> > > > Espagne : Les tops et les flops de la rédaction

Espagne : Les tops et les flops de la rédaction

Il est désormais l'heure de débattre des principales satisfactions et déceptions de ce week-end à Barcelone !

© Red Bull - Verstappen et Red Bull satisfaits du podium© Red Bull - Verstappen et Red Bull satisfaits du podium

Le top 3

Hamilton frôle la perfection

Entre les qualifications et la course, Lewis Hamilton a dominé son sujet en s'imposant en Espagne, pour la deuxième fois cette saison après sa victoire en Azerbaïdjan, et avec la manière.
Si le meilleur tour en course lui échappe au profit de d'un Daniel Riccardo joueur, le Hat Trick n'était pas loin pour le Britannique qui profite de la bonne forme de sa Mercedes et des pneumatiques adéquates pour s'envoler au championnat. Ses rivaux sont prévenus, Hamilton est de retour et il va être difficile à stopper !


Charles Leclerc confirme et épate Sauber

Avec sa deuxième arrivée consécutive dans les points en 5 courses, le débutant Charles Leclerc fait mieux que se révéler. Il confirme tous les espoirs placés en lui par Ferrari et prouve par là même que son approche, toute en humilité de la Formule 1, peut être payante.
En se battant avec la McLaren de Fernando Alonso, le Monégasque a passé une partie de son Grand Prix dans la lumière des caméras. Une belle façon de se faire remarquer aux yeux du paddock de la Formule 1 qui avait déjà un regard attentif sur ses performances.


Le retour de Max Verstappen sur le podium

Le début de saison de Max Verstappen aura été des plus compliqué avec comme paroxysme son accrochage avec son équipier Daniel Ricciardo à Bakou il y a quinze jours.
Ce week-end, le jeune néerlandais aura dominé tout le long son expérimenté camarade d'équipe. Il aura même réussi à voler la dernière marche du podium pourtant promise à la Ferrari de Sebastian Vettel. Cette course pourrait bien marquer le véritable début de saison de Verstappen après une série d'erreurs dommageables.



Le flop 3

Même en Europe, le cauchemar continue pour Grosjean

Plein d’ironie, le pilote Haas admettait qu’il fallait des échappatoires en ligne droite, en référence à son accident de Bakou. Malheureusement, Romain Grosjean effectue aussi des bévues dans les courbes. Piégé par une petite glissade de son équipier dans la courbe du troisième virage, dès le premier tour, la faute du Français est en réalité difficilement excusable. Clairement, l’ancien pilote Lotus manque de sang froid en ce début de saison. L’impatience de marquer des points joue t-elle en ce sens ? Voiture trop nerveuse ? La confiance ne sera pas de son côté au moment de débarquer à Monaco dans une semaine et demie.


Entre fiabilité et stratégie, Ferrari se perd

Seulement 4ème en course et exclu du podium par la Red Bull de Max Verstappen, Sebastian Vettel avouait son incompréhension sur le rythme de course de son bolide rouge, pourtant si rapide sur un tour. De l'autre côté du garage, Kimi Raikkonen avait du mal à cacher son mécontentement après son abandon suite à un problème moteur, le deuxième du week-end pour le Finlandais. Ferrari semble retrouver ses vieux démons et perd du terrain face à son principal rival, Mercedes, finalement beaucoup plus constant.
Mais pire encore, ses erreurs stratégiques donnent des opportunités à Red Bull qui n'en demande pas tant pour se mêler à la lutte pour le podium et la victoire. Attention donc à ne pas rentrer dans une spirale négative chez les Rouges...


La crise pointe chez Williams

Le talent et la franchise de Robert Kubica auront fait très mal à l'équipe Williams ce week-end. De retour, officiellement, dans une Formule 1 depuis son terrible accident en rallye en 2011, le Polonais a été sans détour pour qualifier la FW41 d'inconduisible.
Les deux pilotes titulaires ne feront d'ailleurs pas de miracle ce week-end, trustant la dernière ligne de la grille de départ et en étant l'auteur de pirouettes étonnantes derrière leur volant, en qualifications pour Lance Stroll et en course pour Sergey Sirotkin.
Conseillé au sein de la mythique équipe britannique, Alex Wurz parle sans langue de bois de crise pour qualifier la situation de Williams. Une réaction est attendue !




Sondage : Quel est VOTRE événement marquant de ce week-end à Barcelone ?




Bilan, Barcelona et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.