> > > > Réglement de compte et satisfaction, les réactions du Top 3 au Castellet

Réglement de compte et satisfaction, les réactions du Top 3 au Castellet

Un Lewis Hamilton heureux d'avoir gagné et soulagé de reprendre la tête du championnat, un Max Verstappen revanchard et un Kimi Raikkonen...fidèle à lui même, sont venus exprimer leurs émotions après la course.

© Getty/Red Bull - Max Verstappen n'a pas la mémoire courte© Getty/Red Bull - Max Verstappen n'a pas la mémoire courte

Une fois de plus, Max Verstappen aura animé par son espièglerie la conférence de presse avec un esprit de revanche face à des journalistes souvent très critiques envers lui depuis le début de la saison.

S'il claironne haut et fort à qui veut bien l'entendre qu'il n'a rien changé dans son approche et qu'il est resté le même homme depuis le début de la saison, il en profite néanmoins pour tacler les journalistes présent mais aussi Sebastian Vettel, absent de la conférence car seulement 5ème de la course : « Je pense que la prochaine que vous verrez Seb, vous devriez lui demander de changer de style. Honnêtement, ça n'est pas acceptable, c'est exactement ce qu'il m'a dit en début de saison et je pense qu'il devrait faire pareil. De plus, il devrait apprendre de ses erreurs et aller de l'avant...C'est le conseil que je donne à tout le monde dans cette pièce. »

Il est ensuite revenu un peu plus en détail sur sa course, qu'il a trouvé un brin solitaire : « J'ai essayé de suivre Lewis. Bien sûr, il contrôlait le rythme. J'ai fait une bonne course et ai pris du plaisir. Je n'ai pas dû faire beaucoup d'efforts pour ça, mais c'est toujours bien de monter sur le podium. C'était une course un peu solitaire mais je voyais toujours Lewis au loin devant moi, au moins ça m'occupait !  »

Lewis Hamilton, justement, qui n'a pas eu besoin de beaucoup forcer pour remporter ce Grand Prix de France puisque Sebastian Vettel s'est chargé d'écarter au départ ses principaux concurrents. Loin de s'inquiéter des démêlés de ses rivaux, il tenait à féliciter son équipe pour l'amélioration moteur apportée ce week-end, qui a parfaitement fonctionné : « Je suis avec les gars depuis six ans et ils repoussent les limites sans cesse, ils n'abandonnent rien. Je suis très reconnaissant de tout leur travail. C'est une très bonne journée. » Comme à son habitude, il en a profité pour saluer les fans français, en glissant : « C'est mon meilleur Grand Prix de France ! » Une performance à relativiser par le fait que ce n'était que son troisième et qu'il avait terminé 3ème et 10ème en 2007 et 2008.

De retour sur le podium, Kimi Raikkonen arborait un léger sourire, synonyme de grande satisfaction pour le pilote Ferrari, même s'il a perdu quelques places lors de l'imbroglio du premier virage créé par son coéquipier : « Je crois que tout le monde a fait quasiment le même départ. C'était assez glissant au premier virage et j'ai choisi l'extérieur. Mais ça a été une mauvaise idée et j'aurais dû ralentir pour prendre l'intérieur. J'ai été bloqué par tout ce chaos. »

De notre envoyé spécial au Castellet


Bilan, Castellet et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.