> > > > Officiel : Red Bull - Renault : c'est fini !

Officiel : Red Bull - Renault : c'est fini !

Après des années de conflit plus ou moins larvé, Red Bull a décidé de franchir le Rubicon et de casser son contrat avec Renault. L'équipe adopte le moteur Honda jusqu'en 2020.

© Red Bull Racing : Red Bull et Toro Rosso partegeront le même moteur Honda en 2019© Red Bull Racing : Red Bull et Toro Rosso partegeront le même moteur Honda en 2019

Ce fut loin d'être un long fleuve tranquille. Renault et Red Bull auront tout connu au cours d'une collaboration qui se sera déroulée sur douze saisons. Les deux partenaires ont connu les plus grandes joies, avec quatre titres de champions du monde Pilotes et Equipes.

Mais lorsque la nouvelle réglementation hybride a fait son apparition, le motoriste de Viry-Chatillon a perdu de sa superbe et l'équipe de Milton Keynes n'a plus enregistré les succès auxquels elle était habituée. Au lieu de faire le dos rond et de faire corps avec son motoriste, Christian Horner et Helmut Marko ont régulièrement mis de l'huile sur le feu, n'hésitant pas à critiquer publiquement Renault.

Une première étape a été franchie en 2016 lorsqu'il a été décidé que le moteur utilisé par l'équipe ne s'appellerait plus Renault mais Tag Heuer. Le motoriste ne pouvait quasiment plus activer son partenariat, ne récoltant pas officiellement les lauriers lorsqu'un pilote Red Bull montait sur la plus haute marche du podium.

La situation s'est encore détériorée lorsqu'Aston Martin est devenu le sponsor-titre de l'équipe. Cela a eu pour conséquence que les véhicules de fonction des pilotes devenaient désormais des voitures du constructeur britannique.

Le point de rupture est donc arrivé et Red Bull a officialisé son passage chez Honda, dès la saison prochaine. Christian Horner a ainsi commenté : « Nous avons toujours pris nos décisions de manière dépassionnée et avec un seul critère en tête : est-ce que nous pensons que cette décision nous permettra de nous battre au niveau supérieur ? Après une évaluation prudente, nous sommes certains que ce partenariat avec Honda est la meilleure direction pour l'équipe. »

Pour Honda, il s'agit d'une belle revanche, après les trois années de galère avec McLaren, où l'équipe ne s'est pas privée de montrer son mécontentement face au manque de fiabilité chronique de son unité de puissance. Une issue de secours avait été trouvée l'an dernier avec le passage chez Toro Rosso.

Les progrès réalisés, notamment avec l'évolution lors du Grand Prix du Canada, ont donc convaincu Red Bull de rejoindre son équipe-soeur, ce qui va leur permettre de renouer des synergies mises en place lorsque les deux structures utilisaient le moteur Renault.

Mais le coup est rude pour Renault, avec un timing qui ne peut tomber plus mal. En effet, Red Bull a pris soin de faire son annonce seulement quelques jours avant le Grand Prix de France, l'épreuve à domicile du motoriste. Si elle avait souhaité préserver quelque peu son futur ex-partenaire, elle aurait attendu une semaine de plus, avant l'épreuve en Autriche, qui se déroule sur le circuit qui porte son nom.

Maintenant Daniel Ricciardo est fixé sur le matériel dont il pourrait bénéficier s'il reste chez Red Bull à l'issue de la saison. Cela devrait donc faciliter son processus de réflexion.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Red Bull, Renault et Honda Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




7 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
Pour Renault, c'est un mal pour un bien.
Un mal car que l'on aime ou pas RB, c'est une "curie de pointe, donc source de progrès pour RNO
Un bien car RB avec ses langues fourchues ont fait beaucoup de mal à RNO en terme d'image
Il y a 12 mois
Supervroum
Supervroum :
Après ils ont récupérés McLaren, mais au vues de leurs perf actuelles avec RNO, je commence à me demander si ce n'est pas leur intégration du PU qui est en cause dans les malheurs de Honda, car on retrouve beaucoup de soucis également avec RNO qui ne reste "dans la norme" de fiabilité avec sa propre équipe et RB encore cette année?
vos avis la dessus ?
Il y a 12 mois
GV27
GV27 :
Après trois ans à s'écharper,l'épilogue est logique et RB se venge une dernière fois en faisant cette annonce avant le GP de France...
Il faut souhaiter à Honda que RB fasse plus d'effort pour l'intégration du PU,car on sait que RB est peu enclin à faire des concessions sur le chassis pour mieux intégrer le moteur. Mc Laren avait aussi cette approche d'intégrer le PU avec un chausse pied, on a vu le résultat....
TR a intégré le Honda dans son design, est-ce que RB le fera ?
Il y a 12 mois
LH#44
LH#44 :
McLaren n'as pas eu énormément de temps pour intégrer le moteur Renault au chassis de la MCL33, l'année prochaine sera, je l'espère, meilleure à Woking. (Ne serait-ce que pour faire taire les langues qui disent que Stoffel n'est pas assez bon pour la F1)
Il y a 12 mois
Arno5
Arno5 :
Voila qui devrait accélérer le marché des transferts. Même si le moteur Honda est meilleur que ce que l'on entendait l'année dernière, il semble inférieur en puissance et en fiabilité au Renault. Les pilotes Toro Rosso ont déjà bien entamé leur quota de moteurs au tiers de la saison.
Est-ce que Honda aura moins de critiques avec Red Bull qu'avec McLaren, ce n'est pas sûr. En revanche, si Red Bull réussit a gagner avec Honda, ce sera une sacré gifle pour McLaren.

Ricciardo pourrait bien sentir le vent tourner et rejoindre Ferrari pour envoyer Räikkönen à la retraite. Sainz reviendrait chez Red Bull, ce qui libérerait une bonne place chez Renault.

En parallèle, Alonso pourrait s'engager en Indycar car son avenir en F1 me semble totalement bouché, Norris deviendrait titulaire aux côtés de Vandoorne. Hamilton deviendrait le vétéran de la F1.
Il y a 12 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Supervroum@
Comme tu demandes notre avis là-dessus , RedBull a pris un temps de réflexion très long dans sa décision de motorisation pour les années à venir . preuve que la décision a été longuement analysée , réfléchie et surtout prise sur des données concrètes fournies par Toro Rosso en matière de performances du Honda et de son intégration au châssis RedBull toujours aussi étonnant .

RedBull et son Team Principal Christian Hörner n'a jamais fait dans une reconnaissance quelconque pour Renault depuis l'instauration des PU hybrides , considérant que le losange n'avançait pas aussi vite que Mercedes ou Ferrari au point de rebaptiser Renault en TAG-Heuer ( un véritable soufflet au visage de Boulogne-Billancourt ) . Il n'empêche que le PU Renault leur à permis de gagner quelques GP .

RedBull a pris ses responsabilités . On peut compter sur le professionnalisme de Renault pour leur fournir le meilleur PU à disposition aujourd'hui pour finir une saison plutôt bien engagée . Mais même si RedBull paie Renault , l'ingratitude qu'ils leur manifestent est navrante après 4 titres de Vettel du temps des motorisations conventionnelles .

Ce qui se passe dans les coulisses entre RedBull et Honda nous sera pour un temps inconnu . On peut leur souhaiter la réussite sur un plan sportif mais leur gestion très carrée de la course automobile , oublie quelques gratitudes et surtout leurs décisions désobligeantes de faire valser des pilotes de Toro Rosso à RedBull pour ensuite les renvoyer d'où ils viennent . De l'ordre de la psychologie du travail .
Il y a 12 mois
Aifaim
Aifaim :
Arno5@, je ne crois pas que cela va accélérer le marché des transferts mais plutôt le suspendre jusqu'à la révélation de la destination de Ricciardo.

La gifle pour McLaren ? Pas sûr : Honda progresse et leur P.U n'a plus rien à voir avec celui que les Japonais fournissaient à McLaren. Leur cohabitation n'avait que trop duré dans une ambiance pire que celle de RedBull et Renault. On verra en 2019 si, pour sa deuxième saison, la collaboration avec la Régie fera oublier les soucis de cette année.
Il y a 12 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.