> > > > Le retour de la Formule 1 : Complots, critiques et devins

Le retour de la Formule 1 : Complots, critiques et devins

Ah, ce premier Grand Prix de la saison. Une victoire d’une Scuderia Ferrari plutôt chanceuse, une écurie Haas qui monte en puissance avant de s’écraser, des théories du complot, des critiques du nouveau règlement… Bienvenue en Formule 1.

©haas :  A la fois une Haas et son halo, un complot pour détruire le spectacle©haas : A la fois une Haas et son halo, un complot pour détruire le spectacle

Nous avons pu voir le week-end dernier tout ce qui fait le charme d’un premier Grand Prix de Formule 1 : un classement inhabituel, des plaintes sur le spectacle, un mécontentement sur les changements survenus depuis l’année dernière et le retour des complots. Ah, ces fameux complots.Vous n’êtes pas au courant ? L’écurie Haas serait tout bonnement un vilain petit canard, qui triche et qui se retrouve au beau milieu d’un complot en lien avec l’Italie, Gene Haas serait d’ailleurs un odieux manipulateur.

Si les performances de la Haas pilotée par Romain Grosjean et Kevin Magnussen font hurler près de Silverstone, c’est par sa ressemblance avec la Ferrari SF-70H de 2017. En effet, de nombreuses idées ont été reprises par l’écurie américaine, qui s’est inspirée de la seconde monoplace la plus rapide de 2017, avec laquelle Haas a un partenariat technique. En effet, ne voulant pas faire comme Caterham, Virgin Racing, ou autre HRT, qui étaient parties d’une feuille blanche avant de disparaître en quelques années, Gene Haas a décidé d’acheter toutes les pièces possibles d’une monoplace chez Ferrari, dans la limite du règlement autorisée par la FIA. De ce fait, il est assez logique que le reste de la monoplace ait des airs de ressemblance avec la Ferrari, les flux d’airs étant dessinés par le design de la suspension avant, qui est une pièce achetée par Haas, à Ferrari.

Ce bon vieux Gene Haas serait donc un pervers stratège. Mais ses liens avec l’Italie ne s’arrêtent pas là. Le grand patron américain, a décidé de faire gagner Sebastian Vettel en ce Grand Prix d’Australie. Il se serait même personnellement assuré de saboter les pistolets utilisés pour changer les pneus de ses monoplaces, afin que ses deux pilotes soient contraints d'abandonner juste au bon moment, quitte à sacrifier le meilleur résultat d’ensemble de l’écurie. L’histoire ne dit pas si les mécaniciens sont parvenus à simuler parfaitement la déception ou s’ils n’étaient pas au courant des plans de leur complotiste de patron. On notera l’ironie de voir un patron américain enrayer des pistolets.

Mais cela n’est rien, en regard du vrai massacreur, le détesté, le tueur, oui, je veux bien parler du Halo. En effet, ce système, ressemblant fortement à une tong a même donné l'idée à certaines équipes d'y afficher des sponsors vendant cette objet si populaire chez les vacanciers, a visiblement détruit la vision de millions de personnes. Il a détruit également ce moment magique, où les pilotes entrent dans leur monoplace, ce moment unique pour lequel chaque téléspectateur allumait son téléviseur avant de l’éteindre au départ de la course. Il a également empêché les pilotes de dépasser, ceux-ci ne « voyant plus rien » devant eux, malgré les tentatives de Valterri Bottas pour nous rassurer. Quel drame ce Halo. Presque aussi dramatique qu’une roue de 25 kilos s’écrasant dans le cockpit. Qu’aurait-t-on pu faire pour éviter cela ?

Pour ne rien gâcher, nous avons eu le droit aux premières conclusions d'après-course, des grands, des fameux, des devins, les…analystes. Qui parviennent, grâce à une seule et unique course, sur un circuit ô combien atypique et dans un début de saison qui voit des pilotes étrenner des nouvelles montures, à dessiner la hiérarchie, à vous promettre le succès de votre pari sur tel ou tel pilote. Malgré cela, ils continueront, semaine après semaine de changer d’avis, afin de parfaire leur vision pour se rapprocher de la réalité qui commencera à se dessiner après le retour en Espagne.

Ah, le premier week-end de Formule 1. Comme peu de choses ont changé depuis l’année dernière.


L'édito d'Antoine Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




20 réactions sur cet article Donnez votre avis
yanoo11
yanoo11 :
Bien vu!
Il y a 25 jours
AP01
AP01 :
J'adore ces gens qui donnent des leçons et qui sortent, à tout bout de champ la" théorie du complot" (comme le point goodwin d'ailleurs...) pour décrédibiliser tous ceux qui émettent des hypothèses sur de petits arrangements entre amis.
Je ne doute pas un seul instant que M. Maricot aurait méprisé également ceux qui dénonçaient il y a quelques années le spygate ou encore Singapour gate (et il y a des dizaines de "complots" en F1 et des milliers ailleurs)...

M. Maricot vit apparemment dans le monde de oui-oui et ne peut sans doute pas imaginer que le monde ne soit pas pas peuplé uniquement de gens honnêtes et droits et que rien, jamais, ne soit prévu ou manipulé.

Cela démontre une inculture assez éloquente doublée d'un mépris pour ceux qui ne se contentent pas d'avaler tout cru de pseudos-vérités.

M. Maricot n'est qu'un produit standardisé de la société actuelle qui parle et écrit avant de réfléchir et de se documenter. Je le plains.
Il y a 25 jours
Akwa
Akwa :
Complot?
Enrayer les pistolets, mais aussi pirater le logiciel déterminant la stratégie de Mercédès !
Un peu beaucoup non?
Il y a 25 jours
AP01
AP01 :
Je précise juste que je ne crois pas à la manipulation des pistolets (mais n'interdit à personne de le croire car un des fondements de la manipulation est que plus c'est gros, mieux ça passe) mais que Grosjean aurait pu garer sa monoplace à un endroit qui n'aurait pas nécessité l'intervention de la SC, ce qui aurait empêché la victoire de SV.

Certains semblent oublier que Haas est l'équipe B de Ferrari et il faudrait être bien naïf pour penser que, jamais ô grand jamais, il ne viendrait à l'idée de Haas (et de ses pilotes) de favoriser les plans de Ferrari. Mais, comme ils ne vont pas le crier sur les toits, ceux qui l'envisagent sont forcément des théoriciens du complot, n'est-ce pas ?
Il y a 25 jours
Akwa
Akwa :
Ça va se vérifier l'année prochaine, car certains pensent que ça aurait pu être le prix à payer, pour Grosjean : le billet d'entrée chez Ferrari !?
Il y a 24 jours
JacquesE
JacquesE :
Lu sur "AP01" : "... je ne crois pas à la manipulation des pistolets mais n'interdit à personne de le croire ..."
Quelle mansuétude ! Vous n'interdisez pas ! La journée s'annonce idyllique avec une telle bonne nouvelle !
Il y a 24 jours
AP01
AP01 :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 24 jours
Antoine @MotorsInsid
Antoine @MotorsInsid :
Cher @AP01, ma culture vous regarde, non de bien haut, mais avec un soupir malheureux d'être dénigré, par vous qui pensez avoir toutes les réponses et la vérité absolue .

Cependant, on vous priera de modèrer vos commentaires, étant relativement dénigrants et injurieux envers d'autres personnes.
Antoine M.
Il y a 24 jours
Complot
Complot :
Je n'ai aucune certitude si les ratés de Haas étaient voulues ou pas. Mais ça mérite débat et réflexion. Quelle est la probabilité de faire face à un complot en F1 ? En tout cas, ce n'est pas une probabilité nulle, loin de là. Et au même temps quelle est la probabilité de rater comme on a vu deux changements des roues ? D'après Steiner c'était proche de zéro. Deux erreurs humains qui plus est, car les pistolets ne sont pas remis en cause. Il me semble dure à croire, mais au regards des probabilités, le complot devance largement le double erreur humain. Le journaliste, malgré ça, ridiculise ceux qui se poseraient des questions. Et il récidive avec le halo. Ce n'est pas parce qu'on le trouve hideux qu'on souhaiterait qu'une roue tape la tête d'un pilote ( c'est qui en plus est un mauvaise exemple car cette année les roues sont doublement attachés à la voiture). Je suis pour la protection, mais il y a d'autres moyens plus esthétiques. J'espère qu'ils finiront par les trouver.
Il y a 24 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Que certaines personnes , en manque d'inspiration , puissent parler de " théorie du complot " avec Ferrari , dans le fait de course de l'équipe Haas qui est victime d'un pistolet à changement de roues , me navre . Peut-on mettre en place une stratégie répréhensible menée en commun et secrètement avec la Scuderia pour faire gagner Vettel ?

Grosjean sur 3 roues et demi s'est arrêté là où il a ressenti le danger . C'était à un endroit très dangereux pour les autres pilotes en sortie d'un droite pris à l'extérieur mais avait-il d'autre choix ?

Pour ceux qui imaginent la théorie du complot en F1 , ils n'y connaissent pas plus que leur projection personnelle dans des évènements qu'ils souhaiteraient voir se réaliser . Pourquoi ? Après le premier mètre de course et cela fait 67 ans d'histoire de F1 , personne ne peut prévoir ce qui va se passer .
Il y a 24 jours
Aifaim
Aifaim :
Que la quête du meilleur résultat possible conduise à explorer toutes les éventuelles failles du règlement, c'est légal et de bonne guerre. Passer de l'autre côté est arrivé, arrive et se reproduira, c'est certain. Le tout reste toujours de ne pas se faire prendre.

Les plus grosses tricheries avérées par le passé (espionnage McLaren/Ferrari, Tyrrell alourdies au plomb en fin de course ou l'accident de Piquet junior) nourrissent toutes les suppositions estampillées d'un "et si..." ou d'un "pourquoi pas ?" d'autant plus envisageable qu'il est impossible - dans l'instant - de prouver le contraire et que toute dénégation devient suspecte. La gloire de celui qui pourrait un jour se parer d'un "je vous l'avais bien dit" vaut bien l'envie - à défaut du talent - de se muer en Jean Graton, le temps d'un scénario plus ou moins plausible.

La réalité dépassant la fiction, lançons donc un concours sans lot de la plus belle tricherie concernant ce fait de course peu banal.
Il y a 23 jours
pignon
pignon :
" c'est qui en plus est un mauvaise exemple car cette année les roues sont doublement attachés à la voiture".... Vous avez raison, mais si je ne me trompe pas cette saison, les roues sont maintenues par 3 câbles passant par trois bras de suspension différents, ce qui limite énormément les risques en la matière...
Il y a 23 jours
pignon
pignon :
vous aussi avez raison, imaginons que Grosjean ait continuer pour se garer ailleurs et qu'il accroche ou soit accroché par une autre F1...que n'aurait on pas entendu !!!!
Il y a 23 jours
Ayenge
Ayenge :
Personnellement je pense que le résultat de Melbourne a été décidé par "fée pas de chance" (du point de vue de Mercedes/Hamilton) ou "fée trop de bol" (pour ce qui est de Ferrari/Vettel....). c un fait de course ce qui est arrivé á Grosjean/Haas (aussi.... honnêtement, je ne vois pas Romain chez Ferrari... ni demain, ni... jamais, non pas qu il soit "mauvais" mais simplement que le siège est trop convoité par des pilotes qui ont une visibilité et un talent plus... prisés. Avec en premier lieu Ricciardo et en 2eme lieu... Kimi qui, sans aucun doute, s il réalise une belle saison comme ses débuts le laissent présager, pourrait á nouveau prolonger, vu qu il forme avec Vettel un duo sans "houle"

Les petits comme les grands complots existent en F1 qui n est qu un microcosme de notre monde et donc où se retrouvent aussi ts les travers de notre socièté dans sa globalité...

Maintenant, être vigilants n'implique pas forcément de sombrer dans une sorte de "paranoïa" sélective selon que le résultat de la course nou plaît ou pas...

La seule chose qu il faudrait revoir ce sont les conditions de déploiement de la SC ou de la VSC de façon á ce qu aucun pilote ne voie son travail annihilé par celles-ci... que ce soit en tête ou en milieu de peloton... mais c vrai q c est plus difficile á dire qu á faire...

En fait on doit souvent composer avec la soolution la "moins mauvaise" car une solution parfaite n existe pas au regars des différents posts que nous avons partagés et qui dégageaient malgré tout toujours un inconvénient à tte solution.
Il y a 23 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alfaim@ : Juste un détail concernant la signification du mot complot . A mes yeux un complot est une stratégie répréhensible menée en commun et secrètement par plusieurs personnes ou groupes de personnes .

Le spygate n'était rien d'autre que de l'espionnage industriel d'une équipe sur une autre , sans la moindre complicité des autres équipes , par conséquent ce n'était pas un complot .

Ce que Briatore au sein même de son équipe , a demandé à Piquet Jr. en guise de consignes de course , était une dangereuse tricherie mais pas un complot .

Je ne ferai pas allusion à la vraie signification du mot complot , mis en place par de dangereuses personnes qui mettent en péril la sécurité d'une nation .
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, tout à fait d'accord, c'est bien pour cela que je les avais qualifiés de " tricheries". Mon propos soulignait que pour tous les cas il convenait de ne pas se faire prendre.
Il y a 23 jours
Complot
Complot :
@Marc Diskus. Regardez les probabilités en face. La probabilité de que ce soit arrangé me parait plus grande que celle des deux erreurs humaines consécutifs. Car ce n'était pas un problème de pistolet de l'aveu de Steiner. C'était bien une erreur humaine. Si arrangement il y a eu, je pense que le plus plausible soit un sabotage. Il suffit que Ferrari aie des mécaniciens bien placés. Si ça n'a pas marché avec le premier car Magnussen s'est garé ailleurs, ils ont dû se prendre à deux fois. Ce qui expliquerai la improbable coïncidence. Mais je ne crie pas au complot ou au sabotage. J'affirme seulement que c'est une possibilité au moins aussi valable que celle du double erreur humaine (et au même moment, car quelques minutes plus tards, ça n'aurait pas marché).
Il y a 23 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Complot@ : Bien-sûr , l'hypothèse d'un sabotage peut être envisagée , par des taupes de la Scuderia infiltrées dans l'équipe Haas . Mais ce scénario me file tellement le bourdon que je préfère celui de la probabilité infime de l'erreur humaine commise à 2 reprises en très peu de temps . Au fait , c'est vous sur l'avatar ? Aussi jolie que Mata Hari .
Il y a 23 jours
arno
arno :
Quand McLaren n'est même pas suspendu après le spygate de 2007 et que l'écurie s'adjuge le titre pilote la saison suivante devant Ferrari, circuler il n'y a rien à voir.

Si cela avait été l'inverse à savoir Ferrari qui avait espionné McLaren et gagné un titre l'année suivante tout le monde crierait encore au complot et que Ferrari a acheté la FIA.

Sur la première course de cette saison Ferrari tire un bénéfice de faits de course et hop théorie du complot.
Il y a 22 jours
Complot
Complot :
@Marc Diskus. Ça doit être l'avatar par défaut. Je suis bien plus poilu :-). Moi je ne sais pas ce sui c'est passé réellement. Je ne prends pas position. Je trouve que c'est louche, c'est tout. Il y a aussi le sabotage de Kubica vs Sirotkin... J'attends voir. Des fois la vérité éclate finalement, mais je ne me fais pas d'illusions. Mais j'ai une certitude, la F1 est pleine de pourris prêts à tout., à commencer par Ecclestone, Jean Todt, etc. Rien ne me surprends venant de cet sport.
Il y a 21 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.