> > > > Bilan des Français : trois pilotes à la recherche de points

Bilan des Français : trois pilotes à la recherche de points

Tir groupé pour les trois Français du paddock, placés entre la 10ème et la 13ème place. Tous estiment être en mesure de marquer des points à l'issue de la course de demain.

© Haas - Romain Grosjean pointe du doigt le niveau de performance des pneumatiques© Haas - Romain Grosjean pointe du doigt le niveau de performance des pneumatiques

Romain Grosjean (Haas) - 10ème

Bilan mi-figue, mi-raison pour le pilote Haas. En effet, il pouvait se réjouir que le potentiel de sa voiture restait bon mais il doit se contenter de la 10ème place alors que son coéquipier, Kevin Magnussen, termine 7ème. Il était surtout très perplexe par rapport aux niveaux de performances respectifs entre les super tendres et les tendres : « C'est toujours un peu bizarre d'aller plus vite en tendres qu'en super tendres. Ca nous est déjà arrivé en Chine. Que Daniel Ricciardo tente d'y aller en tendres en Q3 montre que les super tendres ne sont pas là où ils devrait être. »

Le pilote Français rejoignait ainsi les déclarations faites par Sebastian Vettel après les qualifications comme quoi les pilotes devraient être consultés pour la définition de la réglementation technique. En effet, les pneumatiques fournis aujourd'hui ne permettent pas de se suivre et ce n'est pas le changement des ailerons avant prévue pour l'an prochain qui y changera quoi que ce soit.

Par rapport à sa performance du jour, il se réjouissait surtout qu'Haas n'ait pas reculé dans la hiérarchie alors qu'elle n'apportait aucune nouveauté sur le circuit de Barcelone. Il estime ainsi pouvoir tirer son épingle du jeu pendant la course puisqu'un pilote comme Fernando Alonso est en super tendres : « Fernando n'est pas dans la meilleure des positions. Au bout de cinq tours, il ne pas plus s'amuser. »

Il espère donc enfin débloquer son compteur point.

Pierre Gasly (Toro Rosso) - 12ème

Satisfaction pour Pierre Gasly à l'issue des qualifications de Barcelone puisqu'il a été en mesure de signer le 12ème temps de la séance. Contrairement à la majorité de ses rivaux le précédant, il n'a pas tenté de passer en Q3 avec des pneus tendres mais a bien tout tenté avec les super tendres lors de ses deux tentatives : « Nous devions nous concentrer sur la performance puisqu'il aurait été de toute manière difficile de passer dans le top 10. Les meilleures équipes ont juste passé les tendres pour s'assurer de partir avec demain. Nous n'avons pas cette liberté avec la performance que nous avons actuellement. »

Mais en se plaçant juste en dehors du top 10, il s'ouvre la possibilité de choisir librement ses gommes lors du départ de demain. Le choix ne sera pas évident puisque l'écart de performance entre les deux types de gommes est très faible, comme l'a montré le choix effectué par certains pilotes de tenter leur dernier tour de Q3 en tendres.

Il espère donc retrouver le chemin des points, après deux courses compliquées à Shanghai et à Bakou : « Nous devons viser les points en partant 12ème. Depuis le début de l'année, nous faisons des bons départs. Il y aura des opportunités, surtout à Barcelone, qui est une longue course, notamment pour les pneumatiques. »

Il a essayé les pneumatiques mediums lors de la première partie des essais libres 1 et il fut ainsi surpris du confort qu'il avait : « C'était quasiment les meilleurs pneus. Ils sont bien meilleurs que pendant cet hiver, où il était quasiment impossible de les faire fonctionner ici. »

Esteban Ocon (Sahara Force India) - 13ème

Esteban Ocon n'est pas pleinement satisfait d'une séance, où il termine 13ème et dernier Français, alors que les améliorations apportées par l'équipe fonctionnent : « Je suis un peu déçu de notre résultat car nous n'avons été aussi rapides que nous le pensions. J'étais très content des réglages de la voiture et nous pouvons voir que les améliorations que nous avons apporté fonctionnent mais nous avons besoin d'un peu plus pour réduire l'écart avec les voitures devant nous. »

Néanmoins, le jeune pilote n'est pas du genre à baisser les bras et il peut au moins se conforter d'avoir devancé son coéquipier, Sergio Perez. Même s'il sait que le circuit de Barcelone n'est pas le plus propice aux dépassements, il estime que les points sont encore à portée de tir : « Nous avons besoin d'un bon départ et nous verrons ce que nous pouvons faire. L'an dernier, j'ai gagné cinq places entre le départ et l'arrivée. Je serai heureux de faire de même cette année. »

De notre envoyé spécial à Barcelone


Grosjean, Grosjean et Ocon Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.