> > > > Australie - Qualifications : Supersonique Hamilton !

Australie - Qualifications : Supersonique Hamilton !

Le mode "fête" du moteur de la Mercedes W09 a bel et bien frappé : Lewis Hamilton décroche la première pole de la saison 2018. Les deux Ferrari de Raikkonen et Vettel suivent, mais à six dixièmes. Accidenté, Valtteri Bottas a craqué dans le premier tour de la Q3.

© Mercedes - Un dernier tour au rythme d'une fusée et la première pole 2018 pour Lewis Hamilton !© Mercedes - Un dernier tour au rythme d'une fusée et la première pole 2018 pour Lewis Hamilton !

La grosse surprise du début de cette séance qualificative est arrivée du ciel : la pluie a épargné les acteurs de la manche australienne ! En revanche, des averses ont tout de même lavé la piste entre la fin de la troisième séance libre, dominée par Vettel et le début de la Q1. Fait important : la température perdait quelques degrés par rapport à la journée de vendredi, 33 degrés dans l'air pour un petit 25 degrés sur la piste.

Ocon échappe de justesse à l'élimination, pas Gasly

C'est donc sur une piste toute "verte" que Nico Hulkenberg est venu fixer le premier chrono de la session, par ordre d'apparition. Quelques minutes plus loin, Kimi Raikkonen décrochait le meilleur temps du premier tour, en 1:23.096, sur les pneumatiques ultra-tendres. Trois voitures différentes occupait le top 3, avec Raikkonen devant Hamilton et Ricciardo. Mais le pilote Mercedes ne s'arrêtait pas en si bon chemin et prenait le leadership à l'issue de son troisième tour : 1:22.824.

Loin de ces considérations, la première survie s'organisait, pour passer en Q2. Hors du match le vendredi, Marcus Ericsson réveillait un temps les ardeurs de Sauber en se portant dans le ventre mou. Insuffisant au final... Menacé deux minutes avant la fin, Esteban Ocon réalisait un chrono en 1:24.503. Le Normand terminait cette Q1 15e, juste devant les cinq pilotes éliminés. Troisième Français en lice cette saison, Pierre Gasly n'améliorait pas son dernier tour et se retrouvait 20e chrono, le dernier de ces qualifications. Pour l'accompagner dans cette zone rouge, les deux rookies, Charles Leclerc et Serguei Sirotkin, qui laisse son équipier Lance Stroll lutter en Q2.

Pilotes éliminés en Q1 : Hartley, Ericsson, Leclerc, Sirotkin, Gasly


Vettel sort du bois, les deux Mclaren à la porte

Déjà en tête à l'issue de la Q1, Lewis Hamilton ne ralentissait pas à l'entame de la Q2. Le Britannique signait un chrono de 1:22.051, dès son premier essai. A quatre dixièmes et deuxième, Kimi Raikkonen restait à cette heure devant Sebastian Vettel, troisième et Valtteri Bottas. Un peu plus loin au chrono, les deux Red Bull, celles de Verstappen et Ricciardo verrouillaient quand même les deux places suivantes. Information très intéressante ici : tous deux étaient en pneumatiques super-tendres.

Comme attendu, un match entre les pilotes Haas, Renault et Mclaren se dessinait pour le passage en Q3. Six pilotes en somme pour quatre places. Hors-course, Stroll et les deux Force India, qui n'ont même pas pu espérer jouer le top 10. La déception était finalement pour l'équipe de Woking qui perdait ses deux représentants : pour Alonso, la faute était réalisée dans le premier secteur de son dernier tour lancé. Septième qualifié, Romain Grosjean était donc bien le meilleur Français du jour. Mais la principale actualité de cette fin de Q2 était le chrono décroché par Vettel, sur le gong : 1:21.944 ! Le champion allemand devenait le premier pilote de l'histoire à passer sous les 1:22 à l'Albert Park.


Pilotes éliminés en Q2 : Alonso, Vandoorne, Pérez, Stroll, Ocon

Trajectoires contrastées pour le clan Mercedes

L'heure du règlement de comptes sonnait à Melbourne, toujours sur une piste sèche. Et face à la pression, le premier éliminé était Valtteri Bottas. Juste après le passage de son équipier, le Finlandais attrapait l'herbe juste après le vibreur intérieur dans le virage 2. Sanction immédiate : en glisse, l'ancien pilote Williams tapait le mur en face dans la foulée, par l'arrière puis sur le côté. Le pilote sortait par ses propres moyens de sa voiture, en milles morceaux. La séance était interrompue pendant quelques minutes...


Les chevaux étaient relâchés, avec un match à trois pour la pole ! Sur le premier tour post-interruption, Lewis Hamilton s'emparait du meilleur temps, en 1:22.051. En avance sur les deux premiers secteurs, Vettel craquait légèrement dans le troisième secteur. Et Verstappen échouait quant à lui en troisième position, mais à +0'061" ! Tension maximum en somme au moment où les voitures repassaient par les garages.


A l'exception de la première tentative, les neuf pilotes restants reprenaient la piste. Avec une image étonnante : Romain Grosjean doublant une Renault dans la propre pit-lane, avant même de rejoindre le tracé.

L'explication finale avait lieu : force est de constater que Lewis Hamilton avait caché son jeu. Quatre dixièmes en avance dans le premier secteur, six dans le deuxième, huit à l'arrivée : un chrono phénoménal de l'Anglais en 1:21.164. Le constat est clair : le mode "fête" du moteur de la Mercedes fonctionne à merveille. A l'arrivée, le #44 décroche la première pole de l'année avec six dixièmes d'avance sur... Kimi Raikkonen qui chipe de justesse la deuxième place à Sebastian Vettel.
Max Verstappen et Daniel Ricciardo suivent en quatrième et cinquième places, relégués au second plan. La belle surprise des autres pilotes est pour Kévin Magnussen, devant Romain Grosjean pour un dixième. Nico Hulkenberg et Carlos Sainz sont battus et se contentent des dernières places du top 10. Après application de sa pénalité, Daniel Ricciardo s'élancera donc huitième dimanche matin à Melbourne, derrière les deux Haas et Hulkenberg.

Côté statistiques, Lewis Hamilton décroche la 73e pole position de sa carrière. Le record de la catégorie poursuit son chemin.


Voici le classement complet, actualisé après application de la pénalité de trois places de Daniel Ricciardo :

PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3Tours
1
HamiltonMercedes AMG Petronas Motorsport1:21.164
2
RaikkonenScuderia Ferrari1:21.828
3
VettelScuderia Ferrari1:21.838
4
VerstappenAston Martin Red Bull Racing Tag Heuer1:21.879
5
MagnussenHaas F1 Team1:23.187
6
GrosjeanHaas F1 Team1:23.339
7
HulkenbergRenault F1 Team1:23.532
8
RicciardoAston Martin Red Bull Racing Tag Heuer1:22.152 (*)
9
Sainz Jr.Renault F1 Team1:23.577
10
BottasMercedes AMG Petronas MotorsportX
11
AlonsoMcLaren Honda F1 Team1:23.692
12
VandoorneMcLaren Honda F1 Team1:23.853
13
PerezSahara Force India Mercedes1:24.005
14
StrollWilliams Martini Racing1:23.230
15
OconSahara Force India Mercedes1:24.786
16
HartleyScuderia Toro Rosso1:24.532
17
EricssonAlfa Romeo Sauber Ferrari1:24.556
18
LeclercAlfa Romeo Sauber Ferrari1:24.636
19
SirotkinWilliams Martini Racing1:24.922
20
GaslyScuderia Toro Rosso1:25.295


Qualification, Hamilton et Melbourne Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




12 réactions sur cet article Donnez votre avis
casper
casper :
magnifique tour de hamilton, on aura pu s'apercevoir avec cette Q3 que mode moteur normal de hamilton +0.1s = ferrari mode fête et que mode fête mercedes + 0.7s = mode normal mercedes...

sinon la hiérarchie supposée se confirme, les simuls en course semblaient plus serrées entre les teams, on va voir ce que çà donne en espérant moins d'écarts... la P6 à 2 secondes, gloups...
Il y a 18 mois
renard442
renard442 :
ce qu'avait montré les essais ce confirme : en effet il va y avoir trois championnats cette année le groupe Mercedes Red-bull Ferrari ; le groupe mac Laren Renault Haas et le reste .Mercedes semble au dessus de la meute , a voir avec le rythme en course et la stratégie pneumatique
Il y a 18 mois
renard442
renard442 :
j'ai volontairement oublié force india qui sera dans la bagarre du groupe 2, mais au fil de la saison avec les évolutions se retrouvera derrière. j'espère qu'Esteban Ocon saura se montrer a son avantage. Grosse désillusion pour torro rosso !!!!!!
Il y a 18 mois
Ayenge
Ayenge :
Un tour comme lui seul en a le secret... époustouflant !
Une mention très bien aussi pour Kimi que j ai senti très á l aise pour cette première course... pour le suspense et la beauté du sport espérons q ferrari ne le sacrifie pas encore comme en 2017 sur certaines courses.

Bottas se met beaucoup de pression à vouloir rivaliser avec le 44.... il en paie le prix ! Pas la meilleure façon de commencer sa saison...

Perez toujours plus rapide q Ocon en qualifs... pas l air de devoir changer !

Petite déception pour McLaren q je voyais mieux... c pas encore cette saison q Fernando pourra viser un 3eme titre.

Bon la course reserve toujours son lot de surprises... sous la pluie ??? Les 11 dernières dans ces conditions ont été remportées par un certain Lewis ... une 12eme pluvieuse pour une 63 eme ??? On verra ! J espère q les 2 enragés de la 2eme ligne ne nous ferons pas un grand strike....?
Il y a 18 mois
Kryo
Kryo :
La titre va se jouer entre Bottas et Hamilton maintenant, mais je crains que la réponse soit évidente...
Il y a 18 mois
renard442
renard442 :
l'erreur de bottas va grandement handicaper mercedes,car qui sait ce qui peu ce passer au premier virage !!!!!! il n'y a personne pour protéger hamilton .sinon le debut de course va etre mouvementé: ricciardo et bottas vont vouloir se ratrapper rapidement
Il y a 18 mois
Ayenge
Ayenge :
Moi je pense qu on assistera á une saison similaire à 2017. En course les Ferrari n ont rien á envier á la Merco... ce sera sérré !
Il y a 18 mois
Ayenge
Ayenge :
En tt cas ces F1 vont très très vite.... record de la piste de 2017 pulvérisé !!! Et pourtant elles sontvencore plus lourdes ! Inouï !!!
Il y a 18 mois
renard442
renard442 :
je ne sais pas si je suis le seul a être interpellé , mais la vu des f1 de la caméra embarqué!!!!!!! on dirait un paquebot? du coup on vois le halo et puis le reste.....dommage ....snif
Il y a 18 mois
LH#44
LH#44 :
5 places de pénalités pour Bottas, il partira 15è.
Il y a 18 mois
elf1
elf1 :
S'il pleut pas au départ, Verstappen prendra la tête quand les autres devront se débarrasser des "ultra", enfin je crois et Ricciardo pourra profiter pour reprendre des places.
Ce que je comprends pas, c'est pourquoi Hamilton fait pas pareil. Avec la marge qu'il a, il est sur de toujours aller en Q3, non ?
Il y a 18 mois
Aifaim
Aifaim :
Elf1@, votre raisonnement était logique mais ne s'est pas réalisé. Sans l'intervention (virtuelle puis réelle), les RedBull auraient eu leur chance avec plus de profit pour Ricciardo que Verstappen. Le Néerlandais a tenté de tenir le rythme des autres malgré ses pneus moins performants. Résultat, il les a fusillés, perdant le bénéfice d'une stratégie assez pertinente. Evidemment, sa "pièce cassée" n'a rien arrangé et son tête-à-queue non plus... Quand ça veut pas...
Il y a 18 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.