> > > > Les réactions du top 3 en Autriche, avant la pénalité de Vettel

Les réactions du top 3 en Autriche, avant la pénalité de Vettel

Valtteri Bottas est parvenu à conserver son titre de poleman en Autriche, devançant de justesse son coéquipier Lewis Hamilton tandis que Sebastian Vettel a dû se contenter d'observer de loin. L'Allemand sera d'autant plus loin qu'il a écopé de trois places de pénalité.

© Ferrari - Sebastian Vettel a perdu le sourire après la décision des commissaires© Ferrari - Sebastian Vettel a perdu le sourire après la décision des commissaires

Le Red Bull se révèle être le circuit fétiche de Valtteri Bottas : auteur de la pole l'an dernier, il a été en mesure de conserver son titre cette année. Mais il s'en est fallu d'un cheveu pour que Lewis Hamilton enchaîne avec une seconde pole position consécutive.

Le Finlandais a pu compter sur un premier tour déjà très rapide pour avoir toute la confiance nécessaire pour son second essai : « Les écarts sont très faibles. C'est un petit circuit mais il est facile de faire une erreur. » A l'inverse, ses deux principaux rivaux de la journée, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel sont partis du mauvais pied lors de la Q3, comme le Britannique le reconnait : « J'ai fait une erreur dans mon premier tour. Donc ça veut dire que je suis reparti de 0 lors de mon deuxième tour. »

Enfin moins que le pilote Ferrari, qui ne pointait qu'en septième position après sa première tentative. S'il voulait ne pas laisser échapper son rival pour le titre, l'Allemand se devait d'assurer un minimum lors de sa dernière tentative : « Je pense que j'aurais pu faire un peu mieux mais comme j'avais fait une petite erreur dans mon premier tour, je devais m'assurer d'avoir un bon tour pour ne pas partir trop loin sur la grille. » Mais il reconnait que sa machine n'est pas au niveau des Flèches d'Argent sur un tour : « Je ne pense pas que nous soyons assez rapides pour être une vraie menace. Mais je pense que nous sommes plus forts sur le rythme de course. Ca devrait donc être serré demain. » Il sera intéressant de voir les différences de stratégie entre les deux équipes de pointe alors que Mercedes s'élancera en Super Tendres alors que Ferrari sera en Ultra Tendres.

Mais le pilote n°5 a dû subir la décision des commissaires quant à l'incident à la fin de la Q2, qui l'a vu gêner Carlos Sainz qui s'élançait pour un tour rapide : « Je l'ai dépassé dans le virage 7 ou 8 dans mon tour rapide. J'ai ensuite regarder mais je ne l'ai pas vu dans la ligne droite. On ne m'a rien dit dans la radio. Je ne l'ai pas vu, je suis donc désolé mais il n'y avait clairement pas l'intention de lui nuire. » Malgré cette défense, les commissaires ont estimé qu'il y avait bien eu gêne et ont donc décidé de lui infliger trois places de pénalité. Cela le repousse donc 6ème sur la grille et laisse le champs libre aux deux pilotes Mercedes.

Reste maintenant à voir si Valtteri Bottas sera de nouveau en mesure de signer un départ parfait, comme l'an dernier, où son temps de réaction était de.... 0 millième de seconde !

De notre envoyé spécial en Autriche


Bottas, Hamilton et Vettel Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
LH#44
LH#44 :
Le temps de réaction de Bottas au départ l'année passée était de 0.201 secondes.
Il y a 22 jours
V6 Turbo
V6 Turbo :
Si rien n'est définitif, on sent bien quand même que les évos des Mercedes ont été efficaces depuis Le Castellet. D'abord sur le plan moteur, avec l'arrivée le week-end dernier, d'une redéfinition complète de A à Z des concepts thermiques et électrique. Je savais que cette version n'était pas qu'un simple step. C'est l'aboutissement d'un long travail de l'équipe de Brixworth, une vraie redéfinition des fonctionnements des composants internes. Ils auraient désormais la capacité d'utiliser pendant toute la course des cartographies bien plus pointues sans s'exposer à la casse souvent inéluctable quand on travaille avec des mélanges si pauvres. Des limites repoussées au prix d'un refroidissement interne plus efficace. Les modifs sur les pontons apparus ce week-end ont été rendus possibles grâce à des échangeurs probablement plus petits, plus compacts mais pas moins efficaces . Et c'est là le formidable défi qui semble avoir été relevé avec succès. On verra surtout sur les circuits très "chauds" si l'efficacité sera aussui au RDV.
On a aussi vu apparaitre en Autriche sur la W09, des modifs aéro conséquentes qui aux dires des pilotes apportent un vrai plus à la monoplace.
Comme on en parlait il y a quelques semaines, la course à l'évolutivité est la carte majeure qui permettra de remporter la longue bataille du championnat.
Reste que la course se joue en piste et j'oublie pas RB et Ferrari qui ont aussi plus d'un tour dans leur manche. Pour moi le vrai juge de paix sera Spa même si Silversone devrait nous donner un indication du niveau réel de chacun.
Il y a 22 jours
Ayenge
Ayenge :
Hors propos: MotoGP á Assen. Quelle course mes amis !!! Du grand art !
Il y a 21 jours
Ayenge
Ayenge :
Mercedes voudrait q Vettel soit champion qu ils ne sont y prendraient pas autrement. Combien de victoires comptent-ils encore prendre á a Hamilton ? Aussi... quand arriveront-ils á régler leur problème de pneus ??? Inouï !

Il y a 21 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.