> > > > Liberty Media réfléchirait à la mise en place d'une course qualificative

Liberty Media réfléchirait à la mise en place d'une course qualificative

Selon le site Allemand Auto Motor und Sport, les dirigeants de la Formule 1 souhaitent l’instauration d’une course qualificative organisée le samedi de chaque Grand Prix afin de déterminer la grille de départ.

© Red Bull Racing - Une course supplémentaire chaque week-end ?© Red Bull Racing - Une course supplémentaire chaque week-end ?

Le média allemand « Auto Motor und Sport » a révélé que Liberty Media aurait plusieurs idées afin de modifier les week-ends de Grand Prix et par conséquent re-dynamiser les audiences.

Le vieillissement des fans de Formule 1 inquiète au plus haut point les nouveaux propriétaires de la discipline. Pour pérenniser l’avenir, il est absolument nécessaire de séduire un public plus jeune. C’est pourquoi l’idée de compacter les Grands Prix a émergé dans l’esprit des représentants de Liberty Media. En effet, les habitudes de consommation de divertissement ont fortement évolué auprès des jeunes générations. Les plus jeunes d’entre nous privilégiant des formats plus courts, plus dynamiques, incompatibles avec le format actuel des week-ends de Grand Prix. Dans le but d’attirer une nouvelle génération de fans de F1, l’instauration d’une course qualificative déterminant la grille de départ de la course principale serait à l’étude.

L’idée privilégiée serait de conserver les deux séances d’essais libres d’une heure et demie le vendredi. Les changements principaux se concentrant sur la journée de samedi, avec l’organisation d’une séance qualificative déterminant les positions d’une course sprint. Cette course de 100 kilomètres déterminant la grille finale pour la course de dimanche.

La possibilité d’un départ avec une grille inversée pour cette course courte a été rapidement abandonnée car cela aurait créé un artifice qui risquait d’être très impopulaire auprès des amateurs de la discipline.

Le plan des têtes pensantes de la F1 consisterait à placer cette course qualificative à des heures de grande écoute avant le coup d’envoi des matchs des principaux championnats de football européens, comme ceux du championnat d’Angleterre (Premier League) qui est le plus suivi au monde. De plus, cette course supplémentaire verrait la levée des limites de carburant et de pneumatique pour permettre aux pilotes d’attaquer à fond pendant les 100 kilomètres de course.

Ce projet de refonte du format des Grands Prix aurait d’ailleurs déjà été présenté aux différentes équipes lors de week-ends de Melbourne. Interrogé à ce sujet, le directeur non exécutif Niki Lauda donne même des idées : « Pourquoi ne pas fixer une longueur maximale pour les courses. Disons 100 ou 90 minutes. Les courses de deux heures à Singapour et Monte-Carlo sont difficiles à vendre si rien ne se passe pendant deux heures. »


Grand Prix, Liberty Media




12 réactions sur cet article Donnez votre avis
Kryo
Kryo :
j'ai pas compris l'idée, comment ça une course qualificative? Comment on les place sur la grille de cette course? Je comprends pas
Il y a 26 mois
Gilles Bodin @Motors
Gilles Bodin @Motors :
@Kyro En fait il y aura toujours des qualifications, la grille de la course sprint sera déterminé pas les résultats de la qualification. Mais le résultat de la course courte déterminera la grille de la course du dimanche, elle peut être donc très différente. En espérant vous avoir éclairé ;)
Il y a 26 mois
Aifaim
Aifaim :
En fait, c'est EL3 qui devient la qualification.

Mais le plus important, c'est qu'il faudra revoir le nombre de propulseurs d'autant que l'abandon des restrictions en carburant pour la course sprint impliquera un traitement beaucoup plus "bousculé" des mécaniques.

L'article d'Auto Motor und Sport n'est pas daté d'hier, par hasard ?
Il y a 26 mois
renard442
renard442 :
. Les changements principaux se concentrant sur la journée de samedi, avec l?organisation d?une séance qualificative déterminant les positions d?une course sprint. Cette course de 100 kilomètres déterminant la grille finale pour la course de dimanche.
ce qui voudra dire aussi que les libres 1 et 2 seront encore plus important qu'avant(compliquer pour faire courir un jeune pilote?)
Il y aura t-il des points a l'issue de cette course?
un pilote qui abandonne a la course sprint partira a quelle place le lendemain?
Si ils libèrent le carburant et les pneu , cela veux aussi dire hausse des cout?
tout ça pose beaucoup de questions
Il y a 26 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Encore un nouveau concept de Liberty Media pour faire affluer le public le samedi pour établir la grille de départ du dimanche . Une course sprint de 100 kms remplacerait les essais qualifs ,

Dans quel ordre partiraient les pilotes pour cette course sprint ? En fonction de leurs temps en EL 1 et 2 ? De plus les consommations en carburant et en pneus ne seraient pas réglementées ? Autant dire qu'on demandera aux pilotes de tirer un maximum de leurs voitures en essais libres et en course sprint pour occuper une bonne place sur la grille de départ du GP .

Dans ce tour de force humain et mécanique , la FIA ne pourra pas demander aux équipes de boucler une saison avec 3 PU . Autant demander de faire sortir un lapin du chapeau .

Comment LM peut concevoir de tels projets , incompatibles avec les capacités de résistance des F1 comme nous l'ont démontrées les dernières saisons ? Prendre ses désirs pour des réalités ? Ne seraient-ils pas un peu mythomanes chez LM ou que la quête d'argent leur fasse oublier certaines évidences ?
Il y a 26 mois
LH#44
LH#44 :
Une course sprint pour déterminer la grille de départ du dimanche ? On verra pas énormement de différence entre les qualifs du samedi et le départ le dimanche vu les difficultés pour dépasser sur 3/4 des circuits...

Au lieu d'américaniser et donc de rendre les choses pires, LM ferait bien de revenir à ce qui fait l'ADN de la F1, à savoir supprimer les limites (carburant, pneus, nombre de moteurs, BV, etc)
Il y a 26 mois
freddy
freddy :
encore une solution pour tuer la f1, la il faut vraiment faire quelque chose mais dans l autre sens
Il y a 26 mois
Flamaros
Flamaros :
C'est l'une des parties que je préfère qu'ils veulent supprimer, celle ou les records peuvent tomber et ou tout se joue sur un tour.
Franchement ce qui plait avec les F1 c'est leur caractère exceptionnel ou tout est fait pour avoir les performances ultimes. Il y a beaucoup trop de gestion visant a preserver la mécanique, l'essence et les pneus a mon gout en course. Je regarde limite avec plus d'attention les essais que la course car on a l'occasion d'apprendre des choses sur la technique grace aux commentateurs.
L?intérêt des courses est très aléatoire et bien plus aléatoire.
Il y a 26 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Flamaros@ : Complètement d'accord avec toi . Les essais qualifs représentent la performance à l'état pur , la recherche du tour idéal pour tous les pilotes et toutes les équipes . C'est la mise en piste de la F1 dans sa version lame de rasoir , épurée , légère , qui se sublime au fil des tours et qui étonne d'années en années dans des performances encore meilleures .

Que Liberty Media arrête un peu ses élucubrations innovantes et laisse aux essais qualifs leurs lettres de noblesse , reconnues par un palmarès comptabilisé depuis plus de 68 ans maintenant , celui de la " Pole Position " .
Il y a 26 mois
Ayenge
Ayenge :
Pourquoi pas un tirage au sort de la grille de départ tant qu on y est ? LM... oui c vraiment pour les médias et non pas pour les passionnés.
Il y a 26 mois
titou
titou :
Personnellement, l'idée me plaît. Une séance de qualification le samedi matin comme dans le format actuel, une course qualificative l'après midi avec des F1 qui s'affrontent sans limite de puissance ou d'économie de pneumatiques. Et la véritable course le dimanche.
La qualif du matin determinerait la grille de l'après-midi, et pour la grille du dimanche, on prendrai une moyenne entre le matin et le résultat de la course sprint. Voilà la formule qui me plairait bien.
Mais dans cette époque de réduction des coûts et d'économie, je n'y crois pas beaucoup.
Il y a 26 mois
Aifaim
Aifaim :
Liberty Media explore mille et une propositions pour faire évoluer la discipline en sachant qu'aucune ne sera parfaite et que la plupart seront écartées.
Le but est de dynamiser les week-ends de Grands Prix en renforçant leur attractivité. A priori, si cet objectif est atteint, l'aura de la Formule 1 en tirera bénéfice.
Sur le papier, qualifications le samedi matin, course courte l'après-midi et Grand Prix le dimanche, Le menu a de l'allure. Les inconvénients sont nombreux mais pas insurmontables sauf à revenir sur le credo de la réduction des coûts.
Ce qui n'a pas été soulevé, c'est le crash en course sprint qui pourrait remettre en cause la participation d'un pilote au GP le dimanche faute d'une monoplace remise en état... Quoiqu'en ce domaine, un avion spécial et 12 heures de travail non stop, c'est dans les cordes des équipes.
Il y a 26 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.