> > > > Vettel et Hamilton équipiers, pas forcément une fiction ?

Vettel et Hamilton équipiers, pas forcément une fiction ?

Alors que l'avenir de Lewis Hamilton chez Mercedes est toujours incertain, Sebastian Vettel n'a pas fermé la porte à une arrivée du Britannique chez Ferrari.

© Mercedes - Les principaux intéressés ne déclinent pas forcément l'idée d'une potentielle association dans le futur© Mercedes - Les principaux intéressés ne déclinent pas forcément l'idée d'une potentielle association dans le futur

Vettel et Hamilton dans la même équipe ? La question paraissait provocatrice. Elle a pourtant été posée aux deux champions en conférence de presse ce mercredi à Monaco. Une interrogation motivée par des circonstances pour l'instant favorables. Et pour cause : Lewis Hamilton n’a toujours pas signé de prolongation de contrat chez Mercedes, alors que celui-ci expire à la fin de cette saison 2018.

Vettel : « il ne faut jamais dire jamais. »


Lancé par Lewis Hamilton lui-même sur le sujet, le pilote allemand a offert des propos plein de politesse ou de malice, c’est selon.
« Je n'ai pas de véto sur le choix de mon équipier. Peut-être pourrons-nous évoluer ensemble quand nous serons vieux ».

Avant de nuancer : « pour être tout à fait honnête, je suis très heureux de mon association actuelle avec Kimi. Et je suis quasi sûr que le futur de Lewis sera chez Mercedes », estime l'actuel pilote Ferrari.

De son côté, Sebastian Vettel est déjà assuré de rester chez Ferrari jusqu'en 2020 mais l'identité de son équipier est flou, au-delà de la saison. Le contrat de Kimi Raikkonen arrive effectivement à expiration à l’issue de l’exercice en cours. Et à 38 ans et des performances légèrement en-deça, il n’est pas dit qu'Iceman rempile pour une sixième saison consécutive chez les Rouges.


Sollicité à son tour, Lewis Hamilton ne s'est pas dérobé. Une association avec Vettel pourrait le motiver.
« Je suis prêt à courir contre n’importe quel pilote. Mais nous voulons toujours affronter le meilleur. Je l’affronte déjà dans une voiture compétitive, ce qui est toujours excitant. »

Au passage, Lewis Hamilton connaît déjà ce genre de situations, pour avoir passé sept saisons consécutives avec deux pilotes champions du monde : Jenson Button (2010-2012, chez McLaren) et Nico Rosberg (2013-2016, chez Mercedes).

« J'aime affronter les meilleurs pilotes. Courir contre Fernando, contre Jenson m’a apporté du bon et du mauvais. Mais cela m’a poussé à la limite ! C'est aussi le sentiment que j’ai actuellement avec Valtteri, qui fait du bon travail. »

Ceci étant, l'actuel leader du championnat garde les pieds sur terre, en déviant la conversation sur une autre discipline, le WEC.

Hamilton : « je ne pense pas encore piloter dans la même équipe que lui. À moins que nous fassions Le Mans ensemble un jour !
»


Une pirouette étonnante pour finir, de quoi ravir Fernando Alonso, qui sera pour sa part bien présent dans la Sarthe en juin prochain…

De notre envoyé spécial à Monaco


Sondage : Hamilton-Vettel dans la même équipe : une idée réalisable ?




Vettel, Hamilton et Insolite Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
Hamilton vise briser quelques records de Schumi selon ses propres propos d'une manière indirecte, même si cela semble ne pas être son but nr.1, mais il n'est plus loin de certains records après avoir ravi celui de nombre des pôles positions. Je vois mal , Lewis arriver de battre d'autres records dans 2 ou 3 ans en association avec Vettel chez Ferrari... Déjà avec Nico Rosberg, il se partageait le gâteau âprement... Avec la philosophie de porteur d'eau comme chez Ferrari, Lewis aurait été déjà très proche de battre certains records de Schumi ou même aurait déjà battu l'un ou l'autre record... Heureusement pour le plaisir du sport, Mercedes a souvent laissé ses pilotes libre de se battre, donc, ce qui donnera encore plus de valeurs aux records de Lewis... Tout le monde sait comment Schumi a atteint ses records avec la politique de Ferrari, qui n'est pas un secret... Vettel et Lewis ne supporteront pas cette politique de porteur d'eau dés l'entrée de jeu comme Eddie Ivrine, Barrichello, Massa l'ont été et aujourd'hui avec Kimi.... Si cela arrive, chose très improbable, Ferrari aura deux champions du monde avec 9 titres et l'un aura 5 titres si le pronostics de 2018 se concrétise ce qui est certain aussi... :o
Je ne sais pas pour combien des millions l'un ou l'autre sera prêt pour devenir porteur d'eau, car ce sont d'abord des pilotes très ego et qui tiennent au succès et remplis déjà des millions après une carrière respective dépassant plus de 10 ans de succès continuel.... Pour moi, Vettel et Lewis chez Ferrari reste un rêve anachronique en f1 et à mettre définitivement dans la corbeille. XD XD
Il y a 29 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.