> > > > Bilan des Français : Romain Grosjean sort enfin la tête de l'eau !

Bilan des Français : Romain Grosjean sort enfin la tête de l'eau !

Avec une magnifique 4ème place, Romain Grosjean met fin sa série noire en marquant les premiers points de sa saison. Esteban Ocon complète le succès français avec une belle 6ème place, devant son équipier, alors que Pierre Gasly a connu une fin de course difficile en dehors des points.

© Haas - Romain Grosjean marque ses premiers points de l'année !© Haas - Romain Grosjean marque ses premiers points de l'année !

Il fallait bien que la série noire de Romain Grosjean s'arrête un jour. Et le Français y a mis fin de la plus belle des manière en terminant ce Grand Prix d'Autriche au pied du podium.

Seul pilote à ne pas avoir encore marqué de point avant la course avec Sergey Sirotkin, le pilote Haas en engrange 12 d'un coup et vit un véritable soulagement au sortir de sa voiture après des mois très difficiles : « Pour notre 50ème course avec Haas c’est vrai que ça fait du bien, en plus on fait 4ème et 5ème. Ça fait du bien de marquer des points. J’en ai pris tellement dans la tronche que, vous savez, je garde un peu pour moi le bonheur et j’espère que mes enfants sont fiers de moi, je sais qu’ils auraient voulu un trophée mais bon, j’ai fait le maximum. Après c’est sûr que ça fait du bien après une période un petit peu difficile. C’était un week-end parfait, il faut continuer à faire ça. L’équipe le mérite vraiment. C’est énorme. Quatrième, ça fait longtemps que je n’ai pas aussi bien terminé, même si on rêve toujours de plus. C’était une super course ! »

La course du Français n'a pas été un long fleuve tranquille t il a conscience que le double abandon des Mercedes lui a bien profité : « On a essayé de se battre avec les gros bras au début mais on ne pouvait pas. On a fait une stratégie assez osée avec un arrêt sous voiture de sécurité virtuelle et 55 tours derrière sur les pneus tendres, qui n’étaient pas beaux à voir en fin de course. Mais bon on a fini, c’est extraordinaire. On a été un petit peu aidé par les Mercedes qui ne finissent pas. »


Esteban Ocon avait également le sourire après la course. le Normand termine son Grand Prix d'Autriche à un probante 6ème place, en devançant son coéquipier Sergio Pérez : « Je suis content de ce résultat et c'est une très bonne journée pour l'équipe. Nous pouvons être vraiment satisfaits de notre performance aujourd'hui. Nous avons bien géré nos pneus et fait un seul arrêt quand les autres autour de nous se débattaient avec les gommes. Nous avons gardé nos pneus jusqu'à la fin et nous avons également montré un grand travail d'équipe avec Checo [Pérez] lorsque nous avons échangé des places pour poursuivre Magnussen. Je pense que nous avons montré la force de notre équipe. » précisait le pilote Force India après la course.

Finalement, le seul Français mécontent était Pierre Gasly, pourtant longtemps dans le Top 10 durant la course mais qui a tout perdu dans les derniers tours face à la McLaren de Fernando Alonso et les deux Sauber de Marcus Ericsson et Charles Leclerc : « Franchement, c'était pour moi une des courses les plus dures que j'aie jamais eues, car après le contact au virage 3 avec Stoffel, la suspension arrière était tordue et j'ai perdu la moitié du fond plat à l'arrière. À partir de là, je glissais partout et je me battais énormément avec la voiture. J'ai eu de la chance d'aller au bout, car je suis sorti de la piste près d'une vingtaine de fois en course, en essayant de garder le cap. J'ai tout donné mais franchement, c'était davantage comme piloter en Rallycross qu'en Formule 1, c'était assez dur.» concluait le pilote Toro Rosso


Bilan, Grosjean et Red Bull Ring Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
"Seul pilote à ne pas avoir encore marqué de point avant la course"... Français, d'accord mais sur le plateau global, il reste Sirotkin.
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Apparemment, le conflit des pilotes Force India de l'an passé relève de l'histoire ancienne. De mon point de vue, tant mieux !
Ce qui a peut-être contribué à apaiser les esprits, ce sont les projets respectifs d'Ocon et Perez. Logiquement, le Français devrait un jour ou l'autre aller chez Mercedes alors que Perez ne fait - déjà ! - plus partie des espoirs aux dents longues. Contrairement à ces dernières saisons, il n'a plus beaucoup d'espoir d'intégrer une équipe meilleure que Force India. Renault resterait son unique chance si Sainz part.

Dans les conditions de course qu'il a affrontées, Gasly a effectué un parcours remarquable dans un quasi-anonymat... Heureusement, cela n'aura pas échappé à son équipe.
Il y a 2 mois
Axel@Motorsinside
Axel@Motorsinside :
@Aifaim : il manquait un bout de phrase, désolé ;)
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Tiens, le franco-suisse vient de donner une ITW : motorsport.nextgen-auto.com/Grosjean-admet-que-son-reve-de-devenir-champion-du-monde-s-eloigne,128887.html

Celui qui est presque l'égal de Senna (à lire certains articles ici et autres commentaires...) aurait-il enfin été touché par un éclair de lucidité ? Dire qu'on parle maintenant de Kubica pour le remplacer en 2019 chez Haas ! Un type qui ne conduit que d'un bras ?! Peut-être que ce dernier arrivera mieux que RG a appuyer sur le bouton de son DRS...

Quand même une précision : "Mais vous êtes en F1 et si vous n?avez pas la bonne voiture, vous ne pouvez pas gagner." Il a la mémoire courte puisqu'au volant de la même Lotus, Raikkonen (qui pourrait aussi le remplacer chez Haas) a gagné 2 GP !

Enfin, j'adore quand le franco-suisse parle d'Hulkenberg (et Perez) pour se donner un petit palmarès en rappelant que, lui, est déjà monté sur un podium. Il se vante même d'avoir remporté plus de championnat junior qu'Hamilton alors qu'il arrivé en F1 plus tard que LH, n'a courru que quelques GP en 2009, est devenu champion de GP2 ensuite et n'est revenu en F1 qu'en 2012 ! Grosso modo, il a vraiment débuté sa "carrière" en F1 à 26 ans vs 22 pour LH. S'il avait continué en formules de promotion, il aurait peut-être encore plus de titres mais un titre de CDM de F1 vaut 1000 titres de GP2, alors 4...

Bref, le franco-suisse a enfin compris que ses jours en F1 sont comptés et qu'il aura traversé cette discipline sans marquer l'Histoire, avec un palmarès proche du néant. Vivement la fin ! Et je pense toujours qu'il ne finira pas la saison chez Haas...
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.