ancien ingénieur de Carlos Sainz, Marco Matassa en partance vers Ferrari pour se consacrer au programme pour jeunes pilotes de la Scuderia. Au volant de deux Toro Rosso, on retrouvera Pierre Gasly et Brendon Hartley qui ont déjà disputé quelques courses avec l’équipe en fin de saison dernière.

Les essais hivernaux auront lieu cette année du 26 février au 1er mars puis du 6 au 9 mars pour la deuxième session.


Lancement, Mercedes et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Elf1
Elf1 :
Les présentations, c'est pour faire patienter. C'est agaçant parce qu'ils disent tous que c'est la meilleure voiture mais c'est pour la pub, c'est tout.
Je crois qu'on va peut-être avoir des petites surprises. L'année dernière, je trouvais qu'ils avaient pas pris beaucoup de risques mais c'est à cause des nouveautés techniques qu'ils ont été prudents. Je sais pas. Je voudrais bien les avis des uns et des autres.
Il y a 7 mois
renard442
renard442 :
moi j'aime bien les présentations des nouvelles voitures,tout les ans je les trouvent toujours plus belles que l'année précédente(sauf en 2014 et le style aspirateur) . Il ne faut pas s'attendre a de grande révolution au niveau du style par contre tout le monde va peut-être copier mercedes et donc faire des voitures a empattement plus long...
Il y a 7 mois
dabass44
dabass44 :
Elf1: l'apparition du halo et le changement de répartition des masses qui y est associé devraient forcément donné de l'inspiration à certains ingénieurs...
Il y a 6 mois
Aifaim
Aifaim :
En ce qui concerne les empattements, c'est plus que probable. Ferrari l'annonçait déjà en fin de saison. Il n'est pas impossible que Mercedes fasse le chemin inverse en partie pour corriger le handicap généré sur certains circuits.
Le halo semble vécu comme un problème plus que comme un gadget sans importance. Haas avait devancé la conception de sa future monoplace mais a tout repris à zéro ou presque du fait de l'évolution du halo.

Il y a un an, les constructeurs étaient confrontés à des changements réglementaires qui, je le pense aussi, ne plaidaient pas pour des grosses prises de risques. Cette fois, les cartes sont redistribuées, l'expérience emmagasinée et la perspective d'une concurrence exacerbée nous vaudront peut-être l'exploration de théories nouvelles... C'est aussi l'image de marque de la F1.
Il y a 6 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.