> > > > Le mécanicien Ferrari renversé par Raikkonen souffre d'une fracture tibia-péroné

Le mécanicien Ferrari renversé par Raikkonen souffre d'une fracture tibia-péroné

Le deuxième arrêt aux stands de Kimi Raikkonen a viré à la catastrophe. Le mécanicien heurté par la roue du Finlandais a rapidement été transporté à l'hôpital : conscient, il souffre néanmoins d'une fracture tibia-péroné.

© Ferrari - La consternation et l'effroi dans le clan de Kimi Raikkonen© Ferrari - La consternation et l'effroi dans le clan de Kimi Raikkonen

L'image a glacé le sang des observateurs. En course pour le podium, Kimi Raikkonen effectuait son deuxième arrêt au 36e tour de ce Grand Prix de Bahrein 2018. Relâché trop tôt, le champion du monde 2007 repartait alors même que l'un de ses mécaniciens terminait de serrer la roue arrière-gauche de la monoplace italienne. Le pilote roulait sur la jambe gauche de l'infortuné mécanicien qui retombait lourdement sur le sol.

Stoppé une vingtaine de mètres plus loin, le mal était fait pour Kimi Raikkonen, avec cet abandon ; et surtout pour le mécanicien, immédiatement transporté à l"hôpital à Manama. Le diagnostic est déjà connu : une fracture du tibia-péroné.

Interrogé sur cet accident, le pilote de la Scuderia a confirmé avoir pourtant appliqué la procédure habituelle.

« Je suis bien parti au feu vert. Mon travail est de partir dés le passage au feu vert. Je n'ai pas vu ce qu'il s'est passé et malheureusement, je l'ai blessé. Heureusement, il a l'air ok. »

Après la victoire de Sebastian Vettel, la Scuderia Ferrari n'a pas manqué de dédier la victoire au mécanicien blessé.

« Sur la piste, Bottas a poursuivi Sebastian pendant vingt tours. Mais notre pilote ne lui a jamais lâché sa chance, même si ses pneumatiques étaient en fin de vie. C'est l'esprit de Ferrari et cette victoire, Francesco, est pour toi. Bon rétablissement ! »

Ceci étant, cet accident était déjà le deuxième du week-end de ce côté du garage Ferrari. Kimi Raikkonen avait déjà été contraint de s'arrêter en FP2 après une roue mal-fixée lors d'un arrêt aux stands. La FIA pourrait cette fois prendre une sanction à l'encontre de l'incident.




Course, Sakhir et Santé Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.