> > > > Mika Hakkinen somme la FIA d'agir après les trois incidents consécutifs aux stands

Mika Hakkinen somme la FIA d'agir après les trois incidents consécutifs aux stands

Le double champion du monde de Formule 1, Mika Hakkinen estime que les problèmes rencontrés lors des arrêts aux stands par Haas à Melbourne et l’accident ayant blessé un mécanicien Ferrari à Bahreïn, devraient pousser la FIA et les équipes à réfléchir à comment améliorer la sécurité de cette procédure.

© Formula 1 - Hakkinen souhaite une réaction de la FIA© Formula 1 - Hakkinen souhaite une réaction de la FIA

Le double champion du monde 1998 et 1999 de F1, Mika Hakkinen, est revenus sur l’incident ayant blessé un mécanicien Ferrari lors de l’arrêt au stand de Kimi Raikkonen à Bahreïn dans une interview accordée au site de paris sportifs Unibet.

Le Finlandais volant souhaite alerter les instances sur la dangerosité d’une procédure aussi rapide et sur la charge difficile qui incombe aux mécaniciens : « L'accident dans les stands a montré les risques qu'implique une procédure aussi routinière, qui prend habituellement moins de trois secondes. Personne ne devrait sous-estimer le défi auquel font face les mécaniciens dans les stands. Ces gars s'entraînent tous les jours, travaillent dur et fournissent de gros efforts pour permettre les meilleurs arrêts possibles. »

L’Ancien pilote McLaren revient ensuite sur son l’expérience personnelle à une époque où les systèmes automatisés n’avaient pas encore été mis en place : « Quand je courais, McLaren utilisait un homme 'à la sucette' pour me signaler la fin de l'arrêt et m’indiquer quand je pouvais redémarrer de manière sûre depuis mon emplacement. Maintenant, bien sûr, les équipes utilisent des systèmes automatisés avec un feu rouge et un feu vert, et nous avons pu constater des problèmes à ce niveau cette saison. »

L’un de ses adversaires favoris de Michael Schumacher estime que les deux incidents survenus chez Haas en Australie puis celui rencontré par Ferrari à Bahreïn devrait interroger les écuries et la FIA sur l’efficacité des systèmes automatisés : « L'équipe Haas a vécu deux désastres à Melbourne car le feu vert s'est allumé alors que la procédure n’était pas terminée, et Kimi a eu le même problème dimanche dernier. Sauf que cette fois, la roue arrière gauche n'avait même pas encore été enlevée de la voiture, et le mécanicien était devant celle-ci lorsque Kimi a relâché l'embrayage. »

Hakkinen assure qu’il est du devoir de la FIA d’assurer la sécurité des personnels intervenants aux stands au moment où le système de Halo a été imposé pour protéger les pilotes : « En considérant à quel point la sécurité est essentielle en Formule 1, y compris après l'introduction du Halo cette année, il est important que les équipes et la FIA se penchent de nouveau sur les arrêts aux stands. »

Pour conclure, le nordique pense que les arrêts aux stands doivent être conservés mais qu’ils doivent être repensés :«  Ils représentent une part très importante du spectacle en Formule 1, donc je ne veux pas qu'ils disparaissent, mais peut-être qu'il est temps de se demander si les systèmes automatisés représentent la meilleure manière de procéder. Quand des vies humaines sont en jeu, les instances devraient prendre des décisions. »


Déclaration, Hakkinen et Sécurité Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
pignon
pignon :
Revenir à une décision humaine pour libérer le pilote.
Et d'obliger à un arrêt mini de 4 secondes minimum pour changer les gommes.
Il y a 5 mois
LH#44
LH#44 :
Rétablir les ravitaillements en carburant, ça laisse plus de temps pour changer les roues, permettra d'avoir des voitures plus légères (734 kg c'est trop pour une F1) donc plus rapides.
Il y a 5 mois
Flamaros
Flamaros :
Les feux ne sont pas gênants en soit si leur allumage était déclenché "Manuellement". Apparement les pistolets de Ferrari fonctionne dans un sens puis dans l'autre, pour le retrait et le serrage de la roue suivante, hors
Il y a 5 mois
Flamaros
Flamaros :
... hors si la roue n'a pas pu être enlevé il fait comment le mécano, car s'il relâche la gâchette a la pression suivante le pistolet fonctionnera dans l'autre sens ???

Il ne suffirait pas de rendre obligatoire le fait d'avoir 2 boutons sur le pistolet, le premier pour changer le sens de rotation et l'autre pour indiquer que le changement de roue et fini? A partir de ce moment avoir un programme qui n'allume le feu vert qu'a partir du moment ou les 4 pistolets on complete la sequence des deux boutons ne devrait pas être trop compliqué.
Peut-être meme que la partie électronique jusqu'au feu pourrait être standardisée pour toutes les équipes.


PS: Désolé pour la coupure du post
Il y a 5 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.