> > > > Essais Privés Barcelone : Les pilotes en piste les 15 et 16 mai

Essais Privés Barcelone : Les pilotes en piste les 15 et 16 mai

Les deux premiers jours d'essais privés de la saison vont avoir lieu aujourd'hui et demain sur la piste de Barcelone. Petit tour d'horizon des pilotes engagés par équipe.

© Mercedes - Les pilotes seront en piste aujourd'hui© Mercedes - Les pilotes seront en piste aujourd'hui

La première des deux sessions d'essais privés de l'année va démarrer aujourd’hui sur la piste de Barcelone pour l’ensemble des dix équipes du plateau.

Une occasion parfaite pour elles de valider quelques nouveautés entrevues durant le Grand Prix d'Espagne ou de tester de nouvelles pièces.

Ce sera également l'occasion pour quelques jeunes pilotes de faire leurs débuts dans une Formule 1 ou de parfaite leur apprentissage pour certains.

Voici le line-up complet par équipe pour ces deux jours d'essais :

Mercedes : Lewis Hamilton (mardi 15 mai) et Valtteri Bottas (mercredi 16 mai)
Ferrari : Sebastian Vettel (mardi 15 mai) et Antonio Giovinazzi (mercredi 16 mai)
Red Bull : Max Verstappen (mardi 15 mai) et Jake Dennis (mercredi 16 mai)
Force India : Nicholas Latifi (mardi 15 mai matin et mercredi 16 mai après midi), Georges Russell (15 mai après midi) et Nikita Mazepin (mercredi 16 mai matin)
Williams : Oliver Rowland (mardi 15 mai) et Robert Kubica (mercredi 16 mai)
Renault : Carlos Sainz (mardi 15 mai) et Jack Aitken (mercredi 16 mai)
Toro Rosso : Sean Gelael (mardi 15 mai) et Pierre Gasly (mercredi 16 mai)
Haas : Romain Grosjean (les matins 15 et 16 mai) et Kevin Magnussen (les après midi 15 et 16 mai)
McLaren : Stoffel Vandoorne (mardi 15 matin et mercredi 16 mai après midi), Lando Norris (le 15 mai matin et le 16 mai après midi) et Oliver Turvey (le mardi 15 mai après midi)
Sauber : Antonio Giovinazzi (le mardi 15 mai) et Charles Leclerc (le mercredi 16 mai)


Essais Prives, Barcelona Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
V6 turbo
V6 turbo :
Dans une semaine Monaco sera le théâtre de la qualif peut-être la plus suivie de la saison tant elle assure un avantage déterminant pour la gagne du dimanche. La course est un must, même si personnellement c'est loin d'être ma tasse de thé sur le plan technique. C'est une sorte de parenthèse dans la saison, un moment où certains pilotes par le passé se sont illustrés par leurs exploits (surtout sous l'eau) .
En me penchant sur les choix de quotas de pneus par équipe j'ai pu constater deux choses: d'abord tout le week-end tout le monde ou presque roulera avec les même enveloppes que ce soit en EL, qualif et en course. La gomme de référence absolue c'est l'hypertendre. Il n'y aura guère de surprise sauf bien sûr s'il pleuvait. Ensuite ces hypertendres on les connait très peu car à part quelques tours en essais en mars et cette semaine à Barcelone, on ne connait pas grand chose de leurs perfs. En Principauté, la particularité c'est qu'il faut un max de traction pour sortir des épingles et de quoi bien planter l'avant à l'attaque du freinage. Les pneus, comme nulle part ailleurs, sont surtout sollicités en longitudinal et très peu en latéral. Pour faire simple on voit surtout les monoplaces accélérer et freiner. Souvent les pilotes se plaignent de sous virage car la charge aéro sur le train avant est très faible. Je rappelle que l'appui est proportionnel au carré de la vitesse. Alors quand on va doucement, l'appui est d'autant plus faible. Quand ça pousse fort derrière avec tout ce couple on a toujours tendance à voir le train avant tirer tout droit. Voila pourquoi il faut des gommes très tendres que l'on met vite en température, sinon c'est la luge...
Toutes les équipes ou presque ont choisi une dizaine de trains d'hyper (roses) au dépens des autres composés. RB, Williams et Renault ont même décidé de ne prendre qu'un seul train de super et d'ultra uniquement en raison de l'obligation de passer un train différent en course.
Bref Monaco est décidémment fidèle à sa réputation de circuit complètement atypique jusque dans le choix extrême des pneus.
Il y a 3 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
V6 Turbo@
Les qualifications à Monaco comme chaque année seront le spectacle à ne pas manquer . Ce qui est étonnant est que la totalité des équipes ait choisi les hyper-tendres en priorité alors que , comme tu le dis , ces pneus soient encore dans la méconnaissance de leurs performances réelles pour n'avoir été que peu testés .

Encore une particularité de Monaco où on mise sur la performance absolue et le panache pour une bonne place sur la grille , sans vraiment connaître tous les éléments techniques , en comptant sur tout le travail de l'équipe et un coup de génie des pilotes . De la vraie F1 !

Le départ est aussi un moment d'une grande intensité où on se serre les pouces pour qu'il n'y ait pas d'accrochage sous peine de catastrophe .

Et puis il y a les stratégies curieuses des équipes lors des arrêts aux stands . Monaco 2017 : Vettel gagne et Raïkkönen est deuxième .




Il y a 3 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.