> > > > Il y a du vintage dans l'air pour les casques 2018

Il y a du vintage dans l'air pour les casques 2018

Cette saison, de nombreux pilotes ont décidé de modifier les dessins de leur casque en essayant, pour certains, de revenir à leurs origines ou, tout du moins, de simplifier des décorations devenues parfois illisibles.

© McLaren - Vandoorne n'a pas la décoration de casque la plus originale...© McLaren - Vandoorne n'a pas la décoration de casque la plus originale...

Depuis que les instances dirigeantes de la Formule 1 ont décidé de geler les designs des casques des pilotes – à l’exception d’une modification autorisée dans l’année, ces derniers saisissent leur chance en début de saison pour proposer des décorations parfois bien différentes de l’année précédente.

En ce début de saison 2018, force est de constater que de nombreux pilotes ont fait le choix de la simplification avec des lignes épurées et des mélanges de couleurs plus facilement reconnaissables.

Le changement le plus flagrant est à voir sur le casque de Fernando Alonso. Le pilote McLaren a radicalement modifié son dessin tout en conservant ses couleurs fétiches : le bleu des Asturies et le rouge et jaune du drapeau national espagnol. Inspiré par son casque noir à liserés utilisé lors de sa participation aux dernières 500 miles d’Indianapolis, le double champion du monde expose une approche vintage qui n’est pas sans rappeler certaines casques des pilotes des années 70 comme ceux de François Cevert ou Gilles Villeneuve, par exemple.

D’autres ont également choisi de revenir aux dessins à l’ancienne, à commencer par le compatriote d’Alonso, Carlos Sainz Jr, qui, enfin débarrassé du l’imposant logo Red Bull (il n’apparaît que sur le côté et en gris) a pu afficher, tout en finesse, ses couleurs nationales dans un élégant tracé sur fond noir. Dans le même état d’esprit, le casque que Sebastian Vettel utilise depuis ses débuts chez Ferrari allie sobriété et chauvinisme, le blanc dominant faisait ressortir encore plus les couleurs du drapeau allemand. Un design également aperçu chez Nico Hulkenberg mais plutôt que d’afficher les couleurs allemande, le pilote Renault a choisi d’inscrire en grand son surnom : « Hulk » !

Afficher les couleurs de son pays sur son casque est donc une tradition tenace en Formule 1. Marcus Ericsson arbore fièrement le jaune et le bleu de la Suède unis avec une sobriété qui n’est pas sans rappeler celle affichée en son temps par Ronnie Peterson. Pierre Gasly réussi également bien à afficher clairement le bleu, blanc, rouge du drapeau Français dans un design épuré et ce malgré la figure imposée du taureau rouge. Une chance que n’a pas son équipier, Brendon Hartley ou encore les autres pilotes maison, Max Verstappen, et Daniel Ricciardo, qui ont du mal à faire ressortir leur choix de la masse ou encore les deux sociétaires de l’écurie Force India, forcés de recouvrir leurs couleurs d’un rose, certes reconnaissable entre milles, mais particulièrement monotone.

Lewis Hamilton, Romain Grosjean et son équipier Kevin Magnussen ont décidé de ne faire que très peu de modification sur leur casque, les jugeant peut-être déjà mythiques ? Le Français a en tout cas fait choisir ses fans sur Twitter avant la saison mais a conservé ses couleurs fétiches.

Si certains ont donc fait le choix du classicisme comme Lance Stroll et Sergey Sirotkin chez Williams ou encore Kimi Raikkonen, Valtteri Bottas, Stoffel Vandoorne ou Charles Leclerc, d’autres ont donc essayé de faire bouger les lignes pour qu’au moins, à défaut de leur nom, leurs couleurs restent inscrites dans l’Histoire de la Formule 1.

Les casques des engagés au championnat du monde 2018 :

De gauche à droite : Sirotkin, Vettel, Sainz, Pérez, Vandoorne, Grosjean, Stroll, Ocon, Alonso, Hamilton, Bottas, Hulkenberg, Gasly, Verstappen, Ricciardo, Raikkonen, Hartley, Magnussen, Ericsson et Leclerc.



Sondage : Quel est votre casque préféré de 2018 ?




Hors Piste, Pilotes et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.