> > > > Australie - Essais Libres 3 : Audace payante pour Vettel !

Australie - Essais Libres 3 : Audace payante pour Vettel !

Doublé de la Scuderia Ferrari à l'issue de la dernière séance de préparation : Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen ont sortis les gommes ultra-tendres dans les toutes dernières secondes d'une session disputée quasi-intégralement sur une piste humide.

© Ferrari - Le bon coup avant les Qualifications est signé par Vettel© Ferrari - Le bon coup avant les Qualifications est signé par Vettel

Comme prévu, l'ambiance s'est rafraîchie au-dessus de l'Albert Park de Melbourne pour le début de la deuxième journée, avec 22.1 degrés dans l'air et 18.5 degrés sur la piste. Un tournant dans un week-end jusque là très chaud : la séance s'ouvrait sur une piste légèrement humide, "graisseuse" pour Stoffel Vandoorne lors de son tour d'installation. Les pneumatiques intermédiaires étaient de rigueur lors des premiers tours de roue.

Mais pour voir un vrai chrono, il fallait attendre vingt minutes et le passage de Nico Hulkenberg. Des tours boudés par la majorité des pilotes du plateau, échaudés par l'asphalte piégeur. Coincé au stand pour un problème de boite de vitesses, Lance Stroll était pour sa part excusé.


Max Verstappen, première véritable référence

Les temps s'affolaient au passage du Néerlandais. Toujours à l'aise sur le mouillé, le #33 établissait un temps de 1:35.548, des dixièmes d'année-lumière devant les premiers concurrents en piste. Seul Daniel Ricciardo surnageait... à 1'045" ! Mais Lewis Hamilton n'avait pas encore pointé le bout de son nez : la faute à un changement imprévu de volant. Sur le tard, le quadruple champion du monde prenait ses marques avec la pluie. Il n'était pas seul, puisque une telle tactique était choisie par les pilotes Haas. Était-ce le bon choix ? La pluie épargnait le tracé et les chronos descendaient peu à peu. L'occasion de voir des nouveaux leaders, Ricciardo, Alonso (!), puis les deux Mercedes à la suite. Le pilote Mclaren n'avait toutefois pas à rougir, en étant seulement repoussé à 0'124" de Valtteri Bottas.


Le message de Vettel, Ericsson se fraie un chemin jusqu'en troisième place !

Le dernier quart d'heure permettait à Lance Stroll de commencer son programme du jour. Le Canadien était le 18e pilote à inscrire au moins un chrono. Seuls les deux pilotes Force India restaient au stand. Même dans les dernières minutes, le trafic n'était guère chargé sur les 5,303 kilomètres du circuit. Les pneumatiques intermédiaires restaient de vigueur jusque dans les dernières secondes de la séance, notamment à cause d'une rigole d'eau présente dans la courbe rapide du douzième virage. Mais le classement était secoué dans les toutes dernières secondes de la séance. Sebastian Vettel était le premier à troquer les pneumatiques intermédiaires pour des ultra-tendres. Choix payant : l'Allemand a écrasé le chrono en Les deux autres pilotes sur des gommes slicks terminent juste derrière au classement : Kimi Raikkonen... et Marcus Ericsson, troisième, pour la postérité. Verstappen, Sainz et Ricciardo suivent avec leurs pneumatiques intermédaires.


L'enseignement de cette séance est donc le suivant : changer ses gommes au bon moment dans des conditions d'adhérence évolutives. Un pari à renouveler pour la prochaine séance, celle des Qualifications. Rendez-vous à 7h, heure française !



Essais Libres, Melbourne et Vettel Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.