> > > > Monaco - Course : Sous pression, Ricciardo mate Vettel et Hamilton !

Monaco - Course : Sous pression, Ricciardo mate Vettel et Hamilton !

Daniel Ricciardo s'adjuge la victoire en Principauté, au bout du suspens après un problème de puissance survenu après son arrêt. Sebastian Vettel doit se contenter de la deuxième place, devant Lewis Hamilton. Mention spéciale à Esteban Ocon et Pierre Gasly, sixième et septième !

© Red Bull Racing - Ricciardo a résisté face à Vettel avant de s'imposer !© Red Bull Racing - Ricciardo a résisté face à Vettel avant de s'imposer !

Une heure avant le départ de la course, les nuages menaçants au dessus de Monaco se sont transformés en fines
gouttelettes de pluie. Le soleil si présent depuis le début du week-end jouait à cache à cache à l'heure de la mise en grille des pilotes.

La pluie a cessé au départ mais le ciel reste chargé. Les 20 pilotes s'élancent sans problème et sans aucun incident, ce qui tient du miracle dans les rues étroites de Monaco. Daniel Ricciardo parvient à conserver sa première position malgré un bon départ de Vettel. L'Australien s'impose en milieu de piste face à la Ferrari, qui ne peut rien faire

Derrière, dans la descente du Casino, Romain Grosjean et Brandon Hartley se touchent, reléguant le Français en dernière position juste derrière son équipier. Pour sa part, Max Verstappen entame sa remontée et double Lance Stroll à la sortie du Tunnel, puis Hartley ; alors que Sirotkin doit purger un stop and go. La Williams du Russe n'avait toujours pas ses pneumatiques montés sur la grille de départ, 3 minutes avant l'heure fatidique.


C'est la débandade dans le clan Williams. Lance Stroll touche le mur au 10ème tour et rentre à son stand, perdant de nombreuses secondes. Après sa pénalité, Sirotkin navigue déjà à un tour des leaders. Le Russe évite de justesse une nouvelle pénalité, ses mécaniciens étant intervenus sur sa monoplace durant le stop and go... Lewis Hamilton est le premier des hommes de tête à s'arrêter au 12ème tour. Il repart 6ème, derrière Esteban Ocon. Ricciardo et Vettel continuent en piste. L'Australien a presque 3 secondes d'avance sur la Ferrari au 15e tour, tandis que Valtteri Bottas est en 3ème position.

En pneus frais, Hamilton revient rapidement sur Ocon qui ne lutte pas au moment où la Mercedes tente de le doubler, à la sortie du Tunnel, avant la Nouvelle Chicane. C'est au moment du 16ème tour que Vettel décide de rentrer au stand et de passer en gommes ultra-tendres. Il est imité par Ricciardo le tour suivant, également avec les même gommes et Kimi Raikkonen.



Parmi les 10 premiers, seul Pierre Gasly joue les prolongations sur son premier relais, après 25 tours de course. De son côté, Sergio Perez perd beaucoup de temps dans un arrêt qui s'éternise.

La lutte en tête se joue en deux groupes. Ricciardo et Vettel pour la victoire avec la Ferrari qui grappille dixièmes après dixièmes sur la Red Bull ; et Hamilton contre Raikkonen pour la troisième place. D'abord isolé en 5ème position, Bottas retrouve de la vivacité, après son passage en super-tendres, qui lui permet de se rapprocher de Raikkonen et de lui mettre la pression.

Max Verstappen ne s'est toujours pas arrêté après 26 tours de course et entre enfin dans le Top 10. Quelques tours plus tard, Ricciardo annonce à son équipe qu'un problème de puissance et de recharge de batterie ne lui permet pas de rouler à plein régime. Vettel en profite pour se rapprocher à moins d'une seconde de la Red Bull.

Au 36ème tour, Lance Stroll repasse une nouvelle fois dansses stands après avoir encore touché les rails. Gasly s'arrête pour la première fois le tour suivant et repart Super tendres en 10ème position. Nico Hulkenberg est le seul pilote à ne pas s'être encore arrêté, il pointe à la 6ème place du classement toujours avec ses gommes Ultra tendres !

En tête, c'est le statu quo. Ricciardo arrive à maintenir un petit peu plus d'une seconde face à Vettel mais Hamilton revient sur les deux hommes à moins de deux secondes de la Ferrari. Au 47ème tour, Max Verstappen marque son premier arrêt et ressort avec des pneumatiques Hyper tendre. La fin de course du Néerlandais sera de l'attaque totale avec ce composé !


Dernier pilote à changer de pneumatiques, Nico Hulkenberg stoppe sa Renault au 49 tour et chausse des Hyper tendres comme Verstappen. L'Allemand ressort à la 10ème place, juste devant le Néerlandais. Trois tours plus tard, Fernando Alonso doit stopper sa McLaren en piste, problème de boite de vitesse pour la #14 Il libère ainsi la 7ème place à Gasly juste derrière Ocon.

Devant, Ricciardo, Vettel, Hamilton, Raikkonen et Bottas se tiennent dans un mouchoir de poche. Les deux pilotes Renault sont également à la lutte pour la 8ème place contre Verstappen. Carlos Sainz, moins rapide que les deux hommes, laisse passer son équipier Hulkenberg dans la montée de Beau Rivage et bloque Verstappen qui harcèle l'Espagnol. Il finit pas trouver la faille dans une manœuvre musclée à la sortie du tunnel et s'empare de la 9ème place



Les pilotes Renault ont animé cette fin de course en Principauté, avec Nico Hulkenberg se présentant dans les échappements de Pierre Gasly. L'Allemand était suivi comme son ombre par Verstappen, offrant une belle lutte pour la sixième place.

Dans les 10 derniers tours, Hamilton perd du terrain sur le duo de tête alors qu'Ocon revient sur la Mercedes de Bottas en lutte avec Raikkonen. Au 71ème tour, Charles Leclerc, le régional de l'étape, rate le freinage à la sortie du tunnel à cause de l'explosion de son disque de frein avant gauche. Il ne peut évite la Toro Rosso d'Hartley devant lui, provoquant la mise en place de la voiture de sécurité virtuelle durant 2 tours pour nettoyer la piste. Pour les deux pilotes concernés, c'est l'abandon !



Le drapeau vert est de nouveau présenté aux pilotes, au 75e tour. Les quatre derniers tours se passent sans difficulté pour Daniel Ricciardo, qui s'impose à Monaco. Cette fois, l'Australien va au bout de son rêve en Principauté. Le pilote Red Bull décroche la deuxième victoire de sa saison, la septième de sa carrière ! Un bel anniversaire pour l'équipe, qui fêtait son 250e Grand Prix. Sebastian Vettel et Lewis Hamilton terminent finalement deuxième et troisième. Le pilote Ferrari grapille sept points précieux au championnat des pilotes. Derrière Bottas, Ocon et Gasly marquent les esprits, en sixième et septième place !
De nos envoyés spéciaux à Monaco


Sondage : Quel a été votre pilote du jour ?




Course, Ricciardo et Monaco Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
AimelaF1
AimelaF1 :
Que du bohneur.
Enfin un GP à l'ancienne sur TF1, avec un peu de pub, mais sans les commentaires partiaux et fatigants du représentant du fan-club de LH détaché à C+ (L. Fébrau).
Enfin des commentaires et des informations sur les voitures, la technique, les stratégies et les pilotes.
C+ a encore une grande marge de manoeuvre pour arriver à plaire aux téléspectateurs!...
Il y a 3 mois
LH#44
LH#44 :
GP plein de surprises, Verstappen ne s'est pas crashé, la Safety Car n'a pas fait son apparition en piste.
Ocon et Gasly ont tenu bon. Déçu par Vandoorne par contre.
Et top 5 connu dés hier, sans surprise.
Il y a 3 mois
milano
milano :
La pire sensation quand tu es en voiture encore plus en voiture de course , avoir des problèmes de freins .. Je suis toujours étonné que les commissaire laisse roulé une voiture avec de telle problème enfin bon forcément ce qui devait arrivé arriva .
Il y a 3 mois
David SOPHIE
David SOPHIE :
Julien Fébreau pro-Hamilton ? TFbouze mieux que Canal pour la F1 avec des informations techniques ?? Hihi vous me faites ma soirée hilarante pour ce coup, merci ^^

Bref, course assez ennuyeuse par contre bravo à Ricciardo parce qu'avec 25% de puissance en moins il fallait tenir la baraque. Ocon bien joué, Gasly impeccable et dommage pour Alonso.
Il y a 3 mois
LH#44
LH#44 :
Coup double pour les Australiens. Victoire à Monaco et aux Indy500.
Il y a 3 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Belle course de Ricciardo qui malgré son PU Renault dévitaminé parvient à rentrer à bon ( vieux ) port et en rejoignant l'arrivée en méritant vainqueur .

Chapeau aux ingés de Renault qui , d'après ce que j'ai compris , lui ont fait installer à la sauvette un programme moteur de survie contre lequel Vettel ne pouvait rien .

C'est bien chez BedBull qu'on a montré beaucoup de panache avec un Verstappen parti dernier et qui termine dans les points après quelques dépassements " adrénaline " . La RedBull était l'équilibre presque parfait en aéro/moteur à Monaco .

Gasly m'épate . Ocon est bien au volant de la 3° Mercedes-AMG ce qui est un compliment !
Il y a 3 mois
Aifaim
Aifaim :
LH#44@, cette édition des 500 miles d'Indianapolis était intéressante mais comme Alonso n'y courait pas, Motorsinside l'a snobée...

C'est pourquoi il faut crier bien fort qu'Alonso courra les 24 Heures du Mans dans 15 jours, qu'il y a ce week-end une magnifique journée-test qui permettra d'analyser les forces en présence. Même si nous n'obtenons que des articles de principe sans trop de détails, ce ne sera pas grave : le coup de main viendra des "commentaires", je l'espère comme l'an passé.
Il y a 3 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alfaim@
Alonso au Mans pour la victoire serait une belle performance , pour lui , pour ses coéquipiers Buemi et Nakajima , pour ses sponsors , pour Toyota enfin .

Une victoire au Mans pourrait dans le cheminement d'Alonso , modifier quelques données dans la suite de sa carrière car il a un oeil aussi sur les ovales américains .

En attendant 230 millions d'€ sont attribués à McLaren par un généreux sponsor dans l'espoir de voir l'équipe sortir de la transparence . Alors imaginer Vandoorne pilote numéro 1 ? Je n'ai rien contre ce pilote talentueux mais je pense qu'Alonso est le principal concerné dans les futurs résultats de l'équipe . 24 heures par jour seront-elles suffisantes ?

Vouloir mettre son nom à côté de celui de Graham Hill serait une performance magnifique .
Il y a 3 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.