> > > > Les équipes de F1 se lancent dans l'eSport

Les équipes de F1 se lancent dans l'eSport

La F1 va lancer sa deuxième saison d'eSport, avec cette fois-ci, une implication de toutes les équipes, à l'exception notable de Ferrari.

© F1 - Le eSport lance sa deuxième saison© F1 - Le eSport lance sa deuxième saison

En août dernier, la F1 lançait son premier championnat d'eSport, avec une finale qui se tenait dans le cadre du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Pour cette nouvelle saison, les organisateurs ont décidé de voir les choses en grand, en mettant en place une saison en deux parties en s'inspirant des us et coutumes du système sportif professionnel aux États-Unis.

En effet, il est prévu qu'il y ait quatre manches séparées, qui auront toutes lieux sur le jeu F1 2017, que ce soit sur PlayStation, Xbox ou PC. A chaque étape, les dix meilleurs de chaque plateforme seront sélectionnés pour une course en ligne et en direct. La sélection se réduira aux trois meilleurs de chaque plateforme qui seront directement qualifiés pour le Draft.

Ce draft est la nouveauté de l'année puisque les équipes officielles de F1 vont devoir y faire un choix d'au moins un pilote parmi les 40 pilotes présents pour leur propre équipe. Ainsi les équipes seront désormais officiellement engagés dans ce championnat, comme elles peuvent l'être dans le championnat physique. Par contre, une nouvelle fois, Ferrari a décidé de ne pas s'aligner avec le reste du plateau puisque la Scuderia est la seule à ne pas avoir d'équipe pour ce championnat.

A l'inverse, Sahara Force India a pleinement saisi l'opportunité de la création de cette équipe d'eSport en la monétisant auprès d'un de ses sponsors, la marque de boissons énergétique Hype. Celle devient ainsi le sponsor-titre de cette nouvelle équipe, en lieu et place de Sahara (l'un des coactionnaires de l'équipe de F1).

Sur ce point, les stratégies varient entre les équipes puisque Mercedes conserve bien AMG (sa filiale sportive) et Petronas comme sponsor-titre alors que Red Bull a décidé de s'engager seul et ne met pas en avant Aston Martin (son sponsor-titre) ou Tag Heuer (le sponsor de son moteur).

Une fois la sélection faite des pilotes, il y aura trois courses qui vont se succéder à l'issue desquelles les champions du monde Pilotes et Équipes seront attribués. Les sommes en jeu ne sont pas négligeables puisque 200 000 dollars seront distribués.

Pour financer cette opération, la F1 a renouvelé ses accords passés l'an dernier avec Codemasters (le créateur du jeu F1 2017) et Gfinity (entreprise spécialisée dans l'organisation de compétitions d'eSport). Un troisième sponsor fait son arrivée avec DHL, qui a intégré cette composante virtuelle à l'accord plus large noué avec la discipline. Ainsi le transporteur allemand donne son nom au challenge du meilleur tour en course ainsi que du meilleur arrêt aux stands.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Jeu F1 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.