> > > > Espagne - Essais Libres 2 : Hamilton mène devant les Red Bull

Espagne - Essais Libres 2 : Hamilton mène devant les Red Bull

En retrait ce matin par rapport à son coéquipier, le Britannique a réalisé le meilleur temps de cette deuxième séance. Le meilleur temps du week-end n'a pas été battu mais la hiérarchie s'est bien resserrée entre Mercedes, Ferrari et Red Bull. Après son erreur du matin, Ricciardo a rattrapé le coup avec son deuxième temps. L'inquiétude règne dans le garage Ferrari après une suspicion de casse moteur pour Raïkkönen.

© Mercedes-AMG - Le Britannique s'est réveillé pour la deuxième séance© Mercedes-AMG - Le Britannique s'est réveillé pour la deuxième séance

23°C dans l'air, 36°C sur la piste, les conditions sont plus que convenables pour cette deuxième séance.
Premier en piste Grosjean conclue le premier temps en 1:21.454 mais dans son deuxième tour lancé alors qu'il améliorait, il perd le contrôle de sa Haas en entrant dans le virage 7 et s'enterre dans le bac à graviers. Séance terminée pour lui, il provoque la sortie de la voiture de sécurité virtuelle.


Une fois la voiture de sécurité virtuelle retirée, la chasse au chrono reprend. Vettel prend l'avantage avec un 1:19.421 peu avant que Verstappen lui vole la vedette avec un 1:19.050. Le top 5 après cette première salve est composé par Verstappen, Bottas, Vettel, Hamilton et Ricciardo.

Chaussé des médiums, Alonso se porte à un dixième de Ricciardo pour la 6ème, devant un Pierre Gasly qui confirme la forme de la Toro Rosso sur le sol catalan. Dans son premier tour lancé, Raïkkönen se porte au 5ème rang, repoussant ces trois adversaires d'une place.

Boudé ce matin, le super-tendre l'est encore cet après-midi. A la fin de la première demi-heure de séance, Vandoorne prend enfin la piste et conclut un tour en 1:20.617 ce qui le place 13ème.


Les performances semblent se resserrer au sein du top 3 team. Les six premiers se tiennent en moins de 7 dixièmes. Encore mieux pour le reste du top 10 après quelques améliorations, Magnussen, Pérez, Vandoorne et Alonso se tiennent en 1 dixième et demi. Ocon 11ème est à moins de 2 dixièmes d'Alonso.

Déconcerté par le comportement de la voiture et des pneumatiques ce matin, Hulkenberg parvient à tirer quelque chose de sa RS18 avec les super-tendres et la place au 11ème rang, à 1.9s du temps d'Hamilton. Sainz reste bloqué au 16ème rang.

Comme d'autres pilotes ce matin, Raïkkönen fait une excursion dans le bac à graviers du virage 4 mais il réussit à s'en sortir. Cette escapade ne décourage pas le stoïque Iceman qui repart à l'attaque au tour suivant, avant de couper son effort.


Quelques tours plus tard, le pilote de la Scuderia est sommé par son ingénieur de course de couper son moteur. Un ralenti dans la ligne droite opposée montre un nuage de fumée s'échappant de l'arrière de la Ferrari, accompagné d'un son inhabituel au micro. Il parvient à rejoindre son stand en roue libre.

Bonne nouvelle pour Grosjean qui peut reprendre la piste . Chaussé des super-tendres il part en chasse du chrono. Le Français bondit du fond du tableau pour se hisser à la 7ème place, dans le même dixième que Magnussen. Pour le reste du plateau, l'heure est aux longs relais et à la simulation de course.

Le drapeau jaune est à nouveau sorti dans le deuxième secteur, Leclerc est allé emmener sa Sauber dans le bac à gravier du virage 4. Il met un terme à son relai de simulation en rentrant au stand à la fin du tour.

A l'approche des dix dernières minutes, la voiture de sécurité virtuelle est annoncée une nouvelle fois. La Force India de Pérez est immobilisée entre les virages 9 et 10, en cause une roue mal fixée à l'avant gauche.



Le classement final à l'issue de la séance :




Essais Libres, Barcelona et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.