> > > > Bahreïn - Qualifications : Une première ligne 100 % Ferrari, Verstappen dans le mur

Bahreïn - Qualifications : Une première ligne 100 % Ferrari, Verstappen dans le mur

La Scuderia a dominé les qualifications de Sakhir puisque Sebastian Vettel a devancé son coéquipier, Kimi Raikkonen. Lewis Hamilton ne s'élancera que 9ème alors que Max Verstappen s'est sorti dès la Q1.

© Ferrari - Sebastian Vettel a retrouvé le chemin de la pole© Ferrari - Sebastian Vettel a retrouvé le chemin de la pole

Comme de coutume, la météo était parfaite pour cette séance de qualifications nocturne à Sakhir. Celle-ci débutait dans un contexte où l'on savait déjà que Lewis Hamilton n'étendrait pas son avance au record du nombre de pole position puisque le Britannique était déjà pénalisé de cinq places pour un changement de boite de vitesses hier soir.

La première surprise de cette séance fut la sortie de piste de Max Verstappen à tout juste cinq minutes de la fin de la Q1. Le Néerlandais était en position idéale pour passer en Q2 puisqu'il était quatrième. Mais il est parti à la faute à la réaccélération à la sortie du premier virage et est parti en survirage, ce qui l'a projeté dans le mur de protection. Si la sortie s'effectua à faible vitesse, cela n'empêcha pas de casser sa roue avant gauche. Cela provoqua donc l'interruption de la séance pendant plusieurs minutes, le temps d'évacuer la Red Bull blessée.


Les pilotes sont donc repartis pour un dernier assaut alors que Romain Grosjean et Fernando Alonso étaient dans la zone rouge, juste devant Sergey Sirotkin, Charles Leclerc et Lance Stroll. Fernando Alonso est parvenu à se sauver en signant le 15ème temps, avec un temps identique à celui de Romain Grosjean mais réalisé avant. Le Français sortit très large dans le dernier virage, ce qui l'élimine donc dès la Q1 : « Il faut qu'on comprenne. Le tour de sortie a été catastrophique avec quatre voitures à se battre pour la position. Je n'avais aucun grip. »

Dans ce même dernier virage, Charles Leclerc partit à la faute alors qu'il tentait de battre la référence de son coéquipier Marcus Ericsson. Le Monégasque s'en excusa auprès de son équipe : « Ca m'a coûté de pas finir mon tour. Aujourd'hui; on a pas fait les progrès qu'on voulait faire, comme nous l'avions fait à Melbourne. Mais dans tous les cas, le tour n'était pas magique et je ne passait pas en Q2. »

Les cinq éliminés de cette Q1 furent donc : Romain Grosjean, Marcus Ericsson, Sergey Sirotkin, Charles Leclerc et Lance Stroll.

Lewis Hamilton a tenté une stratégie décalée pour la Q2, en mettant les pneus tendres pour sa première tentative. Cela lui permet donc de s'élancer avec ces gommes lors de son départ demain. La performance était au rendez-vous puisque le Britannique s'est glissé entre les deux Ferrari. Si le Britannique effectua une seconde tentative, en passant des super tenndres, il n'améliora pas son temps et s'élancera donc bien avec des gommes plus dures que ses rivaux. Les Ferrari et Daniel Ricciardo sont restés tranquillement aux stands.

Mais la déception de cette Q2 sont une nouvelle fois les deux McLaren, qui ne sont pas capables de se sortir de cette Q2 puisque Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne se sont classés 12ème et 13ème. Les hommes de Woking feront donc grises mises puisque les deux Toro Rosso, équipés du moteur Honda, se sont classés devant eux. Pierre Gasly est même parvenu à se qualifier pour sa première Q3 alors que Brenon Hartley échoue à la 11ème place à cause d'une petite erreur dans le dernier secteur. Sergio Perez n'est pas non plus parvenu à se hisser dans le top 10, à la différence de son coéquipier, le Français Esteban Ocon.

A l'heure de l'explication finale, c'est Kimi Raikkonen qui a tiré son épingle du jeu en signant le meilleur tour, grâce à une erreur de son coéquipier Sebastian Vettel, sorti très large du dernier virage. Les Mercedes se sont placés à un peu plus d'un dixième des voitures de la Scuderia alors que Daniel Ricciardo était également à la lutte. La surprise fut de voir la Toro Rosso de Pierre Gasly pointait à la 6ème place à l'issue du premier tir dans la Q3.

Valtteri Bottas est remonté en seconde position mais Sebastian Vettel attend la toute fin de la séance pour remonter en pole position et signer sa 51ème pole posiition. Les deux Mercedes déçoivent puisque Valtteri Bottas se classe finalement devant son coéquipier, qui sera sanctionné d'une pénalité et s'élancera donc en 9ème position.



Qualification, Sakhir et Vettel Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
LH#44
LH#44 :
Déçu par la performance des Mercedes, elles ont l'air d'avoir du mal sous la chaleur, peut-être un trait de "Diva" qu'ils n'ont pas réussi à supprimer. A voir sur le long terme.
Il y a 3 mois
Kryo
Kryo :
Bizarrement, la Mercedes a l'air d'être forte sur les circuits où Ferrari l'était l'année dernière et inversement..

L'année dernière, c'était Mercedes qui bloquait la première ligne, cette année c'est Ferrari..

Enfin, c'est pas génial pour Mercedes, ils ont l'air surpris, ils ne s'attendaient pas à ça... Bien joué à Ferrari

Mais la surprise c'est TORO ROSSO! Ils passent de bon dernier en Australie à peut-être 4ème force du plateau ! Énorme perf de Gasly qui bat son coéquipier de beaucoup et surtout les McLaren qui sont très loin derrière Honda (inquiétant ?)

Magnussen confirme la bonne forme de Haas et pas Grosjean, c'est bien dommage mais il va remonter

Verstappen nous fait une belle Bottas aujourd'hui, c'est dommage il y avait une belle bataille devant pour la pole

Ericsson qui met plus d'écart à Leclerc cette fois-ci, c'est à la fois normal car il est expérimenté tout ça mais voilà, c'est juste Ericsson contre un pilote qui est supposé piloter pour Ferrari dans pas longtemps, il faudrait que Leclerc revienne

Et puis il y a la blague Williams
Il y a 3 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Mercedes-AMG un soupçon en retrait par rapport aux Ferrari en qualifs , représente la physionomie des 2 jours d'essais . Mais même dans une relative difficulté avec sa pénalité de 5 places , Hamilton a mis en place une stratégie de course différente de tous les autres en partant en pneus soft .

Attention à Lewis , ces pneus conviennent bien aux Mercedes et pourraient bien le propulser aux avant-postes à la mi-course . Il faudra finir en super-soft mais on connaît sa combativité pour défendre sa position .

Vettel qui se réveille au bon moment devant un Raïkkönen très bon ce week-end mais le scoop , c'est Gasly , en constante progression tout au long des essais , à 1''4 de Vettel . C'est lui le meilleur après les 3 équipes de pointe . Une vraie performance de la part de ce pilote discret mais pétri de talent . Bon , c'est déjà son 2° moteur mais il a commencé un travail formidable d'adapter un PU Honda à un châssis F1 , ce qui représentait la quadrature du cercle pour McLaren .

Magnussen dans le suivi de l'Australie et Grosjean décevant mais pas par sa performance mais par ses propos devant des millions de téléspectateurs en disant qu'il n'avait pas de grip , qu'il avait été gêné par d'autres pilotes mais qu'en fin de compte , il n'avait pas d'explication . Go Magnussen go .

Bien Ocon , devant Pérez . Les McLaren bien décevantes à Sakhir . Les Sauber/Alfa sont complètement impliquées dans le travail énorme qui part d'une feuille blanche pour atteindre les points de la récompense .
Il y a 3 mois
Ayenge
Ayenge :
Cette saison sera aussi intense que 2017. Mercedes commence à pêcher là où la pointe comme référence: la fiabilité. Le résultat des qualifs est conforme à ce que l on a vu aux essais... je ne voyais pas les Merco faire la pole et en plus de la pénalité de 5 places de Lewis ces Ferrari, très à l aise sur ce circuit, seront probablement intouchables.... même si la course nous réserve parfois son lot de rebondissements et d incertitudes.

Alonso se voyait déjà battailler pour atteindrele top.... 5 ! Y a encore beaucoup de boulot.

Gasly et sa TR ont surpris...

Bottas fait un bon tour et s est rapproché des Ferrari... Lewis un peu moins

Magnussen fait une qualif solide... Grosjean ben ce n était pas son jour...

Les Renaults dont là oú elles doivent etre.

Ricciardo... toujours aussi régulier... Verstapen toujours aussi «inconstant» y a plus de Mansell dans ce pilote que de Senna...

Vettel. Belle pole. Toujours là aubon moment. Kimi bien meilleur qu en 2017... quand brisera t il cette poisse qui le prive d une victoire ???

Mon top 5 de la course:

- Vettel
- Kimi
- Bottas
- Ricciardo
- Hamilton
Il y a 3 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.