> > > > Présentations 2018 : Une McLaren qui choisit la voie d'une évolution en douceur

Présentations 2018 : Une McLaren qui choisit la voie d'une évolution en douceur

C’était au tour de McLaren de dévoiler hier sa MCL33. En plus, d’un passage à un orange plus net, cette nouvelle McLaren comporte des modifications techniques intéressantes.

© McLaren - La première monoplace issue du partenariat McLaren-Renault se dévoile © McLaren - La première monoplace issue du partenariat McLaren-Renault se dévoile
Notice: Undefined variable: rq_actu in /home/fanfimgr/www/article.php on line 592

Warning: mysql_fetch_assoc(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/fanfimgr/www/article.php on line 592

Notice: Undefined variable: total_actu in /home/fanfimgr/www/article.php on line 594

La dernière présentation de cette semaine marathon a eu lieu la veille avec la McLaren MCL33. Petit compte rendu non exhaustif des modifications apportées par rapport à l’an dernier.

Contrairement aux autres écuries il n’a pas été nécessaire d’effectuer de travail sur les suspensions avant par rapport à l’an dernier. McLaren ayant adopté dès la saison dernière un angle assez extrême du bras de suspension supérieure qui est accroché très haut sur la monoplace.

Le halo demeure assez brut mais le pilier avant a été très affiné par rapport à ce que l’on a pu voir lors des présentations des autres monoplaces. L’objectif étant sûrement de gêner le moins possible la visibilité des pilotes. La prise d’air central qui se situe juste derrière est assez simple et ne comporte pas de subdivisions visibles, ce qui tranche avec le choix fait par les autres écuries (voir photo 1 ci-dessous).


On peut ensuite constater que les bargeboards de la McLaren reprennent la majorité de l’architecture 2017, tout en y ajoutant un élément très semblable à l’aérocat que Renault a implanté sur sa monoplace la saison dernière. Cet élément en forme de boomerang sert à rediriger l’air proprement vers l’arrière de la monoplace. Il est nommé ainsi car il a une forme ressemblant à un chat stylisé. (Voir photo 2 ci-dessus).

En dessous de cette partie il ne reste plus beaucoup de plancher puisqu’il a été découpé généreusement par les ingénieurs de Woking. Il est bien difficile de dire quel est l'objectif de la manœuvre (voir photo 1 ci-dessus).

Plus en arrière, les side-pods sont très semblables à ceux de la Ferrari 2017, avec comme sur la Red Bull par exemple, des entrées très étroites. Cela confirme la tendance à une forte inspiration Ferrari des ingénieurs des différentes structures. Autre élément notable à cet endroit, l’ajout de deux séries de trois ailettes sur le dessus des prises d’aires latérales. Le but étant certainement d’améliorer la stabilité de l’arrière en y amenant un air propre et bien redirigé (voir photo ci-dessous).


En allant plus à l’arrière encore on remarque que le plancher comporte deux longues ouvertures qui n’étaient pas présentes l’an dernier sur la McLaren (voir photo 4 ci-dessous).


Ensuite, on peut observer que le capot moteur déjà très compact l’an dernier a été arrondi afin de s’adapter au moteur Renault qui n’est pas du tout disposé comme le procédant moteur Honda.

Pour conclure, on constate que la suspension arrière de la McLaren a été incurvée et semble particulièrement robuste. Cela permet sans doute une plus grande plage de réglage. À noter aussi que l’écurie britannique a choisi de s’équiper d’un seul pilier de soutien de l’aileron arrière qui semble prévu pour accueillir un monkey seat. Cela paraît assez surprenant sachant que ce mini-aileron est désormais interdit par le règlement. (voir photo 2 ci-dessus).


Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.